Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 20:26
Une petite huppe venue hier matin nous rendre visite, attirée par les oiseaux près de la mangeoire

Une petite huppe venue hier matin nous rendre visite, attirée par les oiseaux près de la mangeoire

Hello !


Avant de revenir sur le sujet du respect, je voudrais vous parler des explications que m'ont données mes chers inspirateurs célestes sur cette mort prématurée des petits chats dont j'ai parlé dernièrement.


Comme j'en avais gros sur la patate, j'ai reproché à ces chers Anges de ne pas les avoir protégés, pourtant, ce n'était pas faute de leur avoir demandé.


Leur réponse, qui n'étonnera pas ceux et celles, de plus en plus nombreux, qui développent leurs capacités de communication avec le règne animal:


"Qui te dit que nous ne les avons pas protégés ? Nous les avons protégés autant qu'il a été possible, mais nous ne pouvions aller contre le choix de vie et de "départ" que ces chères "petites" âmes avaient fait, tu le sais bien.
En premier lieu, malgré les apparences de leur courte vie, ces adorables "petites bêtes" ont appris beaucoup de choses.
D'abord la chaleur de l'Amour maternel et fraternel, la beauté de la Nature, les joies du jeu et de l'amusement.
Elles ont aussi appris la peur, la faim, mais elles ont commencé à apprendre à se débrouiller seules et à survivre...
Si elles ont eu maille à partir avec certains "humains" fermés et obtus, elles ont aussi, grâce à toi et ta famille, appris la confiance, appris que des êtres humains pouvaient les aimer et vouloir le meilleur pour elles.
Si elles avaient fait ce choix de fin de vie, c'est bien sûr parce qu'elles avaient appris tout ce qu'elles étaient venues apprendre, mais aussi par Amour pour toi et les tiens.
Cela t'a semblé injuste qu'elles disparaissent ainsi alors que vous pensiez être sur le point de les attraper, pour pouvoir peut-être, éventuellement, réussir à leur trouver un foyer aimant, qui leur accorderait aussi bien-être et sécurité.
Mais ces chères "petites âmes" savaient bien que cela allait vous rendre la vie compliquée, tu t'en doutais et l'appréhendais malgré tout.
Pour ne pas risquer de perturber Croquette et voir les effets de sa maladie revenir en force à cause du stress et de la peur, vous auriez dû les enfermer au garage, en attendant. Cela aurait été difficile pour vous tous, chats compris, et pour eux. Tu t'inquiétais déjà, d'ailleurs, qu'ils ne se blessent avec ce qui est entreposé au garage.
Le plus difficile à supporter pour toi, aurait été d'entendre la Maman les appeler et les chercher, tu aurais beaucoup culpabilisé, au risque d'en développer un souci de santé, même sachant que tu essayais de faire au mieux.
D'autre part, la saison d'été et des vacances n'est pas la saison propice pour faire adopter des petits chats, particulièrement nombreux sur le "marché" en cette saison, et vous auriez eu les pires difficultés.
Voilà pourquoi, par Amour et reconnaissance pour vous, ces chères "petites" âmes avaient fait ce choix de "départ"."


Evidemment, je suppose que cela peut sembler échevelé comme explications, à ceux qui se veulent "cartésiens", "pragmatiques", voire "savants", "intelligents", "instruits". Mais ils ne sont pas obligés de devenir "bêtes" et d'adhérer.


Voilà, et quand on entend aux infos ou sur internet les appels à l'aide des associations de protection animale, car cette année est une année "record" pour les abandons (j'en ai la nausée rien que de l'écrire, triste "record" de l'inhumanité), je me doute que nous n'aurions pas réussi à  placer ces petits matous.


On ne quittera pas tout à fait le sujet, en revenant sur la nécessité du respect et de l'ouverture des coeurs, afin d'ouvrir la porte à un monde meilleur.


Face aux vagues de violence, d'attentats, on entend parfois prôner la nécessité de l'éducation (dans le sens d'instruction), de la la culture.


Ce n'est malheureusement pas la solution d'urgence m'ont expliqué ces chers Anges.


D'abord parce que cela demande du temps. Ensuite parce que l'on a bien vu qu'il y a souvent, parmi ces assassins, des êtres instruits, parfois même encore étudiants du supérieur. Et plus largement, on voit bien trop souvent que trop, parmi les diplômés et surdiplômés sont tellement imbus de leurs  connaissances sur un sujet précis, qu'ils ont tendance à mépriser les "niveaux" qui leur semblent "inférieurs", et ne vouloir écouter que les "références", surtout quand elles sont médiatiques.

Cela laisse vaguement songeur quand on a un aperçu de l'immensité du savoir et des capacités intellectuelles des Anges, eux qui sont des modèles d'humilité, reconnaissant d'ailleurs volontiers qu'ils ne savent pas tout.


L'éducation, oui, mais dans le sens "d'inculquer des principes" (avec un S, dans le sens de "règles de morale").


Apprendre ou réapprendre la nécessité du respect de la différence, des différences (de races, mais aussi respect du plus faible, animaux, végétaux et terre compris), des pensées, idées, opinions, ressentis et des souffrances, quels qu'ils soient, y compris donc des règnes végétal et animal.
Il me semble particulièrement important de faire remarquer que l'on court le risque, en faisant l'impasse sur ces nécessités, et cela me semble être souvent une des causes à l'origine de "pétages de plombs", et ce y compris parmi les personnes à haut potentiel intellectuel, on court le risque donc de voir se développer des sentiments de révolte, de colère, d'impuissance, suivis hélas souvent de haine et de bouffées de violence, pour s'être sentis rejetés, incompris, humiliés, niés.


Remarque: la notion de respect et l'ouverture des coeurs ne sont pas innées et ne sont pas fonction de l'intelligence, sauf de celle du coeur. Ne pas sous-estimer le fait que les personnes à haut potentiel intellectuel ont en règle générale un besoin de "sauver le monde", d'être utile.
Le danger, de ce fait, quand il se sont niés ou se sont sentis niés, écrasés, mal traités, mal aimés, c'est que, tout comme la victime attire le bourreau, ils vont attirer comme des aimants les manipulateurs et autres pervers (ne confondons pas machiavélisme et intelligence), qui vont s'emparer de cette énergie pour servir leurs desseins...


Avec tous les risques que cela comporte. Les hauts potentiels sont en règle générale des idéalistes qui voient les autres à leur image, et de ce fait n'imaginent pas la perversité.
Pour que le monde devienne meilleur, donc, il faut et il suffit juste de cultiver le respect et l'ouverture du coeur. C'est gratuit, cela peut être très rapide, et c'est à la portée de tous !


N'est-ce pas une excellente nouvelle ?


RESPECT comme:


R egarder son prochain avec bienveillance, (c'est le contraire de l'indifférence)
E couter son prochain, bien évidemment sans a priori ni jugement préconçu
S agesse
P ardon 
E mpathie
C ompréhension
T olérance


Bonne soirée !

Partager cet article
Repost0

commentaires