Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 18:42
Image du site Mamietitine

Image du site Mamietitine

Impressionnant !

J'ai écrit mon billet comme d'habitude, avec mon traitement de texte, puis comme d'habitude, j'ai fait un "copié". Je suis allée dans l'administration de mon blog, puis ai cliqué sur "Rédiger", tout cela toujours comme d'habitude.

Ne me souvenant pas du titre que j'avais donné, je suis allée vérifier dans mon texte initial...

Et au retour sur le blog, le texte était déjà collé ! Sauf que je n'ai pas fait la manip !

Sur le moment, je me demandais d'ailleurs si je n'avais pas la berlue, je n'y comprenais rien, croyant être toujours dans mon traitement de texte !

Bon, ces chers Anges ont cherché à se rattraper et à me faciliter le travail...

Ce qui n'est pas dans leurs habitudes, vous allez le constater en lisant le billet !

Mais peut-être un petit clin d'oeil malicieux en jour de Saint Aimé ???

Hello !


Je vous ai un peu abandonnés, mais du coup, j'ai pas mal de choses à vous raconter !


La demaine dernière, je suis allée tenir compagnie à ma petite-fille Sophie car ma fille et mon gendre sont partis en voyage de noces à Venise !


Mais bien sûr, si j'étais un peu au repos, ce qui a dû faire grand plaisir à ces chers Anges, je n'oubliais pas pour autant ce qui m'était demandé avec insistance: délivrer les messages et les dessins à la personne concernée: le copain de mon 1er flirt, via le cousin de ce dernier.


Mon amie avait laissé un message à son secrétariat, mais sans précision autre que de demander de la rappeler.


Mais elle n'a pas été rappelée.


J'avoue que ça ne m'inquiétait pas. Je pensais naïvement que ces chers Anges allaient les faire se rencontrer par "hasard" (ils habitent la même ville), et qu'elle pourrait lui expliquer de vive voix, ou qu'il la rappellerait le jour qu'il fallait, après s'être aperçu de son oubli...


Ce qui me simplifierait grandement le travail.


En attendant, je profitais d'un petit répit.


Pourtant, je les connais bien mes "bougres" de "l'au-delà". J'aurais bien dû me douter qu'ils n'allaient pas me mâcher le travail, eux qui ne rêvent que de me voir sortir de mon trou et de mes craintes, et m'affirmer sans "complexe" !


Le répit a donc été de courte durée. Ils ont effectivement trouvé la solution:


"C'est toi qui vas appeler et tu expliqueras au secrétariat que tu as un message qui peut aider le copain, mais que tu ne sais pas où téléphoner, et tu demanderas à être rappelée !"


Grrrr !


Lundi matin, me voilà à tourner en rond chez ma fille, en essayant de rassembler mon courage pour téléphoner.
Comment cela allait-il être pris ? Vu la profession du Monsieur, rien ne laissait présager qu'il soit sur ce chemin là. J'ai prié très fort pour qu'on me donne du courage...


Quand mon regard est tombé sur une boîte de sérum de Quinton, et plus précisément sur l'étiquette du fabricant:


1er mot: "Source"...


Le 2ème mot... est la 2ème partie du prénom de la personne "décédée" qui a inspiré les dessins pour sa famille !


Source signifie aussi... provenance, donc je me suis sentie rassurée: le chemin était balisé. Et puis, j'allais laisser le message au secrétariat, je n'aurais pas directement le Monsieur. Ca me laissait encore un petit répit.


Très rapidement, dans l'après-midi, le cousin/copain m'a rappelée. Il a été adorable, très ouvert et respectueux, et m'a donné un numéro de téléphone, m'encouragenat à appeler directement. J'ai eu la confirmation qu'effectivement, il y avait un besoin urgent de réconfort dans cette petite famille. Je lui ai quand même demandé, s'il avait le temps, de téléphoner pour préparer le terrain, parce que je craignais de tomber "comme un cheveu sur la soupe".


Peu après ce coup de fil, mon plus jeune fils m'a téléphoné pour me faire part du fait qu'il avait enfin trouvé ce qu'il cherchait depuis plusieurs semaines ! Et d'après ses explications, c'était juste après que j'ai eu le Monsieur "intermédiaire" au téléphone.


Bon, mais le surlendemain, je n'avais toujours pas été rappelée.


Petite velléité de me dire que peut-être ça n'intéressait pas, qu'on n'y croyait pas. Sauf que mes "petits" Anges me soufflaient qu'il fallait que j'appelle et que j'explique moi-même.


Tant qu'à faire, autant faire d'une pierre 2 coups, je suppose: apporter du réconfort à des personnes en peine, et travailler à me permettre d'exprimer ce que je vis.


J'essayais de repousser l'échéance, mais ils ne l'entendaient pas de cette oreille, et j'ai très bien ressenti qu'il fallait se décider et vite !


Mon appel est resté sans réponse...


Mais dans les secondes qui ont suivi, il m'a rappelée et j'ai pu lui expliquer... Il m'a écoutée gentiment et respectueusement, même s'il ne se souvenait pas de moi, et nous avons parlé...


Mon Dieu, combien il était urgent d'apporter du réconfort à cette personne et à sa famille !

Combien ces chers Anges avaient raison d'insister. Encore une fois, j'ai pu constater les ravages du sentiment de culpabilité lors du "décès" d'une personne chère, et combien il est impératif de le soigner. Là encore, ces chers Anges savent bien de quoi ils parlent.
Mon interlocuteur m'a confié avoir demandé un signe, et avoir pensé à consulter un medium...


Je lui ai fait constater qu'il avait été entendu au delà de ses espérences !


Je ne pourrais exprimer à quel point cette expérience m'a apporté, m'a "boostée", remis le pied à l'étrier...


Les cadeaux étaient vraiment à double sens. J'ai été particulièrement touchée et reconnaissante d'avoir pu être messagère. Ce d'autant plus qu'en écoutant la description du caractère de la personne chère, j'ai reconnu une bonne partie du mien, ce qui me l'a rendue proche. Si je n'ai jamais oublié notre seule et unique rencontre, je suppose que c'est parce que mon âme l'avait reconnue.


J'ai envoyé 2 dessins hier matin. Mon fils m'a dit ce matin qu'hier soir, aux alentours de 23h30, une grosse lampe à leds s'est allumée toute seule. Il a vu la lumière de sa chambre.
Cette même lampe s'est allumée aussi spontanément il y a 2 mo
is. Je raconterai tout cela dans un autre billet, car c'est un peu long.


Autre cadeau de remerciement ?


Ma petite Croquette (mon chat qui était mourante en avril, du fait de sa tumeur au cerveau) semblait cette fois-ci être en fin de vie, la semaine précédente. Sa respiration était un peu plus difficile. Tellement que mon compagnon craignait d'avoir à gérer son décès pendant mon absence...


Et bien Croquette a un nouveau répit ! Sa respiration s'est améliorée. Certes, je sais bien que c'est provisoire, mais elle s'accroche à la vie et vit normalement. Plus de 5 mois de gagnés !


Voilà pour ce soir, en ce jour de Saint Aimé !!!!!!!!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires