Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 10:48
Le dos de la pochette du 45 tours de Joe trouvé au vide greniers dimanche, jour de Saint Aimé

Le dos de la pochette du 45 tours de Joe trouvé au vide greniers dimanche, jour de Saint Aimé

Hello !


Evidemment, le sens du "collé" du texte du billet précédent est pour attester le fait que lorsque les Anges peuvent me faciliter le "travail" demandé, ils le font, dans le cas contraire, c'est parce que cela fait partie du challenge qui m'est demandé: "l'affirmation de soi", le courage de dire, et la confiance en moi et en mes braves guides que je dois avoir. 


Et il en est de même pour chacun de nous, bien sûr.


D'autre part, mes chers inspirateurs célestes ont déjà évoqué plusieurs fois le sens donné au mot "cartésien", et plus précisément concernant l'expression: 


"esprit cartésien". Le Larousse le définit ainsi:  esprit "méthodique et rationnel".


Ils m'ont demandé, avant de débuter ce billet, de revenir sur le sujet. J'ai donc relevé quelques définitions significatives:


"Méthodique": "réglé, disposé avec méthode".


"Méthode": "manière de dire, de faire une chose suivant certains principes et selon un certain ordre, pour parvenir à un but: procéder avec méthode".


Mais aussi, concernant l'expression: "méthode cartésienne": "marche rationnelle de l'esprit pour arriver à la connaissnce et à la démonstration de la vérité".


Nous voici donc à "rationnel": "fondé sur la seule raison" (...) "conforme à la raison, à une bonne méthode".


Mon compagnon, autrefois, se définissait volontiers comme "cartésien, "pragmatique", et au nom de cela, rejetait la médiumnité, la voyance, et tout ce qui faisait mon univers: "hasard, probabilités, statistiques" étaient ses réponses, quand ce n'était pas "imagination", réponses dictées par sa formation d'ingénieur, face à ce que je vivais. 


Même s'il ne cherchait pas à m'empêcher de vivre tout cela, je souffrais de sa façon de traiter mon vécu et cela provoquait des disputes.


A l'époque, les Anges m'avaient conseillé de ne pas chercher à le convaincre, de lâcher prise sur le sujet: "un jour, il aura un problème de santé et il comprendra, il y viendra" m'avaient-ils annoncé.


Effectivement, depuis 6 ans qu'il est électrosensible, il a beaucoup avancé, évolué, compris, admis, changé... Dommage que ce soit l'épreuve qui lui ait ouvert les yeux. Pourtant, s'il avait vraiment été ce qu'il prétendait, il n'aurait pas réagi de cette façon là, à l'époque, et au contraire essayé de comprendre.


Mais son attitude n'était rien d'autre que le reflet de ma façon de me nier, du formatage que je m'étais imposé et laissé imposer: "tais-toi", mais aussi de la négation de mes capacités intellectuelles, pour ne pas être rejetée, et par peur de la jalousie et de la méchanceté.


Heureusement, depuis que mes chers Anges m'ont amenée à travailler sur moi, et surtout à m'accepter dans mes différences, je ne suis plus confrontée aux réactions "bêtes et méchantes" mais au contraire à l'écoute et au respect, au moins.


Revenons à "notre" "esprit cartésien", et voyons le mot "pragmatique": "qui est fondé, qui fonde ses théories sur l'étude des faits en eux-mêmes" (...) nous dit le Larousse.


"C.Q.F.D." concluent donc les Anges. "Etre pragmatique, rationnel, cartésien, cela veut dire constater, étudier, et tenir compte des faits, rien que les faits, MAIS TOUS LES FAITS, et non pas uniquement ceux qui vont dans notre sens, uniquement ceux pour lesquels on a une explication (quelle explication d'ailleurs ?), uniquement ceux qu'on comprend ou croit comprendre... 
Etre pragmatique, rationnel, cartésien, ce n'est pas se contenter des explications données par d'autres, c'est se faire sa propre idée, chercher sa propre compréhension en analysant, en réfléchissant, en vérifiant, en questionnant."


Dimanche matin, jour de Saint Aimé, dès le réveil, je repensais aux événements de ces derniers jours, aux dessins et messages qui devraient apporter du baume au coeur... Puis je me suis levée, m'éclairant avec la lampe. Au moment où je constatais intérieurement, en me dirigeant vers la cuisine:


"C'est vraiment d'une importance capitale d'accepter ses capacités, toutes ses capacités, y compris intellectuelles, et de ne surtout pas se laisser arrêter par l'ignorance et l'imbécilité..."


A CET INSTANT PRECIS DONC...


L'intensité de la lumière émise par ma lampe s'est amplifiée, semblant éclairer 2 fois plus ! 


A rapprocher de l'autre lampe qui s'est allumée spontanément ?

 

Remarque: pourtant, cette dernière est très difficile à allumer, du fait d'un mauvais contact, on s'en sert donc très peu.


Et aussi suite logique de la trouvaille du petit Ange à la lanterne ?


Dimanche, nous sommes allés dans des vide-greniers, avec mon compagnon. Très rapidement, mon regard est tombé sur le nom d'une pochette de 45 tours (en tête de pile):


Bingo !!!!


C'était Joe Dassin, et de plus, un disque que je n'avais pas, dont je ne connaissais même pas l'existence !

Mon compagnon, quand je le lui ai montré m'a dit:

"Il t'attendait celui-là !"


Je l'ai acheté, bien sûr: 1 €.


En l'observant attentivement, j'ai cru avoir la berlue. Sur l'arrière figurent un nom et un prénom.

Et le prénom est ?????


Marylène ou Maryline, (mon prénom est Maryline), on ne sait trop car si la lettre après le L semble être un E, la façon de l'écrire, sans boucle apparente, peut aussi faire penser à un I. Ce d'autant plus qu'il n'y a ni accent ni point.

Je vous ai mis le scan en photo.

J'ai caché le nom car, je l'avais scanné une première fois en le laissant visible, mais le doc a disparu ! Je suppose donc que par souci de discrétion, mes braves Anges ne veulent pas qu'il apparaisse.


Les titres des chansons sont assez significatifs.


Le 1er: "Ca m'avance à quoi" évoque quelqu'un qui ne voit plus comment avancer après le "départ" d'un être cher.


Le 2ème: "Comme la lune" évoque quelqu'un qui subit des injustices, perd son estime de soi, mais n'en veut à personne: "La vie c'est comme ça". 


Mais la fin de la chanson le voit s'évader de sa prison, grâce à son ingéniosité !!!


Bonne symbolique non ???


Et peu après, j'ai entendu une dame parler fort à une autre personne.
Elle disait ceci:


"Il faudra que j'en parle à..."


Le prénom cité est celui de la personne "décédée" pour qui j'ai fait les dessins à remettre à ses êtres chers !!!!


Allez, c'est tout pour aujourd'hui, excellente journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires