Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 12:42
image trouvée sur le net

image trouvée sur le net

Hello !

 

Pour compléter le billet précédent, et compte tenu du fait que les signes interviennent juste avant, pendant ou juste après l'acte, la démarche, ou le projet envisagé, il convient de mettre en évidence le moment où le problème est apparu.

 

Dans le cas où ce sont de nouveaux voisins qui s'installent et s'avèrent « pénibles », cela devrait nous ramener à chercher, dans la même période, à qui ou à quoi on a ouvert sa porte sur la même période (nouvelle relation, nouvelle activité, nouvel enseignement, etc.), car il y a peut-être un souci de ce côté là.

 

 

AUTRE SUJET :

 

Ces jours-ci, le « hasard » a amené plusieurs personnes à me confier se retrouver une fois encore confrontées au même problème relationnel (que ce soit au niveau du couple ou au niveau affectif, familial), et ceci alors même qu'il leur semblait que cette fois-ci justement la relation semblait différente.

Une personne se plaignait même, du coup, un peu résignée, de n'attirer que les « cassos » !

 

Ce qui a conduit ces chers Anges, ce matin, à me rappeler les explications qu'ils m'avaient données, il y a quelques années, sur le pourquoi de ces situations à répétition. Impossible de retrouver le billet, c'est trop loin.

 

En voici donc le rappel.

 

Quand, dans l'enfance, nous avons vécu des souffrances qui n'ont pas été reconnues, expliquées, désamorcées, soignées, nous nous sommes « recroquevillés » sur ces souffrances, pour essayer de nous en préserver, un peu comme on se met à l'abri et/ou se fait tout petit pour donner le moins prise aux éléments (pluie, vent, grêle, froid, coups, tirs, etc.) que possible...

 

Petite digression pour plus de précisions :

 

Lise Bourbeau a répertorié ces blessures ainsi :

 

    Le Rejet, l'Abandon, l'Humiliation, la Trahison, l'Injustice.

     

    De ce fait, m'avaient expliqué mes chers inspirateurs célestes, consciemment ou pas, par la suite, afin de se protéger de revivre une ou plusieurs de ces blessures, pense-t-on, on va s'enfermer dans sa tour d'ivoire (les DEFENSES de l'éléphant sont en ivoire).

    Afin de voir venir le potentiel « prédateur », et échapper le plus possible au risque d'être TOUCHE, ATTEINT, on va diminuer nos ouvertures, nos fenêtres, au maximum , jusqu'à en faire, comme autrefois dans les tours, des MEURTRIERES.

     

    « Coïncidence » ? MEURTRIERE, cela s'apparente, phonétiquement à...

     

    MEURTRI(E) HIER !!!!!!

     

    Le souci, c'est que cette ouverture rétrécie, si elle peut donner illusoirement une impression de protection, DE MOINDRE VULNERABILITE, elle ne permet pas de voir l'image en entier, ni de laisser passer toute la lumière !

     

    L'autre souci, c'est que ce que va laisser passer, entrer, cette « meurtrière » correspond à son FORMAT...

     

    Donc, nous n'aurons vu que ce que notre « formatage » nous a laissé entrevoir et non l'ensemble... Que d'autres auront peut-être vu venir à notre place, d'ailleurs.

     

    Ainsi dit-on, « l'Amour est aveugle ».

     

    Il n'avait vu que ce que l'ouverture rétrécie lui permettait de voir, d'où souvent l'incompréhension a posteriori.

     

    Sauf que l'image est inversée : la forme en creux correspond, côté opposé, à la forme en « bosse » !!!!

     

    C'est pourtant compréhensible : de notre cachette, nous n'avons pas vu qui correspondrait pourtant à nos rêves, et/ou qui correspondrait à nos rêves a passé son chemin sans nous voir non plus, ou du moins sans voir ce que nous étions vraiment, derrière notre mur.

     

    Autres rappels : tout ce que l'on rejette nous revient !

     

    La peur qui n'a pas lieu d'être attire ce que nous redoutons.

     

    Voilà pourquoi ces chers Anges me disent souvent :

     

    « Pense à ce que tu veux et non à ce que tu ne veux pas. »

     

    Et aussi, ils m'ont appris, plutôt que d'avoir peur de tomber sur de mauvais voisins, par exemple, à visualiser autour de moi des « Etres de Lumière ».

     

    Et je dois avouer que ça marche plutôt bien !!!

     

    Revenons-en au « formatage » et au moyen de s'en sortir : j'ai un peu de mal à croire qu'il existe des solutions miracle, clés en main. D'après mon cheminement et les conseils de ces chers Anges, il me semble difficile de s'en libérer totalement sans faire un travail en psychologie.

     

    MAIS CE N'EST QUE MON OPINION, je suppose que cela dépend aussi de l'importance, de l'ancienneté et de la gravité de ce qui a permis de mettre en place ces « meurtrières ».

     

    Parce que j'ai remarqué que si la (les) blessure(s) n'ont pas été soignées, on sera confronté au problème soit sur le plan amoureux, soit sur le plan familial, soit sur le plan professionnel, etc.

    Qu'est-ce qui permet de savoir si l'on a "épuré" nos blessures ????

    Ni plus ni moins ce que notre situation nous renvoie, mais pas seulement sur un même domaine, sur l'ensemble !!!

     

    Voilà, bonne journée !

    Partager cet article
    Repost0

    commentaires