Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 07:01
Se libérer des pieuvres

Hello !!

 

Le sentiment de culpabilité et la peur (celle qui n'a pas lieu d'être), ce sont, pour ces chers Anges des « TUE L'AMOUR ».

 

« Si le sentiment de culpabilité, poursuivent-ils, est plutôt un tue l'Amour de soi-même, (encore que, cela peut entraîner la peur de se retrouver dans une situation potentiellement génératrice de ce même sentiment de culpabilité : la peur de « faillir » à nouveau, la peur de faire du mal, par exemple, et de ce fait, cela peut couper inconsciemment les élans vers autrui), la peur qui n'a pas lieu d'être, elle, c'est un « tue l'Amour » généralisé, car elle va empêcher l'ouverture sur la vie, sur l'abondance, sur l'Amour, par un réflexe de protection !

 

Plus particulièrement aujourd'hui, LA PEUR DE MANQUER : non, pas la peur de manquer sa cible, encore que...

 

Nous parlons de la peur du lendemain, la peur de manquer d'argent, de moyens, peurs irrationnelles issues de sentiments d'insécurité vécus dans l'enfance. »

 

Comme je leur faisais remarquer qu'un adage, mot assimilé à « sagesse populaire », dit qu'il faut toujours:

 

« GARDER UNE POIRE POUR LA SOIF ».

 

Ces chers Anges ont répondu du tac au tac :

 

« Une poire, ce n'est pas une pastèque, non plus qu'une citrouille ni une courge, même si c'est la période de ces 2 dernières  !

Remarque : « COURGE », phonétiquement, en « verlan », cela fait :

 

« JE COURS »****

 

« Je cours dans tous les sens, mû par la peur de manquer, et je m'épuise et perds le fil de ma vie ! »

 

**** « Coïncidence » ou confirmation ??

 

Juste après ces mots, la radio (France Bleu Hérault vers 5h15) diffusait :

 

« Parce que le temps qui court, court,

Change les plaisirs

Et que le manque d'Amour

Nous fait vieillir » !!!!

 

Titre de la chanson : « Le temps qui court » !!!

 

A la fin de la mélodie, le présentateur a conclu :

 

« Eux courent pour la bonne cause, ce sont « Les ENFOIRES » !!!!!!

 

Ok, mais on fait comment ? Si c'était si facile de lutter contre la peur qui n'a pas lieu d'être, ça se saurait ! ******

 

****** Au même instant, la présentatrice de cette même radio, à 6h08, dit à peu près ces mots :

 

« Retrouver les plaisirs des jeux de société » !!!

 

« Voilà un des outils pour vivre mieux et couper les liens de la peur qui n'a pas lieu d'être !!!

Car la peur, tout comme le sentiment de culpabilité, c'est une PIEUVRE, qui nous enserre, nous ligote par ses tentacules, une peur chassant l'autre.

 

Alors rechercher l'ouverture aux autres, à la vie, à l'abondance, rechercher CHAQUE JOUR les plaisirs, le jeu, la joie, la détente, et les placer AU MEME RANG que les responsabilités et le travail. »

 

Oui, mais face à ce discours, beaucoup, qui se trouvent ligotés par les tentacules de la pieuvre, dont la peur de ne pas pouvoir payer ses charges, son loyer, ses emprunts, l'aide à ses proches, éventuellement, beaucoup donc rétorquent qu'ils n'ont

pas le choix !!!

 

« CE N'EST PAS LA CAUSE, C'EST LA CONSEQUENCE !!! »

 

« C'est parce qu'il y a eu une ou des peurs non gérées, à l'origine, que la situation se trouve être ce qu'elle est. ON a couru, on a tapé dans tous les sens, on a fui quelque chose, illusoirement, et on se retrouve exactement confronté à ce qu'on a voulu fuir, éviter.

 

ON A DONNE LA PRIORITE à nos peurs irrationnelles, aux dépens de la détente, du jeu, des plaisirs (petits ou grands), JOURNALIERS, mais aussi et surtout de la méditation, de la connexion à son for intérieur.

 

Comment s'étonner de se trouver confronté aux résultats de ce que l'on a fait passer au second plan :

 

La fatigue, la maladie, la déprime ????????????

 

Lesquels ont pour résultat, au bout du compte...

 

D'AUGMENTER LA SENSATION DE PEUR ET D'INSECURITE !!!

 

Rappel : la déprime, elle survient lorsque l'on n'a pas mis l'essentiel en « PRIME TIME ».

 

Comment s'étonner d'être confronté aux résultats de ce à quoi on a donné la priorité ????

 

On a tenté de colmater les brèches avec les moyens du bord, sur lesquels il faut sans arrêt veiller afin de les remettre en place, au lieu de faire une réparation judicieuse, en PRENANT LE TEMPS D'ANALYSER L'ORIGINE DE LA BRECHE, et en tenant compte des divers éléments qui permettront d'utiliser les bons matériaux, ceux qui régleront le problème, mais surtout qui SERONT PERENNES !!

 

Le plaisir, le jeu, la détente, le soin et l'attention à soi-même , la relaxation, la méditation, tout cela permet de lâcher prise et de trouver plus facilement des solutions. 

"Perdre sa vie pour la gagner", c'est un non sens, une aberration "»

 

Beaucoup objecteront que c'est facile à dire, mais que lorsque l'on manque d'argent, ce n'est pas si facile à appliquer.

 

Beaucoup de choses ne coûtent rien ou si peu : prendre le temps de respirer, se relaxer, méditer, observer la Nature, les animaux, dormir, lire, écrire, se promener, rêver, apprécier ce que l'on a, etc.

 

Et de plus, de par mon expérience, je peux témoigner que l'argent que l'on va « sacrifier » pour se faire plaisir, se soigner, jouer (dans le juste milieu bien sûr, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi) ne nous manque pas, au final, le « hasard » nous le rend bien, d'une façon ou d'une autre.

 

Car on aura enfin donné la priorité au respect de soi-même, à sa santé, à son bien être, et non aux difficultés.

 

*** Et juste comme je termine ce billet, à 6h53, Julien Clerc chante :

 

« JE T'AIME, JE T'AIME, ETC. »

 

La chanson se termine par : 

 

« Mon Amour, je sais QUE TU DOIS FUIR mais N'OUBLIE PAS, N'OUBLIE PAS... »

 

Promis, on va essayer de ne pas oublier !!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires