Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 17:14
La vie après la mort
Hello !
 
Il y a quelques jours, lors d'une visite dans une librairie, je suis tombée sur le premier livre d'Anita Moorjani:
 
"Revenue guérie de l'au-delà".
 
J'ai déjà évoqué son premier livre qui m'avait fait grande impression, et celui-là est tout aussi fort et passionnant.
 
Petit rappel:
 
Anita était mourante, du fait d'un cancer au stade 4. Elle a fait une NDE et à son retour, dans les semaines qui ont suivi, elle a guéri de façon que l'on peut qualifier de "miraculeuse".
 
Son cancer a été découvert en 2002 (c'est l'année où j'ai commencé à recevoir les Messages), et son Expérience de Mort Imminente date de 2006 (c'est l'année où j'ai sorti mon premier livre).
 
Perdre quelqu'un de proche, c'est difficile... Même si on sait que la mort n'est pas une fin.
 
Si ces quelques lignes pouvaient aider ceux qui souffrent de cette épreuve...
 
Page 168, Anita écrit:
 
"Je ne considérais plus la mort de la même manière que les autres, et il était donc devenu difficile pour moi de pleurer la perte de quelqu'un. Bien sûr, si l'un de mes proches mourait, j'étais triste parce qu'il me manquait. Mais je ne me lamentais plus pour les morts parce que je savais qu'ils avaient transcendé vers un autre monde et qu'ils étaient heureux. C'est impossible de ne pas être heureux là-bas. En même temps je savais que leur mort aussi était parfaite et que tout se déroulait selon le plan conçu dans la grande toile cosmique."
 
Etrangement***, quand ma mère est décédée, j'en ai déjà parlé, j'ai ressenti une impression de libération. Il me semblait vraiment ressentir sa joie d'être libérée de ce corps et de cette vie qui ne lui ressemblaient pas.
 
*** Clin d'œil ? Au moment où en relisant, je suis sur "Etrangement", ce même mot est prononcé à la télé !
 
Cette impression était si forte qu'elle me portait et m'a portée plusieurs semaines.
Et notamment, le lendemain matin, sur la route qui nous menait à son domicile, la radio a diffusé la chanson:
 
"Bella Ciao"
 
L'atmosphère, dans l'habitacle, semblait comme surnaturelle. Je ressentais une impression de plénitude, de perfection. Etrange quand on va retrouver le corps de sa mère...
 
J'ai eu un moment de doute et de sentiment de culpabilité, mais il me semblait vraiment être incitée à balayer tout ces sentiments inutiles et à ressentir de la joie. La joie dans laquelle elle baignait maintenant ??
 
Quelques jours après, j'ai cherché sur internet les paroles de cette mélodie.
Et je suis tombée sur:
 
"Bella Ciao, par Partisans Italiens" !!!!
 
Clin d'œil de ma mère en rapport avec la Résistance et les drames vécus pendant la guerre ?
 
En poursuivant mes recherches, j'ai trouvé les paroles en Français (interprétées par Maître Gims) et n'ai plus eu de doute;
 
"Tu m'as tant donné, j'attends ton retour
O bella ciao, (...)
 
J'continue sans toi
Tu vas m'en vouloir
O bella ciao (...)
 
Je t'en prie pardonne-moi oh pardonne-moi (...)
 
Je t'envoie mes mots de là où je suis (...)
 
Crié que je t'aime
Brisé mon armure
L'âme qui pleure mais le cœur dur (...)"
 
Ces paroles me semblaient presque écrites pour la circonstance...
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent des sentiments qu'il est bon de connaître, et notamment la colère et la culpabilité. Il faut le savoir et les accepter.
 
Remarque importante; bien évidemment, il est question de la mort naturelle, et pas du suicide. 
 
Ces chers Anges ne m'ont jamais vraiment parlé du suicide, sauf à préciser que le "départ", dans ce cas là, est plus difficile que quand il s'agit de mort naturelle.
 
Voilà pour ce soir, je vous reparle du livre d'Anita dès que possible.
 
Bonne soirée !
La vie après la mort
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Voici un livre explicatif sur ce qu'est le conscience !
https://1tpe.net/go.php?dat=bGlua3RvYW4ubWFraGlhLjI=&tk=
Répondre
L
Bonjour Alphonse et merci pour votre com sur la vie après la mort. Le lien en marche pas. Si vous pouvez m'en renvoyer un . Merci à vous et bonne santé ! Maryline