Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 15:50
Le cercle infernal des peurs

Hello !

 

 
Les "coïncidences" des 2 mots prononcés à la télé au moment où je les écrivais, encadrant l'histoire de l'accident de mon chat Biscotte et le sens que cela avait pour moi (voir billet précédent) étaient bien un signe, au moins pour une personne... Peut-être plus ????
 
 
 
Autre remarque: j'ai pour habitude de dire que les signes qui nous sont envoyés ne sont pas choisis par "hasard" par nos Anges. ils "amortissent" le voyage, c'est-à-dire que les signes surviennent à un moment important ou particulier, permettant parfois de nous signaler (signe !) quelque chose, (par exemple en rapport avec ce qu'on pense ou projette), et que l'élément ou les éléments ont aussi une symbolique qu'il peut être bon d'interpréter.
 
 
 
Exemple: les signes liés à la chouette ont permis à ma fille de prendre du temps pour se connecter et trouver ainsi une solution pour "sauver" une situation, car la chouette voit la nuit, donc par extension peut signaler une situation et/ou des raisons cachées ou obscures, ou que l'on ne voit pas, ou une chose à laquelle on n'a pas pensé.
 
 
 
Autre "coïncidence" qui m'a permis de constater que les peurs sont encore présentes, même si différentes: nous avons dû amener notre dernier chat, (Cracotte pour ceux et celles qui connaissaient mes "poulettes"), âgée de plus de 18 ans chez le vétérinaire, le 31 Mai.
 
 
 
Il y avait longtemps que je savais devoir le faire, parce qu'elle était maigre et avait une mauvais odeur qui m'obligeait à la laver une fois par semaine, mais j'avais PEUR...
 
que la vétérinaire lui donne des antibiotiques ou des médicaments qui risquaient de la faire mourir à petit feu en détruisant ses défenses immunitaires. Et de toute façon, elle détestait qu'on lui fasse avaler une pilule.
 
 
 
Je dois dire que la fin de vie de ma mère m'a laissé l'angoisse de l'acharnement thérapeutique, ceci explique aussi cela.
 
 
Si ma "bébête" est arrivée à cet âge là malgré ses problèmes de santé, c'est parce que nous l'avons soignée du mieux possible. 
Comme j'avais PEUR (encore !) qu'elle manque de nourriture (elle était assez difficile et avait perdu des dents), nous nous arrangions pour qu'elle ait toujours un stock de nourriture, notamment la veille de sa mort (nous avions une vingtaine de ses boîtes préférées et 2 sacs de croquettes).
 
 
 
Difficile aussi de prendre la décision de vie et de mort sur un animal qui mange encore et sort un peu, même en chancelant...
 
 
 
Difficile de ne pas CULPABILISER en se disant qu'on se débarrasse d'une situation difficile...
 
 
 
Mais la vétérinaire n'a pas hésité en la voyant et l'auscultant...
 
 
J'ai compris que toutes mes peurs avaient fait perdurer une situation difficile, une fois encore...
 
 
 
Mais il faut croire que ma Cracounette est heureuse et délivrée là où elle est car le lendemain matin, j'ai entendu son petit éternuement, un peu étouffé car elle avait l'habitude de dormir sous sa couette... 
 
 
Une première fois au rez de chaussée, et une deuxième fois à l'étage, probablement un petit "coucou" pour faire cesser les sentiments de culpabilité de ne peut-être pas avoir fait ce qu'il fallait plus tôt...
 
 
 
Mais le bon côté de tout cela, outre le fait de ne plus la voir dans cet état et de savoir qu'elle est bien maintenant, c'est que nous pouvons être plus libres, mon compagnon et moi, car depuis 18 ans nous avons pris soin et sauvé 4 chats, et pour partir en vacances, c'était toujours un problème, surtout avec ceux qui étaient malades.
 
 
 
Voilà, dans le prochain billet sûrement, je reviendrai sur le livre "Lorsque j'étais quelqu'un d'autre" et celui que je lis en ce moment sur les vies antérieures, qui semblent être la piste de ces chers Anges.
 
 
Bonne journée !!
Le cercle infernal des peurs
Partager cet article
Repost0

commentaires