Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:15

020.JPG

Photo d'une de mes eouvres (miniature)

 

 

 

Hello !


 

Il arrive qu'on soit amené à vivre un incident, un fait désagréable, perturbant, voire difficile, qui nous surprend, nous bouleverse, qu'on ne comprend pas sur le moment, un peu comme un orage dans un ciel clair.

 

Sauf que quand ce fait se produit, c'est parce qu'on a à coup sûr eu des signes et des avertissements, qu'on n'a pas su voir, ou pas voulu voir, donc dont on n'a pas tenu compte. Ces signes et avertissements vont crescendo, jusqu'à l'éclatement : d'abord ils pointent le problème, puis ils deviennent de plus en plus déplaisants, parallèlement à la croissance du problème, si on ne l'identifie pas.


 

Si, par exemple, on fait confiance en toute bonne foi, ou parce qu'on se refuse à voir, (quelle qu'en soit la raison, y compris parce que cela fait écho à un vécu difficile sur lequel on a mis le mouchoir), si on fait donc confiance à quelqu'un qui abuse de notre générosité, de notre bonne volonté, voire qui nous manipule à notre insu, et à plus forte raison si on fait preuve d'aveuglement, voire pire, de complaisance, ON VA ATTIRER DANS SA VIE LE MEME GENRE DE SITUATION, avec des similitudes frappantes (enfin, qui devraient l'être, si on voulait bien arrêter de penser uniquement « coïncidence », « hasard »), qui, si on les analyse, peuvent permettre de remonter à la source ; et plus c'est important et désagréable, plus le problème est grave et ancien.


 

Le problème d'origine, non ou mal identifié, a ouvert une brèche, comme dans un bateau, et si on n'y remédie pas, cette brèche va s'élargir, et provoquer le naufrage, quand on ne prend pas la peine de chercher l'origine de cette brèche, et qu'on se contente d'écoper au fur et à mesure.


 

Viendra un moment où la faille sera trop importante pour être contrôlée ou réparée, et écoper ne servira plus à rien, il faudra quitter le navire ou couler avec lui.


 

Mais quand ce problème d'origine est identifié, il convient de chercher, dans son histoire personnelle et familiale, ce qui a ouvert la porte à ce problème là, et là encore, après avoir « décortiqué » la situation, en cherchant les similitudes, les associations (!!) d'idées, bref en faisant bien attention à tout ce que l'examen de la situation nous suggère.


 

Ensuite, il conviendra de guérir les blessures oubliées, mal soignées, voire non identifiées en cause, afin de ne plus attirer ces événements négatifs dans sa vie, puisque tel est leur sens : servir de « radar », de révélateur, indépendamment de ceux qui les déclenchent.


 

Il est important de bien comprendre que, si on se laisse voler son temps, sa richesse (intérieure ou pas), sa créativité, on se manque de respect à soi-même, et de ce fait, on va attirer à soi, par la faille créée, d'autres situations du même acabit, et de plus en plus...

La voie d'eau ira en s'élargissant.


 

 

Et je dois dire que depuis que j'ai identifié l'origine de mes déboires, et surtout l'ai éradiquée, je ne suis plus jamais tombée sur ce genre de personnages ou abus, quels que soient les groupes ou associations que les circonstances de ma vie m'ont amenée à côtoyer, bien au contraire.

Je n'ai plus non plus été amenée à vivre de situation aussi déplaisante.


 

Cela dit, je veille à rester dans une sage réserve, car le fait de garder ses distances en toute situation, permet de mieux l'appréhender dans sa totalité, et de moins risquer de se laisser aveugler par des attachements qui peuvent empêcher de discerner le vrai du faux.

C'est un peu dommage, c'est peut-être un tort, mais tant pis.

 

J'apprends à bien faire la différence entre TOLERANCE et...

COMPLAISANCE , et Dieu sait que j'avais été prévenue par ces chers Anges !

 

A bientôt pour les nombreux autres signes.

Bonne soirée !

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
bonjour Marylou
Je viens de lire tes billets et je crois que l'on cherche trop à savoir le pourquoi,il faut accepter la vie avec ses peines et ses joies et je crois que tout le monde a bien sa part
bonne fin de journée
gros bisous
rosedesneiges
Répondre
L


Je partage ton avis pour les "affaires courantes", mais face à des épreuves qui se perpétuent ou se réitèrent, si on trouve l'origine de la "faille", donc si on comprend ce qu'on est venu
comprendre, on peut en sortir définitivement. C'est en tous cas l'expérience que j'en fais. Mais c'est un choix de vie, à chacun de faire ce qu'il ressent. Gros bisous et bon weekend.
Maryline



E
Bonjour Marylou,
Très jolie ta miniature . Te serais tu remise à la peinture ma belle?? je l'espère pour toi vu que tu es douée. Comme je te l'ai envoyé sur ce message" avoir confiance en soi et se servir de ses
dons pour en vivre et non pour en faire juste un passe-temps!" Bon courage dans tes travaux pour votre maison.
J'aime bien le titre de ton billet"revenir à la cause initiale".J'attend le 1 mars avec impatience , Alexandra doit revenir consulter.
Bon weekend , la neige devrait revenir; c'est n'importe quoi!
Bizettes.
Répondre
L


Merci !!!! En ce moment, je brode, cette miniature date de plusieurs années. Mais j'ai le portrait d'un couple de commandé, il va falloir se remettre à la peinture. Tiens-moi au courant pour
Alexandra, on va croiser les doigts. J'espère aussi qu'on va passer à travers pour la neige. Gros gros bisous. Maryline



Présentation

  • : Le blog de lesangesetmarylou8
  • : Témoignages personnels sur l'au-delà et les Anges Gardiens, la médiumnité, la psychologie et la spiritualité
  • Contact

Recherche

Liens