Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 17:50
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 229 à 235

Partager cet article
Repost0
27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 18:07
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 216 à 220
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 216 à 220
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 216 à 220
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 216 à 220
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 216 à 220
Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 13:15
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 206 à 209

Hello !

 

Dimanche, jous de la fête des mères et anniversaire de mon fils aîné José (Joseph en Français !!!), dans un vide-grenier proche de mon domicile, j'ai trouvé dès l'entrée...

 

Une poupée MATRIOCHKA de Russie, à un prix dérisoire, vu la valeur de l'objet.

J'étais aux Anges, j'adore les Matriochkas, et j'avais repéré ce modèle dans un marché de Noël à plusieurs reprises  !!

Il y a 7 poupées en tout(voir ci-dessus.

Cela me semble en rapport avec le fait que prochainement je vais travailler avec une thérapeute sur...

LE TRANSGENERATIONNEL !!!!

On va bien voir.

 

En attendant, voici la suite de mon livre

Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 206 à 209
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 206 à 209
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 206 à 209
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 206 à 209
Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 10:28
Image du Net

Image du Net

Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 203 à 205
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 203 à 205
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 203 à 205
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 203 à 205
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 16:39

Hello !

Je ne sais pas vous, mais je sature "pas mal" face à toutes ces injonctions de toutes sortes, ces jugements, ces a priori, ces surveillances, cette façon qu'il y a de faire des amalgames, de mettre tout le monde dans le même panier, de condamner sans savoir, de vouloir imposer ses goûts, j'en passe et de pires !!

 

Heureusement, hier matin, tandis que je cherchais dans le rayon des conserves de la supérette où je faisais mes courses, j'ai cru avoir la berlue quand...

 

UN PAPILLON "SPHINX COLIBRI" est apparu devant moi et a entrepris de passer en revue, lui aussi, les conserves !!!

 

Bon signe, à n'en pas douter, car "coïncidence", cette supérette porte le nom de...

 

"CARREFOUR (!!) CONTACT" !!!!!

 

Alors, avec la "Poussée d'Archimède", tout ceci semble prometteur...

 

"Tenons-nous en à cette espérance et tout ira bien" !!

 

J'ai fait immédiatement quand même une prière à mes chers Anges pour qu'ils aident cette petite "bête" à trouver la sortie pour pouvoir se nourrir correctement. Mais je suppose qu'ils n'avaient pas besoin de ma prière.

 

Bon, mais avant de vous mettre les pages 54, 55 et 56 de mon livre, voici le lien vers mon billet du 29 avril 2018:

 

"Manger de la viande ou pas":

Manger de la viande ou pas ? - Le blog de lesangesetmarylou8 (over-blog.com)

 

Cela me semble important de rappeler ce billet. Si ça pouvait rendre un tantinet tolérant, compréhensif, et respectueux, ce serait bien, par ces temps "chahutés", beaucoup n'ont pas besoin qu'on les culpabilise avec ça.

 

Note: je ne parle pas pour moi, car nettement plus portée sur les pizzas, quiches, frites, pâtes et biscuits que sur la viande. 

Bonne soirée !!

A la relecture de toutes ces pages, je me rends compte à quel point je n'ai pas assez écouté mes chers Anges qui me déconseillaient les associations et m'envoyaient des signes.. Quand on ne veut pas voir...

A la relecture de toutes ces pages, je me rends compte à quel point je n'ai pas assez écouté mes chers Anges qui me déconseillaient les associations et m'envoyaient des signes.. Quand on ne veut pas voir...

Et si on se "foutait" la Paix, non  ????
Et si on se "foutait" la Paix, non  ????
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 10:48

Hello !

 

J'ai retrouvé 6 exemplaires de mon premier livre (épuisé), écrit en 2006: 

"Pluie de Poussières d'Etoiles".

Ce même jour, "coïncidence", j'ai eu de très beaux signes, que je vous raconterai dans le prochain billet, avec la suite de cet extrait.

Voici quelques pages, page 210 à 214, chapitre VI - Les Animaux (du rôle des Animaux dans notre vie:

 

 

Pluie de Poussières d'Etoiles page 210 à 214
Pluie de Poussières d'Etoiles page 210 à 214
Pluie de Poussières d'Etoiles page 210 à 214
Pluie de Poussières d'Etoiles page 210 à 214
Pluie de Poussières d'Etoiles page 210 à 214

Je vous mettrai la suite et d'autres passages qui me semblent utiles et significatifs.

Bonne journée !

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 13:53
"Et tous ces oiseaux qui étaient si bien, là haut dans les nuages..."

Hello !

 
Quand il s'agit du sort des animaux, il est vrai que j'ai tendance à avoir "la tête près du bonnet", dixit ces chers Anges.
 
Et ça ne va pas s'améliorer quand on écoute les alertes sur la disparition accélérée de la biodiversité (encore que disparition accélérée semble un euphémisme). 
 
 
Tout à l'heure, j'écoutais la 3, et ce même sujet était évoqué, de nos dégâts en seulement 10 ou 15 ans ce qui m'a filé l'angoisse, quand on entend l'état des lieux,
 
 
Du coup, inutile de se mettre la rate au court bouillon, ça ne changera rien, mieux vaut chercher des solutions, j'ai résolu de zapper...
 
 
Pour tomber sur "La Quotidienne", sur France 5...
 
Qui lançait exactement la même alerte, illustrée...
 
 
PAR UN EXTRAIT DE LA CHANSON DE MICHEL DELPECH:
 
"Par-dessus l'étang, soudain j'ai vu passer les oies sauvages" !!!!
 
 
Il était environ 12h25, en ce jour de Sainte Rosalie.
 
 
Étrange cette nouvelle "coïncidence" qui se rajoute aux autres, en lien avec ce chanteur et sa femme ????
 
En tous cas, cela ma inspiré le titre, par un autre extrait de cette même chanson...
 
 
Les chiffres qui ont été donnés dans ces 2 émissions font froid dans le dos:
 
 
Un dixième des espèces sont menacées de disparition à très court terme: 
 
25 % de papillons en moins, 26 % de libellules, 40 % de chauve-souris, les hirondelles, perdrix, etc., et ceci en 10 ou 15 ans !!!!
 
Et nous sommes dans la même dynamique que les crises du passé qui ont notamment conduit à la disparition des dinosaures.
 
 
Heureusement, sur les conseils de ces chers Anges, je nourris les animaux (oiseaux compris) autour de la maison TOUTE L'ANNEE.
 
 
Oui, car n'en déplaise à certains bien pensants qui répètent à l'envi depuis des années et des années "qu'il ne faut nourrir les oiseaux qu'en hiver, après il faut les laisser se débrouiller seuls, pour ne pas les rendre dépendants". 
 
 
Grrrrr !!! 
 
 
Quand il n'y a rien à bouffer, ou beaucoup moins, à cause de nos dégâts, ils font comment tous ces animaux ????
 
 
De plus, c'est un non sens de prendre les oiseaux pour des imbéciles. 
 
 
Si on les observe bien, on se rend compte qu'ils ne mangent les graines, boules, etc. que quand ils n'ont pas mieux autour d'eux. 
Les oiseaux sont toujours en mouvement. Leurs ailes leur permettent de parcourir des distances assez importantes.
 
 
Je le vois bien quand je suis en retard pour la "soupe", ou que les mangeoires sont vidées plus tôt. Ils sont partis ailleurs, seuls parfois quelques uns surveillent et alertent les autres.
 
 
Mes chers inspirateurs célestes, qui voient venir la situation depuis bien longtemps (j'en ai parlé dans mon premier livre, en 2006), m'ont dit ceci:
 
 
"Les oiseaux, et autres animaux de la campagne sont, plus que tout autre, habitués à l'impermanence des choses."
 
 
Quand il n'y a plus de graines dans le champ de tournesols ou de blé, ils vont ailleurs, de même quand il n'y a plus de fruits sur les arbres ou buissons.
On ne voit pas d'hécatombe d'oiseaux morts à attendre "bêtement" que les arbres donnent des fruits en hiver !
 
 
L'an dernier, nous sommes arrivés ici à la fin du printemps. Du coup, trop de travail, je n'ai pas installé de mangeoires, j'ai mis "seulement" des gamelles d'eau.
 
 
Nous avons été catastrophés de voir l'hécatombe d'oeufs, d'oisillons tombés du nid, s'écrasant lamentablement sur la terrasse, surtout au moment des grosses chaleurs, ainsi que 2 petits merles vus mal en point dans la cour, et retrouvés morts le lendemain, et même plusieurs adultes passereaux retrouvés morts.
 
 
Cette année, où je ne me suis pas arrêtée de leur donner à manger et boire...
 
 
NOUS AVONS JUSTE TROUVE UN OEUF ECRASE ET UN SEUL ADULTE MORT.
 
 
Pourtant il y a les mêmes champs autour, donc probablement les mêmes traitements, et la canicule a été bien plus importante que l'an dernier, sans parler de la sécheresse qui raréfie les insectes de la terre (vers, chenilles, etc.).
 
 
Depuis plusieurs semaines, le jardin bruisse d'oisillons amenés par leurs parents afin d'être nourris sans trop de danger, tant qu'ils sont petits et fragiles, après ils s'en vont ailleurs...
 
 
Et cette année, aucun petit merle mal en point ou mort.
 
 
Si on continue à attendre que la Nature se débrouille seule face à nos bulldozers, pesticides, arrachages de haies pour gagner quelques plants, etc., on risque fort de se réveiller un jour catastrophés, et il sera trop tard.
 
 
N'est-ce pas à chacun de nous de prendre soin d'elle et de ses habitants, si petits soient-ils, chacun à son niveau ?????
 
Voilà, bonne journée !!!!
"Et tous ces oiseaux qui étaient si bien, là haut dans les nuages..."
Partager cet article
Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 15:50
Le cercle infernal des peurs

Hello !

 

 
Les "coïncidences" des 2 mots prononcés à la télé au moment où je les écrivais, encadrant l'histoire de l'accident de mon chat Biscotte et le sens que cela avait pour moi (voir billet précédent) étaient bien un signe, au moins pour une personne... Peut-être plus ????
 
 
 
Autre remarque: j'ai pour habitude de dire que les signes qui nous sont envoyés ne sont pas choisis par "hasard" par nos Anges. ils "amortissent" le voyage, c'est-à-dire que les signes surviennent à un moment important ou particulier, permettant parfois de nous signaler (signe !) quelque chose, (par exemple en rapport avec ce qu'on pense ou projette), et que l'élément ou les éléments ont aussi une symbolique qu'il peut être bon d'interpréter.
 
 
 
Exemple: les signes liés à la chouette ont permis à ma fille de prendre du temps pour se connecter et trouver ainsi une solution pour "sauver" une situation, car la chouette voit la nuit, donc par extension peut signaler une situation et/ou des raisons cachées ou obscures, ou que l'on ne voit pas, ou une chose à laquelle on n'a pas pensé.
 
 
 
Autre "coïncidence" qui m'a permis de constater que les peurs sont encore présentes, même si différentes: nous avons dû amener notre dernier chat, (Cracotte pour ceux et celles qui connaissaient mes "poulettes"), âgée de plus de 18 ans chez le vétérinaire, le 31 Mai.
 
 
 
Il y avait longtemps que je savais devoir le faire, parce qu'elle était maigre et avait une mauvais odeur qui m'obligeait à la laver une fois par semaine, mais j'avais PEUR...
 
que la vétérinaire lui donne des antibiotiques ou des médicaments qui risquaient de la faire mourir à petit feu en détruisant ses défenses immunitaires. Et de toute façon, elle détestait qu'on lui fasse avaler une pilule.
 
 
 
Je dois dire que la fin de vie de ma mère m'a laissé l'angoisse de l'acharnement thérapeutique, ceci explique aussi cela.
 
 
Si ma "bébête" est arrivée à cet âge là malgré ses problèmes de santé, c'est parce que nous l'avons soignée du mieux possible. 
Comme j'avais PEUR (encore !) qu'elle manque de nourriture (elle était assez difficile et avait perdu des dents), nous nous arrangions pour qu'elle ait toujours un stock de nourriture, notamment la veille de sa mort (nous avions une vingtaine de ses boîtes préférées et 2 sacs de croquettes).
 
 
 
Difficile aussi de prendre la décision de vie et de mort sur un animal qui mange encore et sort un peu, même en chancelant...
 
 
 
Difficile de ne pas CULPABILISER en se disant qu'on se débarrasse d'une situation difficile...
 
 
 
Mais la vétérinaire n'a pas hésité en la voyant et l'auscultant...
 
 
J'ai compris que toutes mes peurs avaient fait perdurer une situation difficile, une fois encore...
 
 
 
Mais il faut croire que ma Cracounette est heureuse et délivrée là où elle est car le lendemain matin, j'ai entendu son petit éternuement, un peu étouffé car elle avait l'habitude de dormir sous sa couette... 
 
 
Une première fois au rez de chaussée, et une deuxième fois à l'étage, probablement un petit "coucou" pour faire cesser les sentiments de culpabilité de ne peut-être pas avoir fait ce qu'il fallait plus tôt...
 
 
 
Mais le bon côté de tout cela, outre le fait de ne plus la voir dans cet état et de savoir qu'elle est bien maintenant, c'est que nous pouvons être plus libres, mon compagnon et moi, car depuis 18 ans nous avons pris soin et sauvé 4 chats, et pour partir en vacances, c'était toujours un problème, surtout avec ceux qui étaient malades.
 
 
 
Voilà, dans le prochain billet sûrement, je reviendrai sur le livre "Lorsque j'étais quelqu'un d'autre" et celui que je lis en ce moment sur les vies antérieures, qui semblent être la piste de ces chers Anges.
 
 
Bonne journée !!
Le cercle infernal des peurs
Partager cet article
Repost0
30 mai 2019 4 30 /05 /mai /2019 17:21
Un bienfait n'est jamais perdu

Hello !

 
Le weekend dernier a été assez mouvementé: beaucoup de travail à déménager la boutique des enfants, donc pas vraiment de signe remarqué.
 
 
Sauf un, sur le chemin du retour. Mon attention est tombée sur le compteur kilométrique de ma voiture:
 
Les 4 derniers chiffres étaient: 5555.
 
 
Mes recherches sur le net indiquent, pour cette succession de 5, un changement majeur et rapide, et "possibilité de vivre sa vérité intérieure".
 
 
Bon, ça semble se confirmer. On va bien voir.
 
 
En attendant, en ce jour de l'Ascension, j'aimerais revenir sur les signes que nous donnent nos animaux, parfois même par des épreuves qu'ils vivent, afin de nous alerter sur quelque chose, par Amour pour nous. 
 
 
Et cela se constate d'autant plus quand il s'agit d'animaux que l'on a sauvés, même petits.
 
 
Rappel: ces chers Anges m'ont expliqué, dès 2002, que nos petites "bêtes" sont comme de petits Anges, venus auprès de nous pour nous protéger. 
 
 
J'ai pu le vérifier en 2005 (si mes souvenirs sont exacts). A cette époque là, je faisais attention à ne parler de mon vécu qu'à des personnes triées sur le volet, de celles avec qui j'étais "sur la même longueur d'ondes". Et basta, comme on dit. Hors de question d'en parler davantage, et encore moins d'écrire, que ce soit un livre ou un blog, les sceptiques, "intellos" et autres scientifiques, je passais au large.
 
 
Jusqu'au mois d'avril de cette année là. Nous avions à ce moment là 4 chats, dont Biscotte, recueillie en Provence en 2002, où j'étais allée faire un marché d'artistes...
 
 
Je n'y avais rien vendu, mais nous étions revenus avec...
 
 
Une petite chatte de rue maigre, affamée et malade, dont les 2 autres frères et soeurs étaient morts de faim...
 
 
Au retour de chez le véto, le lendemain, au vu de ce que ça m'avait coûté, mon compagnon avait déclaré sur un ton goguenard:
 
 
"Ca, ce sont les placements qui rapportent !!"
 
 
Oui, mais il n'imaginait pas que cela allait être le cas pourtant, même s'il ne s'agit pas d'argent, bien évidemment.
 
 
Mais revenons à ce mois d'avril 2005. 
 
Un matin, j'ai croisé par "hasard", et pour la première fois depuis les 2 ou 3 ans que nous habitions là, le regard d'un voisin qui avait la réputation d'empoisonner les chats (les précédents occupants de notre maison avaient tous eu des chats empoisonnés).
 
 
Ce regard m'avait glacée. J'y avais ressenti comme une menace. Et je savais que Biscotte aimait aller dans sa cour car il avait une volière avec des oiseaux.
 
 
Et peu de temps après, un jour, des voisins sont venus nous alerter. Ils passaient devant la maison du bonhomme quand ils avaient entendu un bruit évoquant un coup de feu, puis ils ont vu ma Biscotte voltiger et heurter une voiture qui roulait à toute vitesse, laquelle était immatriculée, m'ont-ils précisé, du numéro d'un département proche, lequel était celui du domicile d'une grande partie de mon enfance, et de ma mère, mon frère et ma belle-soeur.
 
 
Ma petite "bête" a été opérée de la tête dans une clinique spécialisée, CAR ELLE S'ETAIT FAIT ECRASER LE MUSEAU. 
 
 
L'intervention s'était bien passée, même si elle avait dû être ranimée sur la table...
 
 
Mentalement, je lui envoyais des pensées pour la rassurer, car elle avait dû rester aussi la nuit sous surveillance.
 
 
Mais le problème, c'est qu'elle refusait de manger. Elle avait peur dès qu'on approchait de la nourriture.
 
 
J'ai supposé que le vieux (censuré) avait dû essayer de lui donner à manger pour l'attirer, puis faire claquer un pétard, car elle était trop bien nourrie pour manger n'importe quoi.
 
 
Et elle était restée traumatisée et rivée à ce souvenir là, auquel elle avait relié son accident, et non pas au choc avec la voiture, qui pourtant l'avait écrasée.
 
 
Je l'amenais tous les jours pour recevoir une piqûre pour la nourrir. Ma vétérinaire n'était pas optimiste du tout: on l'avait sauvée du plus grave, mais si elle ne se nourrissait pas rapidement, elle allait mourir, la situation ne pouvait pas durer ainsi !
 
 
Alors je m'en suis prise à mes chers Anges: POURQUOI ??? *****
 
***** Tiens, ce même mot a été prononcé à la télé au moment où je l'écrivais !!!
 
 
Qu'y avait-il ? 
 
Je partis méditer, les prévenant que s'ils ne m'aidaient pas, ce n'était plus la peine de m'adresser la parole.
 
 
ET LA, LA SOLUTION M'EST APPARUE: JE ME LAISSAIS ECRASER ET MUSELER PAR MES PEURS, LIEES A MON ENFANCE ET MON HISTOIRE FAMILIALE.
 
 
Alors OK, j'ai décidé qu'à partir de ce moment, j'allais enfin parler, écrire et témoigner de mon vécu et de mes messages !
ET JE N'AI JAMAIS EU A LE REGRETTER, BIEN AU CONTRAIRE !
 
 
Et le résultat ????
 
 
LE JOUR MEME, MA BISQUETTE A RECOMMENCE A MANGER, SON APPETIT LEGENDAIRE EST REVENU, un de ses 2 CANAUX (channel ?) lacrymaux bouchés depuis toujours s'est débouché de ce fait, et ELLE A GUERI  !!!!!
 
 
Voilà !****
**** Rebelote, ce mot a été prononcé à la télé au moment où je l'écrivais !!! SIGNE POUR QUELQU'UN ?????
 
 
 
 Comment décrypter, me direz-vous ?
 
 
Il suffit de regarder tous les éléments de la situation, les idées et images qui nous viennent, les "coïncidences" et "hasards", les détails qui nous sont donnés.
 
 
Exemple: le numéro du département de la voiture qui a écrasé ma bébête, le même que celui de mon enfance et de ma famille m'a amenée à réaliser que je m'étais laissé imposer le silence et me l'étais imposé moi-même, une bonne partie de ma vie et sur le sujet notamment, pour ne pas risquer de réaction de ma mère.
 
 
Bonne soirée !!!!
Un bienfait n'est jamais perdu
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 16:46
Les catastrophes et fléaux "situations miroir"

Hello !

 
Pourquoi voit-on en ce moment tant de prédateurs de la Nature, qui font craindre pour la survie de certaines espèces, et par extension pour notre propre survie, notamment celle de nos enfants et petits enfants pour qui on souhaite pourtant une vie meilleure, si possible, que la nôtre ?
 
Enfin, bon, il semblerait que cette inquiétude ne soit pas partagée par tout le monde, en tous cas pas par ceux qui recherchent le profit et l'augmentation du niveau de vie, et à n'importe quel prix, véritables Attila des temps modernes.
 
Ce matin encore, alors que je déjeûnais, sur RMC il y a été évoqué un livre qui tente d'alerter sur la survie des vers de terre, sans le travail desquels la culture de notre nourriture risque de devenir problématique, car ils "travaillent" la terre, permettant ainsi aux végétaux de se développer et produire fruits et légumes.
 
Rien de tel pour vous mettre en rogne dès le matin, que d'entendre que nous en sommes là, non ???
 
Depuis quelques années,la "pyrale du buis" fait des ravages et maintenant s'attaque à d'autres espèces. Dans la région, en début d'été, on voyait des arbres qui semblaient être recouverts de givre, sans le moindre feuillage. Quand on s'approchait, on constatait qu'en fait ils étaient recouverts de toiles tissées par des chenilles. Par ici, une majorité de buis sont morts car ceux qui étaient repartis (comme le nôtre) n'ont pas survécu à la 2è attaque. On voit des haies entières complètement sèches.
 
Cet insecte est qualifié de "dégât collatéral de la mondialisation" sur un site régional.
 
Il y a aussi le frelon asiatique, les vers de terre géants, etc.
 
Tout ceci semble donner raison à ces chers Anges qui m'avaient donné il y a des années la symbolique de ces fléaux, qui sont introduits lors d'échanges commerciaux, de voyages, de transports...
 
Il m'avait donc été expliqué qu'il s'agissait de "situations miroir" destinées à attirer notre attention sur notre façon de vivre, de consommer,et la non consicence que nous avons de la nocivité de cette façon de vivre. C'est par ce biais là que la Terre et l'Univers tentent de nous alerter depuis des années, afin que nous prenions des mesures pour changer tout cela. Le sujet avait été évoqué, certes sur le ton humoristique voire légèrement sarcastique dans mon 1er livre, paru en 2006 !
 
Ces prédateurs, en majorité, sont originaires de pays qui produisent en masse, sans respect des ouvriers non plus que de l'environnement et parfois même de la qualité de leur production, aux dépens... du consommateur !
 
C'est le serpent qui se mord la queue !!
 
"Mais nous avons tous, m'a-t-il été expliqué, notre responsabilité dans la situation, à quelque niveau que cela soit."
 
Si nous consommions moins et mieux, ces pays ne produiraient pas autant, car ils ne vendraient plus autant.
 
Si nous respections tous, aussi, les conditions de vie et d'élevage des animaux, mais aussi des végéaux, et pas seulement ceux que nous consommons, et si nous prenions tous conscience qu'ils souffrent comme nous, y compris psychologiquement, nous aurions bien moins de fléaux pour attirer notre attention, fléaux qui touchent végétaux, animaux, biens, mais aussi nous tous.
 
Et sans parler bien sûr des fléaux météorologiques, dont le nombre, cette année, ainsi que la puissance, semblent en augmentation inquiétante.
 
Mais il y a plus grave: les dérives meurtrières de jeunes qui,se font enrôler dans des groupes sectaires ou mafieux, (groupes qui changent complètement leur caractère parfois), parce qu'ils ne trouvent pas leur place et/ou n'ont pas les biens matériels qu'ils convoitent, et développent des sentiments de haine.
 
Pour mes chers Anges, là aussi, il s'agit d'une "situation miroir", au format "macro", afin de nous faire toucher du doigt nos erreurs.
 
En effet, pour la plupart, nous avons à coeur d'offrir à nos enfants ce qu'il y a de meilleur... oui, mais trop souvent dans le sens matériel.
 
Alors nous travaillons beaucoup pour cela. Ils doivent être "comme tout le monde", avoir ce que leurs copains ont. Nous voyons trop souvent ce qu'il y a au-dessus, pas ce qu'il y a au-dessous.
 
Nous culpabilisons de ne pas pouvoir leur offrire plus... alors du coup, nous travaillons davantage, oubliant parfois de leur inculquer les règles et principes que nous avons reçus.
 
Oui, mais un enfant a d'abord et avant tout besoin d'amour, d'attention, de temps accordé. Mais il a aussi besoin d'un environnement qui ne soit pas anxiogène mais au contraire porteur de paix, de sagesse, de gentillesse, de compassion et d'espoir.
 
S'il ne les reçoit pas, et qu'à la place on "compense" par des biens matériels,alors il intégrera le fait que c'est posséder qui est important, car posséder, recevoir des biens a pris la place de recevoir attention, temps et amour. 
 
Mais rien ne pourra jamais remplacer, compenser, l'amour, le regard attentif de ses proches, mais aussi à un niveau plus large, les voisins, les enseignants, et l'ensemble de ses contacts.
 
D'où une sensation d'insécurité, de mal être et la nécessité de toujours vouloir plus, avec l'espoir vain de compenser ces manques vitaux.
 
Alors nous espérons tous un changement.
 
Mais cela, c'est l'affaire de tous, chacun à son niveau, jour après jour.  
 
A chacun de veiller à mieux consommer, moins gaspiller, moins polluer, moins jeter, moins dilapider.
 
A chacun d'apprendre à se satisfaire de ce qu'il a et l'apprendre à ses enfants.
 
A chacun de prendre le temps de vivre, de se reposer, de s'amuser, tout autant que de travailler.
 
Aussi, à chacun d'avoir à coeur de cultiver en soi et autour de soi la sagesse, le discernement, la gentillesse, la compassion, le respect.
 
J'ai fait remarquer à ces chers Anges que sourire, saluer, être enjoué, il y a des endroits où cela semble suspect, où on voit les gens vérifier sac à main ou carte bleue, l'oeil soupçonneux, quand on n'est pas pris pour un "neuneu".
Je le constatais souvent dans une région où j'ai habité quelques années, et un agent immobilier avec qui j'en discutais était parti de cette région car il ne supportait plus cette situaion.
 
Et que dire de ceux ou celles qui passent sous votre nez royalement quand vous leur tenez la porte, sans même un regard, ce qui amène à penser qu'on nous a pris pour le portier ???
 
"Quelle importance ? m'ont-ils répondu.
Certes, certains avaient ces réactions, ces comportements, mais d'autres avaient le visage qui s'illuminait devant ton sourire, ton attention, ton geste ou ton mot gentil. C'est cela qui compte.
 
Ne tombons pas dans le piège de fermer notre coeur à cause de personnes non conscientes et/ou de brebis galleuses. Donnons l'exemple, même s'il nous semble que c'est "pisser dans un violon" pour reprendre une de tes expressions.
Retenons dans notre esprit les belles personnes, les belles choses, les belles actions. Nous savons qu'il s'agit là d'une majorité... même si elle est silencieuse.
Nous reconnaissons bien volontiers que c'est une épreuve qui n'est pas toujours facile à affroter: rester fidèle à la ligne de l'Amour, de la paix, de l'harmonie; de la tolérance.
 
Raison de plus pour "mettre le paquet" et ne pas se laisser détourner du challenge que nous sommes venus relever: ne pas laisser éteindre sa Lumière, et la transmettre autour de soi !"
 
Bonne soirée !!
Partager cet article
Repost0