Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 16:51
Acceptons notre "ligne directe"

Hello !

 
 
J'espère que vous n'avez pas été trop éprouvés par les dernières tempêtes et que le moral est bon, en cette veille de Noël.
 
 
Le moment me semble idéal justement pour parler de nos "Guides", ceux qui nous aident à négocier au mieux notre chemin et notre évolution.
 
 
Sont-ce les vestiges des "enseignements" de certaines religions ? 
 
 
Je suis toujours assez étonnée de la façon dont certains, y compris chez des "médiums", semblent être un peu déconnectés de leurs "Guides". 
 
 
Ca me rappelle les cours de catéchismes (certes, il y a pas mal de temps, dans les années 60), que j'ai suivis enfant, où la façon dont Dieu nous était conté nous fichait assez la frousse, en tous cas à moi !
 
 
Plus que l'amour inconditionnel, les peurs du "châtiment" si nous commettions des "péchés" (divers et variés, dont le "péché" de gourmandise qui m'a toujours inspiré une incompréhension totale !), y étaient davantage mises en avant.
 
 
Alors il arrive qu'on lise des recommandations qui me semblent vraiment d'un autre âge: 
 
 
S'adresser à nos "Guides" et/ou Anges de façon obséquieuse, en faisant attention à ce qu'on dit ou demande.
 
 
Histoire de ne pas les indisposer ????
 
 
MAIS ILS SONT PLEINS D'AMOUR, DE COMPRÉHENSION, DE COMPASSION pour nous et nos difficultés !!!
 
 
Et ils sont assez grands pour savoir que faire et que nous répondre, voire ne pas nous répondre du tout, si notre demande n'est pas justifiée ou s'ils n'ont pas le droit, dans tel ou tel cas, de répondre à notre question, parce que ce n'est pas le bon moment, que c'est notre chemin de compréhension, ou tout simplement parce qu'ils nous ont déjà répondu et qu'on n'a pas voulu l'entendre.
 
 
Qui mieux que notre "Guide" peut nous conseiller, nous prévenir ????
 
 
C'est malheureusement toutes ces fausses croyances qui ont conduit au fil des siècles les êtres humains à perdre leur "boussole" intérieure, et à se laisser prendre par les fausses interprétations, les manipulations diverses et variées (et en ces périodes agitées, Dieu sait que cela ne manque pas), qui nous détournent de notre Vérité, de notre libre arbitre, de notre Force intérieure.
 
 
Rappel de "l'outil" de choix de la manipulation:
 
 
AGITER DES PEURS, MAIS DES PEURS VENANT DES AUTRES ET DU FUTUR.
 
 
Les peurs nous font perdre le contact avec notre sagesse intérieure et nous empêchent de réfléchir normalement, et le futur détourne notre attention de ce qu'il se passe autour de nous DANS LE PRÉSENT. 
 
 
 
Et pour manipuler, il faut détourner l'attention de l'individu sur ce qu'il se passe en lui (sensations, intuitions, ressentis, etc.), mais aussi autour de lui (signes, avis extérieurs, etc.).
 
 
 
Et si nous cessions D'AVOIR PEUR ????
 
 
Si nous communiquions avec notre "Guide" simplement, tranquillement, avec foi, respect  et confiance ??? 
 
 
Puisque Guides, Anges Gardiens sont en nous, que leur mission est "de nous aider à trouver Dieu (ou le nom qu'on veut bien lui donner) en nous", et que nous sommes tous une parcelle de notre Créateur, pourquoi devrions nous avoir peur, nous prosterner ???
 
 
Et si nous nous trompons, s'il nous arrive de nous mettre en colère contre le "Ciel", souvenons-nous qu'ils sont AMOUR INCONDITIONNEL et mieux placés que quiconque ici bas pour savoir nos difficultés, nos souffrances, et donc les comprendre. 
 
 
EUX NE PUNISSENT PAS, NE CHATIENT PAS !!!
 
 
 
Nous subissons juste le résultat de notre "formatage", de notre destin, et les conséquences de nos "erreurs".
 
 
Alors rapprochons-nous de nos chers "Guides", demandons-leur ("demandez et vous aurez"), écoutons-les et ne nous laissons pas détourner de cette précieuse "boussole" irremplaçable, et qui nous conduit vers le meilleur de notre route, même si cela ne nous semble pas évident sur le moment.
 
 
Pour preuve: il m'est souvent arrivé, quand mon chemin me semblait trop difficile, ou que je n'en comprenais pas tout, de...
 
Menacer de RENDRE MON TABLIER, menace assortie de quelques rouspétances bien senties... Et de bouderies pendant quelques jours...
 
Leur zèle pour essayer de me ramener vers eux, par de jolis signes ou "cadeaux" m'a toujours convaincue, s'il en était besoin, de leur Amour indéfectible.
 
 
NB: nos "Guides" et Anges n'ont pas d'ego pour s'offusquer.***
 
*** Tiens, petit signe ? 
 
Une MESANGE (mes/ange) est venue se poser dans l'embrasure de la porte-fenêtre, cherchant à rentrer, au moment où j'écrivais la phrase ci-dessus.
 
 
NB: Bien évidemment, si nous demandons quelque chose qui est en contradiction avec le bien être d'autrui ou de sa vie privée, (car les bons Guides sont très respectueux de la vie privée et de l'intégrité de chacun et ne se permettent pas de divulguer des secrets), nous nous exposons à ce que la réponse qui nous parvienne, si réponse il y a, ne soit pas la bonne réponse.
 
 
Excellentes fêtes à tous et toutes !!
Acceptons notre "ligne directe"
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 12:28
arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

Hello !

 
Hier, 5 novembre, était le jour anniversaire de qui vous savez. "Coïncidence", c'était aussi le jour de la fête de ma belle-soeur.
 
 
Comme d'habitude (en général) donc, j'attendais un petit signe de mes chers Anges.
 
 
Alors, pour les mettre en condition, au cas où, je m'étais adressée directement au Guide qui m'a été désigné (entre autres), ce que je fais rarement, préférant leur parler globalement.
 
 
 
Ce qui est peut-être une erreur d'ailleurs, car chaque fois que je me suis adressée directement à lui (dans des moments difficiles, comme le jour de l'agonie de mon chat Mémère), j'ai toujours été exaucée
 
 
Je me suis donc adressée directement audit Guide, le priant malicieusement:
 
 
"Étonne-moi, je sais que vous pouvez tellement !!!"
 
 
Rajoutant sur le même ton badin, la phrase du sketch à la mode en ce moment:
 
  "C'est quand que tu mets des paillettes dans mes yeux ???"
 
 
Bon, mais la journée a passé, pas vraiment reposante, et pas la moindre paillette en vue !!
 
 
Même s'il est déjà arrivé que je découvre le signe après coup, le lendemain matin, et qu'après tout, il n'y avait pas d'obligation à en recevoir, le soir j'étais un peu tristounette quand même.
 
 
Et ce matin, à 5h30 (oui, c'est tôt, mais il n'y a pas d'heure pour les braves !), alors que j'étais déjà plus ou moins réveillée, je pense avoir fait un rêve éveillé, car c'était tellement fort et net...
 
 
 
Mon frère m'est apparu, tout beau, comme dans sa trentaine, rasé de près, exhalant un parfum très doux...
Il avait l'air heureux, détendu. Il s'est assis, je l'ai rejoint, ressentant un immense bonheur, qui me donne les larmes aux yeux rien qu'en l'évoquant. J'étais émerveillée de le voir si vivant !!!
 
 
Mais du coup, je lui ai demandé pourquoi il m'apparaissait seulement aujourd'hui, et pas hier. Il a souri sans répondre, et d'un geste a semblé balayer gentiment la question.
 
 
 
Mes ressentis étaient exacerbés. Je savais qu'il était "mort" pour cette dimension, mais en même temps qu'il me rendait visite de l'autre dimension dans laquelle il vivait maintenant, pour me donner un signe.
 
 
Nous étions, m'a-t-il semblé, dans la dernière maison où nous avons habité ensemble, où notre père est d'ailleurs "décédé", mais elle était beaucoup plus belle: le salon, la salle à manger et la cuisine étaient d'un seul tenant, comme si les murs avaient été abattus, l'ensemble était très clair, lumineux, décoré à mon goût,  avec de belles ouvertures.
 
 
Puis je me suis réveillée et levée d'un bond tant ce que j'avais "vu" ou rêvé" était prenant et semblait là !
 
Je sais par expérience que nos chers Anges ont toujours pour nous des attentions extraordinaires, mais là, c'était vraiment un cran au-dessus de tout.
 
 
ET CELA VAUT VRAIMENT SON PESANT D'OR CAR DEPUIS SON "DÉCÈS", IL Y A 7 ANS ET DEMI MAINTENANT, JE N'AVAIS RÊVE QUE 2 FOIS DE MON FRÈRE, ET JAMAIS AVEC UNE TELLE PRÉCISION ET INTENSITÉ.
 
 
Et à bien y réfléchir et l'analyser, ce "rêve éveillé" me semble très encourageant, tant par l'attitude de mon frère, que par le cadre dans lequel nous étions: 
 
 
La maison de notre adolescence, transformée, magnifique, à mon goût !!!
 
Cela semble être bon signe pour ma RECHERCHE INTÉRIEURE. 
 
 
Est-ce à dire que le but est proche: RETROUVER MON ETRE VÉRITABLE (mon intérieur), LIBÉRÉE DES FAILLES DE L'ENFANCE ????
 
 
Et quant à la raison de ce signe à 5h30 le 6 novembre et pas le 5, je l'ai eue par intuition peu après: Joe est né aux Etats-Unis, et avec le décalage horaire de 6 heures d'avance en France, à 5h30 ici, c'était toujours le 5 Novembre là-bas !!!
 
 
Et peut-être aussi par rapport à l'effet de surprise de ce que l'on n'attend pas ou plus.
 
 
"Coïncidence", nous nous sommes inscrits, mon compagnon et moi-même, le 1er novembre, à une séance de TCH donnée par le Docteur Charbonnier. Eh oui, tout arrive, mon compagnon est d'accord pour m'accompagner !!!!
 
 
Je trouve le travail que fait le Docteur Charbonnier (ainsi que son équipe) unique et très important car si on peut délivrer des messages de leur(s) cher(s) disparu(s) à des êtres en souffrance, rien ne vaut une expérience personnelle.
 
 
Je vous en dis plus bientôt.
Bonne journée !!
Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 11:31
fresque dans un café à Pont de Salars

fresque dans un café à Pont de Salars

Hello !
 
Ces jours derniers j'avais un peu lâché mes chers Anges car nous sommes allés voir les enfants et petits enfants...
 
 
Mais Eux ne m'ont pas lâchée pour autant, me concoctant quelques jolies surprises.
 
 
Car voilà, c'est ainsi pour chacun de nous, comme me l'a confirmé tout émue il y a quelques jours une personne de mon entourage, dès que l'on se "connecte" et fait un travail intérieur en demandant de l'aide à nos Guides, chacun de nous peut recevoir des signes forts et/ou encourageants.
 
 
Mardi 22 au matin, sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés pour boire un café, après avoir dormi au bord du lac de Pareloup.
 
 
Dès l'entrée, j'avais bien vu une grande fresque sur les murs mais n'y avais pas vraiment porté attention. 
 
Au contraire, je  m'étais installée dos au mur, quand j'ai avisé que mon compagnon, s'il s'asseyait face à moi, allait être juste sous la lumière, ce qui risquait de lui faire mal à cause de son électrosensibilité. 
 
 
J'ai donc pris sa place... face à la fresque, du coup, mais sans la voir pour autant...
 
 
Au bout d'un petit moment, j'ai levé le nez du journal de mon compagnon que je lisais à l'envers, pour porter un regard machinal sur le mur...
 
 
Et c'est alors que j'ai vu...
 
Qui vous savez, sur la gauche !!
 
 
Oui, bon, ce sont des caricatures et il n'est pas très avantagé, mais c'était tellement inattendu !!! J'étais aux Anges...
 
 
Quand j'ai eu l'impression "qu'on" attirait mon attention sur la chanson qui passait à ce moment là en fond sonore:
 
 
"Oh belle, on IRA"
 
"On partira toi et moi, où ?, je sais pas
Y’a que des routes qui tremblent
Les destinations se ressemblent

Oh belle, tu verras
On suivra les étoiles et les chercheurs d’or (...)*"
 
 
Et à chaque fois que le mot "IRA" était prononcé, j'avais l'impression qu'il était plus accentué que le reste de la phrase...
 
Note: "IRA", c'est le 2ème prénom de Joe !!
 
 
Et le nom du café ? 
 
**"Le VIAUR" (pour Vie or ????).
 
 
Joli signe, oui, mais aussi, et même si cela n'a peut-être pas de rapport, ils ont abordé ces jours-ci le sujet important du...
 
 
KARMA .
 
 
J'ai lu récemment un "best-seller" dans lequel le sujet était largement abordé, pour ne pas dire brandi, et je dois dire que cela m'a assez interpellée.
 
 
Ce souci du Karma, pour utile et légitime qu'il soit, me paraît avoir quand même des côtés négatifs, si l'on veut bien y réfléchir.
 
 
Cette crainte semble partagée par mes chers inspirateurs célestes, car quand ce souci de ne pas générer un karma négatif prend le pas sur la spontanéité, cela fait courir le risque de ne plus vivre dans "l'ICI ET MAINTENANT", mais dans le souci du futur, et surtout
 
DE NE PLUS ETRE "VRAI", CAR ÊTRE DANS UN CONTRÔLE PERMANENT, CONDUIT A NE PAS ETRE VÉRITABLEMENT SOI...
 
 
Cela fait courir aussi le risque de culpabiliser, d'avoir peur, de ne pas arriver à se décider sur la conduite à suivre...
 
 
Et pour finir par ne pas prendre la bonne décision, car dès qu'on a peur, on court ce risque.
 
 
Alors, adieu la joie de vivre, l'acceptation de soi, la sérénité, vous ne pensez pas ???
 
 
"Bien faire et laisser dire" dit l'adage...
 
 
Ces chers Anges confirment et rajoutent:
 
"Faire ce que l'on ressent et se laisser vivre"...
 
 
Et ils rappellent qu'il est bien difficile de savoir ce qui est "bon". Il arrive parfois qu'avec le temps on se rende compte que la décision que l'on croyait bonne s'avère au final ne pas l'être, et vice-versa.
 
 
"Alors, ne nous compliquons pas la vie inutilement ! 
SOYONS TOUT SIMPLEMENT, AVEC LE DÉSIR PROFOND DE BIEN FAIRE, CAR N'OUBLIONS PAS L'ADAGE:
 
 
"Le mieux est l'ennemi du bien".
 
 
Autre remarque qui m'a été faite: 
 
 
"Avoir l'obsession de ne pas s'attirer de mauvais karma par ses pensées, paroles et actions, c'est quelque part faire passer son bien-être propre avant celui des autres, ce qui n'est pas forcément ce qui est attendu de nous. La bonne attitude, c'est le souci de ne pas se nuire à soi-même, au même niveau que le souci de ne pas nuire à son prochain."
 
 
Alors vivons, soyons, amusons-nous, faisons-nous confiance, soyons bons, et qui vivra VERRA !
 
Bonne journée !
Bons vivants et karma
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 11:16
La source Notre Dame de Nize à Lunas

La source Notre Dame de Nize à Lunas

Hello !

 
 
Je n'ai pas trop eu de temps ces dernières semaines pour écrire. 
 
 
Je venais de terminer le passionnant livre d'Antoine Sénanque:
 
"Guérir quand c'est impossible", 
"d'autres vois de guérison existent", 
Editions Marabout, qui explore la piste des guérisons miraculeuses notamment, mais pas seulement...
 
 
Quand le nouveau magasine de l'INREES: "Inexploré" n° 44 est paru.
 
 
"Coïncidence", le titre principal est:
 
"Ces éveils qui guérissent
MIRACLES
Quand l'inexplicable bouleverse notre vision du monde..."
 
 
J'ai dévoré cet article, mais d'autres sont très instructifs aussi, même si je n'ai pas eu le temps de tout lire encore.
 
 
Bizarres encore ces "coïncidence", car tout continue à me laisser penser que quelque chose est en préparation.
 
 
Notamment dernièrement, dans un salon du bien être proche de chez moi. Il y avait une séance de contacts médiumniques sur photos de "défunts". 
 
 
A tout "hasard", j'ai cherché une photo de mon frère... mais, étrangement, n'ai pas réussi à en trouver une où il soit seul !
 
Par contre, j'en ai trouvé une de ma mère presque immédiatement. Je me suis doutée qu'elle voulait me parler.
 
Et ce fut le cas, dès la deuxième intervention. Elle a fait état de sa satisfaction d'avoir été bien entourée sur sa fin de vie, ce qui m'a rassurée sur le fait d'avoir fait ce qu'il fallait pour qu'elle ait la meilleure fin de vie possible, même si ce fut difficile, très difficile parfois.
 
 
Mais très rapidement, par la voie des médiums, elle m'a fait dire que je m'étais trop repliée sur moi-même ces dernières années. Elle me conseillait de reprendre le travail associatif, de reprendre de l'élan, de la joie de vivre et de la confiance, car, a-t-elle confirmé elle aussi, mes capacités vont se développer afin de me permettre d'aider davantage autour de moi !
 
 
Même si elle ne l'a pas évoqué, j'ai bien ressenti que je ne devais plus me laisser arrêter par le souvenir de l'horrible expérience vécue en 2010 et la crainte de nouvelles déceptions. 
 
 
Apparemment, son conseil semble confirmer qu'il n'y a plus de risque de me retrouver face à de tels individus, car le "formatage" de l'enfance est neutralisé et les blocages et blessures que cette difficile expérience a occasionnés, mais aussi permis de mettre à jour, sont guéris. 
 
 
Et ce conseil "posthume" de ma mère vaut son pesant d'or, car de son vivant elle se méfiait de tout et de tout le monde, notamment et surtout de mes amis. Vu son vécu, on peut le comprendre, mais c'était difficile à vivre pour moi.
 
 
A-t-elle voulu ainsi me libérer d'un blocage inconscient résiduel et d'une "fidélité inconsciente" liés à ses interdits " ???
 
 
On va bien voir, car hier un joli signe m'a semblé encourageant.
 
 
J'avais accompagné mon compagnon dans un salon de loisirs. Pendant qu'il discutait avec un représentant, j'ai pris conscience du fond sonore (alors que jusque là je n'avais pas fait attention). 
 
 
Il s'agissait de la chanson de Gilbert Montagné:
 
"Viens danser, sous le soleil des Tropiques,
L'amour se raconte en musique..."
 
 
Immédiatement, j'ai eu l'espoir d'entendre une chanson de Joe, vu que c'était la même époque...
 
 
"Demandez et vous recevrez"...
 
 
Joe a pris la suite avec:
 
"Et si tu n'existais pas" !!!
 
 
Aux Anges, je chantonnais dans ma tête avec lui, en faisant semblant d'écouter la conversation (hi ! Hi !)...
 
 
J'ai repensé au fait qu'une de mes amies m'a envoyé par Messenger une vidéo de Joe chantant ladite mélodie le matin même, mais il n'y avait pas le son, ce qui m'a assez agacée (hi ! Hi !).
 
 
Puis la suite de Joe est venue avec "Tenue de soirée":
 
 
"Et tu chantes, chantes chantes ce refrain qui te plaît, (!!!!)
Et tu danses danses, danses, c'est ta façon d'aimer,
Ce rythme qui t'entraîne jusqu'au bout de la nuit, 
Réveille en toi le tourbillon d'un vent de folie..."
 
 
Et à la suite, Daniel Lévi avec l'inoubliable:
 
 
"L'envie d'aimer" !!!!
 
 
Je suppose que tant de précautions depuis tant de temps pour me prévenir de cette augmentation de mes capacités laissent présager que les choses se passeront de façon assez inattendue pour moi.
 
 
On va bien voir !!!
 
 
Et pour ce qui est de voir, j'ai mis en photo Notre Dame de Nize à Lunas (Hérault), réputée pour la guérison de yeux, et autrefois les maux de tête. Nous y sommes allés la semaine dernière.
 
Excellent weekend !
Il faut mouiller un mouchoir, l'appliquer sur les yeux et le suspendre en faisant sa demande

Il faut mouiller un mouchoir, l'appliquer sur les yeux et le suspendre en faisant sa demande

Partager cet article
Repost0
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 13:08
Comment arriver à s'aimer vraiment ???

Hello !

 
 
Le lendemain de ma colère, une amie a partagé sur Facebook une citation d'une figure importante du Bouddhisme, qui confiait que sa dernière colère remontait à...
 
 30 ans auparavant !!!
 
 
Sur le coup, je me suis sentie un peu "bête", même si le but de ma vie n'est pas de réussir à ne plus me mettre en colère, car ce serait à mon avis peine perdue.
 
 
De toute façon, il me semble que la colère, si on ne l'entretient pas bien évidemment, peut avoir son utilité, notamment pour faire cesser ou tenter de faire cesser une situation qui ne convient pas. Mais ce n'est que mon opinion, sachant que je suis du signe du bélier, qui ne passe pas pour être toujours zen.
 
 
 
Voici le message que mes chers Anges m'ont délivré hier 25 août:
 
 
"Je suis imparfait(e), et c'est ce qui me permet de progresser.
 
J'ai fait des bêtises (pour ceux qui aiment le langage châtié),
 
J'ai fait des conneries (pour ceux - dont je fais partie- qui aiment parler "cash",
 
Et j'en ferai encore.
 
C'est ce qui a fait, fait et fera la richesse de ma vie, ainsi que cela avait été prévu avant mon incarnation.
 
Je me pardonne entièrement, totalement, de ce fait.
 
J'envoie de la compassion et je demande pardon à toutes les âmes que j'ai pu blesser, volontairement ou sans en avoir conscience.
 
J'honore l'être que je suis devenu(e).
 
La Divinité en moi jaillit du cœur de chacune des cellules de mon corps (note: visualiser la Lumière jaillissant de chaque parcelle de son corps peut être un plus).
 
Je reste un être "vrai", avec mes "défauts", mes colères, mes coups de cœur. 
 
Je sais que je suis aimé(e) tel(le) que je suis.
 
J'aime, je respecte et j'accepte toutes les facettes de mon être et de ma personnalité..
 
Je loue chaque pas que je fais vers la conscience.
 
J'ai de l'attention et de la compassion pour ce qui me semble être des "faux pas".
 
J'en chéris la "substantifique moëlle".
 
Je loue la sagesse, l'humilité et le discernement que j'en apprends."
 
P.S: "Etre lucide sur soi-même ne veut pas dire se juger ni se condamner".
 
Cela me rappelle un message reçu il y a une quinzaine d'années, noté dans mon premier livre:
 
"Bien malheureux il est celui qui pense avoir la Vérité, car cela signifie qu'il ne peut plus progresser".
 
 
Courage donc !!!
 
 
Voilà, bon après-midi !
Comment arriver à s'aimer vraiment ???
Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 10:38
En avant la musique ????

Hello !

 
 
Voilà, j'ai terminé la lecture du livre de Geneviève Delpech et Jean-Jacques Charbonnier:
 
 
"L'au-delà en questions".
 
 
Ce livre m'a à la fois passionnée...
 
 
Et amené plein DE QUESTIONS, d'interrogations tant il y a de "coïncidences" et similitudes entre Geneviève et moi. 
 
 
Je comprends pourquoi le paragraphe sur les "coïncidences", du billet précédent, s'est surligné tout seul, jusqu'après...
 
 
"mais aussi" ! 
 
J'en ai relevé tellement depuis, bien que n'ayant pas trop approfondi ma recherche !
 
 
Est-ce en rapport avec les vies antérieures ?
 
 
En tous cas les choses continuent de s'accélérer, peut-être pour aller vers la réponse ?
 
 
Le "hasard" m'avait amenée à signaler, dans le billet du 18 juin:
 
"pour de l'Amour à la pelle en ce 18 juin"...
 
 
 
que Geneviève Delpech était interviewée dans l'émission de France2 au moment même où je débutais le billet.
 
 
 
Autre sujet. Le dimanche 4 août, j'ai participé à une "constellation familiale". 
 
 
Cela faisait quelque temps que je ressentais devoir en faire une un jour ou l'autre, car il y avait manifestement encore des influences familiales à "nettoyer". 
 
 
Mais comme d'habitude, je traînais les pieds, remettant à plus tard...
 
 
Je suppose que le temps pressait car les thérapeutes, sûrement inspirées par ces chers Anges ont décidé de me proposer de m'offrir celle du 4 août !
 
 
Et ce fut très très instructif, comme d'habitude et même mieux que d'habitude même... Plus complet, plus précis...
 
 
Ce matin là, mon compagnon m'a accompagnée avec Poupie (Poupinette, ma voiture). Nous venions de partir quand j'ai ressenti d'allumer la radio pour peut-être avoir un signe...
 
 
Florent Pagny chantait exactement ceci:
 
 
"Pourtant c'est si bon de penser
Qu'une rafale de vent
Pourrait tout emporter
Pourrait nous emporter
Et pourtant c'est si bon de rêver
À l'aube d'un jour passé
Qu'une vague ou le vent
Pourraient tout balayer
Souffler la réalité
J'ai gardé dans le cœur
Un espoir lumineux
Quelques parfums d'ailleurs
Pour mes vieux jours heureux
Tout est là
Juste là, sous tes yeux (...)"
 
Et à la suite, le présentateur a souhaité une "excellente journée", rajoutant ces mots:
 
"MARYLINE EST EN VACANCES" 
!!!!!
 
Double signe probablement car le soir nous avons eu avec mon compagnon une interrogation par rapport à nos vacances: nous risquions de ne pas pouvoir partir...
 
Mais la suite, les jours suivants, nous a rassurés et nous avons même pu partir un peu plus tôt !!!
 
Voilà, la suite bientôt...
 
Le gif du billet précédent sur le livre en questions, des 2 souris avec "En avant la musique" me laisse penser que les choses sont peut-être lancées...
 
Par ces chers Anges MELOMANES !!!!
 
Bonne journée !!!
En avant la musique ????
Partager cet article
Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 11:28
Le livre de Jean-Jacques Charbonnier et Geneviève Delpech "L'au-delà en questions"

Hello !

 
J'ai reçu le 30 juillet ("coïncidence" jour de l'anniversaire de la naissance de ma mère qui aurait eu 97 ans), le livre:
 
 
"L'au-delà en questions" de Jean-Jacques Charbonnier et Geneviève Delpech, Editions Pygmalion.
 
 
Il m'a tellement passionnée que j'en suis déjà à la page 92, soit encore sur la première partie, les questions de Geneviève Delpech au Dr Charbonnier.
 
 
C'est le premier livre du Dr Charbonnier que je lis, et le 2è de Geneviève Delpech, qui a été, je le rappelle, la femme de Michel Delpech. J'ai d'ailleurs écrit un billet il y a quelques jours, pendant qu'elle était interviewée sur France2 et vous en ai parlé.
 
 
Le précédent livre lu était 
 
"Te retrouver - L'amour plus fort que la mort", présenté par Didier Van Cauwelaert.
 
 
Dans ce premier ouvrage d'elle que j'ai lu, j'ai noté plusieurs "coïncidences" entre nous, dont entre autres: 
 
Le prénom de son mari qui est  marquant dans ma vie, ses initiales sont les mêmes que les miennes (MD), et les initiales de Geneviève sont les mêmes que celles de mon frère (GD) ; la région du Lot qu'elle cite dans l'ouvrage, est proche de notre habitation, mais aussi****
 
**** Tiens, bizarre, ce paragraphe sur certaines "coïncidences" s'est surligné tout seul, jusqu'à ces mots !!!!
 
 
Bon, donc...
 
Mais aussi il y avait eu un fait étrange, alors que je venais de terminer le bouquin, je ne me souviens plus quand, mais c'était il y a au moins 18 mois, voire plus. 
 
 
Geneviève raconte dans les dernières pages du livre (page 210 sur 220), un  fait qu'elle a vécu le 26 août 2016:
 
 "tout un vol d'oies sauvages passe au-dessus de l'étang qui se trouve à 50 mètres de chez moi" écrit-elle.
 
 
Elle cite à la suite les paroles d'une chanson de son mari:
 
 
"Par dessus l'étang, soudain j'ai vu passer les oies sauvages".
 
Elle poursuit son récit en précisant que les oies sont venues se poser sur son toit, criant à tue-tête.
 
 
Ce même jour de fin de ma lecture, vers le milieu de matinée, nous sommes allés près de Caussade (Tarn et Garonne), mon compagnon et moi. Nous avons pris la voie de contournement, quand soudain...
 
 
il m'a semblé être dans l'irréalité quand, au niveau d'un site arboré avec une étendue d'eau...
 
 
J'ai identifié (avec confirmation de mon compagnon), un nombre assez important...
 
 
D'OIES SAUVAGES POSEES autour !!!!!
 
 
Nous passons assez fréquemment par là, notre domicile n'étant pas très éloigné, même si nous sommes dans le Lot, et NOUS N'AVIONS JAMAIS VU D'OIES SAUVAGES A CET ENDROIT... NON PLUS QU'A D'AUTRES D'AILLEURS, DANS LA REGION !!!!
 
 
Et je n'en ai pas revu depuis.
 
 
Bizarres toutes ces "coïncidences".
 
 
J'attends avec impatience d'en être aux questions de Jean-Jacques Charbonnier à Geneviève, mais aussi...
à dimanche. 
 
Je vous raconterai tout cela.
 
Bonne journée !!!
Le livre de Jean-Jacques Charbonnier et Geneviève Delpech "L'au-delà en questions"
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 18:26
Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Hello !

 
 
Mes chers inspirateurs célestes, quand il parlent des peurs néfastes ont à cœur de préciser "les peurs QUI N'ONT PAS LIEU D’ÊTRE".
 
 
Car la peur n'est pas toujours une guigne qu'il faut écarter sans ménagement, loin s'en faut ! 
 
 
Ce matin, vers 5h, pendant ma méditation, ils ont précisé davantage leurs pensées.
 
 
Mais auparavant, pour plus de compréhension, je dois remonter au 4 juillet en fin d'après-midi.
 
 
J'étais en train de remplir mon arrosoir, dans le jardin, afin d'arroser mes plantes.
 
 
Bon je dois dire que j'étais "un peu" fatiguée, plutôt en mode "pilotage automatique", n'ayant pas trop écouté les mises en garde de mes braves "petits" Anges, faites quelques jours plus tôt, me prévenant que j'étais fatiguée.
 
 A ce moment je ne le sentais pas vraiment, donc j'avais fait plus ou moins l'autruche.
 
Ce qui bien sûr a eu pour résultat l'effet cité ci-dessus !
 
 
 
En ce moment, ce sont les moissons et les récoltes, donc de très gros engins agricoles passent sur la ruelle de notre hameau habituellement si tranquille. Ce qui fait que je n'ai pas fait vraiment attention quand un énorme tracteur est passé, dans un bruit assez assourdissant. D'ailleurs je lui tournais le dos...
 
 
Quand des gros bruits bizarres m'ont obligée à faire volte face pour voir de quoi il retournait...
 
 
Et là, j'ai eu une impression d'irréalité en voyant la scène qui s'était produite dans mon dos, pendant que je surveillais mon arrosoir !
 
 
UN ÉNORME ENGIN QUE TIRAIT LE TRACTEUR S’ÉTAIT DÉTACHÉ ET AVAIT ATTERRI...
 
 
SUR UN PYRACANTHA DE LA HAIE, JUSTE DERRIÈRE MOI...
 
 
 
LEQUEL ARBUSTE, HEUREUSEMENT IMPOSANT, M'AVAIT PROTÉGÉE DE L'ENGIN CAR J’ÉTAIS JUSTE SUR SA TRAJECTOIRE !!!!
 
 
 
J'étais tellement éberluée et "au radar", que je n'ai pas vraiment éprouvé de peur rétrospective. Même pas en constatant qu'il s'en était fallu de peu car le plant juste à côté **** est absent et il y a donc un vide qui aurait pu permettre le passage de l'appareil !!!!!
 
 
**** Tiens, "coïncidence" ! Le tracteur en question passe à ce moment même, tirant une benne !!!!
 
 
 
Le même tractoriste donc, ce 4 juillet ("coïncidence", ce jour est fête nationale aux Etats Unis, pays dont est originaire Joe !!!), constatant l'incident, est descendu de son engin, visiblement "retourné"... 
 
 
Ce qui explique peut-être qu'il a jugé superflu de s'excuser... La scène était tellement surréaliste !
 
 
Il a réussi avec difficulté à sortir l'engin du pyracantha dans lequel il était perché et l'a remis en place et bien attaché cette fois...
 
 
Et il est reparti aussi sec !
 
 
Encore un qui a la tête dans le guidon, apparemment, avec tous les risques que cela comporte !
 
 
 
Mon compagnon qui avait été attiré à la fenêtre par les bruits et l'agitation m'a dit:
 
"Tu as un Ange Gardien".
 
 
 
Et de préciser que j'avais failli me faire écraser par...
 
 
"UNE VIS SANS FIN" !!!!!
 
 
Étrange symbolique, non ?
 
 
 
Ce qui avait permis à ces chers Anges de me faire remarquer que...
 
 
"LES PROTECTIONS QUE L'ON SE MET NE SONT PAS OBLIGATOIREMENT NÉGATIVES, ELLES PEUVENT S’AVÉRER FORT UTILES ET LES PRECAUTIONS QUE L'ON PEUT PRENDRE PEUVENT AVOIR LEURS BONS COTES.
 
Le tout est une question de DISCERNEMENT ET DE VIGILANCE."
 
 
ILS M'ONT FAIT REMARQUER...
 
 
QUE "LE CODE DE LA ROUTE PRÉCONISE D’ÊTRE PRUDENT PAR RAPPORT A SOI-MÊME, MAIS AUSSI PAR RAPPORT A LA CONDUITE DES AUTRES USAGERS."
 
 
 
Voilà, donc ce matin ces chers Anges ont rajouté quelques précisions:
 
 
"Il est important, pour assurer sa propre sécurité et peut-être aussi celle des autres, face à une situation, de bien analyser s'il y a danger ou pas. 
 
CAR NIER UN DANGER,CE N'EST PAS UNE ATTITUDE POSITIVE, BIEN AU CONTRAIRE !!
 
Nier un danger, donc ne rien faire pour le désamorcer, c'est de...
 
L'AVEUGLEMENT.
 
 
IL N'Y A PAS QUE LE SOLEIL QUI AVEUGLE ET EMPÊCHE DE VOIR OU ON VA ET CE QU'ON FAIT.
 
 
L'AVEUGLEMENT EST ISSU DE...
 
 
PEURS !!!!
 
L'aveuglement est donc une fuite.
 
 
Plutôt que d'affronter sa peur ou ses peurs afin de les analyser, on va les nier !! 
 
Et on ne saura qu'au moment de l'épreuve qu'il y avait bien une raison d'avoir peur, et qu'on aurait peut-être pu éviter des ennuis.."
 
 
 
Ces chers Anges en étaient là de leurs explications ce matin, QUAND J'AI ENTENDU UN BRUIT VENANT DU SALON, bruit qu'il m'a semblé identifier comme un oiseau tombé dans l'insert...
 
 
JE SUIS ALLEE VOIR AVEC LA LAMPE...
 
 
Et effectivement, il y avait...
 
 
UN BEBE CHOUETTE QUI VENAIT DE TOMBER DANS LA CHEMINEE (voir les photos).
 
 
J'ai réveillé mon compagnon et on l'a récupéré et relâché pour que ses parents le prennent en charge avant le lever du jour.
 
 
Du coup, j'ai recherché sur internet la symbolique de la chouette, qui, outre de voir ce que d'autres ne voient pas, y compris lorsqu'il s'agit de choses volontairement cachées, est aussi symbole de réussite et renaissance.
 
 
Mais ces chers Anges tiennent à préciser que "cela ne doit pas empêcher, dans toute situation potentiellement dangereuse, de faire preuve de PRUDENCE, CAR LA PRUDENCE,CE N'EST PAS DE LA MÉFIANCE !"
 
 
 
Voilà, bonne soirée et peut-être bonnes vacances pour ceux qui partent
Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Partager cet article
Repost0
18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 15:57
Pour de l'Amour A LA PELLE, ce 18 juin !!!!

Hello !

 
J'écris ce billet en écoutant Geneviève Delpech, médium extraordinaire, dans l'émission "C'est au programme" sur France2.
 
Vous devez pouvoir revoir cette émission sur le site si vous l'avez ratée.
 
 
 
Voici l'appel de ces chers Anges en ce 18 juin:
 
 
"Avez-vous remarqué que ces derniers temps nos pensées attirent de façon redoutablement rapide nos expériences ?
 
Il se peut que notre vécu nous ait laissé des sentiments de colère, des désillusions, des rancoeurs, du désespoir parfois, du découragement... 
 
Si nous n'avons pas fait un travail de compréhension, de compassion envers nous-même, de guérison, on court le risque de dériver vers le piège...
 
DU CYNISME !
 
Le cynisme, à l'instar de la peur et du sentiment de culpabilité est...
UN TUE L'AMOUR
 
UN TUE LA JOIE,
 
UN TUE LA LUMIERE.
 
UN TUE L'ESPERANCE...
 
 
Comment faire pour s'en préserver ?
 
Prendre soin de garder ou de retrouver notre coeur d'enfant.
 
Pour cela, ayons à coeur, dans un premier temps, de chasser les peurs qui n'ont pas lieu d'être.
 
Ensuite, prenons l'habitude de veiller sur nos pensées. 
 
 
Pas facile ?
 
Commençons par nous EMERVEILLER pour tout ce que la vie nous offre de bon, de beau, d'inattendu:  
 
 
Une fleur magnifique qui a poussé spontanément dans notre jardin, le champ de coquelicots du voisin, une trouvaille espérée depuis longtemps, un papillon blanc, un beau paysage, la première cigale, etc.
 
Cherchons toutes les occasions de rire, de sourire, d'avoir du plaisir.
 
C'est un travail, mais il ne coûte rien à part un peu de motivation et peut rapporter beaucoup, beaucoup, beaucoup !
 
Ceci est notre APPEL, en ce 18 juin, afin d'avoir de l'Amour A LA PELLE !!!
 
 
Revenons sur le livre de Stéphane Allix: "Lorsque j'étais quelqu'un d'autre".
 
 
Il semblerait bien que l'auteur ait donc remonté la piste d'une vie antérieure dans laquelle il semblerait avoir été un SS ayant sous ses ordres beaucoup de soldats.
En tous cas il a pu remonter exactement la vie de ce jeune homme.
 
 
Ce récit, ramené à la vie actuelle de l'auteur, qu'il décrit lui même comme heureuse dans l'ensemble, semble donner raison à mes chers Anges quant à la "loi" du Karma.
 
 
J'en ai parlé il y a pas mal de temps, ceux et celles qui me suivent depuis longtemps s'en souviennent probablement.
 
 
Il m'a été expliqué, quant au Karma, que rien n'est vraiment établi ni automatique, ni systématique. 
 
 
Ils déplorent justement que face à des personnes, dans cette vie actuelle, vivant des épreuves très lourdes, la tendance, chez certains autour d'eux, soit de dire ou penser qu'ils ont dû commettre des actes affreux.
 
 
 
Il m'a été dit que les choix de vie de chacun peuvent être aussi dictés par le désir d'avancer plus rapidement dans la compréhension et l'élévation, qui peut amener des âmes fortes à choisir tel ou tel destin.
 
 
 
Mes chers Anges mettent en garde contre les raisonnements qui risquent d'entraîner chez des personnes déjà très éprouvées des sentiments de culpabilité qui n'ont pas lieu d'être, mais aussi un sentiment de fatalité qui pourrait les pousser au découragement ou à la révolte....
 
 
 
Il m'a été expliqué que les conditions de notre vie actuelle se mettent en place dans cette vie actuelle, qu'il est donc possible de changer certaines choses pour au moins améliorer, sinon changer nos conditions de vie, par un travail de compréhension d'abord, puis de "réparation" de soi.
 
 
Voilà, bonne journée ensoleillée j'espère !
Pour de l'Amour A LA PELLE, ce 18 juin !!!!
Partager cet article
Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 18:11
Suite de ma lecture du livre de Stéphane ALLIX "Quand j'étais quelqu'un d'autre"

Hello !

 
 
Avant de poursuivre mon histoire, je voudrais vous faire partager quelques phrases, une citation de Pierre Bottero:
 
 
"N'oublie jamais: celui qui croit savoir n'apprend plus".
 
 
Et 2 proverbes:
 
"Bien sait le sage qu'il ne sait rien mais le fou croit savoir tout."
 
"Celui qui ne sait pas et croit qu'il sait est un sot. Evite le."
 
 
 
Depuis le jour de mon anniversaire (le 4 avril), j'ai l'impression d'être poussée vers quelque chose qui me dépasse peut-être, un peu comme si j'avais embarqué dans un moyen de locomotion, mais sans savoir pourquoi ni vers quelle destination...
 
 
Probablement annoncé par cette prise en main, le samedi de Pâques (20 avril) du téléphone de ma fille par une "main invisible" tandis qu'elle était sur "Snapchat" (voir billet), ces messages qui  se sont écrits tout seuls et sont restés prêts à partir, composés de séries de P (PAIX a été le premier mot qui m'est venu à l'esprit, et cela me semble être la bonne traduction), ainsi que ces chiffres 8 (l'infini).
 
 
Peut-être y a-t-il encore quelque chose lié à l'histoire familiale pendant la guerre qu'il va falloir mettre au jour, ou nettoyer ?
 
 
J'ai poursuivi ma lecture du livre de Stéphane ALLIX:
 
"Quand j'étais quelqu'un d'autre".
 
 
Comme l'auteur, bien qu'un peu moins depuis que j'ai beaucoup travaillé sur le sujet, notamment grâce à la psychologie, les constellations familiales et la psychogénéalogie, j'ai eu toute ma vie la sensation de porter des souffrances dont je ne comprenais pas l'origine.
 
 
Moi qui n'ai jamais voulu lire quoi que ce soit sur la guerre, même pas les mémoires de ma mère, que j'ai rangées au bout de 2 pages de lecture, tant ça me tordait l'estomac, qui ai été bouleversée, en pleurs, par le film:
 
 
"Le vieux fusil" au point d'arrêter de le visionner quand Romy Schneider a été frappée par le lance flammes sous les yeux de son Amour, je me suis attelée à lire l'ouvrage de M. ALLIX, tant bien que mal, tant il fait écho à quelque chose que je ne peux même pas qualifier.
 
 
Une "coïncidence" m'a encore un peu plus  interpellée, c'est le prénom d'une petite fille qu'il avait vue dans son rêve éveillé. Ce prénom ressemble au mien, et d'ailleurs, quand j'étais enfant, du fait que mon prénom n'était pas courant à l'époque, il est arrivé qu'on m'appelle par le prénom de cette petite fille.
 
 
Le lien de parenté de la fillette avec un personnage: nièce, qui m'a ramenée à mon jeune oncle fusillé par les SS.
 
 
La revue éditée par l'INREES s'appelle "INEXPLORE" et non INREES.
 
 
J'avais déjà vu en kiosque celle de ce trimestre (avril/mai et juin 2019), il y a quelques semaines, mais n'avais pas ressenti de l'acheter.
 
 
Ce matin, alors que nous étions passés à la gare pour boire le café,avec mon compagnon, tandis que je regardais machinalement la rangée de revues, le magazine m'a littéralement "sauté aux yeux" !
 
 
Je l'ai acheté, et tandis que mon compagnon lisait son journal, j'ai parcouru les titres...
 
 
POUR M'ARRETER SUR LES PAGES 44 ("coïncidence", l'année où mon jeune oncle et le 1er mari de ma mère ont été fusillés !) à 47, rubrique "Psychogénéalogie Santé":
 
 
Page 44, titre: "NOS FANTOMES DE GUERRE", par Catherine MAILLARD,
 
Sous-titre: 
 
 
 
 
"Nos ancêtres agissent-ils dans nos vies à notre insu ? 
Certains témoignages interrogent... Comment s'affranchir de ces mémoires de guerre et entrevoir un monde en paix pour l'avenir (...)."
 
Décidément, l'icône de Snap qui ressemble à un petit fantôme, et le "clin d'oeil" de la boîte de biscuits avec cette icône qui fait un clin d'oeil ne sont sûrement pas un "hasard"...
 
 
Une heure ou 2 après, une de mes cousines, QUI PORTE LE MEME PRENOM QUE MA MERE, m'a laissé un message: elle se plaignait d'avoir encore des angoisses sans raison, et me demandait de la rassurer.
 
 
Bizarre tout cela, car j'ai travaillé sur les conséquences de la guerre, en psychogénéalogie en 2011, le "hasard" a fait d'ailleurs que c'était le 8 Mai, sur le week-end des 7 et 8, et dans la ville où mon petit demi-frère est né et où ma grand-mère maternelle a accouché sur les marches de la gare.
 
 
Et au soir du 7, je dormais chez mes très chers amis de Provence. Peu après les avoir quittés pour regagner ma chambre, après une excellente soirée, une fois couchée, j'ai entendu clairement...
 
Un sanglot de femme, assez bref, derrière la porte. 
 
 
Cela m'a semblé étrange, car je n'avais pas entendu de téléphone sonner, qui aurait pu annoncer une mauvaise nouvelle, et mes amis étaient tellement gais, que cela ne pouvait être eux.
 
Quelques secondes plus tard, nouveau sanglot similaire.
 
 
Et encore un autre peu après. Là j'ai eu peur...
 
Du coup cela ne s'est pas reproduit...
 
 
 
Par contre, ma nuit m'a parue agitée. J'ai rêvé que des bestioles grimpaient le long de la façade de la maison, puis qu'une boîte s'ouvrait, libérant des tas de CAFARDS. Note: les Résistants ont été pris à cause d'une DENONCIATION (cafards).
 
Au matin, j'ai constaté que le tableau au-dessus de mon lit était particulièrement de travers, ce qui n'était pas le cas quand j'étais rentrée dans la pièce, la veille au soir.
 
 
Mon amie, à qui j'ai raconté tout cela, le lendemain matin, m'a dit qu'eux n'avaient rien ressenti de négatif, tout au contraire ils avaient l'impression d'être protégés, comme dans un cocon.
 
 
Note importante: après ce travail en constellations familiales, mes chers inspirateurs célestes, qui m'avaient poussée dans cette direction, (car je freinais des 4 fers et n'y croyais pas vraiment), m'avaient expliqué que le travail que nous avions fait lors de ce weekend 
 
 
AVAIT PERMIS DE LIBERER L'AME OU LES AMES (ils n'ont pas voulu être plus explicites) DE LA OU DES PERSONNES QUI AVAIENT DENONCE TOUS CES JEUNES HOMMES, AMES QUI ETAIENT ENFERMEES DANS LEUR PRISON DE REMORDS, AU VU DES CONSEQUENCES CATASTROPHIQUES SUR TANT ET TANT DE VIES DE LEURS ACTES."
 
 
Bon, on va voir la suite...
 
Bonne soirée !!!
Suite de ma lecture du livre de Stéphane ALLIX "Quand j'étais quelqu'un d'autre"
Partager cet article
Repost0