Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 18:18
Tarots de Doreen Virtue et Sonia Choquette

Tarots de Doreen Virtue et Sonia Choquette

Hello !

 
 
Ce billet est dédié à toutes les personnes qui ont un petit (ou un gros) coup de blues et plus particulièrement celles, qui se reconnaîtront, qui se sont construites dans l'idée que...
 
 
 
Elles (eux), ce n'est pas grave, (il y a une ou d'autres personnes qui comptent plus) ; elles (eux), ce n'est pas important, et que donc elles (eux),  DOIVENT SE TAIRE, SUPPORTER, SE DÉVOUER, PASSER APRES, etc...
 
 
Personnes qui de ce fait ont passé leur vie à penser aux autres, à s'occuper des autres, A CULPABILISER POUR TOUT ET POUR RIEN, avec l'idée permanente...
 
DE NE PAS EN AVOIR FAIT ASSEZ !!!
 
 
Le problème ????
 
 
C'est qu'on a oublié juste une "petite" chose...
 
 
C'EST DE S'AIMER SOI-MÊME, PRENDRE SOIN DE SOI, S’APPRÉCIER, SE VOIR AVEC DE BONS YEUX, ET AUSSI... ACCEPTER DE RECEVOIR !!!!!
 
 
AUTANT QUE LE FONT NOS CHERS ANGES GARDIENS ENVERS NOUS-MÊME, qui se désespèrent de nous voir nous traiter de façon si injuste.
 
 
 
Alors voilà les 2 tarots (en tête du billet) que j'ai tirés ce matin, qui m'étaient destinés, mais aussi à tous ceux et celles qui se reconnaîtront dans cette description...
 
 
 
Le PREMIER: "La Vierge Marie - Maternez-vous" - Tarot des Maîtres ascencionnés de Doreen Virtue:
 
Note: à voir dans le sens global, et non religieux:
 
 
"Vous vous êtes beaucoup dévoué récemment, et il est temps de penser à vous.Vous avez tiré cette carte parce que vous avez besoin de vous materner, c'est-à-dire prendre soin de votre corps en dormant suffisamment, en le détoxiquant et en faisant de l'exercice. Vous devez également respecter vos besoins comme vous respectez ceux des autres. 
Pour accroître votre énergie et votre détermination, connaître davantage de paix et d'abondance, maternez-vous."
 
 
 
LA DEUXIEME: "Amour inconditionnel - Divine Mère" - sous titre: "Acceptation - Épanouissement - Maternage - Affection" - 
Tarot "Demandez à vos Guides" de Sonia Choquette:
 
"Vous êtes un enfant précieux de l'Univers. La Divine Mère vous invite vivement à ouvrir votre coeur et à boire à la coupe de son Amour inconditionnel. Vous êtes son enfant chéri. Sentez se déverser sur vous un flot d'amour divin.
Si vous êtes critique envers vous-même ou n'arrivez pas à vous accepter, sachez qu'il s'agit de blessures infligées par un monde inconscient, qui ne font pas partie de votre âme divine.
 
La Divine Mère agit de concert avec votre âme pour vous soulager de ces blessures psychiques et de ces doutes. Laissez la vous restituer votre intégrité.
 
Elle vous conseille ceci: "Acceptez la part de vous qui est sacrée et authentique. Vous êtes un enfant de l'Univers aimé et digne d'amour."
 
L'amour de la Divine Mère prend tous les chemins possibles pour parvenir jusqu'à vous. Acceptez, respirez, détendez-vous et permettez à ses vibrations nourrissantes d'apaiser votre âme. Demandez lui de calmer vos doutes et vos insécurités.
Voici son message à votre intention: "Tu es mon bel enfant chéri et tu le resteras à jamais."
 
 
 
Et pour parfaire le "traitement", afin que nous nous estimions enfin à notre juste valeur, je suis tombée sur Facebook sur un partage du site "santéfacile", titrant:
 
 
"Les moutons noirs de la famille sont en fait des libérateurs de l'arbre généalogique".
 
 
 
A l'appui de cette affirmation, on pouvait lire un texte de Bert Hellinger (célèbre psychothérapeute allemand spécialisé dans les relations familiales, et notamment les "CONSTELLATIONS FAMILIALES", qui a écrit beaucoup de livres).
 
Voici le lien:
 
 
 
Et 2 extraits:
 
 
"Les moutons noirs, ceux qui ne s'adaptent pas, ceux qui pleurent de manière rebelle jouent un rôle fondamental dans chaque système familial: ils réparent, ramassent et créent de nouvelles branches qui se déploient dans l'arbre généalogique (...)".
 
""NE LAISSEZ PERSONNE VOUS FAIRE DOUTER, PRENEZ SOIN DE VOTRE RARETÉ, EN TANT QUE FLEUR LA PLUS PRÉCIEUSE DE VOTRE ARBRE. VOUS ETES LE RÊVE DE TOUS VOS ANCÊTRES.".
 
 
Voilà qui remonte le moral et aide à repartir, non ????
 
Bonne soirée !!!
Un petit coup de mou ???
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 09:51
Ça va mieux en le disant !!!

Hello !

 
Confirmation de mon billet du 22/01 ?
 
 
Le lendemain matin (23), sur Facebook, quelqu'un a partagé cette citation du très regretté Guy Corneau dont j'ai lu plusieurs ouvrages ("Victime des autres, bourreau de soi-même" et "La guérison du coeur", entre autres), qui m'ont beaucoup apporté... Comme à tant d'autres. 
La voici:
 
 
"Lorsque nous mettons des mots sur les maux, lesdits mots deviennent des mots dits et cessent d'être maudits".
 
 
En le lisant, j'ai immédiatement pensé que mes chers Anges ne pouvaient qu'approuver cette affirmation sous forme de jeu de mots qui ressemble tant à leur style...
 
Apparemment c'était le cas, car par retour, ils m'ont inspiré cette suite:
 
"Ne restons donc pas sans mot dire ni maux dire, pour éviter de maudire... soi-même et/ou quelqu'un d'autre" !!!
 
 
Ils précisent toutefois: 
 
"En temps voulu, au fur et à mesure, (c'est une question de respect de soi-même), et non pas quand la coupe est pleine, d'avoir trop retenu, afin que ce soit avec sagesse, respect et discernement, ce qui n'exclue pas la fermeté."
 
 
Note: on peut l'écrire pour soi-même, si on ne veut ou ne peut en parler à un psychothérapeute, afin de s'en libérer, puis brûler le papier, en visualisant que la fumée emporte le traumatisme. 
 
 
Note 2: Je préfère cette option plutôt que de le jeter dans une rivière pour éviter qu'un poisson ou un autre animal n'en avale un morceau. Bon, mais ça n'est que mon avis.
 
 
Autre sujet... Quoi que...
 
Une de mes lectrices qui se reconnaîtra m'a permis de connaître un site de radio: "Radio Médecine douce".
 
J'y ai trouvé une émission (du 20/03/13) sur...
 
LES HYPERSENSIBLES, présentée par Nathalie Lefèvre avec pour intervenante: Sophie Schlogel.
 
 
Emission très instructive qui devrait apporter beaucoup de connaissance et d'encouragements à ceux et celles qui ont cru nécessaire de se couper de leur sensibilité, comme à ceux et celles qui tentent de survivre au gré des "tsunamis émotionnels", et notamment quand les circonstances leur font croiser la route de "brutes épaisses"...
 
 
Même si ces rencontres avec lesdites "brutes épaisses" ont un sens, il n'en reste pas moins qu'il faut surmonter le truc !!!!
 
 
Voici le lien:
 
 
 
 
Revenons au sujet de mon billet du 26. 
 
Il semble que l'intuition que j'ai eue, qui me parlait d'anniversaire soit la bonne, car si je n'ai pas retrouvé ma généalogie, j'ai pu remarquer, à la relecture du livret de famille de ma mère et son premier mari, que ce dernier était né un 18 janvier, dans un village de Corse, et que son fils (qui n'avait que 4 mois et demi à son décès, pas 8)...
 
Est décédé un 18 janvier, un peu plus de 3 ans après le "décès" de son père, (qui aurait eu 29 ans ce jour là)...
 
 
Mais fait étonnant, il est "décédé" dans le même village de Corse !!! (rappel: ma mère l'avait confié quelques jours à sa belle-mère).
 
Étranges destins !
 
 
Et à la relecture de mon agenda, j'ai constaté que c'était ce jour là (samedi 18 passé) que j'ai eu tous ces "clins d’œil" liés à Michel DELPECH (voir billet précédent)...
 
Je ne vois pas le rapport, mais bon !
 
 
Tant que je suis sur ce sujet là, sur cette même radio "Médecine Douce", hier était diffusée une émission:
 
"Et si la mort n'était qu'un passage", avec Valérie Seguin pour intervenante...
 
 
Emission à laquelle participait Geneviève Delpech, entre autres !!!
 
La programmation ce jour là serait un clin d'oeil que ça ne m'étonnerait pas, connaissant le sens de l'humour "ambiant" "là-haut", car c'était...
 
la Saint Thomas d'Aquin !!!!
 
 
Hi ! Hi ! A l'intention de ceux qui ne veulent croire que ce qu'ils voient ??????
 
 
Vous pourrez accéder au podcast sur le site, si le sujet vous intéresse.
 
Voilà, bonne journée !
Ça va mieux en le disant !!!
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 15:11
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!

Hello !

 
Même si je sais bien que tôt ou tard j'aurai la signification et la ou les symboliques de toutes les "coïncidences" et similitudes liées à Geneviève et Michel Delpech, ça commence à m'agacer un tantinet d'attendre pour avoir la clé.
 
J'ai vécu quelque chose de similaire avec Jean Moulin, célèbre Résistant fait prisonnier sur dénonciation, puis torturé et tué par l'occupant pendant la dernière guerre mondiale.
 
 
Que ce soit notre habitation: nous avons habité à 2 reprises et plusieurs années durant sur une avenue Jean Moulin, et notamment à Béziers, lieu de sa naissance, mais aussi, entre autres les lieux d'études de mes enfants, etc. ce nom revenait sans arrêt dans ma vie.
 
 
Intriguée, j'en avais parlé à une médium qui avait reçu en réponse un message expliquant que c'était un "combattant" de l'ombre, pour la liberté, contre la dépendance, comme ce qu'il m'était demandé. 
 
 
Et il a été rajouté une mise en garde que j'aurais dû écouter davantage et retenir, ça m'aurait évité bien des peines:
 
"Mais attention, il a été trahi par de faux amis" !!!
 
 
Cependant, la symbolique portait aussi sur les divers sens du mot...
 
"RESISTANCE", problèmes sur lesquels "on" tentait d'attirer mon attention:
 
 
Résistance: en rapport avec mes résistances à accepter mes capacités et la guidance de mes chers Anges. Du mal à me faire confiance, à leur faire confiance.
 
 
Mais le gros morceau, c'était bien sûr les drames familiaux liés à la Résistance, qui impactaient ma vie, par des mémoires, entre autres, sans que j'en aie vraiment conscience....
 
 
Et c'est pour cela que malgré mes peurs et... résistances, j'ai été guidée vers la psychogénéalogie et les constellations familiales...
 
 
La première que j'ai faite, qui avait pour but de "travailler" sur lesdites mémoires, s'est déroulée, "coïncidence"...
 
 
Dans la ville même où ma grand-mère maternelle a accouché sur les marches de la gare, en Provence, berceau de ma famille maternelle,
 
 
Quelle date ????
 
les 7 et 8 Mai 2011 !!! Et la mienne plus particulièrement le... 8 Mai !!!
 
 
La nuit du 7 au 8, je dormais chez mes excellents amis provençaux. La nuit a été très agitée. Alors que nous venions de nous quitter pour aller dormir, après un repas joyeux, alors que je venais de me mettre au lit...
 
Des sanglots brefs de femme se sont fait entendre derrière la porte de la chambre !!
 
Je n'ai pas reconnu la voix de mon amie et savais d'instinct que ce n'était pas elle. 
Il y a eu ainsi 3 sanglots. Au 3ème, j'ai commencé à ressentir de la peur...
Et ça s'est arrêté !
 
 
J'ai mal dormi, rêvant que des insectes grimpaient le long des murs extérieurs, et qu'une boite s'ouvrait libérant plein de...
 
CAFARDS qui se sont sauvés.
 
Cafards, c'est ainsi que les enfants surnomment ceux qui dénoncent !!
 
 
Mes chers inspirateurs célestes m'ont indiqué que le travail fait ainsi sur ces mémoires dramatiques avait permis de libérer la ou les âmes (ils ont refusé d'en préciser davantage) de la ou les personnes qui ont DÉNONCÉ ces pauvres Résistants et ont ainsi provoqué tant et tant de drames, de pleurs, sur tant de familles et de descendants, car il y a eu beaucoup de ces jeunes hommes exécutés à cause de ces dénonciations.
 
 
Tragique effet papillon, non ? Pas étonnant que ce ou ces "cafards" n'aient pas trouvé la paix au bout de tant de temps.
 
 
Et j'ai ressenti par la suite que les sanglots entendus derrière la porte...
 
C'étaient les miens, symboliquement et probablement aussi ceux qui n'ont pas pu être versés par des femmes de ma lignée.
 
 
En attendant de savoir le pourquoi des "coïncidences" citées en début de billet, je rallonge la liste:
 
* Après l'écriture de mon billet du 17, qui demandait de ne pas sous estimer le poids des souffrances non soignées, en lisant le journal "AUJOURD'HUI" (!!!) acheté par mon compagnon, je suis tombée sur un article au sujet de la programmation télé du soir:
 
 
Un docu sur France3: "Chanteurs de charme et de larmes - La rançon du succès"...
 
Sur qui ?
 
Non pas Joe, mais... Michel Delpech (entre autres), interprétant:
 
"Regardez pleurer le chanteur, y'a pas de chagrin mineur" !!!!!!!
 
 
Le lendemain, samedi 18, ce fut un peu un festival. Le matin, sur RMC, un extrait d'une chanson de Joe a été diffusé...
 
 
Nous sommes partis au marché, et une redif d'une émission radio sur les effets sur l'individu des diverses formes de rupture, qu'elle soit sous forme de licenciement, de rupture amoureuse, de rejet, etc.
 
 
En rapport avec l'explication de ces chers Anges sur le fait que n'importe quelle épreuve peut mener quelqu'un à sa perte ?????
 
 
 
En tous cas un des extraits de chanson diffusés à l'énoncé de chaque forme de rupture fut...
 
Michel DELPECH avec "30 façons de quitter une femme" !!!!
 
 
Avant de repartir du marché, je suis rentrée dans un magasin d'antiquités...
 
POUR ENTENDRE, EN FOND SONORE...
 
2 chansons de... Michel DELPECH, et uniquement cela !!!
 
Rentrés à la maison, le nom d'une journaliste a été cité. Devinez ??
Delpech !!!
 
 
La série de "coïncidences" a pris fin le lendemain matin, où je fouinais dans un vide greniers et suis tombée sur un vieux 45 tours mis en évidence...
 
Titre ? SUPER AMOUR !!!!!
 
Interprète ????
Michel DELPECH !!!
 
 
Bizarre tout ça non ??? Pourtant je n'aimais pas tellement ce chanteur.
 
 
Je vais essayer de regarder dans ma généalogie pour voir si cette période ne représente pas l'anniversaire de quelque chose ou de quelqu'un....
 
 
Si je me souviens où je l'ai mise !!
 
Bonne fin de journée !!
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 13:32
Si on "nettoyait" en ce jour de fête de la Nativité Notre Dame ????

Hello !

 
 
Il semble que ces chers Anges soient pressés de me voir transmettre et/ou recevoir leurs messages.
 
 
 
En effet, hier matin, en sortant de la douche (!!!), des larmes d'émotion et de gratitude me sont montées aux yeux, tandis que je me remémorais une discussion que j'avais eue la veille avec 2 charmantes personnes, à qui j'ai apparemment apporté de l'aide, ce qui m'a conduite à remercier mes chers Anges de me permettre d'être un de leurs canaux...
 
 
 
A CET INSTANT PRÉCIS, UN PETIT OISEAU EST VENU A LA FENÊTRE DE LA SALLE DE DOUCHE...
 
ON AURAIT DIT QU'IL VOULAIT ENTRER !!!
 
 
 
Il a fait mine de repartir, mais est revenu accompagné d'un autre, se faisant plus insistant, IL TAPAIT AU CARREAU DE LA VITRE, ME REGARDANT COMME S'IL VOULAIT ME DIRE QUELQUE CHOSE, tandis que le 2ème disparaissait à ma vue, mais tapait aussi en dessous de la fenêtre !!!
 
 
 
AU MÊME MOMENT, LA LUMIÈRE DU NÉON S'EST MISE A CLIGNOTER !!!!
 
 
 
A cette deuxième visite, et vu le temps que ça a duré, j'ai pu reconnaître l'oiseau en question. Il s'agissait de...
 
 
MESANGES (mes/anges) !!!!
 
 
 
Puis j'ai ressenti de regarder le Saint du jour. Nous étions la Sainte...
 
REINE !!!
 
 
 
Cela rejoignait totalement les messages reçus le matin même (7 septembre) et la veille, destinés à aider à faire desserrer l'étau de l'ego, qui croit nous protéger des souffrances passées, avec ses moyens (dont nous n'avons pas conscience) et ses croyances limitées.
 
 
 
Cela fait plus de 17 ans maintenant que ces braves Anges essaient de me libérer de mes peurs: peur du rejet, de la haine, de la trahison, etc. afin de me voir enfin sortir de mon trou et m'ouvrir à ma Divinité (chacun a bien sûr la sienne).
 
 
Dans un message que m'a délivré une médium, en 1997, suite au "décès" de mon amie voyante Mme Li, il m'était demandé:
 
 
"Porte enfin ce soleil que tu dois RAYONNER".
 
 
Ce mot: RAYONNER était écrit en gros et souligné de plusieurs traits !
 
 
Ces chers Anges m'ont avec juste raison fait remarquer que planquée au fond de mon petit trou, 
 
 
"CA VA ETRE DIFFICILE DE PORTER LEDIT SOLEIL ET ENCORE MOINS DE LE FAIRE RAYONNER" !!!!
 
 
 
Ils m'ont remis en mémoire la 3ème constellation familiale que j'ai effectuée en 2015 (si je ne me trompe), dans la ville de naissance de mon petit demi-frère et la région de ma famille maternelle. 
 
 
 
Pour ceux et celles qui n'ont pas lu l'histoire, en voici le résumé:
 
 
J'y avais été choisie pour prendre le rôle de...
 
 
CALIMERO...
 
 
Et avais, à mon grand étonnement, constaté que Calimero n'avait pas d'autre but que de chercher à empêcher que quiconque fasse du mal à sa "protégée"...
 
 
 
Ce faisant, il l'empêchait d'être dans la Vérité de son âme, ans son ROYAUME, par peur du rejet ou de l'abandon, mais ne savait pas que son  remède pouvait, dans certaines circonstances, s'avérer pire que le mal.
 
 
Mais suivant sa propre définition de la défense en question !!!
 
 
 
Revenons à Caliméro et à la constel: il tournait sans arrêt autour de la situation et des intervenants, dans le champ de la constellation, afin d'avoir la situation sous contrôle.
 
 
Mais il revenait se placer devant sa "protégée" dès qu'il lui semblait qu'un danger la menaçait, refusant obstinément de partir quand sa "protégée" cherchait à le chasser sans ménagement. 
 
 
 
Il a fini par lui dire qu'il consentirait à partir...
 
 
SI ELLE L'EN PRIAIT GENTIMENT !!!!
 
 
Quoi de plus normal, si on veut bien y réfléchir, face à une telle constance dans l'amour, même s'il n'est pas approprié, et afin de ne pas aggraver cette peur du rejet ???
 
 
Aux matins de ces vendredi 6 et samedi 7, mes chers inspirateurs célestes m'ont donc délivré un exercice pour entrer en contact avec l'ego...
 
 
Qu'il soit Caliméro, le vilain petit canard, le canard boiteux, le dindon de la farce ou tout autre, car il est vrai que notre ego prend tellement sa "mission" autoproclamée à coeur qu'il a de la ressource !!!
 
 
 
Après une courte séance de relaxation et respirations, j'ai commencé à méditer.
 
 
Puis j'ai concentré mon attention sur mon coeur, afin d'entrer en contact avec mon ego, afin de le remercier de son amour, de ses égards, et d'avoir à juste raison ainsi mis en Lumière les souffrances sur lesquelles j'avais mis le mouchoir dessus au lieu de les reconnaître et les soigner afin de ne plus attirer d'expériences du même acabit, et lui proposer une nouvelle approche, avec sa vigilance alliée à la mienne, mais sans les freins et peurs sensés protéger.
  
 
Peu après, j'ai eu la vision d'un mur lumineux, en bas duquel il y avait un trou sombre. En regardant mieux, on distinguait une petite souris terrée, apeurée, qui refusait de sortir.  
 
 
 
J'ai ressenti d'expliquer à la petite "bête" que si elle voulait survivre, au minimum, elle allait devoir avoir le courage de sortir.
 
 
Sa nourriture, son eau, son air, tous ses besoins ne viendraient pas à elle sans cet effort !
 
 
Il m'a été inspiré de lui demander, avec moi, de sortir de cet enfermement et s'ouvrir à la Lumière Divine (ou le nom qu'on veut bien lui donner), que je visualisais.
 
 
Immédiatement j'ai entendu des protestations et un extrait d'une chanson d'Henri Salvador:
 
 
"Minnie petite souris, je t'en supplie sors de ton trou" !!!
 
 
Et ce brave ego d'expliquer "qu'à lui on ne la faisait pas, que les paroles et le ton étaient bien gentils, mais qu'il se rappelait très bien que derrière, le chanteur avait une tapette à rat, il voulait lui mettre le grappin dessus, voire la "bouffer", en faire sa chose" !!!!
 
 

 
 
Alors ces chers Anges m'ont inspiré de lui expliquer que cette Lumière Divine dont je parlais, c'est ...
 
 
"LA LUMIÈRE QUI N'A PAS D'OMBRE, ET QUI PERMET DE VOIR A 360°, donc dessus, dessous, derrière et sur les côtés...
 
Et qu'en plus, grâce à cette transparence, elle nous envoie des signes dont nous pourrons tenir compte, lui avec sa vigilance et moi avec mon expérience".
 
 
 
Et l'image suivant montrait la petite souris qui dansait en riant dans la Lumière !!
 
 
 
Au matin de ce samedi, (et peu avant les mésanges venues à la fenêtre), le même exercice m'a été proposé par ces chers Anges.
 
 
 
Une 2ème image m'est alors apparue:
 
Celle d'un oiseau tournant et virevoltant dans l'air, ivre de joie et de liberté...
 
 
Puis se faire abattre lamentablement, n'ayant pas vu le prédateur, tout à son bonheur de profiter !!!!
 

 
 
Nous avons refait les mêmes visualisations, répété les mêmes conseils et l'oiseau, dans l'image suivante...
 
 
A repris son vol le cœur léger !!!
 
 
A chacun de voir si ces exercices lui "parlent".
 
 
 
Je vous répertorierai des billets sur le travail de l'ego, mais déjà en voici un du 27 11 2017, avec pour titre un extrait de la chanson de Joe: 
 
 
"Aux champs Elysées":
 
 
 
Bonne fin de weekend !
Si on "nettoyait" en ce jour de fête de la Nativité Notre Dame ????
Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 10:38
En avant la musique ????

Hello !

 
 
Voilà, j'ai terminé la lecture du livre de Geneviève Delpech et Jean-Jacques Charbonnier:
 
 
"L'au-delà en questions".
 
 
Ce livre m'a à la fois passionnée...
 
 
Et amené plein DE QUESTIONS, d'interrogations tant il y a de "coïncidences" et similitudes entre Geneviève et moi. 
 
 
Je comprends pourquoi le paragraphe sur les "coïncidences", du billet précédent, s'est surligné tout seul, jusqu'après...
 
 
"mais aussi" ! 
 
J'en ai relevé tellement depuis, bien que n'ayant pas trop approfondi ma recherche !
 
 
Est-ce en rapport avec les vies antérieures ?
 
 
En tous cas les choses continuent de s'accélérer, peut-être pour aller vers la réponse ?
 
 
Le "hasard" m'avait amenée à signaler, dans le billet du 18 juin:
 
"pour de l'Amour à la pelle en ce 18 juin"...
 
 
 
que Geneviève Delpech était interviewée dans l'émission de France2 au moment même où je débutais le billet.
 
 
 
Autre sujet. Le dimanche 4 août, j'ai participé à une "constellation familiale". 
 
 
Cela faisait quelque temps que je ressentais devoir en faire une un jour ou l'autre, car il y avait manifestement encore des influences familiales à "nettoyer". 
 
 
Mais comme d'habitude, je traînais les pieds, remettant à plus tard...
 
 
Je suppose que le temps pressait car les thérapeutes, sûrement inspirées par ces chers Anges ont décidé de me proposer de m'offrir celle du 4 août !
 
 
Et ce fut très très instructif, comme d'habitude et même mieux que d'habitude même... Plus complet, plus précis...
 
 
Ce matin là, mon compagnon m'a accompagnée avec Poupie (Poupinette, ma voiture). Nous venions de partir quand j'ai ressenti d'allumer la radio pour peut-être avoir un signe...
 
 
Florent Pagny chantait exactement ceci:
 
 
"Pourtant c'est si bon de penser
Qu'une rafale de vent
Pourrait tout emporter
Pourrait nous emporter
Et pourtant c'est si bon de rêver
À l'aube d'un jour passé
Qu'une vague ou le vent
Pourraient tout balayer
Souffler la réalité
J'ai gardé dans le cœur
Un espoir lumineux
Quelques parfums d'ailleurs
Pour mes vieux jours heureux
Tout est là
Juste là, sous tes yeux (...)"
 
Et à la suite, le présentateur a souhaité une "excellente journée", rajoutant ces mots:
 
"MARYLINE EST EN VACANCES" 
!!!!!
 
Double signe probablement car le soir nous avons eu avec mon compagnon une interrogation par rapport à nos vacances: nous risquions de ne pas pouvoir partir...
 
Mais la suite, les jours suivants, nous a rassurés et nous avons même pu partir un peu plus tôt !!!
 
Voilà, la suite bientôt...
 
Le gif du billet précédent sur le livre en questions, des 2 souris avec "En avant la musique" me laisse penser que les choses sont peut-être lancées...
 
Par ces chers Anges MELOMANES !!!!
 
Bonne journée !!!
En avant la musique ????
Partager cet article
Repost0
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 12:12
Image du Net

Image du Net

Hello !

 
J'ai oublié de parler d'un signe qui me parait quand même  important, c'est que; le 12, jour du vide grenier dans mon village et de l'achat du livre 
 
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre", quand j'étais d'ailleurs dans la rangée en face, après mon achat, au niveau de ce stand, un homme de ce même stand en a interpellé un autre, situé dans la rangée où j'étais, mais au stand à côté.
 
 
Il lui a demandé de passer une musique.
 
 
Et c'était celle de...
 
 
"LES YEUX D'EMILIE", chanson interprétée par Joe bien sûr.
 
Et l'homme a obtempéré pratiquement immédiatement. "Coïncidence", Emilie était le prénom d'une tante (soeur aînée de ma mère) que j'aimais beaucoup.
 
 
Extrait des paroles:
 
 
"Moi j'avais le soleil nuit et jour dans les yeux d'Emilie,
Et la mélancolie, au soleil d'Emilie devenait joie de vivre..."
 
 
Cela me semble assez encourageant.
 
 
 
Le soir du jour où j'ai acheté la revue "Inexploré", j'ai relu dans ma chambre l'article dont j'ai parlé dans le billet précédent, 
 
 
P. 44 à 46, "LES FANTOMES DE LA GUERRE", par Catherine MAILLARD...
 
 
Quand j'ai abordé la page 46 évoquant les travaux d'Anne ANCELIN SCHUTZENBERGER (pionnière de la psychogénéalogie)....
 
 
La lumière du plafond s'est mise à clignoter comme avec insistance, ce qui a fini par m'alerter. 
 
 
J'ai relu avec attention ce passage, pour constater que le cas qui y était abordé parlait d'une personne portant le prénom du père de mon compagnon !
 
 
 
L'article explique que grâce à des "croisements complexes entre différents événements ayant trait à la Seconde Guerre Mondiale et l'occupation allemande", il a pu être mis le doigt sur le "maillon" reliant à 2 aïeuls: l'un du côté de cette personne, et l'autre de l'aïeul de son compagnon !
 
 
Le clignotement de la lumière s'est arrêté quand j'ai réalisé que c'était peut-être la confirmation d'une des pistes que mes chers Anges m'ont indiquée pour les soucis d'électrosensibilité  de mon compagnon:
 
 
LE FAIT QUE SON PERE ET SA TANTE DONT IL EST TRES PROCHE, ONT ETE MIS EN JOUE, EN 1944, PAR LES SOLDATS OCCUPANTS POUR FAIRE PRESSION SUR LEUR PERE (grand-père de mon compagnon), AFIN QU'IL LEUR DONNE SES VOITURES.
 
 
Précision: ces gens savaient qu'ils en possédaient 2 suite là encore à une dénonciation.
 
 
Explication: l'électrosensibilité de mon compagnon est due surtout aux PLOMBAGES qu'il a eus dans la bouche pendant des décennies. 
 
Et les fusils utilisaient...
 
 
DES PLOMBS !!!!
 
 
Oui, mais mon compagnon n'y a jamais cru à cette explication !
 
On va bien voir la suite. Peut-être que la lecture du Livre de Stéphane ALLIX va lui ouvrir un peu l'horizon ????
 
 
 
Ce weekend on se retrouve chez ma fille et mon gendre, comme le mois dernier, mais pas pour refaire un vide greniers (il a été annulé suite aux élections).
 
Ce 26, jour de fête des mères, la première que je ne souhaiterai pas à ma mère, c'est aussi le jour anniversaire du "décès" de mon frère (7 ans).
 
 
On va bien voir si quelque chose se précise.
 
Bon weekend à tous et toutes, et merci de votre fidélité et de votre intérêt.
Peut-être que peut-être
Partager cet article
Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 18:11
Suite de ma lecture du livre de Stéphane ALLIX "Quand j'étais quelqu'un d'autre"

Hello !

 
 
Avant de poursuivre mon histoire, je voudrais vous faire partager quelques phrases, une citation de Pierre Bottero:
 
 
"N'oublie jamais: celui qui croit savoir n'apprend plus".
 
 
Et 2 proverbes:
 
"Bien sait le sage qu'il ne sait rien mais le fou croit savoir tout."
 
"Celui qui ne sait pas et croit qu'il sait est un sot. Evite le."
 
 
 
Depuis le jour de mon anniversaire (le 4 avril), j'ai l'impression d'être poussée vers quelque chose qui me dépasse peut-être, un peu comme si j'avais embarqué dans un moyen de locomotion, mais sans savoir pourquoi ni vers quelle destination...
 
 
Probablement annoncé par cette prise en main, le samedi de Pâques (20 avril) du téléphone de ma fille par une "main invisible" tandis qu'elle était sur "Snapchat" (voir billet), ces messages qui  se sont écrits tout seuls et sont restés prêts à partir, composés de séries de P (PAIX a été le premier mot qui m'est venu à l'esprit, et cela me semble être la bonne traduction), ainsi que ces chiffres 8 (l'infini).
 
 
Peut-être y a-t-il encore quelque chose lié à l'histoire familiale pendant la guerre qu'il va falloir mettre au jour, ou nettoyer ?
 
 
J'ai poursuivi ma lecture du livre de Stéphane ALLIX:
 
"Quand j'étais quelqu'un d'autre".
 
 
Comme l'auteur, bien qu'un peu moins depuis que j'ai beaucoup travaillé sur le sujet, notamment grâce à la psychologie, les constellations familiales et la psychogénéalogie, j'ai eu toute ma vie la sensation de porter des souffrances dont je ne comprenais pas l'origine.
 
 
Moi qui n'ai jamais voulu lire quoi que ce soit sur la guerre, même pas les mémoires de ma mère, que j'ai rangées au bout de 2 pages de lecture, tant ça me tordait l'estomac, qui ai été bouleversée, en pleurs, par le film:
 
 
"Le vieux fusil" au point d'arrêter de le visionner quand Romy Schneider a été frappée par le lance flammes sous les yeux de son Amour, je me suis attelée à lire l'ouvrage de M. ALLIX, tant bien que mal, tant il fait écho à quelque chose que je ne peux même pas qualifier.
 
 
Une "coïncidence" m'a encore un peu plus  interpellée, c'est le prénom d'une petite fille qu'il avait vue dans son rêve éveillé. Ce prénom ressemble au mien, et d'ailleurs, quand j'étais enfant, du fait que mon prénom n'était pas courant à l'époque, il est arrivé qu'on m'appelle par le prénom de cette petite fille.
 
 
Le lien de parenté de la fillette avec un personnage: nièce, qui m'a ramenée à mon jeune oncle fusillé par les SS.
 
 
La revue éditée par l'INREES s'appelle "INEXPLORE" et non INREES.
 
 
J'avais déjà vu en kiosque celle de ce trimestre (avril/mai et juin 2019), il y a quelques semaines, mais n'avais pas ressenti de l'acheter.
 
 
Ce matin, alors que nous étions passés à la gare pour boire le café,avec mon compagnon, tandis que je regardais machinalement la rangée de revues, le magazine m'a littéralement "sauté aux yeux" !
 
 
Je l'ai acheté, et tandis que mon compagnon lisait son journal, j'ai parcouru les titres...
 
 
POUR M'ARRETER SUR LES PAGES 44 ("coïncidence", l'année où mon jeune oncle et le 1er mari de ma mère ont été fusillés !) à 47, rubrique "Psychogénéalogie Santé":
 
 
Page 44, titre: "NOS FANTOMES DE GUERRE", par Catherine MAILLARD,
 
Sous-titre: 
 
 
 
 
"Nos ancêtres agissent-ils dans nos vies à notre insu ? 
Certains témoignages interrogent... Comment s'affranchir de ces mémoires de guerre et entrevoir un monde en paix pour l'avenir (...)."
 
Décidément, l'icône de Snap qui ressemble à un petit fantôme, et le "clin d'oeil" de la boîte de biscuits avec cette icône qui fait un clin d'oeil ne sont sûrement pas un "hasard"...
 
 
Une heure ou 2 après, une de mes cousines, QUI PORTE LE MEME PRENOM QUE MA MERE, m'a laissé un message: elle se plaignait d'avoir encore des angoisses sans raison, et me demandait de la rassurer.
 
 
Bizarre tout cela, car j'ai travaillé sur les conséquences de la guerre, en psychogénéalogie en 2011, le "hasard" a fait d'ailleurs que c'était le 8 Mai, sur le week-end des 7 et 8, et dans la ville où mon petit demi-frère est né et où ma grand-mère maternelle a accouché sur les marches de la gare.
 
 
Et au soir du 7, je dormais chez mes très chers amis de Provence. Peu après les avoir quittés pour regagner ma chambre, après une excellente soirée, une fois couchée, j'ai entendu clairement...
 
Un sanglot de femme, assez bref, derrière la porte. 
 
 
Cela m'a semblé étrange, car je n'avais pas entendu de téléphone sonner, qui aurait pu annoncer une mauvaise nouvelle, et mes amis étaient tellement gais, que cela ne pouvait être eux.
 
Quelques secondes plus tard, nouveau sanglot similaire.
 
 
Et encore un autre peu après. Là j'ai eu peur...
 
Du coup cela ne s'est pas reproduit...
 
 
 
Par contre, ma nuit m'a parue agitée. J'ai rêvé que des bestioles grimpaient le long de la façade de la maison, puis qu'une boîte s'ouvrait, libérant des tas de CAFARDS. Note: les Résistants ont été pris à cause d'une DENONCIATION (cafards).
 
Au matin, j'ai constaté que le tableau au-dessus de mon lit était particulièrement de travers, ce qui n'était pas le cas quand j'étais rentrée dans la pièce, la veille au soir.
 
 
Mon amie, à qui j'ai raconté tout cela, le lendemain matin, m'a dit qu'eux n'avaient rien ressenti de négatif, tout au contraire ils avaient l'impression d'être protégés, comme dans un cocon.
 
 
Note importante: après ce travail en constellations familiales, mes chers inspirateurs célestes, qui m'avaient poussée dans cette direction, (car je freinais des 4 fers et n'y croyais pas vraiment), m'avaient expliqué que le travail que nous avions fait lors de ce weekend 
 
 
AVAIT PERMIS DE LIBERER L'AME OU LES AMES (ils n'ont pas voulu être plus explicites) DE LA OU DES PERSONNES QUI AVAIENT DENONCE TOUS CES JEUNES HOMMES, AMES QUI ETAIENT ENFERMEES DANS LEUR PRISON DE REMORDS, AU VU DES CONSEQUENCES CATASTROPHIQUES SUR TANT ET TANT DE VIES DE LEURS ACTES."
 
 
Bon, on va voir la suite...
 
Bonne soirée !!!
Suite de ma lecture du livre de Stéphane ALLIX "Quand j'étais quelqu'un d'autre"
Partager cet article
Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 18:53
Ils n'ont peut-être pas renoncé !!

Hello !

 
Je le rappelle de temps en temps, mais il me tient à coeur de préciser à nouveau que dans ce blog je témoigne de mon vécu, et de ce que mes chers Anges m'expliquent, en rapport avec mes joies, mes peines, ma vie et mon chemin. 
 
 
A chacun d'en prendre ce qui lui "parle", s'il le souhaite, ou pas du tout, chacun créant sa réalité, aucun chemin ne peut être complètement semblable à un autre.
 
 
J'ai eu tellement d'épreuves et déconvenues pour avoir écouté d'autres personnes plutôt que ce qui m'était dit de l'intérieur, si je peux me permettre de donner un conseil, c'est...
 

Qu'il est important de rester dans son propre chemin, et fidèle à ses ressentis et intuitions, guidé aussi par les signes qui nous sont envoyés. S'il s'avérait que ce soit une "erreur", c'est parce que cette "erreur" sera profitable au final.
 
 
Pour continuer sur mon expérience de ce week-end, une "coïncidence" dès le début m'a intriguée:
 
 
Il y a une statue de la Sainte Vierge devant le lieu du stage, mais aussi, ce que je n'avais jamais remarqué, une statue de la Sainte Vierge dans le village même.
 
 
Bizarre, d'un côté, puisque cette ancêtre a été enfermée à cause de la religion familiale: le protestantisme. Mais "clin d'oeil" d'un autre côté, du fait de son prénom: Marie.
 
Mais aussi parce que mon amie médium "décédée" ne jurait que par la Sainte Vierge, et parce que dans le tout premier message que j'ai reçu d'elle, par l'intermédiaire d'une médium que je ne connaissais pas et qui ne la connaissait pas non plus, il m'était dit:
 
"Marie est notre Source étoilée. Mais un jour tu m'entendras et tu écriras ( ...)".
 
 
Dimanche, au programme, il y avait une séance d'hypnose visant à nous faire rencontrer les "petits" Etres de la Nature.
 
 
Pour ce qui me concerner, ce fut très rapide, mais je me suis vue, en compagnie de Petits Etres faisant penser à des Trolls ou Elfes.
 
 
Et je suppose que mes braves Anges devaient être "aux Anges", sinon être derrière, car...
 
 
Nous dansions...
 
LE FRENCH CANCAN
Et les "Petits" Etres riaient beaucoup !!!!!
 
 
Puis l'image suivante, je me suis vue...
 
 
Plonger et nager dans une rivière aux eaux transparentes, avec des Ondines.
 
 
Je crois sentir chez ces chers Anges un peu de nostalgie, car il y a quelques années, ils rêvaient de me voir danser et me lâcher.
 
Ils me faisaient beaucoup rire en me disant que "j'étais coincée comme une arête dans la gorge d'une Mémée"... 
 
 
Ce qui est loin d'être faux !!!! Et c'était aussi un clin d'oeil par rapport à ma grand-mère paternelle (dont le 2è prénom est mon 3è prénom, mon 2è étant le 2è de ma grand-mère maternelle), laquelle pouvait manger du poisson avec les arêtes sans s'étouffer !!!
 
 
Et les Ondines, cela m'a rappelé un bain de mer très festif auquel ma fille avait participé, à la plage de Valras (dans l'Hérault), pour Noël (il y en a un chaque année), et ceci il y a bien une dizaine d'années. 
 
Ces chers Anges m'avaient alors glissé à l'oreille qu'ils seraient fous de joie si j'en faisais autant.
 
Les pauvres, j'aimerais bien leur faire plaisir un jour. Mais c'est pas gagné !!! 
 
Je n'ai même pas pu me tremper dans la piscine couverte et chauffée du gîte où se déroulait le stage, j'avais froid !!!
 
 
Bon, mais on verra bien, ils ont peut-être une idée derrière la tête !
.
Bonne soirée !
Ils n'ont peut-être pas renoncé !!
Partager cet article
Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 11:40
Est-ce le fil conducteur ?

Hello !

 
 
Aujourd'hui est la Saint Gautier, jour de la fête de mon plus jeune fils, mais ce prénom était aussi le nom de famille de mon amie médium "partie" en 1997. 
"Coïncidence" ?
 
Ce 2 avril, j'avais retrouvé par "hasard", donc sans les chercher, les dossiers des recherches généalogiques que mon frère avait faites, 10 ans avant son "décès".
 
J'ai ouvert le premier et suis tombée sur une page d'une de mes ancêtres côté paternel (ce que j'ignorais totalement car je ne me suis jamais intéressée à ces recherches), qui portait donc le même nom que moi, et la première partie de mon prénom (phonétiquement): Marie, figure importante de la religion protestante, à l'époque (dans les années 1700)...
 
 
QUI AVAIT ETE ENFERMEE DES L'AGE DE 15 ANS, ET CE PENDANT 38 ANS...
 
 
A CAUSE DE SON FRERE, CAR IL ETAIT RECHERCHE. IL ETAIT PASTEUR ET ENSEIGNAIT CETTE RELIGION.
 
 
Il a été finalement arrêté et pendu 2 ans après mais elle a dû attendre 36 ans de plus avant d'être libérée. Elle a toujours refusé d'abjurer sa foi, malgré les promesses de libération.
 
 
"Autres coïncidences" étranges:
 
 
Le frère, Pasteur, portait le même prénom que le premier mari de ma mère, fusillé en 1944, à l'âge de 25 ans. Il est mort à 32 ans mais a subi 14 ans d'emprisonnement.
 
 
Ma mère (qui en plus d'avoir "perdu" son premier mari a aussi "perdu" un de ses  frères), portait le même nom que cette personne de mes ancêtres branche paternelle, du fait de son mariage avec mon père ; mais Marie était aussi la première partie de son prénom.
 
 
* Le frère et la soeur de mes ancêtres sont nés dans un hameau dont le nom était...
 
Le nom de famille de ma mère !!!  
 
 
Ce même nom de famille de ma mère a perdu au fil du temps une lettre: 
 
Le S !!!
 
Quand on songe que son premier mari et son frère de 18 ans ont été fusillés par les
 
SS, cela donne un peu la chair de poule !!!!
 
 
* Nous avons habité peu de temps, avec mes parents et mon frère, dans le  département de ces ancêtres...
 
Département dans lequel mes parents se sont fait escroquer en achetant une boutique dont les comptes avaient été falsifiés !!!!
 
 
Mes peurs d'enfant, qui m'ont poussée à refuser mes capacités dîtes   "médiumniques", aussi par peur d'être 
 
ENFERMEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
 
* La devise de la dame était:
 
"REGISTER" 
 
Qui signifie "RESISTER" en latin !!!
 
 
Ceux et celles qui me suivent depuis le début savent que le mot "RESISTANCE" a une importance particulière pour moi, car cela m'a permis d'arriver à remonter aux drames de la guerre et au massacre des 2 
 
RESISTANTS liés à ma famille maternelle et donc à l'étude de la psychogénéalogie...
 
 
Notamment par le fait que le nom de Jean Moulin revenait souvent dans ma vie (domicile, école des enfants, etc.), je l'avais détaillé dans mon premier livre).
 
 
*  Est-ce l'origine de mon refus d'être limitée par quelque religion que ce soit ?
 
 
* Ma grand-mère maternelle (donc branche opposée) dont je porte le 2è prénom était protestante.
 
 
 
En prenant connaissance de tout cela, j'ai clairement ressenti qu'il était important pour moi de travailler sur cette histoire familiale qui pourrait expliquer de m'être si souvent vu imposer le silence, et DE ME L'ETRE AUSSI IMPOSE MOI-MEME PAR PEUR.
 
 
Voici un extrait du portrait de ces 2 ancêtres, que mon frère a imprimé le 10/03/2005, issu du site "medarus.org":
 
"En prenant leur liberté à l'égard des décrets royaux qui les contraignaient à l'abjuration, par leur résistance non violente, ils ont ouvert les voies de la liberté de conscience, mais dans un contexte d'ordre (...)."
 
 
Cela me remet en mémoire un message de mes chers Anges que j'avais relayé dans mon premier livre, en rapport avec les sectes, et notamment par rapport au massacre du Temple solaire (qui m'avait bouleversée, quelques années auparavant) et autres mouvements dits "spirituels":
 
 
"Il y a-t-il dans l'ordre Divin 
Un ordre chargé de remettre de l'ordre ? 
Peut-être est-ce dans l'ordre des choses ?
En tout cas c'est à l'ordre du jour. 
Pour que tout rentre dans l'ordre ????"
 
 
Etranges non toutes ces "coïncidences" ?
 
On va bien voir la suite... s'il y en a une.
 
 
En méditant sur le sujet, tout cela me fait penser à phrase entendue parfois:
 
"Il ne faut pas donner de perles aux cochons"
 
 
Je trouve cette phrase très VEXANTE, HUMILIANTE et IRRESPECTUEUSE...
 
 
POUR LES COCHONS !!!!
 
 
 
Oui, car sauf erreur de ma part, JAMAIS un cochon ne hurlera, vociférera, sautera à la gorge, enfermera ou tuera la personne qui lui donne a manger, quand bien même il s'agirait de perles.
 
Il les laissera, voire les recrachera ou les éliminera par les voies naturelles s'il les ingurgite quand même.
 
 
Pour ma part, mes chers Anges m'ont toujours recommandé d'écouter avec humilité les conseils et messages que certaines personnes peuvent ressentir de me délivrer, car il y a toujours quelque chose à en apprendre AU PREMIER, AU DEUXIEME OU AU TROISIEME DEGRE.
 
De même qu'il m'a souvent été demandé de ne pas faire de RETENTION d'INFORMATION quand il m'est demandé avec insistance de délivrer un message...
 
Voilà, la suite bientôt.
 
Bonne journée !!!
Est-ce le fil conducteur ?
Partager cet article
Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 20:23
"C'est que le début" ?????

Hello!

 

Mes braves "petits" Anges adorent me faire des surprises, et en règle générale, j'adore leurs surprises. Et les plus belles surviennent souvent après une période où ils se sont fait "remonter les bretelles", même avec la plus parfaite mauvaise foi, à laquelle ils n'ont pas semblé d'ailleurs répondre sur le moment...

 

 
Les larmes me montent aux yeux d'attendrissement en écrivant ce billet, car une fois encore j'ai pu constater leur Amour inconditionnel, tellement au-dessus de nos petitesses et de nos jugements. Et on peut être une "tête de lard", ils ne s'en trouvent pas rebutés pour autant, bien au contraire !!!
 
 
Et il faut bien reconnaître qu'ils sont au sommet de leur ART d'Ange Gardien.
 
 
 
Ces derniers jours, j'étais "un peu" aux prises avec les "volatiles": 
 
"Calimero,", le vilain petit canard, le canard boîteux et le dindon de la farce... Ce qui en règle générale ne m'améliore pas le caractère. Ces chers Anges ont bien raison de dire que quand on souffre, on est comme 
 
 
"une grenade dégoupillée"
 
 
Mais bon, j'avais la perspective de faire un stage dans l'Hérault, ce week-end, ce qui, pensais-je, allait me changer les idées et peut-être m'aider à voir clair.
 
 
Précision: je venais juste de m'inscrire à ce stage quand l'annonce d'un autre m'était parvenue, qui me semblait être plus approprié pour moi de par son programme, du fait qu'il se situait à quelques kilomètres seulement de chez moi, et son titre évocateur pour moi: 
 
"Regarder au-delà". 
 
 
Mais je n'ai pas voulu me décommander du précédent. Je n'aime pas faire faux bond...
 
 
Au matin du 4 avril, jour de mon anniversaire, en rallumant mon téléphone, j'ai trouvé un message me prévenant que le stage auquel j'étais inscrite était annulé ! 
 
 
J'en aurais pleuré sur le coup. Ca commençait bien la journée ! Mais j'ai pensé immédiatement à celui auquel je n'avais pas pu m'inscrire, et ai envoyé un mail, à tout "hasard", car 2 jours avant le début, cela me semblait court... 
 
 
Un quart d'heure après, j'avais ma réponse:
 
"Oui, il restait une place !"
 
Le moral est remonté d'un cran du coup !
 
 
Première constatation: 
 
il suffit d'avoir l'intention mais aussi la bonne volonté de se prendre en main et l'Univers répond parfaitement. 
 
 
De plus, on n'a pas forcément besoin de se prendre la tête pour la "logistique".
 
 
 
Je vous raconterai plus en détail dans le prochain billet, mais déjà, dans un premier temps, vu justement le temps qu'il a fait dans le secteur où je devais me rendre (grêle, vent, orages et même mini tornades), Poupinette (ma voiture) l'a peut-être échappé belle !
 
Poupinette justement, garée tranquillement dans la cour du lieu du stage, samedi matin, m'a permis d'avoir un premier signe encourageant  (ou synchronicité), et ceci dès le début de la session:
 
 
J'étais sortie pour la RECULER car un Monsieur voulait sortir sa fourgonnette, qu'elle était susceptible de gêner.
 
 
Mais il a décidé finalement qu'il suffisait que je L'AVANCE (!!).
 
Il me guidait pour cela par des
 
"ENCORE, ENCORE"...
 
 
En CADENCE...
 
 
Avec la chanson diffusée par l'autoradio ("CHERIE" !!) au même moment:
 
"Et ça continue ENCORE ET ENCORE,
C'est que le début, d'accord d'accord !!" 
 
Chanson interprétée par FRANCIS CABREL. 
 
 
Note: Francis était le prénom de mon petit demi-frère, mort à moins de 4 ans. 
 
 
Car nous avons travaillé (entre autres) sur la généalogie durant ce week-end.
 
 
Autre "coïncidence": quand j'ai pris ma voiture, le 26 Mai 2012, pour aller retrouver dans l'Aude mon frère qui venait de "partir" d'une embolie pulmonaire consécutive à sa chimio, l'autoradio diffusait la chanson de Francis Cabrel:
 
"Je l'aime à mourir".
 
 
Qui avait permis, à ce moment si horrible, qu'il me soit expliqué que mon frère avait fait ce choix de "départ", par amour pour moi (entre autres), afin de me permettre de sortir du "formatage" du sacrifice par rapport à lui, qui m'avait amenée à étouffer mes capacités pour ne pas lui faire d'ombre et me sentir aimée.
 
 
 
Et il y a eu une autre synchronicité, de très bon augure, me semble-t-il, qui va probablement faire une excellente surprise à l'amie autour de qui le signe a eu lieu, qui fêtait son anniversaire dimanche, quand elle va lire ce billet !
 
 
 
Voilà le récit:
 
Mon portable ne passait pas du tout, mais alors pas du tout, dans le lieu du stage. J'étais obligée de sortir dans la rue pour obtenir juste un filet de réseau.Je ne l'avais donc pas mis en mode avion pendant les sessions. Il ne risquait pas de déranger.
 
 
Dimanche était donc l'anniversaire de mon amie en question et vu que je risquais de ne pas être disponible, j'ai programmé une carte virtuelle pour elle. Tout en redoutant que ça ne marche pas.
 
 
Mais le temps de midi, quand je suis sortie dans la rue consulter mes messages, j'en ai trouvé un de mon amie qui me remerciait de la carte. Je lui ai fait part par retour de SMS de ma satisfaction que cela ait marché.
 
 
 
Un peu plus tard dans l'après-midi, tandis que nous étions en séance d'hypnose (destinée à nous aider à envoyer vers la Lumière les mémoires d'ancêtres emprisonnées), au moment même où la voix douce de la thérapeute nous suggérait d'ouvrir un beau portail blanc, se trouvant devant nous, et qui ouvrait sur un magnifique champ lumineux (dans lequel se trouvaient les cryptes des mémoires)...
 
 
 
A ce moment là précisément...
 
 
Mon téléphone a émis le petit carillon signalant la réception d'un message !!!
 
 
C'était assez inattendu, donc dès la fin de la séance, je suis allée le consulter, curieuse de voir de quoi il retournait. 
 
 
Voici le message que mon amie m'adressait:
 
"Hello Maryline. Oui oui cela a marché. Bonne journée 'bon stage. Gros bisous" !!!!!
 
 
Excellent présage, pour elle, pour moi et j'espère toutes les personnes présentes à ce stage, non ? 
 
 
Et bien évidemment, à nouveau il n'y avait plus le moindre réseau et il n'y en a plus eu apparemment car aucun message n'est passé après.
 
 
Voilà, la suite dès que possible !
Bonne soirée !
"C'est que le début" ?????
Partager cet article
Repost0