Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 16:36
Croire aux miracles, pour voir... des miracles !

Hello ! 

 

Petite interruption pour déménagement.

 

La période a été mouvementée et riche en émotions mais porteuse d'espoir et d'enseignements.

 

Peut-être avez-vous vous aussi connu une période "agitée" ? Pour ce qui me concerne, comme ces chers Anges l'avaient prédit, ma foi a été mise à l'épreuve:

 

Un Monsieur de notre connaissance a vécu quelque chose de difficile, les amoureux des animaux comprendront:

On lui a volé sa chatte Minette, pour la donner à une dame, (qui n'avait rien demandé d'ailleurs) et ceci à 400 km de chez lui...

 

Laquelle dame l'a laissée s'échapper par mégarde. Le pauvre Monsieur l'a cherchée désespérément, allant même séjourner et dormir sur place, dans sa voiture.

 

J'avais ressenti certaines indications pour l'aider à chercher et, après avoir demandé à mes Anges de me fixer sur le sort de Minette, j'avais vu en rêve un être plein de joie me disant, soit qu'elle était retrouvée, soit qu'elle était revenue, je n'ai pu me souvenir des mots exacts à mon réveil, mais le sentiment de joie et de soulagement était intact.

 

Seulement voilà, une personne, en communication animale, m'avait avoué ne pas avoir senti Minette vivante. Sur le coup, j'ai été ébranlée, craignant de m'être trompée, ce d'autant plus que la personne avait donné des indications exactes. Puis fort heureusement je me suis rappelée la mise en garde: 

 

"NOTRE FOI ALLAIT ETRE TESTEE."

 

Alors j'ai gardé confiance, malgré les menaces pouvant planer sur Minette (chasseurs, renards, orages, chiens, faim etc.)...

 

Et grâce au formidable élan autour du Monsieur, qui a permis de localiser le secteur de recherche, et probablement aussi à une intervention "Divine"...

 

le MIRACLE, (c'est ainsi que le Monsieur a qualifié le fait) s'est produit...

Il a retrouvé sa Minette et l'a ramenée chez lui, tout heureux.

 

Quel bonheur pour tous ceux et celles qui ont prié, cherché, participé, partagé l'avis !!!!

 

Bonheur à la hauteur de l'épreuve !!!

 

Autre Miracle, car cela me semble vraiment en être un:

 

Après quelques péripéties (autres mises à l'épreuve de la foi), ayant retardé notre départ, nous avons rendu les clés de la précédente maison au propriétaire le mardi 14 vers 17 heures, après avoir fini de la vider et l'avoir nettoyée, quand environ 6 heures plus tard, lors d'un violent orage...

 

LA FOUDRE EST TOMBEE SUR LADITE MAISON, non encore réoccupée (Dieu merci !), par le biais de l'antenne télé, faisant pas mal de dégâts: tableau électrique explosé, certaines prises ayant voltigé à travers la pièce, donc plus d'électricité, ni téléphone, murs noircis, etc.

 

Nul doute que si elle n'avait pas été vide, il y aurait eu grand danger !

 

Bizarrement, pendant cet orage, j'avais entendu, dans un demi sommeil, la foudre tomber non loin, peut-être à ce moment là (nous habitons maintenant à 3 km environ en voiture). Et à la suite, j'ai rêvé que Poupie (ma voiture) avait été esquintée par l'orage. J'en étais tout angoissée au réveil.

Est-ce aussi ce à quoi nous avons échappé ???

 

En réfléchissant à la situation et aux possibles sens et signes, il me semble que ce miracle est en lien avec la façon dont nous traitons la Nature, les plantes, les animaux...

Nul doute pour moi que si nous prenons soin d'eux...

LA NATURE NOUS PROTEGE ET SURTOUT NE NOUS NUIT PAS.

 

A méditer ????

 

Peut-être aussi y a-t-il un message sous-jacent, du fait que quelque chose TOMBE DU CIEL ????

Je suis persuadée que si "quelque chose" arrive, qui met à mal l'énergie, les communications ou tout autre chose...

Ceux et celles qui sont attentifs à faire ce qu'ils ressentent comme étant "bien", à prendre soin d'eux-mêmes, des autres, de la Nature et de tout ce qui vit et est...

 

ILS (ELLES) SERONT PROTEGE(E)S ET AIDE(E)S !!!

Gardons donc confiance et continuons à croire au(x) MIRACLE(S) et à notre "BONNE ETOILE", chantée par qui vous savez !!!

 

Voilà, bonne soirée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Croire aux miracles, pour voir... des miracles !
Partager cet article
Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 17:34
Bonne santé !!!!

Hello !

 
 
Je voudrais simplement rappeler cette pensée que mes chers Anges répètent souvent:
 
 
"C'est facile d'avoir la foi quand tout va bien, ça l'est beaucoup moins quand tout va mal, mais c'est là qu'il faut l'avoir".
 
 
 
Voilà tout est dit.
 
 
Évitons de devenir le jouet de tous ceux qui ont intérêt à nous faire peur (et Dieu sait s'il y en a), et restons centrés et fermes dans notre foi.
 
 
 
Focalisons-nous sur tout ce qui va bien, remercions la vie pour cela, notamment en repérant tous les bons côtés que la situation va nous amener à développer.
 
 
Car "il nous sera fait selon notre foi" (notre croyance donc).
 
 
A ce propos, je voudrais raconter un fait significatif qui m'est arrivé il y a environ 2 ans.
 
 
Un matin de printemps, en ouvrant les volets, j'ai cru avoir la berlue...
 
 
2 vaches arpentaient notre jardin !
 
 
Un coup d’œil au champ d'à côté m'a permis de constater que la clôture électrique était par terre, raison pour laquelle les 2 vaches avaient pris le large (nous n'avons pas de clôture).
 
 
Nous avons appelé le propriétaire du champ, qui les a récupérées.
 
 
Un peu inquiète, je suis allée voir mon potager et mes fleurs...
 
 
AUCUN DÉGÂT !!!
 
 
C'était impressionnant de constater des traces de sabots dans mon potager...
 
 
ENTRE LES RANGÉES et uniquement entre les rangées !!!
 
 
On aurait dit qu'elles avaient pris grand soin à ne pas piétiner mes légumes et fleurs !!!
 
 
Mes chers Anges m'ont expliqué qu'il m'a été fait selon mes actions: je suis très attentive à protéger la Nature, à utiliser le plus possible de produits naturels, à nourrir les oiseaux et autres animaux, à recycler, donner, acheter d'occasion, etc.
 
 
Alors, soyons attentifs***** à respecter la Nature, à nous respecter (nous-même et les uns les autres), et il n'y a aucune raison d'avoir peur.
 
 
 
***** Tiens, confirmation de ces chers Anges, ce même mot est prononcé à la télé au moment où je l'écris.
 
 
Et pour être attentif, il faut être DANS LE MOMENT PRÉSENT, sans psychose, qui fait perdre tout discernement !!!
 
 
Bonne santé***** à vous !!!
 
***** Allez, rebelote, ces 2 mots ont été prononcés à la télé au moment même où je les écrivais, dans une pub !!!!
 
 
Bon signe, non ????
 
Bonne santé !!!!
Partager cet article
Repost0
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 13:53
"Et tous ces oiseaux qui étaient si bien, là haut dans les nuages..."

Hello !

 
Quand il s'agit du sort des animaux, il est vrai que j'ai tendance à avoir "la tête près du bonnet", dixit ces chers Anges.
 
Et ça ne va pas s'améliorer quand on écoute les alertes sur la disparition accélérée de la biodiversité (encore que disparition accélérée semble un euphémisme). 
 
 
Tout à l'heure, j'écoutais la 3, et ce même sujet était évoqué, de nos dégâts en seulement 10 ou 15 ans ce qui m'a filé l'angoisse, quand on entend l'état des lieux,
 
 
Du coup, inutile de se mettre la rate au court bouillon, ça ne changera rien, mieux vaut chercher des solutions, j'ai résolu de zapper...
 
 
Pour tomber sur "La Quotidienne", sur France 5...
 
Qui lançait exactement la même alerte, illustrée...
 
 
PAR UN EXTRAIT DE LA CHANSON DE MICHEL DELPECH:
 
"Par-dessus l'étang, soudain j'ai vu passer les oies sauvages" !!!!
 
 
Il était environ 12h25, en ce jour de Sainte Rosalie.
 
 
Étrange cette nouvelle "coïncidence" qui se rajoute aux autres, en lien avec ce chanteur et sa femme ????
 
En tous cas, cela ma inspiré le titre, par un autre extrait de cette même chanson...
 
 
Les chiffres qui ont été donnés dans ces 2 émissions font froid dans le dos:
 
 
Un dixième des espèces sont menacées de disparition à très court terme: 
 
25 % de papillons en moins, 26 % de libellules, 40 % de chauve-souris, les hirondelles, perdrix, etc., et ceci en 10 ou 15 ans !!!!
 
Et nous sommes dans la même dynamique que les crises du passé qui ont notamment conduit à la disparition des dinosaures.
 
 
Heureusement, sur les conseils de ces chers Anges, je nourris les animaux (oiseaux compris) autour de la maison TOUTE L'ANNEE.
 
 
Oui, car n'en déplaise à certains bien pensants qui répètent à l'envi depuis des années et des années "qu'il ne faut nourrir les oiseaux qu'en hiver, après il faut les laisser se débrouiller seuls, pour ne pas les rendre dépendants". 
 
 
Grrrrr !!! 
 
 
Quand il n'y a rien à bouffer, ou beaucoup moins, à cause de nos dégâts, ils font comment tous ces animaux ????
 
 
De plus, c'est un non sens de prendre les oiseaux pour des imbéciles. 
 
 
Si on les observe bien, on se rend compte qu'ils ne mangent les graines, boules, etc. que quand ils n'ont pas mieux autour d'eux. 
Les oiseaux sont toujours en mouvement. Leurs ailes leur permettent de parcourir des distances assez importantes.
 
 
Je le vois bien quand je suis en retard pour la "soupe", ou que les mangeoires sont vidées plus tôt. Ils sont partis ailleurs, seuls parfois quelques uns surveillent et alertent les autres.
 
 
Mes chers inspirateurs célestes, qui voient venir la situation depuis bien longtemps (j'en ai parlé dans mon premier livre, en 2006), m'ont dit ceci:
 
 
"Les oiseaux, et autres animaux de la campagne sont, plus que tout autre, habitués à l'impermanence des choses."
 
 
Quand il n'y a plus de graines dans le champ de tournesols ou de blé, ils vont ailleurs, de même quand il n'y a plus de fruits sur les arbres ou buissons.
On ne voit pas d'hécatombe d'oiseaux morts à attendre "bêtement" que les arbres donnent des fruits en hiver !
 
 
L'an dernier, nous sommes arrivés ici à la fin du printemps. Du coup, trop de travail, je n'ai pas installé de mangeoires, j'ai mis "seulement" des gamelles d'eau.
 
 
Nous avons été catastrophés de voir l'hécatombe d'oeufs, d'oisillons tombés du nid, s'écrasant lamentablement sur la terrasse, surtout au moment des grosses chaleurs, ainsi que 2 petits merles vus mal en point dans la cour, et retrouvés morts le lendemain, et même plusieurs adultes passereaux retrouvés morts.
 
 
Cette année, où je ne me suis pas arrêtée de leur donner à manger et boire...
 
 
NOUS AVONS JUSTE TROUVE UN OEUF ECRASE ET UN SEUL ADULTE MORT.
 
 
Pourtant il y a les mêmes champs autour, donc probablement les mêmes traitements, et la canicule a été bien plus importante que l'an dernier, sans parler de la sécheresse qui raréfie les insectes de la terre (vers, chenilles, etc.).
 
 
Depuis plusieurs semaines, le jardin bruisse d'oisillons amenés par leurs parents afin d'être nourris sans trop de danger, tant qu'ils sont petits et fragiles, après ils s'en vont ailleurs...
 
 
Et cette année, aucun petit merle mal en point ou mort.
 
 
Si on continue à attendre que la Nature se débrouille seule face à nos bulldozers, pesticides, arrachages de haies pour gagner quelques plants, etc., on risque fort de se réveiller un jour catastrophés, et il sera trop tard.
 
 
N'est-ce pas à chacun de nous de prendre soin d'elle et de ses habitants, si petits soient-ils, chacun à son niveau ?????
 
Voilà, bonne journée !!!!
"Et tous ces oiseaux qui étaient si bien, là haut dans les nuages..."
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 16:46
Les catastrophes et fléaux "situations miroir"

Hello !

 
Pourquoi voit-on en ce moment tant de prédateurs de la Nature, qui font craindre pour la survie de certaines espèces, et par extension pour notre propre survie, notamment celle de nos enfants et petits enfants pour qui on souhaite pourtant une vie meilleure, si possible, que la nôtre ?
 
Enfin, bon, il semblerait que cette inquiétude ne soit pas partagée par tout le monde, en tous cas pas par ceux qui recherchent le profit et l'augmentation du niveau de vie, et à n'importe quel prix, véritables Attila des temps modernes.
 
Ce matin encore, alors que je déjeûnais, sur RMC il y a été évoqué un livre qui tente d'alerter sur la survie des vers de terre, sans le travail desquels la culture de notre nourriture risque de devenir problématique, car ils "travaillent" la terre, permettant ainsi aux végétaux de se développer et produire fruits et légumes.
 
Rien de tel pour vous mettre en rogne dès le matin, que d'entendre que nous en sommes là, non ???
 
Depuis quelques années,la "pyrale du buis" fait des ravages et maintenant s'attaque à d'autres espèces. Dans la région, en début d'été, on voyait des arbres qui semblaient être recouverts de givre, sans le moindre feuillage. Quand on s'approchait, on constatait qu'en fait ils étaient recouverts de toiles tissées par des chenilles. Par ici, une majorité de buis sont morts car ceux qui étaient repartis (comme le nôtre) n'ont pas survécu à la 2è attaque. On voit des haies entières complètement sèches.
 
Cet insecte est qualifié de "dégât collatéral de la mondialisation" sur un site régional.
 
Il y a aussi le frelon asiatique, les vers de terre géants, etc.
 
Tout ceci semble donner raison à ces chers Anges qui m'avaient donné il y a des années la symbolique de ces fléaux, qui sont introduits lors d'échanges commerciaux, de voyages, de transports...
 
Il m'avait donc été expliqué qu'il s'agissait de "situations miroir" destinées à attirer notre attention sur notre façon de vivre, de consommer,et la non consicence que nous avons de la nocivité de cette façon de vivre. C'est par ce biais là que la Terre et l'Univers tentent de nous alerter depuis des années, afin que nous prenions des mesures pour changer tout cela. Le sujet avait été évoqué, certes sur le ton humoristique voire légèrement sarcastique dans mon 1er livre, paru en 2006 !
 
Ces prédateurs, en majorité, sont originaires de pays qui produisent en masse, sans respect des ouvriers non plus que de l'environnement et parfois même de la qualité de leur production, aux dépens... du consommateur !
 
C'est le serpent qui se mord la queue !!
 
"Mais nous avons tous, m'a-t-il été expliqué, notre responsabilité dans la situation, à quelque niveau que cela soit."
 
Si nous consommions moins et mieux, ces pays ne produiraient pas autant, car ils ne vendraient plus autant.
 
Si nous respections tous, aussi, les conditions de vie et d'élevage des animaux, mais aussi des végéaux, et pas seulement ceux que nous consommons, et si nous prenions tous conscience qu'ils souffrent comme nous, y compris psychologiquement, nous aurions bien moins de fléaux pour attirer notre attention, fléaux qui touchent végétaux, animaux, biens, mais aussi nous tous.
 
Et sans parler bien sûr des fléaux météorologiques, dont le nombre, cette année, ainsi que la puissance, semblent en augmentation inquiétante.
 
Mais il y a plus grave: les dérives meurtrières de jeunes qui,se font enrôler dans des groupes sectaires ou mafieux, (groupes qui changent complètement leur caractère parfois), parce qu'ils ne trouvent pas leur place et/ou n'ont pas les biens matériels qu'ils convoitent, et développent des sentiments de haine.
 
Pour mes chers Anges, là aussi, il s'agit d'une "situation miroir", au format "macro", afin de nous faire toucher du doigt nos erreurs.
 
En effet, pour la plupart, nous avons à coeur d'offrir à nos enfants ce qu'il y a de meilleur... oui, mais trop souvent dans le sens matériel.
 
Alors nous travaillons beaucoup pour cela. Ils doivent être "comme tout le monde", avoir ce que leurs copains ont. Nous voyons trop souvent ce qu'il y a au-dessus, pas ce qu'il y a au-dessous.
 
Nous culpabilisons de ne pas pouvoir leur offrire plus... alors du coup, nous travaillons davantage, oubliant parfois de leur inculquer les règles et principes que nous avons reçus.
 
Oui, mais un enfant a d'abord et avant tout besoin d'amour, d'attention, de temps accordé. Mais il a aussi besoin d'un environnement qui ne soit pas anxiogène mais au contraire porteur de paix, de sagesse, de gentillesse, de compassion et d'espoir.
 
S'il ne les reçoit pas, et qu'à la place on "compense" par des biens matériels,alors il intégrera le fait que c'est posséder qui est important, car posséder, recevoir des biens a pris la place de recevoir attention, temps et amour. 
 
Mais rien ne pourra jamais remplacer, compenser, l'amour, le regard attentif de ses proches, mais aussi à un niveau plus large, les voisins, les enseignants, et l'ensemble de ses contacts.
 
D'où une sensation d'insécurité, de mal être et la nécessité de toujours vouloir plus, avec l'espoir vain de compenser ces manques vitaux.
 
Alors nous espérons tous un changement.
 
Mais cela, c'est l'affaire de tous, chacun à son niveau, jour après jour.  
 
A chacun de veiller à mieux consommer, moins gaspiller, moins polluer, moins jeter, moins dilapider.
 
A chacun d'apprendre à se satisfaire de ce qu'il a et l'apprendre à ses enfants.
 
A chacun de prendre le temps de vivre, de se reposer, de s'amuser, tout autant que de travailler.
 
Aussi, à chacun d'avoir à coeur de cultiver en soi et autour de soi la sagesse, le discernement, la gentillesse, la compassion, le respect.
 
J'ai fait remarquer à ces chers Anges que sourire, saluer, être enjoué, il y a des endroits où cela semble suspect, où on voit les gens vérifier sac à main ou carte bleue, l'oeil soupçonneux, quand on n'est pas pris pour un "neuneu".
Je le constatais souvent dans une région où j'ai habité quelques années, et un agent immobilier avec qui j'en discutais était parti de cette région car il ne supportait plus cette situaion.
 
Et que dire de ceux ou celles qui passent sous votre nez royalement quand vous leur tenez la porte, sans même un regard, ce qui amène à penser qu'on nous a pris pour le portier ???
 
"Quelle importance ? m'ont-ils répondu.
Certes, certains avaient ces réactions, ces comportements, mais d'autres avaient le visage qui s'illuminait devant ton sourire, ton attention, ton geste ou ton mot gentil. C'est cela qui compte.
 
Ne tombons pas dans le piège de fermer notre coeur à cause de personnes non conscientes et/ou de brebis galleuses. Donnons l'exemple, même s'il nous semble que c'est "pisser dans un violon" pour reprendre une de tes expressions.
Retenons dans notre esprit les belles personnes, les belles choses, les belles actions. Nous savons qu'il s'agit là d'une majorité... même si elle est silencieuse.
Nous reconnaissons bien volontiers que c'est une épreuve qui n'est pas toujours facile à affroter: rester fidèle à la ligne de l'Amour, de la paix, de l'harmonie; de la tolérance.
 
Raison de plus pour "mettre le paquet" et ne pas se laisser détourner du challenge que nous sommes venus relever: ne pas laisser éteindre sa Lumière, et la transmettre autour de soi !"
 
Bonne soirée !!
Partager cet article
Repost0