Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2021 5 11 /06 /juin /2021 10:41
Nuage sur mon chemin au matin du 07 06 2021

Nuage sur mon chemin au matin du 07 06 2021

Hello !

Je n'ai pas trop pris le temps d'écrire ces derniers temps, car la période s'annonce un peu mouvementée, comme prédit par ces chers Anges, et ma tendance naturelle à l'éparpillement a pris le dessus😉. Du coup hier...

 

Un méchant lumbago m'est tombé dessus, me forçant...

 

à lever le pied et à reprendre l'écriture🤪 Je suppose qu'il est important de vous raconter...

 

Il y a quelque temps, mes "chers"😁 Anges m'ont conseillé de travailler sur le "Transgénérationnel" (les influences familiales liées aux générations précédentes, dont les fidélités et loyautés inconscientes qui peuvent nous empêcher d'être dans notre vraie vie).

 

Je n'ai pas eu longtemps à m'interroger, car dès le lendemain une thérapeute a été mise sur ma route par "hasard". J'attendais avec impatience et curiosité mon rendez-vous qui était ce 7 juin, dans l'après-midi, notamment au vu des signes.

 

Outre ma trouvaille, le jour de la fête des mères et l'anniversaire de mon fils aîné José (voir billet du 02/06), des magnifiques Matriochkas, ce matin du 7, sur la route, mon regard a été attiré par ce nuage (en tête de billet), dont la forme m'a immédiatement évoqué un oiseau, ailes déployées, montrant son impressionnante envergure. Je me suis arrêtée pour le prendre en photo tant il me semblait un signe lié à mon rendez-vous de l'après-midi.

 

Remarque: ce nuage  me fait penser à un PYGARGUE qui a une tête blanche et n'est pas un aigle même s'il y ressemble, mais se trouve être l'oiseau emblème...

Des ETATS-UNIS, berceau de qui vous savez !!!

 

Quand j'ai démarré ma voiture pour me rendre au rendez-vous, l'après-midi, la radio diffusait:

 

"Comment te dire adieu"

L'interprète féminine insistait sur la fin du mot, soit "Dieu".

 

Bon ça démarrait fort et bien, apparemment...

Et quand je me suis garée sur le parking, la radio diffusait:

"Je dois m'en aller, il faut tout oublier" de Catherine Ringer.😳

 

Effectivement, je n'ai pas été déçue, bluffée même par la pertinence de tout ce qu'a trouvé cette excellente thérapeute.

 

Ce d'autant plus qu'il me semble vraiment en ressentir les effets libérateurs.

On a travaillé sur le côté maternel, très "fourni" en mémoires, vu tous les événements vécus, dont certains évoqués parfois dans ce blog.

Prochaine étape, dans quelque temps: mon autre branche familiale. 

 

Voilà, bonne journée ensoleillée.

Prenez soin de vous...

Avant d'y être obligés !!😁

 

Et 3 pages de plus de mon 1er livre

Le Transgénérationnel
Le Transgénérationnel
Le Transgénérationnel
Partager cet article
Repost0
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 18:18
Tarots de Doreen Virtue et Sonia Choquette

Tarots de Doreen Virtue et Sonia Choquette

Hello !

 
 
Ce billet est dédié à toutes les personnes qui ont un petit (ou un gros) coup de blues et plus particulièrement celles, qui se reconnaîtront, qui se sont construites dans l'idée que...
 
 
 
Elles (eux), ce n'est pas grave, (il y a une ou d'autres personnes qui comptent plus) ; elles (eux), ce n'est pas important, et que donc elles (eux),  DOIVENT SE TAIRE, SUPPORTER, SE DÉVOUER, PASSER APRES, etc...
 
 
Personnes qui de ce fait ont passé leur vie à penser aux autres, à s'occuper des autres, A CULPABILISER POUR TOUT ET POUR RIEN, avec l'idée permanente...
 
DE NE PAS EN AVOIR FAIT ASSEZ !!!
 
 
Le problème ????
 
 
C'est qu'on a oublié juste une "petite" chose...
 
 
C'EST DE S'AIMER SOI-MÊME, PRENDRE SOIN DE SOI, S’APPRÉCIER, SE VOIR AVEC DE BONS YEUX, ET AUSSI... ACCEPTER DE RECEVOIR !!!!!
 
 
AUTANT QUE LE FONT NOS CHERS ANGES GARDIENS ENVERS NOUS-MÊME, qui se désespèrent de nous voir nous traiter de façon si injuste.
 
 
 
Alors voilà les 2 tarots (en tête du billet) que j'ai tirés ce matin, qui m'étaient destinés, mais aussi à tous ceux et celles qui se reconnaîtront dans cette description...
 
 
 
Le PREMIER: "La Vierge Marie - Maternez-vous" - Tarot des Maîtres ascencionnés de Doreen Virtue:
 
Note: à voir dans le sens global, et non religieux:
 
 
"Vous vous êtes beaucoup dévoué récemment, et il est temps de penser à vous.Vous avez tiré cette carte parce que vous avez besoin de vous materner, c'est-à-dire prendre soin de votre corps en dormant suffisamment, en le détoxiquant et en faisant de l'exercice. Vous devez également respecter vos besoins comme vous respectez ceux des autres. 
Pour accroître votre énergie et votre détermination, connaître davantage de paix et d'abondance, maternez-vous."
 
 
 
LA DEUXIEME: "Amour inconditionnel - Divine Mère" - sous titre: "Acceptation - Épanouissement - Maternage - Affection" - 
Tarot "Demandez à vos Guides" de Sonia Choquette:
 
"Vous êtes un enfant précieux de l'Univers. La Divine Mère vous invite vivement à ouvrir votre coeur et à boire à la coupe de son Amour inconditionnel. Vous êtes son enfant chéri. Sentez se déverser sur vous un flot d'amour divin.
Si vous êtes critique envers vous-même ou n'arrivez pas à vous accepter, sachez qu'il s'agit de blessures infligées par un monde inconscient, qui ne font pas partie de votre âme divine.
 
La Divine Mère agit de concert avec votre âme pour vous soulager de ces blessures psychiques et de ces doutes. Laissez la vous restituer votre intégrité.
 
Elle vous conseille ceci: "Acceptez la part de vous qui est sacrée et authentique. Vous êtes un enfant de l'Univers aimé et digne d'amour."
 
L'amour de la Divine Mère prend tous les chemins possibles pour parvenir jusqu'à vous. Acceptez, respirez, détendez-vous et permettez à ses vibrations nourrissantes d'apaiser votre âme. Demandez lui de calmer vos doutes et vos insécurités.
Voici son message à votre intention: "Tu es mon bel enfant chéri et tu le resteras à jamais."
 
 
 
Et pour parfaire le "traitement", afin que nous nous estimions enfin à notre juste valeur, je suis tombée sur Facebook sur un partage du site "santéfacile", titrant:
 
 
"Les moutons noirs de la famille sont en fait des libérateurs de l'arbre généalogique".
 
 
 
A l'appui de cette affirmation, on pouvait lire un texte de Bert Hellinger (célèbre psychothérapeute allemand spécialisé dans les relations familiales, et notamment les "CONSTELLATIONS FAMILIALES", qui a écrit beaucoup de livres).
 
Voici le lien:
 
 
 
Et 2 extraits:
 
 
"Les moutons noirs, ceux qui ne s'adaptent pas, ceux qui pleurent de manière rebelle jouent un rôle fondamental dans chaque système familial: ils réparent, ramassent et créent de nouvelles branches qui se déploient dans l'arbre généalogique (...)".
 
""NE LAISSEZ PERSONNE VOUS FAIRE DOUTER, PRENEZ SOIN DE VOTRE RARETÉ, EN TANT QUE FLEUR LA PLUS PRÉCIEUSE DE VOTRE ARBRE. VOUS ETES LE RÊVE DE TOUS VOS ANCÊTRES.".
 
 
Voilà qui remonte le moral et aide à repartir, non ????
 
Bonne soirée !!!
Un petit coup de mou ???
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 09:51
Ça va mieux en le disant !!!

Hello !

 
Confirmation de mon billet du 22/01 ?
 
 
Le lendemain matin (23), sur Facebook, quelqu'un a partagé cette citation du très regretté Guy Corneau dont j'ai lu plusieurs ouvrages ("Victime des autres, bourreau de soi-même" et "La guérison du coeur", entre autres), qui m'ont beaucoup apporté... Comme à tant d'autres. 
La voici:
 
 
"Lorsque nous mettons des mots sur les maux, lesdits mots deviennent des mots dits et cessent d'être maudits".
 
 
En le lisant, j'ai immédiatement pensé que mes chers Anges ne pouvaient qu'approuver cette affirmation sous forme de jeu de mots qui ressemble tant à leur style...
 
Apparemment c'était le cas, car par retour, ils m'ont inspiré cette suite:
 
"Ne restons donc pas sans mot dire ni maux dire, pour éviter de maudire... soi-même et/ou quelqu'un d'autre" !!!
 
 
Ils précisent toutefois: 
 
"En temps voulu, au fur et à mesure, (c'est une question de respect de soi-même), et non pas quand la coupe est pleine, d'avoir trop retenu, afin que ce soit avec sagesse, respect et discernement, ce qui n'exclue pas la fermeté."
 
 
Note: on peut l'écrire pour soi-même, si on ne veut ou ne peut en parler à un psychothérapeute, afin de s'en libérer, puis brûler le papier, en visualisant que la fumée emporte le traumatisme. 
 
 
Note 2: Je préfère cette option plutôt que de le jeter dans une rivière pour éviter qu'un poisson ou un autre animal n'en avale un morceau. Bon, mais ça n'est que mon avis.
 
 
Autre sujet... Quoi que...
 
Une de mes lectrices qui se reconnaîtra m'a permis de connaître un site de radio: "Radio Médecine douce".
 
J'y ai trouvé une émission (du 20/03/13) sur...
 
LES HYPERSENSIBLES, présentée par Nathalie Lefèvre avec pour intervenante: Sophie Schlogel.
 
 
Emission très instructive qui devrait apporter beaucoup de connaissance et d'encouragements à ceux et celles qui ont cru nécessaire de se couper de leur sensibilité, comme à ceux et celles qui tentent de survivre au gré des "tsunamis émotionnels", et notamment quand les circonstances leur font croiser la route de "brutes épaisses"...
 
 
Même si ces rencontres avec lesdites "brutes épaisses" ont un sens, il n'en reste pas moins qu'il faut surmonter le truc !!!!
 
 
Voici le lien:
 
 
 
 
Revenons au sujet de mon billet du 26. 
 
Il semble que l'intuition que j'ai eue, qui me parlait d'anniversaire soit la bonne, car si je n'ai pas retrouvé ma généalogie, j'ai pu remarquer, à la relecture du livret de famille de ma mère et son premier mari, que ce dernier était né un 18 janvier, dans un village de Corse, et que son fils (qui n'avait que 4 mois et demi à son décès, pas 8)...
 
Est décédé un 18 janvier, un peu plus de 3 ans après le "décès" de son père, (qui aurait eu 29 ans ce jour là)...
 
 
Mais fait étonnant, il est "décédé" dans le même village de Corse !!! (rappel: ma mère l'avait confié quelques jours à sa belle-mère).
 
Étranges destins !
 
 
Et à la relecture de mon agenda, j'ai constaté que c'était ce jour là (samedi 18 passé) que j'ai eu tous ces "clins d’œil" liés à Michel DELPECH (voir billet précédent)...
 
Je ne vois pas le rapport, mais bon !
 
 
Tant que je suis sur ce sujet là, sur cette même radio "Médecine Douce", hier était diffusée une émission:
 
"Et si la mort n'était qu'un passage", avec Valérie Seguin pour intervenante...
 
 
Emission à laquelle participait Geneviève Delpech, entre autres !!!
 
La programmation ce jour là serait un clin d'oeil que ça ne m'étonnerait pas, connaissant le sens de l'humour "ambiant" "là-haut", car c'était...
 
la Saint Thomas d'Aquin !!!!
 
 
Hi ! Hi ! A l'intention de ceux qui ne veulent croire que ce qu'ils voient ??????
 
 
Vous pourrez accéder au podcast sur le site, si le sujet vous intéresse.
 
Voilà, bonne journée !
Ça va mieux en le disant !!!
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 10:31
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"

Hello !

 
 
Le mieux est de lire les livres du Dr Charbonier pour comprendre ce qu'est la TCH, mais plus particulièrement pour quelqu'un qui m'a posé la question, ne sachant pas de quoi il s'agissait, c'est une méditation/hypnose, qui dure 1h30 environ, mise au point par le Dr, qui peut amener à avoir des contacts avec un ou des défunts, son ou des Anges, Guides, voire pour certains des contacts avec d'autres mondes, développer des capacités, etc.
 
 
Revenons donc à notre TCH du 10 janvier. 
 
 
Mon compagnon et moi-même ne sommes pas des pros de l'ordi ni des nouvelles technologies. Afin de faire la préparation conseillée, après notre inscription, je suis allée sur le site, écouter l'hypnose de préparation, notée "MP3".
 
 
Sauf que c'était pratiquement inaudible depuis l'ordi, même micro à fond, donc impossible de la mettre en pratique.
 
J'ai cru qu'il fallait un casque particulier, donc j'ai laissé tomber 😵💩  
 
Nous avons donc fait 2 séances d'hypnose sur le lâcher prise depuis des sites internet, quelques jours avant...
 
 
Mais le matin de la TCH, allez savoir pourquoi, j'ai tenté d'écouter à nouveau l'hypnose du Dr...
 
 
Et ça fonctionnait très bien ! 😬
 
 
Du coup, on en a fait une juste avant de partir. Durant celle-là, j'ai clairement entendu une affirmation/réflexion en rapport avec une énorme problématique de ma vie, qu'elle soir une conséquente directe des stratégies de ma mère pour survivre aux drames vécus... ou pas...
 
 
Ce qui a fait remonter des colères en moi, car cela pointait directement une ou des sources des souffrances de ma vie.
 
 
Etant donné que mon vœu pour cette séance de TCH était de m'ouvrir davantage à l'Amour, j'en ai parlé précédemment, mais aussi, par ricochet... de retrouver plus d'Amour pour ma mère (mis à mal par les dernières décennies où la démence a peu à peu commencé à s'insinuer en elle)...
 
 
dans l'espoir de l'aider à trouver la paix et à être bien là où elle est, pensais-je...
 
 
Et je dois bien avouer que cet Amour là me manque. C'est un peu difficile à vivre cette faille.
 
 
 
Alors, cette phrase "entendue" ne cadrait pas avec mes espoirs, et j'ai signifié à mes chers Anges:
 
"Vous ne m'aidez pas avec ça !"
 
 
 
Bon, mais l'expérience m'a amenée à prendre les choses comme elles viennent, et accepter que peut-être quelque chose a besoin d'être "nettoyé", comme un mal pour un bien. 
 
 
J'avais juste oublié que rares sont les situations guéries par un claquement de doigts 
 
 
 
Pendant la TCH, j'ai ressenti des "douleurs" au niveau des os de la face, comme s'ils cherchaient à se dilater. C'était même un peu difficile, et m'a souvent détournée de la voix du Dr. 
 
 
Est-ce à rapprocher de la sensation bizarre que j'ai depuis le jour de mon dernier anniversaire, en 2019, au niveau des oreilles, surtout de la droite: une impression d'hyperacousie sans gêne ni douleur, notamment de ressentir le déplacement d'air généré quand quelqu'un ferme une porte, une fenêtre, ou même la vitre de l'insert !!!!!
 
Symbolique ????
 
 
Quand ce fait a commencé, nous mangions dans un restaurant, avec mon compagnon. Nom du restaurant ?
 
"Le Lamparo", ce terme désigne une lumière utilisée par des pêcheurs !!!
 
 
J'ai donc eu un peu de mal à lâcher prise sur le mental (la CAC), mais à un moment (fugitif), il m'a semblé que des visages pas assez nets cependant, essayaient de s'approcher puis j'ai eu la certitude que ma mère cherchait à m'apparaître car j'ai entendu:
 
 
"C'est Maman"...
 
 
Mais ça ne s'est pas fait. J'ai eu l'intuition qu'une crainte m'en avait empêchée, mais sans en être sûre vraiment.
 
 
Voilà, je n'ai rien eu d'autre ce soir du 10 janvier...
 
 
Mais le lendemain matin, j'ai été réveillée par un rêve: 
 
 
Je descendais les escaliers de la dernière maison où j'ai habité avec mes parents et mon frère. Arrivée au rez de chaussée, quand j'ai ouvert la porte pour sortir, ma mère était dans l'embrasure, vêtue de bleu, avec une épingle à nourrice qui fermait son chemisier...
 
 
J'ai ressenti de la peur et un malaise  qui m'a fait craindre de tomber dans les pommes.
 
 
Cela m'a réveillée et j'ai bien compris que mes chers Anges ne pouvaient pas accéder à mes désirs parce que j'avais encore un travail à faire sur les peurs.
 
 
Pour s'ouvrir à l'Amour, IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR !!!
 
 
Et la peur, je l'ai eue toute ma vie..
 
 
Toute ma vie, toute notre vie, avec mon frère, on a fait attention à nos paroles, et étouffé nos ressentis, de crainte des réactions de notre mère que sa souffrance non soignée a souvent rendue comme une grenade dégoupillée...
 
 
Plus particulièrement dans les 20 dernières années et jusqu'à là fin, je ne savais jamais si je n'allais pas tomber sur un moment de crise... dont j'allais faire les frais.
 
 
Alors j'ai pris l'habitude d'essayer de me protéger, tant bien que mal... plutôt mal que bien parfois, car je me suis refermée sur moi-même... Mais depuis 2012, je n'étais plus que son seul enfant, donc il fallait tenir.
 
 
 
Et la peur de la folie, dans l'enfance, c'était ma terreur, c'est ce qui m'a fait refuser mes capacités. 
 
Etrange, non ???
 
 
Alors voilà, grâce à tout cela, j'ai bien compris que si je veux que ma mère soit bien là où elle est, il faut que je guérisse de tout mon vécu complètement, le travail sur le pardon ne suffit pas, tant pour nous-mêmes que pour eux, même si c'est une étape importante. 
 
 
Même si cela m'avait été souvent dit, tant par mes chers Anges que par les psy, j'espère avoir bien intégré maintenant grâce à cette expérience, qu'on ne peut plus rien faire pour "récupérer" la vie de ceux qui nous ont quittés, A PART SEULEMENT  de nous libérer, car c'est cela qui va les libérer aussi.
 
 
"Là-haut", ils sont libérés de tout leur contingent terrestre, les choses sont remises à leur vraie place, ils savent ce que nous avons vécu et ont acquis la compréhension, même si ce qui a été vécu avait té choisi.
 
 
Sont-ce les effets conjugués de la première pleine lune de l'année, qui avait lieu le 10 janvier, et de l'éclipse conjointe qui selon les astrologues pouvait amener à cette "épuration" potentiellement difficile à vivre qui ont eu cet effet là sur moi autour de la TCH ????
 
 
Mais il est bon de savoir que quand nos Anges répondent à une demande que nous leur faisons, ET même si cela peut paraître difficile sur le moment, voire contre productif, c'est toujours pour un mieux derrière, voire une guérison:
 
 
ILS NOUS ENTOURENT DE LEUR ASSISTANCE ET METTENT A NOTRE DISPOSITION TOUT CE QU'IL FAUT POUR COMPRENDRE, AGIR ET PASSER AU MIEUX LES CHOSES, CAR SEUL L'AMOUR LES INSPIRE...
 
Point de considération d'emprise, ni de question matérielle, ni de mauvais jugement chez eux.
 
 
C'est, mais cette remarque n'engage que moi, ce qui fait la différence avec l'aide ou l'assistance que peuvent apporter les êtres humains, même les mieux formés et les plus "humains",même si l'un n'empêche pas l'autre bien sûr.
 
 
Bonne journée !!!
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 13:22
Suite de mon expérience de la TCH

Hello !

 
 
Je n'attendais rien de particulier en allant à la TCH (et c'est la recommandation du Dr Charbonier), ce d'autant plus que j'avais eu ce cadeau magnifique de VOIR mon frère, rêve éveillé ou pas.
 
 
J'avais "seulement" le souhait de m'ouvrir d'avantage à l'Amour...
 
 
 
Mes premières impressions me donnent à penser que la TCH peut être une bonne approche, un bon outil, au moins, et pour certains plus, pour la guérison des blessures, et pas seulement celles liées au deuil. Parce qu'il n'est pas facile, loin s'en faut, d'aller "déterrer" ce qui a fait mal. 
Cela demande beaucoup de courage, de persévérance, de moyens aussi, et de temps.
 
 
Le pli le plus souvent prisé est: aller de l'avant, oublier, continuer à survivre, sinon à vivre.
 
 
La TCH me semble permettre de faire un travail en sécurité, en allant peut-être plus vite au nœud d'un problème.
 
 
 
Car, et cela me semble amener une confirmation d'un billet précédent, ce n'est pas nous qui décidons vraiment du déroulement ni du chemin pour aller vers ce dont on a besoin à ce moment là...
 
 
 
Mon témoignage n'a pas pour vocation de culpabiliser, ni de donner des leçons. 
 
La vie est difficile pour tout le monde, et chacun fait ce qu'il peut, comme il peut. 
 
 
"L'art" d'être parent est d'une complexité extrême, et parfois, en ne voulant pas reproduire les erreurs de nos parents, non plus que ce que l'on a vécu (ou subi),...
 
On se retrouve à faire d'autres erreurs qui ne sont pas forcément mieux. 
 
Et notre propre souffrance est tellement lourde, parfois, qu'en s'efforçant de survivre, tout simplement, on ne voit pas les souffrances des autres, 
 
 
On navigue à vue, dirais-je, dans ce bas monde.
 
 
 
Mais ce qu'il me tient à cœur de démontrer ici, c'est qu'il est d'une extrême importance de soigner ses blessures, ses failles, de l'enfance, (et pas seulement d'ailleurs), mais particulièrement les souffrances liées au deuil.
 
 
Et le deuil d'un enfant est tellement destructeur pour un parent, qu'il nécessite de bien intégrer, D'APRÈS MON VÉCU CHÈREMENT PAYE, AINSI QUE CELUI DE MON FRÈRE QUI N'EST PLUS LA POUR EN PARLER, HÉLAS*****, QUE CELA NE PEUT PAS ETRE GUÉRI SEULEMENT AVEC LE TEMPS.
 
 
Surtout si on a enterré l'épreuve.
 
 
***** Tiens, encouragement probable de mes chers inspirateurs célestes, dans cet exercice difficile de témoignage, un prénom composé suivi d'un nom sont donnés à la télé au moment où j'écris ces mots:
 
 
 "ANGE", suivi de la 2è partie du prénom composé et d'un nom de famille... 
 
 
Qui sont mon nom de famille, une partie du prénom de ma mère et du mien (phonétiquement).... lesquels sont aussi le prénom et le nom d'une ancêtre de ma généalogie, dont je portais peut-être une mémoire familiale, (j'en ai parlé dans un billet d'avril 2019). Cette personne a été enfermée pendant 18 ans à cause de ses idées religieuses, et à la place de son frère.
 
 
Titre de l'émission:
 
"Demain nous appartient" !!!!!!!!!!!
 
 
 
Encourageant, apparemment, pour le résultat de notre première mission à chacun: retrouver notre "Etre véritable" 
 
 
Revenons à notre sujet par une remarque importante:
 
 
Que dire aussi quand en plus d'autres drames et pertes viennent alourdir une épreuve ????
 
 
 
NOTE IMPORTANTE: Ces chers Anges ont toujours eu à cœur de préciser:
 
 
"Il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur", expliquant que suivant le vécu et le "formatage" de l'enfance de quelqu'un:
 
 
"la perte d'un être cher peut tuer, un rejet, un abandon peuvent tuer, un licenciement peut tuer, du harcèlement peut tuer, une maladie peut tuer, etc., car cela peut ramener à d'intenses souffrances non dépassées mais seulement enfouies... Comme une bombe à retardement.
 
Alors que d'autres personnes pourront survivre à plusieurs de ces épreuves".
 
 
 
Mes "braves" Anges ont développé une énergie qui m'émeut particulièrement, même si le "travail" n'est pas tout à fait fini, apparemment:
 
 
POUR ME PERMETTRE DE SORTIR DU ROLE DE "L'ENFANT PANSEMENT", et M'OCCUPER DE MES BLESSURES.
 
 
Mon frère n'a pas eu cette chance, qui ne croyait pas aux Anges ni à ce que je vivais... sur quoi il ironisait parfois... jusqu'à quelques mois avant sa mort. Mais trop tard pour guérir, l'auto destruction avait fait trop de ravages dans son corps. 
 
 
Par contre CELA LUI A PERMIS DE "TROUVER SA PLACE DANS L'UNIVERS" (paroles d'une amie médium) RAPIDEMENT...
 
ET CELA, C'EST ÉNORME !!!
 
 
Malheureusement notre mère a toujours rejeté la spiritualité, et elle ne supportait pas mes croyances et mon chemin.
 
 
Même si j'ai eu la "vision" de son arrivée dans l'au-delà, attendue et fêtée par plusieurs personnes (dont je n'ai pas vraiment distingué les traits) mais parmi lesquels il y avait sa mère, ses frères, sœurs, ses fils, ses maris, je sais qu'elle n'a pas trouvé véritablement la paix.
 
 
Je le craignais et l'appréhendais, son retour, dans les moments difficiles de ma vie, car lorsqu'on lit les témoignages des "expérienceurs" (personnes ayant vécu une NDE ou Expérience de Mort Provisoire (comme dit le Dr Charbonier), on voit défiler sa vie et on ressent ce que les autres ont ressenti face à nos comportements.
 
 
Je ne veux pas dire par là qu'il faut croire aux Anges... quoi que... mais qu'il est de tout première importance de soigner ses blessures, surtout quand comme ma mère on a vécu l'enfer.
 
 
Rappel pour ceux et celles qui me lisent depuis peu: enfance difficile, confrontée à la violence, ensuite la guerre, puis son 1er mari, qui avait 25 ans et son frère de 18 ans fusillés en tant que Résistants en 1944. 
 
Elle avait 22 ans et avec sa mère,elles ont dû aller chercher les  corps dans un charnier. 
 
 
Et pour couronner le tout, alors qu'elle avait fait la promesse à son mari, la dernière fois qu'elle l'a vu, de ne jamais se séparer du petit (il avait 8 mois environ), elle a consenti, à cause de son travail, à confier son enfant à sa belle-mère, qui était en Corse...
 
Et l'enfant est mort là bas... Il n'avait pas 5 ans.
 
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent le sentiment de culpabilité qui peut ronger. J'ai eu à le passer pour le "départ" de mon frère.
 
 
Mais quand il s'agit d'un enfant, ce sentiment là est décuplé, surtout quand les circonstances s'y prêtent, et cela peut être catastrophique si on ne le soigne pas. Et mettre le déni sur le fait n'est pas soigner, car le mal continuera à ronger insidieusement, avec parfois le risque de chercher des boucs émissaires.
 
 
Remarque: plusieurs de mes connaissances ont développé un cancer du sein peu après la perte d'un enfant.
 
 
Beaucoup d'ouvrages traitent du sens des maladies.
 
 
 
Même si grâce à mes chers Anges j'étudie la psychologie et la psychogénéalogie depuis bien longtemps, JE NE SUIS PAS PSY, n'ai pas envie de le devenir, et n'ai pas d'actions chez les psy...
 
 
Mais je suis prête à vous signer en 50 exemplaires l'attestation que dans de telles circonstances, sans aide de professionnels, tôt ou tard les effets dévastateurs se feront sentir, y compris pour la personne elle-même.
 
 
J'en ai parlé dans un billet il y a quelque temps, mes chers inspirateurs célestes pointent le danger de la DÉMENCE (Alzheimer, mais pas seulement) lié à des DENIS DE SOUFFRANCE (Dément/ce).
 
 
Mais il est bon de savoir que par la suite, un ou une descendant(e) au moins se chargera de toute souffrance qui a été enfouie et pas soignée, parfois avec des "coïncidences" de dates, d'âge, entre autres,et viendra essayer de "l'exorciser".
 
 
Rappel de ce que disent les psy: 
 
"Tout ce qui n'est pas exprimé s'imprime".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Et en prime, ça déprime".
 
 
Même si ce n'est pas vraiment important de le répéter, là encore ce blog touche ceux et celles qui doivent l'être, je précise quand même que je nomme mes chers inspirateurs célestes "Anges" car cela m'est présenté ainsi, COMME UN TERME GLOBAL.
 
 
Allez, la suite bientôt !
Bonne journée !
Suite de mon expérience de la TCH
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 13:31
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier

Hello !

 
J'ai un peu tardé à vous parler de notre TCH, car pour ce qui me concerne, cela m'amène à un travail sur moi de libération, apparemment, mais un peu lourd quand même, car lié à ma problématique familiale.
 
 
On dit que "ce qui ne tue pas rend plus fort".
 
 
Mes chers inspirateurs célestes, dès 2002, m'ont expliqué que tout ce que j'avais vécu (ou subi ?), je l'avais choisi. Non pas pour me laisser détruire par cela, mais au contraire pour en faire une force.  Et il est vrai que ces explications aident énormément à tenir le coup, mais aussi à pardonner.
 
 
"Il n'y a que les âmes fortes qui choisissent ce chemin de vie là" m'ont-ils confié.
 
Ce à quoi j'avais répondu du tac au tac:
 
"Oui, vie de merde" !!!
 
Leur réponse:
 
"En apparence seulement Petite, en apparence !".
 
 
Comment arriver à expliquer dans ce blog juste ce qu'il faut pour être comprise, mais surtout assez pour pouvoir aider ceux et celles qui ont un chemin de vie similaire ????
 
Bonne question que je tournais et retournais dans ma tête depuis samedi matin (lendemain de la séance de TCH).
 
Avec, je dois bien l'avouer, des velléités parfois de faire très court...
 
 
Et cela même si je suis tombée hier et ce matin encore, sur Facebook, sur un article d'un blog qui faisait état de la force que représente aux yeux de l'auteure, d'avoir le courage de parler de ses émotions, de ses peines, de ne pas les cacher ou taire. Ce faisant, pour cette auteure, ON FAISAIT PREUVE D'AUTHENTICITE ".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Oui, mais aussi d'HONNETETE".
 
 
Oui, mais bon, je traînais les pieds. Même à 65 ans passés...Oui, bien passés, d'accord...
 
Bref, quel que soit notre âge, on reste toujours un enfant, ce d'autant plus que l'on a été... "UN ENFANT PANSEMENT"... 
 
 
Que ces chers Anges essaient depuis bientôt 18 ans (âge de la majorité ???") d'amener à retrouver "la Vérité" de son âme"...
 
 
Pour réussir le "challenge" que je suis venue relever:
 
"(Re) Trouver la joie de vivre et l'Amour de la Vie" !
 
 
Mais ces chers Anges ont de la suite dans les idées, j'en ai déjà parlé, et il semble qu'ils trépignent d'impatience:
 
 
Ce matin, mon portable a sonné, mais j'étais occupée et n'ai pu répondre. Vers 10 heures, j'ai voulu regarder qui avait appelé, quand...
 
 
JE N'AI PAS PU, L'ECRAN ETAIT BLOQUE SUR...
 
LA PHOTO DE JOE, QUI APPARAISSAIT SEULE SUR L'ECRAN, sans aucune icône !!!!
 
 
Note: oui, j'ai la photo de Joe en fond d'écran de mon téléphone. Ma fille m'a fait remarquer un jour, un rien ironique, que "CERTAINS ont leurs enfants ou petits-enfants en fond d'écran" !!!
 
 
Bon, mais pas moyen de débloquer mon écran. 
Ne sachant que faire, je l'ai montré à mon compagnon...
 
 
Et il s'est débloqué d'un coup... pour afficher...
 
L'ALARME !!!! 
Alarme proposant: 5h30 demain matin !!
 
 
Est-ce à rapprocher du gif lapin d'Alice au Pays des Merveilles portant un réveil, que j'ai ressenti de mettre dans le billet précédent ????
 
 
5h30, c'est l'heure à laquelle... M'EST APPARU MON FRERE, ce matin du 6 novembre, alors que j'avais renoncé à avoir mon petit signe/cadeau pour le jour anniversaire de Joe, le 5. Voir le billet du 6 novembre 2019:
 
 
"Plus c'est long, plus ce sera bon".
 
 
Souvenir inoubliable que celui-là, qui faisait peut-être suite à notre inscription du 1er novembre à la TCH de Toulouse, le 10 janvier.
 
 
Avant d'y aller, ces chers Anges m'ont inspiré 3 angelots miniatures, qui brillent la nuit, à offrir à chacun des 3 "mousquetaires" de la TCH: le Docteur Charbonier et ses 2 collaborateurs.
 
 
Là encore, j'ai râlé après ces chers Anges, non pas de les fabriquer ces petits Anges, c'est un plaisir, mais de devoir les donner peut-être devant du monde, et ils savent fort bien que je n'aime pas ça, me faire remarquer quand j'offre quelque chose ! 
 
 
Spontanément, je leur ai adressé une prière:
 
"Faites que je puisse donner mes cadeaux discrètement, à l'un des destinataires, qui les distribuera..."
 
 
Prière étouffée dans l'oeuf quand m'est revenu le souvenir d'un des derniers que j'ai dû envoyer, pensant le faire discrètement:🙄😬, voir billet:
 
 
 
 
Bon, mais j'ai pu donner mon petit cadeau, à la fin, discrètement ! Ouf !!!
 
Oui, bon, je dois bien avouer que j'ai eu quelques velléités "d'oublier" malencontreusement, mais bon...
 
 
Espérons qu'ils protégeront ces 3 personnes qui font un travail particulièrement courageux, et qui me semble irremplaçable, notamment quand on a entendu des compte-rendus de l'expérience vécue par les participants (qui le souhaitaient), et qu'on en a lus tant d'autres dans les livres du Dr et sur son Facebook.
 
 
Parce que nul doute que le prochain livre du Dr Charbonier, au titre évocateur: 
 
"J'ai envoyé 10000 personnes dans l'au-delà", qui doit sortir d'ici quelques jours, fera grincer "quelques" dents.
 
Faisons confiance, ce qui doit être sera.
 
 
Revenons à la TCH:
 
Pas de synchronicité autre que, dans la traversée de Toulouse, à notre arrivée, à l'heure de pointe: notre voie était relativement dégagée et nous avons pu rejoindre le lieu sans perte de temps, alors que les voies inverses étaient, tout le long, BOUCHÉES DE CHEZ BOUCHÉES. 
 
 
Excellente symbolique, on dirait ??
 
Remarque: le nom de famille de ma mère, est phonétiquement: BOUCHÉES !!!
 
 
Le plus facile et le plus court, c'est pour mon compagnon: il n'a pas gardé de souvenir de ce qu'il a vécu. 
 
 
L'expérience lui ayant paru durer 1/2 heure alors qu'elle a duré 1h30, le Dr Charbonier pense que sa CAC (Conscience Analytique Cérébrale) a fait l'impasse dessus (ce qui est fort possible car même s'il s'ouvre, il a encore des réticences). Cela arrive et les souvenirs devraient revenir, quitte à faire une séance d'hypnose a encouragé le Dr.
 
 
Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment préparé la TCH (comme le conseille le Dr), juste 3 séances d'hypnose faites tous les 2 chez nous.
 
 
La suite bientôt !
 
Bonne journée !!
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 20:09
C'est ce qu'on va voir ?????

Hello !

 
 
Au vu des événements et tensions entre les Etats Unis et l'Iran, depuis ce 2 janvier, je comprends pourquoi le billet précédent, du 31 décembre ("Ne sous estimons pas l'effet papillon"), que mes chers inspirateurs célestes mont poussée à écrire, m'a semblé sur le moment un tantinet "moralisateur", et pas vraiment dans le ton habituel pour un soir de nouvel an.
 
 
J'ai vu passer sur Facebook un appel à prier pour l'Australie, que je relaie pour ceux et celles qui veulent bien. 
 
Peut-être pouvons-nous y rajouter aussi des prières pour la paix dans ce monde... Ce ne sera pas du luxe !!!
 
 
 
Sujet plus léger, enfin du moins je l'espère,  pour nous changer les idées: 
 
 
Ce matin, sur la route, je pensais à la TCH (Transcommunication hypnotique) que nous devons faire, avec mon compagnon, dans quelques jours à peine, dirigée par le Docteur Charbonnier, infatigable "ouvrier" de la divulgation des connaissances sur les NDE, (ou EMI: Expériences de Mort Imminente).
 
 
Je venais de me dire que probablement, comme à chaque fois que je fais quelque chose de particulier, il se produirait une "synchronicité, sur le chemin, ce jour en question...
 
 
C'EST ALORS QUE LA RADIO (Chérie FM), a diffusé la chanson du film:
 
"GHOST BUSTERS" !!!!
 
(Chasseurs de fantômes)
 
 
J'ai souri, amusée, en écoutant la mélodie, pensant qu'il s'agissait peut-être d'un clin d'oeil humoristique de mes chers Anges, et une synchronicité anticipée.
 
 
* Note: FM, ce sont les initiales de mon petit demi-frère décédé en 1949.
 
 
Clin d'oeil, probablement, humoristique, peut-être pas, ou alors pas seulement, car...
 
Une heure après, tandis que je me garais devant le garage "Laporte" (pour La porte ?)...
 
 
A débuté la chanson de Louane:
 
"Est-ce que tu m'entends, est-ce que tu mes vois ?", qui a été diffusée lors de la marche blanche pour la petite fille assassinée en 2017.
 
 
Rappel pour mes nouveaux lecteurs: ce drame, comme à tellement de personnes bien sûr, m'avait bouleversée, mais là ce fut d'une façon bien plus importante que d'autres drames, et avec  cette chanson, j'ai eu si souvent des signes bouleversants, que cela m'a poussée à chercher... et à trouver la raison.
 
 
J'ai ainsi découvert tout un tas de "coïncidences", notamment que c'est dans ce Massif que mon jeune oncle et le premier mari de ma mère (père de mon petit demi-frère), Résistants, ont été faits prisonniers et à proximité qu'ils ont été exécutés par l'occupant , en 1944. 
 
 
J'ai raconté tout cela dans des billets du moment, notamment début 2018, et plus particulièrement autour du 14 février 2018, jour où a été découvert le corps de ce pauvre petit Ange.
 
 
Autre rappel: une formation destinée à travailler sur les mémoires inconscientes, que j'avais suivie, avait eu pour résultat que ce drame, même s'il me révulse toujours autant, ne me mettait plus dans un abîme de tristesse qui me durait***** longtemps.
 
***** Tiens, signe ??? la télé a diffusé une extrait de la chanson de...
 
Joe: 
 
"Elle m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline" (il s'agit de la nouvelle émission de Stéphane Plazza, agent immobilier que j'adore).
 
 
 
Pour revenir à la chanson de Louane, devant le garage ce matin, j'ai à nouveau ressenti une grosse vague de tristesse****
 
**** L'émission de Stéphane se déroule aux alentours du massif de la Sainte Victoire en Provence. 
 
 
Remarque: mes grands-parents maternels sont enterrés dans le coin.  
 
 
Note: ma 2è petite fille se prénomme Victoria, et ma mère et son premier mari se sont unis à Salon de Provence, un 3 avril (mon amie médium qui fait partie de mes Guides, est  décédée en 1997, un 3 avril, qui est la veille de mon anniversaire) .
 
 
Et c'est quand nous habitions là-bas que mes messages ont commencé en 2002.
 
 
Est-ce à dire que les choses s'accélèrent, en rapport avec l'augmentation de mes ressentis, et que l'on va revenir sur les mémoires familiales ??? 
 
Mystère !
 
On va bien voir*****
 
****Au moment où j'écrivais les mots ci-dessus,
 
"C'est ce qu'on va voir" dit le présentateur de ladite émission !!!!!
 
Bon !!!!!
 
 
Allez, en attendant, bonne soirée !!!
C'est ce qu'on va voir ?????
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 10:59
Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 10:38
En avant la musique ????

Hello !

 
 
Voilà, j'ai terminé la lecture du livre de Geneviève Delpech et Jean-Jacques Charbonnier:
 
 
"L'au-delà en questions".
 
 
Ce livre m'a à la fois passionnée...
 
 
Et amené plein DE QUESTIONS, d'interrogations tant il y a de "coïncidences" et similitudes entre Geneviève et moi. 
 
 
Je comprends pourquoi le paragraphe sur les "coïncidences", du billet précédent, s'est surligné tout seul, jusqu'après...
 
 
"mais aussi" ! 
 
J'en ai relevé tellement depuis, bien que n'ayant pas trop approfondi ma recherche !
 
 
Est-ce en rapport avec les vies antérieures ?
 
 
En tous cas les choses continuent de s'accélérer, peut-être pour aller vers la réponse ?
 
 
Le "hasard" m'avait amenée à signaler, dans le billet du 18 juin:
 
"pour de l'Amour à la pelle en ce 18 juin"...
 
 
 
que Geneviève Delpech était interviewée dans l'émission de France2 au moment même où je débutais le billet.
 
 
 
Autre sujet. Le dimanche 4 août, j'ai participé à une "constellation familiale". 
 
 
Cela faisait quelque temps que je ressentais devoir en faire une un jour ou l'autre, car il y avait manifestement encore des influences familiales à "nettoyer". 
 
 
Mais comme d'habitude, je traînais les pieds, remettant à plus tard...
 
 
Je suppose que le temps pressait car les thérapeutes, sûrement inspirées par ces chers Anges ont décidé de me proposer de m'offrir celle du 4 août !
 
 
Et ce fut très très instructif, comme d'habitude et même mieux que d'habitude même... Plus complet, plus précis...
 
 
Ce matin là, mon compagnon m'a accompagnée avec Poupie (Poupinette, ma voiture). Nous venions de partir quand j'ai ressenti d'allumer la radio pour peut-être avoir un signe...
 
 
Florent Pagny chantait exactement ceci:
 
 
"Pourtant c'est si bon de penser
Qu'une rafale de vent
Pourrait tout emporter
Pourrait nous emporter
Et pourtant c'est si bon de rêver
À l'aube d'un jour passé
Qu'une vague ou le vent
Pourraient tout balayer
Souffler la réalité
J'ai gardé dans le cœur
Un espoir lumineux
Quelques parfums d'ailleurs
Pour mes vieux jours heureux
Tout est là
Juste là, sous tes yeux (...)"
 
Et à la suite, le présentateur a souhaité une "excellente journée", rajoutant ces mots:
 
"MARYLINE EST EN VACANCES" 
!!!!!
 
Double signe probablement car le soir nous avons eu avec mon compagnon une interrogation par rapport à nos vacances: nous risquions de ne pas pouvoir partir...
 
Mais la suite, les jours suivants, nous a rassurés et nous avons même pu partir un peu plus tôt !!!
 
Voilà, la suite bientôt...
 
Le gif du billet précédent sur le livre en questions, des 2 souris avec "En avant la musique" me laisse penser que les choses sont peut-être lancées...
 
Par ces chers Anges MELOMANES !!!!
 
Bonne journée !!!
En avant la musique ????
Partager cet article
Repost0
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 12:12
Image du Net

Image du Net

Hello !

 
J'ai oublié de parler d'un signe qui me parait quand même  important, c'est que; le 12, jour du vide grenier dans mon village et de l'achat du livre 
 
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre", quand j'étais d'ailleurs dans la rangée en face, après mon achat, au niveau de ce stand, un homme de ce même stand en a interpellé un autre, situé dans la rangée où j'étais, mais au stand à côté.
 
 
Il lui a demandé de passer une musique.
 
 
Et c'était celle de...
 
 
"LES YEUX D'EMILIE", chanson interprétée par Joe bien sûr.
 
Et l'homme a obtempéré pratiquement immédiatement. "Coïncidence", Emilie était le prénom d'une tante (soeur aînée de ma mère) que j'aimais beaucoup.
 
 
Extrait des paroles:
 
 
"Moi j'avais le soleil nuit et jour dans les yeux d'Emilie,
Et la mélancolie, au soleil d'Emilie devenait joie de vivre..."
 
 
Cela me semble assez encourageant.
 
 
 
Le soir du jour où j'ai acheté la revue "Inexploré", j'ai relu dans ma chambre l'article dont j'ai parlé dans le billet précédent, 
 
 
P. 44 à 46, "LES FANTOMES DE LA GUERRE", par Catherine MAILLARD...
 
 
Quand j'ai abordé la page 46 évoquant les travaux d'Anne ANCELIN SCHUTZENBERGER (pionnière de la psychogénéalogie)....
 
 
La lumière du plafond s'est mise à clignoter comme avec insistance, ce qui a fini par m'alerter. 
 
 
J'ai relu avec attention ce passage, pour constater que le cas qui y était abordé parlait d'une personne portant le prénom du père de mon compagnon !
 
 
 
L'article explique que grâce à des "croisements complexes entre différents événements ayant trait à la Seconde Guerre Mondiale et l'occupation allemande", il a pu être mis le doigt sur le "maillon" reliant à 2 aïeuls: l'un du côté de cette personne, et l'autre de l'aïeul de son compagnon !
 
 
Le clignotement de la lumière s'est arrêté quand j'ai réalisé que c'était peut-être la confirmation d'une des pistes que mes chers Anges m'ont indiquée pour les soucis d'électrosensibilité  de mon compagnon:
 
 
LE FAIT QUE SON PERE ET SA TANTE DONT IL EST TRES PROCHE, ONT ETE MIS EN JOUE, EN 1944, PAR LES SOLDATS OCCUPANTS POUR FAIRE PRESSION SUR LEUR PERE (grand-père de mon compagnon), AFIN QU'IL LEUR DONNE SES VOITURES.
 
 
Précision: ces gens savaient qu'ils en possédaient 2 suite là encore à une dénonciation.
 
 
Explication: l'électrosensibilité de mon compagnon est due surtout aux PLOMBAGES qu'il a eus dans la bouche pendant des décennies. 
 
Et les fusils utilisaient...
 
 
DES PLOMBS !!!!
 
 
Oui, mais mon compagnon n'y a jamais cru à cette explication !
 
On va bien voir la suite. Peut-être que la lecture du Livre de Stéphane ALLIX va lui ouvrir un peu l'horizon ????
 
 
 
Ce weekend on se retrouve chez ma fille et mon gendre, comme le mois dernier, mais pas pour refaire un vide greniers (il a été annulé suite aux élections).
 
Ce 26, jour de fête des mères, la première que je ne souhaiterai pas à ma mère, c'est aussi le jour anniversaire du "décès" de mon frère (7 ans).
 
 
On va bien voir si quelque chose se précise.
 
Bon weekend à tous et toutes, et merci de votre fidélité et de votre intérêt.
Peut-être que peut-être
Partager cet article
Repost0