Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 10:13
Quand le regard des autres nous égare... nous manquons d'égards pour nous-même

Hello !

 
 
Je reviens vers vous après une période chargée. 

 

 

 
Avons-nous vraiment suffisamment conscience du poids du regard des autres dans notre "formatage" et notre comportement, mais surtout dans les obligations, diktats et jugements sur nous-même...
 
 
Trop souvent inutiles et/ou infondés, véritables bourreaux, à qui l'on a donné un laisser passer sans contrôle, trop souvent, consciemment ou pas, qui nous éloignent de la Vérité de notre âme, avec toutes les conséquences parfois néfastes sur nous et notre vie, mais aussi indirectement sur nos proches et les gens que nous aimons.
 
 
Je me suis mariée et ai été Maman jeune, dans un village aux mentalités assez... disons pudiquement... étriquées, dans les années 70, passablement influencées d'ailleurs et entre autres par la religion. 
 
 
Alors évidemment, je me suis sentie et j'ai été jaugée, jugée, évaluée sur ma capacité à être une bonne mère, une femme "bien", mais selon la loi fabriquée sur mesure par quelques matrones mal b...ées enfin, je veux dire mal embouchées.
 
 
Pour les "dames" en question, leur seul horizon était l'art du ménage, qui consistait à gratter des gamelles et astiquer sa maison... jusqu'à permettre...
 
de "manger par terre" !
 
 
Là était le summum, la gloire, le passeport de la "ménagère parfaite" !!!!
 
 
 
Ledit art leur laissait quand même du temps pour observer les autres femmes, et pire encore les "jeunettes" (qui leur rappelaient trop que leur vie n'était pas ce qu'elles auraient rêvé qu'elle soit), afin de se conforter dans l'idée de leur supériorité sur ces "péronnelles", quitte à ne voir que le mauvais, afin de se rassurer.
 
 
 
Alors,  pour ne plus me faire "éreinter" et espérer entrer dans ce cercle très fermé, j'avais à coeur de chercher à être "parfaite", tant pour m'occuper de mes enfants, que pour ma maison, avec l'injonction (entre autres):
 
 
"astiquer au point qu'on mangerait par-terre" !
 
 
 
Jusqu'au jour où la maladie ou l'épreuve, nous pousse à faire craquer cette prison étouffante du regard des autres et de leurs injonctions...
 
 
 
Heureusement que ces chers Anges veillaient avec leur logique imparable, notamment:
 
 
 
"A quoi ça sert de manger par terre ????"
 
 
 
Mais il n'y a pas que ces diktats et injonctions réels qui nous ligotent, nous ôtant notre joie de vivre, bloquant notre horizon, il y a aussi...
 
 
 
Ceux que notre manque de confiance en nous, notre peur du rejet, notre mauvaise image de nous-même, notre faible estime de nous-même, nous amènent à supputer, imaginer,subodorer que tel ou tel jugement qui pèserait sur nous derrière tel ou tel regard, telle ou telle attitude à notre égard, ce qui rajoute une dose supplémentaire de stress, de peine, de découragement.
 
 
 
Les anciens pensaient avoir trouvé l'antidote, qui disaient:
 
"Bien faire et laisser dire" !
 
 
 
Mais mes braves Anges font quand même remarquer:
 
"Assurons-nous, en amont, que notre définition du "bien faire", soit LA NOTRE ET NON CELLE DE LA "BIEN PENSANCE", laquelle peut être parfois guidée par les peurs, idées négatives, idées fausses, jalousies, désir de contrôle,  etc....  
 
 
Et ce n'est pas aussi facile que l'on pense d'avoir une idée très nette de notre définition du "bien faire", tant on peut être parfois éloigné de la Vérité de notre Âme. 
A nous de prendre du temps pour nous recentrer sur nous-même, nous interroger, nous observer avec bienveillance, compassion, compréhension...
 
 
Le symptôme de notre éloignement de la Vérité de notre Ame ?
 
 
Le mal être, la peur, l'angoisse, la maladie (et "l'épidémie" de "burn out" en est un exemple frappant), le manque de motivation, la tristesse, la colère, mais aussi les conflits, barrages, blocages, épreuves, pour les plus fréquents."
 
 
 
 Exemple: quand nous remarquons que telle ou telle attitude de notre part semble plaire à un ou des personnes que nous aimons, ou dont l'estime nous est précieuse, nous pouvons avoir le réflexe de continuer à être et faire ainsi... sans nous rendre compte parfois que cela devient un conditionnement qui nous éloigne de notre spontanéité, de notre intérêt, mais aussi d'une possible remise en question, afin de changer éventuellement. 
 
 
Mais attention, m'ont prévenu ces chers Anges, il y a quand même un écueil important, c'est, paradoxalement, quand on a réalisé ce "formatage", et que l'on décide de s'en libérer: 
 
 
On peut être amené, par réaction, (mû par la peur de retomber dans le piège, la colère, la rancoeur...), 
 
 
à tomber dans l'excès inverse: s'accrocher à nos nouvelles résolutions, de façon intransigeante, ce qui... nous éloigne de façon pernicieuse de notre être véritable !!!
 
 
Je vous laisse méditer sur tout cela.
 
 
Bonne journée, et une gosse pensée pour les Provençaux qui subissent les caprices de la météo, notamment dans la ville où nous avons habité, et où j'ai commencé à recevoir les premiers messages: Pertuis, dans le Vaucluse !!!
Quand le regard des autres nous égare... nous manquons d'égards pour nous-même
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 12:28
arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

Hello !

 
Hier, 5 novembre, était le jour anniversaire de qui vous savez. "Coïncidence", c'était aussi le jour de la fête de ma belle-soeur.
 
 
Comme d'habitude (en général) donc, j'attendais un petit signe de mes chers Anges.
 
 
Alors, pour les mettre en condition, au cas où, je m'étais adressée directement au Guide qui m'a été désigné (entre autres), ce que je fais rarement, préférant leur parler globalement.
 
 
 
Ce qui est peut-être une erreur d'ailleurs, car chaque fois que je me suis adressée directement à lui (dans des moments difficiles, comme le jour de l'agonie de mon chat Mémère), j'ai toujours été exaucée
 
 
Je me suis donc adressée directement audit Guide, le priant malicieusement:
 
 
"Étonne-moi, je sais que vous pouvez tellement !!!"
 
 
Rajoutant sur le même ton badin, la phrase du sketch à la mode en ce moment:
 
  "C'est quand que tu mets des paillettes dans mes yeux ???"
 
 
Bon, mais la journée a passé, pas vraiment reposante, et pas la moindre paillette en vue !!
 
 
Même s'il est déjà arrivé que je découvre le signe après coup, le lendemain matin, et qu'après tout, il n'y avait pas d'obligation à en recevoir, le soir j'étais un peu tristounette quand même.
 
 
Et ce matin, à 5h30 (oui, c'est tôt, mais il n'y a pas d'heure pour les braves !), alors que j'étais déjà plus ou moins réveillée, je pense avoir fait un rêve éveillé, car c'était tellement fort et net...
 
 
 
Mon frère m'est apparu, tout beau, comme dans sa trentaine, rasé de près, exhalant un parfum très doux...
Il avait l'air heureux, détendu. Il s'est assis, je l'ai rejoint, ressentant un immense bonheur, qui me donne les larmes aux yeux rien qu'en l'évoquant. J'étais émerveillée de le voir si vivant !!!
 
 
Mais du coup, je lui ai demandé pourquoi il m'apparaissait seulement aujourd'hui, et pas hier. Il a souri sans répondre, et d'un geste a semblé balayer gentiment la question.
 
 
 
Mes ressentis étaient exacerbés. Je savais qu'il était "mort" pour cette dimension, mais en même temps qu'il me rendait visite de l'autre dimension dans laquelle il vivait maintenant, pour me donner un signe.
 
 
Nous étions, m'a-t-il semblé, dans la dernière maison où nous avons habité ensemble, où notre père est d'ailleurs "décédé", mais elle était beaucoup plus belle: le salon, la salle à manger et la cuisine étaient d'un seul tenant, comme si les murs avaient été abattus, l'ensemble était très clair, lumineux, décoré à mon goût,  avec de belles ouvertures.
 
 
Puis je me suis réveillée et levée d'un bond tant ce que j'avais "vu" ou rêvé" était prenant et semblait là !
 
Je sais par expérience que nos chers Anges ont toujours pour nous des attentions extraordinaires, mais là, c'était vraiment un cran au-dessus de tout.
 
 
ET CELA VAUT VRAIMENT SON PESANT D'OR CAR DEPUIS SON "DÉCÈS", IL Y A 7 ANS ET DEMI MAINTENANT, JE N'AVAIS RÊVE QUE 2 FOIS DE MON FRÈRE, ET JAMAIS AVEC UNE TELLE PRÉCISION ET INTENSITÉ.
 
 
Et à bien y réfléchir et l'analyser, ce "rêve éveillé" me semble très encourageant, tant par l'attitude de mon frère, que par le cadre dans lequel nous étions: 
 
 
La maison de notre adolescence, transformée, magnifique, à mon goût !!!
 
Cela semble être bon signe pour ma RECHERCHE INTÉRIEURE. 
 
 
Est-ce à dire que le but est proche: RETROUVER MON ETRE VÉRITABLE (mon intérieur), LIBÉRÉE DES FAILLES DE L'ENFANCE ????
 
 
Et quant à la raison de ce signe à 5h30 le 6 novembre et pas le 5, je l'ai eue par intuition peu après: Joe est né aux Etats-Unis, et avec le décalage horaire de 6 heures d'avance en France, à 5h30 ici, c'était toujours le 5 Novembre là-bas !!!
 
 
Et peut-être aussi par rapport à l'effet de surprise de ce que l'on n'attend pas ou plus.
 
 
"Coïncidence", nous nous sommes inscrits, mon compagnon et moi-même, le 1er novembre, à une séance de TCH donnée par le Docteur Charbonnier. Eh oui, tout arrive, mon compagnon est d'accord pour m'accompagner !!!!
 
 
Je trouve le travail que fait le Docteur Charbonnier (ainsi que son équipe) unique et très important car si on peut délivrer des messages de leur(s) cher(s) disparu(s) à des êtres en souffrance, rien ne vaut une expérience personnelle.
 
 
Je vous en dis plus bientôt.
Bonne journée !!
Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 11:31
fresque dans un café à Pont de Salars

fresque dans un café à Pont de Salars

Hello !
 
Ces jours derniers j'avais un peu lâché mes chers Anges car nous sommes allés voir les enfants et petits enfants...
 
 
Mais Eux ne m'ont pas lâchée pour autant, me concoctant quelques jolies surprises.
 
 
Car voilà, c'est ainsi pour chacun de nous, comme me l'a confirmé tout émue il y a quelques jours une personne de mon entourage, dès que l'on se "connecte" et fait un travail intérieur en demandant de l'aide à nos Guides, chacun de nous peut recevoir des signes forts et/ou encourageants.
 
 
Mardi 22 au matin, sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés pour boire un café, après avoir dormi au bord du lac de Pareloup.
 
 
Dès l'entrée, j'avais bien vu une grande fresque sur les murs mais n'y avais pas vraiment porté attention. 
 
Au contraire, je  m'étais installée dos au mur, quand j'ai avisé que mon compagnon, s'il s'asseyait face à moi, allait être juste sous la lumière, ce qui risquait de lui faire mal à cause de son électrosensibilité. 
 
 
J'ai donc pris sa place... face à la fresque, du coup, mais sans la voir pour autant...
 
 
Au bout d'un petit moment, j'ai levé le nez du journal de mon compagnon que je lisais à l'envers, pour porter un regard machinal sur le mur...
 
 
Et c'est alors que j'ai vu...
 
Qui vous savez, sur la gauche !!
 
 
Oui, bon, ce sont des caricatures et il n'est pas très avantagé, mais c'était tellement inattendu !!! J'étais aux Anges...
 
 
Quand j'ai eu l'impression "qu'on" attirait mon attention sur la chanson qui passait à ce moment là en fond sonore:
 
 
"Oh belle, on IRA"
 
"On partira toi et moi, où ?, je sais pas
Y’a que des routes qui tremblent
Les destinations se ressemblent

Oh belle, tu verras
On suivra les étoiles et les chercheurs d’or (...)*"
 
 
Et à chaque fois que le mot "IRA" était prononcé, j'avais l'impression qu'il était plus accentué que le reste de la phrase...
 
Note: "IRA", c'est le 2ème prénom de Joe !!
 
 
Et le nom du café ? 
 
**"Le VIAUR" (pour Vie or ????).
 
 
Joli signe, oui, mais aussi, et même si cela n'a peut-être pas de rapport, ils ont abordé ces jours-ci le sujet important du...
 
 
KARMA .
 
 
J'ai lu récemment un "best-seller" dans lequel le sujet était largement abordé, pour ne pas dire brandi, et je dois dire que cela m'a assez interpellée.
 
 
Ce souci du Karma, pour utile et légitime qu'il soit, me paraît avoir quand même des côtés négatifs, si l'on veut bien y réfléchir.
 
 
Cette crainte semble partagée par mes chers inspirateurs célestes, car quand ce souci de ne pas générer un karma négatif prend le pas sur la spontanéité, cela fait courir le risque de ne plus vivre dans "l'ICI ET MAINTENANT", mais dans le souci du futur, et surtout
 
DE NE PLUS ETRE "VRAI", CAR ÊTRE DANS UN CONTRÔLE PERMANENT, CONDUIT A NE PAS ETRE VÉRITABLEMENT SOI...
 
 
Cela fait courir aussi le risque de culpabiliser, d'avoir peur, de ne pas arriver à se décider sur la conduite à suivre...
 
 
Et pour finir par ne pas prendre la bonne décision, car dès qu'on a peur, on court ce risque.
 
 
Alors, adieu la joie de vivre, l'acceptation de soi, la sérénité, vous ne pensez pas ???
 
 
"Bien faire et laisser dire" dit l'adage...
 
 
Ces chers Anges confirment et rajoutent:
 
"Faire ce que l'on ressent et se laisser vivre"...
 
 
Et ils rappellent qu'il est bien difficile de savoir ce qui est "bon". Il arrive parfois qu'avec le temps on se rende compte que la décision que l'on croyait bonne s'avère au final ne pas l'être, et vice-versa.
 
 
"Alors, ne nous compliquons pas la vie inutilement ! 
SOYONS TOUT SIMPLEMENT, AVEC LE DÉSIR PROFOND DE BIEN FAIRE, CAR N'OUBLIONS PAS L'ADAGE:
 
 
"Le mieux est l'ennemi du bien".
 
 
Autre remarque qui m'a été faite: 
 
 
"Avoir l'obsession de ne pas s'attirer de mauvais karma par ses pensées, paroles et actions, c'est quelque part faire passer son bien-être propre avant celui des autres, ce qui n'est pas forcément ce qui est attendu de nous. La bonne attitude, c'est le souci de ne pas se nuire à soi-même, au même niveau que le souci de ne pas nuire à son prochain."
 
 
Alors vivons, soyons, amusons-nous, faisons-nous confiance, soyons bons, et qui vivra VERRA !
 
Bonne journée !
Bons vivants et karma
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 10:59
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 13:32
Si on "nettoyait" en ce jour de fête de la Nativité Notre Dame ????

Hello !

 
 
Il semble que ces chers Anges soient pressés de me voir transmettre et/ou recevoir leurs messages.
 
 
 
En effet, hier matin, en sortant de la douche (!!!), des larmes d'émotion et de gratitude me sont montées aux yeux, tandis que je me remémorais une discussion que j'avais eue la veille avec 2 charmantes personnes, à qui j'ai apparemment apporté de l'aide, ce qui m'a conduite à remercier mes chers Anges de me permettre d'être un de leurs canaux...
 
 
 
A CET INSTANT PRÉCIS, UN PETIT OISEAU EST VENU A LA FENÊTRE DE LA SALLE DE DOUCHE...
 
ON AURAIT DIT QU'IL VOULAIT ENTRER !!!
 
 
 
Il a fait mine de repartir, mais est revenu accompagné d'un autre, se faisant plus insistant, IL TAPAIT AU CARREAU DE LA VITRE, ME REGARDANT COMME S'IL VOULAIT ME DIRE QUELQUE CHOSE, tandis que le 2ème disparaissait à ma vue, mais tapait aussi en dessous de la fenêtre !!!
 
 
 
AU MÊME MOMENT, LA LUMIÈRE DU NÉON S'EST MISE A CLIGNOTER !!!!
 
 
 
A cette deuxième visite, et vu le temps que ça a duré, j'ai pu reconnaître l'oiseau en question. Il s'agissait de...
 
 
MESANGES (mes/anges) !!!!
 
 
 
Puis j'ai ressenti de regarder le Saint du jour. Nous étions la Sainte...
 
REINE !!!
 
 
 
Cela rejoignait totalement les messages reçus le matin même (7 septembre) et la veille, destinés à aider à faire desserrer l'étau de l'ego, qui croit nous protéger des souffrances passées, avec ses moyens (dont nous n'avons pas conscience) et ses croyances limitées.
 
 
 
Cela fait plus de 17 ans maintenant que ces braves Anges essaient de me libérer de mes peurs: peur du rejet, de la haine, de la trahison, etc. afin de me voir enfin sortir de mon trou et m'ouvrir à ma Divinité (chacun a bien sûr la sienne).
 
 
Dans un message que m'a délivré une médium, en 1997, suite au "décès" de mon amie voyante Mme Li, il m'était demandé:
 
 
"Porte enfin ce soleil que tu dois RAYONNER".
 
 
Ce mot: RAYONNER était écrit en gros et souligné de plusieurs traits !
 
 
Ces chers Anges m'ont avec juste raison fait remarquer que planquée au fond de mon petit trou, 
 
 
"CA VA ETRE DIFFICILE DE PORTER LEDIT SOLEIL ET ENCORE MOINS DE LE FAIRE RAYONNER" !!!!
 
 
 
Ils m'ont remis en mémoire la 3ème constellation familiale que j'ai effectuée en 2015 (si je ne me trompe), dans la ville de naissance de mon petit demi-frère et la région de ma famille maternelle. 
 
 
 
Pour ceux et celles qui n'ont pas lu l'histoire, en voici le résumé:
 
 
J'y avais été choisie pour prendre le rôle de...
 
 
CALIMERO...
 
 
Et avais, à mon grand étonnement, constaté que Calimero n'avait pas d'autre but que de chercher à empêcher que quiconque fasse du mal à sa "protégée"...
 
 
 
Ce faisant, il l'empêchait d'être dans la Vérité de son âme, ans son ROYAUME, par peur du rejet ou de l'abandon, mais ne savait pas que son  remède pouvait, dans certaines circonstances, s'avérer pire que le mal.
 
 
Mais suivant sa propre définition de la défense en question !!!
 
 
 
Revenons à Caliméro et à la constel: il tournait sans arrêt autour de la situation et des intervenants, dans le champ de la constellation, afin d'avoir la situation sous contrôle.
 
 
Mais il revenait se placer devant sa "protégée" dès qu'il lui semblait qu'un danger la menaçait, refusant obstinément de partir quand sa "protégée" cherchait à le chasser sans ménagement. 
 
 
 
Il a fini par lui dire qu'il consentirait à partir...
 
 
SI ELLE L'EN PRIAIT GENTIMENT !!!!
 
 
Quoi de plus normal, si on veut bien y réfléchir, face à une telle constance dans l'amour, même s'il n'est pas approprié, et afin de ne pas aggraver cette peur du rejet ???
 
 
Aux matins de ces vendredi 6 et samedi 7, mes chers inspirateurs célestes m'ont donc délivré un exercice pour entrer en contact avec l'ego...
 
 
Qu'il soit Caliméro, le vilain petit canard, le canard boiteux, le dindon de la farce ou tout autre, car il est vrai que notre ego prend tellement sa "mission" autoproclamée à coeur qu'il a de la ressource !!!
 
 
 
Après une courte séance de relaxation et respirations, j'ai commencé à méditer.
 
 
Puis j'ai concentré mon attention sur mon coeur, afin d'entrer en contact avec mon ego, afin de le remercier de son amour, de ses égards, et d'avoir à juste raison ainsi mis en Lumière les souffrances sur lesquelles j'avais mis le mouchoir dessus au lieu de les reconnaître et les soigner afin de ne plus attirer d'expériences du même acabit, et lui proposer une nouvelle approche, avec sa vigilance alliée à la mienne, mais sans les freins et peurs sensés protéger.
  
 
Peu après, j'ai eu la vision d'un mur lumineux, en bas duquel il y avait un trou sombre. En regardant mieux, on distinguait une petite souris terrée, apeurée, qui refusait de sortir.  
 
 
 
J'ai ressenti d'expliquer à la petite "bête" que si elle voulait survivre, au minimum, elle allait devoir avoir le courage de sortir.
 
 
Sa nourriture, son eau, son air, tous ses besoins ne viendraient pas à elle sans cet effort !
 
 
Il m'a été inspiré de lui demander, avec moi, de sortir de cet enfermement et s'ouvrir à la Lumière Divine (ou le nom qu'on veut bien lui donner), que je visualisais.
 
 
Immédiatement j'ai entendu des protestations et un extrait d'une chanson d'Henri Salvador:
 
 
"Minnie petite souris, je t'en supplie sors de ton trou" !!!
 
 
Et ce brave ego d'expliquer "qu'à lui on ne la faisait pas, que les paroles et le ton étaient bien gentils, mais qu'il se rappelait très bien que derrière, le chanteur avait une tapette à rat, il voulait lui mettre le grappin dessus, voire la "bouffer", en faire sa chose" !!!!
 
 

 
 
Alors ces chers Anges m'ont inspiré de lui expliquer que cette Lumière Divine dont je parlais, c'est ...
 
 
"LA LUMIÈRE QUI N'A PAS D'OMBRE, ET QUI PERMET DE VOIR A 360°, donc dessus, dessous, derrière et sur les côtés...
 
Et qu'en plus, grâce à cette transparence, elle nous envoie des signes dont nous pourrons tenir compte, lui avec sa vigilance et moi avec mon expérience".
 
 
 
Et l'image suivant montrait la petite souris qui dansait en riant dans la Lumière !!
 
 
 
Au matin de ce samedi, (et peu avant les mésanges venues à la fenêtre), le même exercice m'a été proposé par ces chers Anges.
 
 
 
Une 2ème image m'est alors apparue:
 
Celle d'un oiseau tournant et virevoltant dans l'air, ivre de joie et de liberté...
 
 
Puis se faire abattre lamentablement, n'ayant pas vu le prédateur, tout à son bonheur de profiter !!!!
 

 
 
Nous avons refait les mêmes visualisations, répété les mêmes conseils et l'oiseau, dans l'image suivante...
 
 
A repris son vol le cœur léger !!!
 
 
A chacun de voir si ces exercices lui "parlent".
 
 
 
Je vous répertorierai des billets sur le travail de l'ego, mais déjà en voici un du 27 11 2017, avec pour titre un extrait de la chanson de Joe: 
 
 
"Aux champs Elysées":
 
 
 
Bonne fin de weekend !
Si on "nettoyait" en ce jour de fête de la Nativité Notre Dame ????
Partager cet article
Repost0
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 13:08
Comment arriver à s'aimer vraiment ???

Hello !

 
 
Le lendemain de ma colère, une amie a partagé sur Facebook une citation d'une figure importante du Bouddhisme, qui confiait que sa dernière colère remontait à...
 
 30 ans auparavant !!!
 
 
Sur le coup, je me suis sentie un peu "bête", même si le but de ma vie n'est pas de réussir à ne plus me mettre en colère, car ce serait à mon avis peine perdue.
 
 
De toute façon, il me semble que la colère, si on ne l'entretient pas bien évidemment, peut avoir son utilité, notamment pour faire cesser ou tenter de faire cesser une situation qui ne convient pas. Mais ce n'est que mon opinion, sachant que je suis du signe du bélier, qui ne passe pas pour être toujours zen.
 
 
 
Voici le message que mes chers Anges m'ont délivré hier 25 août:
 
 
"Je suis imparfait(e), et c'est ce qui me permet de progresser.
 
J'ai fait des bêtises (pour ceux qui aiment le langage châtié),
 
J'ai fait des conneries (pour ceux - dont je fais partie- qui aiment parler "cash",
 
Et j'en ferai encore.
 
C'est ce qui a fait, fait et fera la richesse de ma vie, ainsi que cela avait été prévu avant mon incarnation.
 
Je me pardonne entièrement, totalement, de ce fait.
 
J'envoie de la compassion et je demande pardon à toutes les âmes que j'ai pu blesser, volontairement ou sans en avoir conscience.
 
J'honore l'être que je suis devenu(e).
 
La Divinité en moi jaillit du cœur de chacune des cellules de mon corps (note: visualiser la Lumière jaillissant de chaque parcelle de son corps peut être un plus).
 
Je reste un être "vrai", avec mes "défauts", mes colères, mes coups de cœur. 
 
Je sais que je suis aimé(e) tel(le) que je suis.
 
J'aime, je respecte et j'accepte toutes les facettes de mon être et de ma personnalité..
 
Je loue chaque pas que je fais vers la conscience.
 
J'ai de l'attention et de la compassion pour ce qui me semble être des "faux pas".
 
J'en chéris la "substantifique moëlle".
 
Je loue la sagesse, l'humilité et le discernement que j'en apprends."
 
P.S: "Etre lucide sur soi-même ne veut pas dire se juger ni se condamner".
 
Cela me rappelle un message reçu il y a une quinzaine d'années, noté dans mon premier livre:
 
"Bien malheureux il est celui qui pense avoir la Vérité, car cela signifie qu'il ne peut plus progresser".
 
 
Courage donc !!!
 
 
Voilà, bon après-midi !
Comment arriver à s'aimer vraiment ???
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 11:14
Le 17 juillet, dans les Gorges du Tarn, une grenouille s'est approchée et a semblé rester à me regarder, jusqu'à ce qu'on s'en aille. Elle est partie quand mon compagnon s'est levé !!!!

Le 17 juillet, dans les Gorges du Tarn, une grenouille s'est approchée et a semblé rester à me regarder, jusqu'à ce qu'on s'en aille. Elle est partie quand mon compagnon s'est levé !!!!

Hello !

 
Est-il possible qu'un travail de "nettoyage" d'une vie antérieure ait un impact sur la vie actuelle ?
 
 
On va bien voir...
 
 
Les signes, le jour de ma consultation auprès de ma thérapeute du karma semblent encourageants:
 
 
Quand j'ai démarré ma voiture pour me rendre au rendez-vous, la radio "CHERIE FM" (!!) diffusait:
 
 
"DIRTY DANCING"
 
 
J'adore cette chanson, sa musique, le film... les acteurs (oui, bon surtout Patrick Swaize, beaucoup me comprendront !!!), mais aussi le fait qu'au final...
 
l'Amour, la droiture, l'honnêteté et la vérité triomphent. 
 
 
C'est alors que mon regard est tombé machinalement sur l'écran du poste. Il indiquait:
 
 
"LE REVEIL" !!! (émission "Le Réveil" de Chérie FM).
 
 
Quelques secondes plus tard, tandis que j'écoutais religieusement la mélodie, mon regard est à nouveau tombé par "hasard" sur l'écran:
 
 
"OF MY LIFE" (DE MA VIE) était inscrit (paroles de la chanson ci-dessus: "Time of my life") - (heure/temps de ma VIE).
 
 
LE REVEIL DE MA VIE  ??????
 
 
A la suite de cette chanson, celle de Jérémie Frérot, qui a déjà fait l'objet de signes, je l'ai raconté précédemment.:
 
"TU DONNES".
 
 
Et en repartant, ce fut 
 
"AIMER EST PLUS FORT QUE D'ETRE AIME" de Daniel Balavoine, 
 
 
Rappel: que j'ai entendue pour la première fois, lors d'un signe à la suite de la fameuse horrible expérience de 2010, et dont chaque phrase, chaque mot presque, semblaient écrits pour la circonstance, tant il y avait de "clins d'oeil" avec ma vie du moment, m'encourageant dans ma voie et surtout à faire confiance à mes chers Anges.
 
 
Mais un autre fait m'a semblé important et m'a laissée perplexe (j'ai d'ailleurs mis en garde l'agriculteur quand il a cherché à récupérer son engin) : 
 
Le pyracantha, qui m'a protégée de la "vis sans fin" est un arbuste plein d'épines. 
 
Les moineaux adorent ces arbustes de la haie, ils en sont remplis, et les petits volatiles piaillent joyeusement, apparemment sans crainte, car ils les protègent sûrement des prédateurs. 
 
 
Étonnamment ces petits oiseaux ne semblent pas se piquer ni se blesser avec les épines.
 
 
 
Toutes ces épines évoqueraient-elles toutes les piqûres de scorpions qui ont coûté la vie à ce jeune homme ?? 
 
 
 
Et les oiseaux sont le symbole de messages, de la communication entre la Terre et le Ciel.
 
 
 
J'attends****  la suite
 
 
**** Au moment où j'écrivais le mot "attends", à la télé; le mot "ATTENDEZ" a été prononcé.
 
 
Attendons donc !!!
 
 
Bonne journée, sans trop de problèmes climatiques pour vous, j'espère.
Hi ! Hi ! J'entendais dans ma tête la chanson: "Un jour mon prince viendra". J'ai dit à mon compagnon que c'était peut-être le prince charmant QUI M'ATTENDAIT (!!!!), ça nous a fait rire. Bon, mais je préfère les Anges, il n'a pas de soucis à se faire

Hi ! Hi ! J'entendais dans ma tête la chanson: "Un jour mon prince viendra". J'ai dit à mon compagnon que c'était peut-être le prince charmant QUI M'ATTENDAIT (!!!!), ça nous a fait rire. Bon, mais je préfère les Anges, il n'a pas de soucis à se faire

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 20:32
Vis sans fin ou vies antérieures ???

Hello !

 
 
L'accident de VIS SANS FIN auquel j'ai échappé le 4 juillet est le 3è auquel j'échappe, de façon assez incroyable à chaque fois. J'ai parlé des 2 premiers dans mon premier livre, le premier remontant à 2002...
 
 
Peu après ces 2 incidents, une période chargée en messages m'a éclairée et permis de ne pas ou plus me laisser écraser par certaines circonstances. Ce dernier semble donc confirmer qu'une période importante se prépare.
 
 
Serait-ce lié aux vies antérieures et/ou au karma ?
 
"VIS SANS FIN" me fait penser à "VIE SANS FIN" ou "VIES SANS FIN".
 
A rapprocher des VIES ANTÉRIEURES ???
 
 
En même temps que le livre de Stéphane ALLIX:
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre", livre qui m'a fait forte impression et assez convaincue qu'il s'agit bien d'un cas de vie antérieure, j'avais acheté sur le vide grenier du village un autre ouvrage sur le sujet:
 
"Vies antérieures, histoires d'aujourd'hui" de Judith Marshall, sous titre: "Guérison et sagesse par les existences passées".
 
 
Contrairement à la précédente, je n'ai pas accroché plus que cela à cette dernière lecture, que j'ai mis longtemps à finir, et n'ai pas été vraiment convaincue. 
 
 
Au contraire d'ailleurs, ça m'a assez freinée sur le sujet. Pas vraiment envie de savoir mes vies antérieures, si tant est que cela soit possible. Manquerait plus que j'apprenne avoir fait du mal, ou avoir vécu une vie de malheurs.
 
 
Voilà, donc je traînais les pieds, même si j'avais bien ressenti devoir prendre rendez-vous avec une thérapeute karma/vies antérieures, et le "hasard" faisant bien les choses, c'est exactement le travail d'une des 2 thérapeutes du stage effectué en avril.
 
 
Entre autres raisons, ce scorpion le jour de notre visite de maison m'a laissé penser qu'il y avait encore des influences familiales à mettre au jour.
 
 
Voilà donc. Lundi 22, jour de la Sainte Marie Madeleine, j'ai pu avoir un éclairage dont j'étais loin de me douter. 
 
Immédiatement, à l'évocation de cette visite de maison, elle a eu la vision très nette d'une vie antérieure marquante pour moi, et je dois dire que cela me semble effectivement de l'ordre du possible, au vu des ressentis que cela a amenés en moi.
 
 
J'étais un jeune homme, dans cette vie là, dans l'Egypte ancienne. Un jeune homme qui avait des capacités, un peu comme un "initié", travaillant pour et sous les ordres d'un personnage important, pas un pharaon, mais un homme régnant sur un territoire important.
 
 
Et la fin qu'elle a vue lui a fait froid dans le dos !
 
Et à moi aussi d'ailleurs, j'en avais la chair de poule, ce qui a fait écho à mon épisode de chair de poule qui a suivi notre visite de maison, et ce sur plusieurs jours, et qui n'a d'ailleurs pas cessé immédiatement, même après la réponse négative donnée à l'agent.
 
 
Pour ma thérapeute, ma phobie des scorpions a une origine karmique. Elle a vu ce jeune homme condamné à descendre dans une fosse aux scorpions, où il a péri piqué de toutes parts. Je vous fais grâce de la description de ses blessures et de sa fin. Il est mort à l'âge de 25/26 ans, ce qui était quand même jeune pour l'époque.
 

 
C'est vrai qu'en y réfléchissant, en général, on a une phobie quand soi-même on a été touché directement, alors que c'était ma mère qui avait été piquée, pas moi. Et de plus, je n'arrivais même pas à trouver le courage d'aller essayer de de me débarrasser de ça par l'hypnose, qui a pourtant des résultats importants, car impossible d'envisager d'affronter ne serait-ce que la vision de la bestiole.
 
 
Ma thérapeute a pu développer davantage ce qui lui avait été présenté. 
 
Ce jeune homme était passionné par sa "mission", au point d'y avoir consacré sa vie, aux dépens de sa vie privée. 
 
 
Il était sous les ordres d'un homme puissant, dans le sens de haut placé. Il n'a pas été demandé à ce jeune "initié" de faire du mal, apparemment (ouf !), et il réussissait tout ce qui lui était ordonné. Il était passionné, écrivait des livres, étudiait, etc.
 
 
Mais le souci, c'est que, son "chef" était un illuminé qui se prenait pour Dieu et lui demandait toujours plus. 
 
 
Le dernier caprice, peut-être pour faire face à une sécheresse ou une famine, fut d'intimer l'ordre à ce pauvre jeune de faire un croisement de végétaux parfaitement impossible, afin de créer un nouveau légume, un peu comme entre une carotte et une salade.
 
Le jeune homme en question a essayé par 3 fois, sans bien sûr de résultat, car ce n'était pas possible.
 
 
 
L'apprenti sorcier a mal pris la chose et a voulu voir si le jeune homme avait vraiment des pouvoirs ou pas...
 
 
 
Et l'a condamné à descendre dans la fosse aux bestioles. S'il était béni des Dieux, les scorpions n'allaient pas lui faire de mal, sinon...
 
 
Le jeune, affaibli par ses échecs dont il n'avait pas l'habitude est descendu, la mort dans l'âme... et au bout de sa route !
 
 
Pour ma thérapeute, cette vie là a eu beaucoup de poids sur ma vie présente, notamment, outre la phobie, beaucoup de mal avec les chefs et la hiérarchie, et effectivement, quand j'étais salariée, je ne restais pas longtemps au même endroit et collais ma démission dès que les bornes me semblaient dépassées.
 
 
D'où aussi mon rejet de mes capacités dès mon plus jeune âge et ma difficulté, encore, inconsciente, à les accepter et à avoir confiance.
 
 
Mais ce qui m'est apparu comme déterminant, je l'ai réalisé après la fin de la séance...
 
 
J'ai compris le pourquoi de cette impression de tsunami ressenti lors de ma mésaventure en 2010, dans l'association à grave dérive sectaire dont j'ai parlé souvent.
 
Pour rappel, une médium m'a hurlé et vociféré dessus, car pas d'accord avec ce que j'avais ressenti de dire, fruit de mon expérience professionnelle et du travail en psychologie que je faisais. Un doigt pointé vers le ciel et l'autre vers sa poitrine, elle criait, visiblement convaincue d'être la voix de Dieu: 
 
"Nous, nous", insistait-elle, "nous vous disons non !".
 
 
Même si cette mésaventure m'a fait énormément avancer dans la connaissance, éclairée sur plein de choses que je ne voulais pas voir et/ou que j'ignorais, étonnamment, j'en ai toujours gardé un souvenir horrible, qui me serre encore le coeur, et j'ai eu énormément de mal à me défaire de cela et à pardonner vraimentce qui était particulièrement incompréhensible, me semblait-il, car on ne peut que remettre la bêtise et l'ignorance aux oubliettes, sans autre forme de procès.  
 
 
Tout cela je le savais, mais quelque chose en moi n'arrivait pas à lâcher.
 
 
Mes chers Anges me disaient que c'était parce que je n'avais pas soigné toutes les blessures que cela avait réveillées en moi. Pourtant, il y en a eu beaucoup !
 
Voulaient-ils parler de cela ????
 
 
Je réalise de ce fait qu'il n'est pas impossible que cela ait fait écho à la condamnation portée par cet horrible individu, ainsi que la forme de lynchage qui en a découlé et mené à cette fin...
 
 
Et cela me semble expliquer aussi mon horreur des lynchages, qu'ils concernent un animal ou un président, et ce  même si je n'apprécie pas le personnage, mon horreur de l'injustice et de la bêtise qui condamnent aveuglément, ma méfiance viscérale envers ceux qui se prennent pour des Dieux et/ou qui haranguent les foules, ma peur de la foule aussi, justement !!!
 
 
Qu'est-ce qui pourrait expliquer un fin si horrible de ce jeune homme ??
 
 
Peut-être le fait d'avoir été dépendant de ce qu'il considérait comme sa "mission", au point de lui sacrifier sa vie ???
 
 
Est-ce que cela expliquerait aussi mon besoin d'avoir plusieurs activités professionnelles ???
 
 
Les effets du "nettoyage" de cette vie antérieure vont se faire sentir d'ici quelque temps m'a dit ma thérapeute.
 
On va bien voir la suite.
 
Excellente soirée à tous et toutes.
Vis sans fin ou vies antérieures ???
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 11:18
Positif ? Vraiment ????

Hello !

 
 
Parfois, dans des situations stressantes et/ou à risques que l'on traverse, on peut être tenté de balayer toutes ses inquiétudes pour survivre au stress, pour se donner l'illusion que tout va pour le mieux...
 
Ce qui est d'ailleurs possible...
 
Mais pas forcément, et dans ce cas les problèmes niés s'accumulent.
 
 
Comment se délivrer des peurs ???  
 
 
En leur faisant face, bien sûr, et non en les niant ou les fuyant, car tout ce que l'on rejette ou fuit nous revient.
 
 
Trop souvent, on pense qu'en IGNORANT ET EN TAISANT NOS PEURS, nos craintes, nos soucis, on ferait preuve de POSITIVITÉ.
 
 
Ces chers Anges ne sont pas entièrement d'accord avec cette approche, même s'il y a une part de vérité, bien sûr. 
 
 
Alors, ils m'ont demandé hier soir de rechercher dans les dictionnaires la définition du mot:
 
 
POSITIF !
 
 
Mot auquel donc on a tendance à donner la définition de: refuser de voir les problèmes et/ou tout ce qui fâche ou risque de fâcher !
 
 
Pour ce mot, comme pour tant d'autres, plusieurs définitions (sur les plans philosophique, mathématique, etc.), mais aucune qui ne rejoigne totalement celle ci-dessus pourtant...
 
 
J'ai relevé les premières trouvées, notamment dans le Larousse:
 
 
Sur le plan philosophique: 
 
"Qui est imposé à l'esprit par les faits, l'expérience".
 
ou: "Qui a un caractère de certitude".
 
 
Synonymes trouvés: 
 
 
Certain, évident, sûr, concret, pragmatique, réaliste, assuré, authentique, inattaquable, incontestable, indéniable, indiscutable, etc.
 
 
Ces chers Anges m'ont fait remarquer qu'on était quand même assez éloigné de la définition couramment donnée, à savoir: "Circulez y'a rien à voir".
 
 
Ils ont précisé:
 
 
"Nier ses peurs, ses craintes, les fuir, CE N'EST PAS SE RESPECTER, C'EST LE MEILLEUR MOYEN D'EN ATTIRER DAVANTAGE, UNE PEUR CHASSANT L'AUTRE...
 
Prenons pour exemple un enfant qui se plaint d'avoir peur. 
 
Quelle est la bonne attitude (L'ATTITUDE POSITIVE DONC) de son parent ????
 
 
Ne pas écouter ce que l'enfant lui dit, ce qui le perturbe, le tracasse, et répondre: 
 
"Ce n'est rien", sans prendre la peine de chercher si son enfant a raison de s'inquiéter, s'il y a un danger ou pas, et laisser l'enfant avec ses craintes et interrogations ???
 
 
Ou bien prendre la peine et le temps d'écouter les peurs et craintes de l'enfant, les analyser et intervenir en cas de problème ou danger avérés, prendre les décisions qui s'imposent pour assurer sa sécurité. Et au mieux, si ce ne sont "que" des peurs sans fondement, prendre le temps de le démontrer, expliquer, dédramatiser ????
 
 
Quelle est l'attitude la plus constructive, la plus responsable, la plus POSITIVE donc ????
 
 
Démonter les raisons de sa ou ses peurs, c'est le meilleur moyen (le seul ?) de la ou les neutraliser. Ainsi,on peut gagner une vraie paix intérieure, et avoir une vraie confiance, avec tous les bons résultats que cela entraîne..
 
 
Et pour le reste, notamment ce qui est de la part de "l'impondérable", de ce qui ne peut être maîtrisé  ni anticipé, ALORS DANS CE CAS, LÂCHER PRISE ET SE FAIRE CONFIANCE, FAIRE CONFIANCE A LA VIE, A SA VIE, OUI, MILLE FOIS OUI !!!!!
 
Rappel: "Aide-toi, le ciel t'aidera".
 
 
Personne ne peut faire le "travail" à notre place.
 
 
D'où l'intérêt de vivre EN CONSCIENCE, de PRENDRE LE TEMPS DE MÉDITER, DE SE CONNECTER A SA SAGESSE INTÉRIEURE, D'ANALYSER LES SIGNES ET INTUITIONS AFIN DE REDRESSER LA BARRE, ÉVENTUELLEMENT, etc."
 
 
Voilà, beau sujet de méditation en perspective ????
 
 
Bonne journée !!
Positif ? Vraiment ????
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 18:26
Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Hello !

 
 
Mes chers inspirateurs célestes, quand il parlent des peurs néfastes ont à cœur de préciser "les peurs QUI N'ONT PAS LIEU D’ÊTRE".
 
 
Car la peur n'est pas toujours une guigne qu'il faut écarter sans ménagement, loin s'en faut ! 
 
 
Ce matin, vers 5h, pendant ma méditation, ils ont précisé davantage leurs pensées.
 
 
Mais auparavant, pour plus de compréhension, je dois remonter au 4 juillet en fin d'après-midi.
 
 
J'étais en train de remplir mon arrosoir, dans le jardin, afin d'arroser mes plantes.
 
 
Bon je dois dire que j'étais "un peu" fatiguée, plutôt en mode "pilotage automatique", n'ayant pas trop écouté les mises en garde de mes braves "petits" Anges, faites quelques jours plus tôt, me prévenant que j'étais fatiguée.
 
 A ce moment je ne le sentais pas vraiment, donc j'avais fait plus ou moins l'autruche.
 
Ce qui bien sûr a eu pour résultat l'effet cité ci-dessus !
 
 
 
En ce moment, ce sont les moissons et les récoltes, donc de très gros engins agricoles passent sur la ruelle de notre hameau habituellement si tranquille. Ce qui fait que je n'ai pas fait vraiment attention quand un énorme tracteur est passé, dans un bruit assez assourdissant. D'ailleurs je lui tournais le dos...
 
 
Quand des gros bruits bizarres m'ont obligée à faire volte face pour voir de quoi il retournait...
 
 
Et là, j'ai eu une impression d'irréalité en voyant la scène qui s'était produite dans mon dos, pendant que je surveillais mon arrosoir !
 
 
UN ÉNORME ENGIN QUE TIRAIT LE TRACTEUR S’ÉTAIT DÉTACHÉ ET AVAIT ATTERRI...
 
 
SUR UN PYRACANTHA DE LA HAIE, JUSTE DERRIÈRE MOI...
 
 
 
LEQUEL ARBUSTE, HEUREUSEMENT IMPOSANT, M'AVAIT PROTÉGÉE DE L'ENGIN CAR J’ÉTAIS JUSTE SUR SA TRAJECTOIRE !!!!
 
 
 
J'étais tellement éberluée et "au radar", que je n'ai pas vraiment éprouvé de peur rétrospective. Même pas en constatant qu'il s'en était fallu de peu car le plant juste à côté **** est absent et il y a donc un vide qui aurait pu permettre le passage de l'appareil !!!!!
 
 
**** Tiens, "coïncidence" ! Le tracteur en question passe à ce moment même, tirant une benne !!!!
 
 
 
Le même tractoriste donc, ce 4 juillet ("coïncidence", ce jour est fête nationale aux Etats Unis, pays dont est originaire Joe !!!), constatant l'incident, est descendu de son engin, visiblement "retourné"... 
 
 
Ce qui explique peut-être qu'il a jugé superflu de s'excuser... La scène était tellement surréaliste !
 
 
Il a réussi avec difficulté à sortir l'engin du pyracantha dans lequel il était perché et l'a remis en place et bien attaché cette fois...
 
 
Et il est reparti aussi sec !
 
 
Encore un qui a la tête dans le guidon, apparemment, avec tous les risques que cela comporte !
 
 
 
Mon compagnon qui avait été attiré à la fenêtre par les bruits et l'agitation m'a dit:
 
"Tu as un Ange Gardien".
 
 
 
Et de préciser que j'avais failli me faire écraser par...
 
 
"UNE VIS SANS FIN" !!!!!
 
 
Étrange symbolique, non ?
 
 
 
Ce qui avait permis à ces chers Anges de me faire remarquer que...
 
 
"LES PROTECTIONS QUE L'ON SE MET NE SONT PAS OBLIGATOIREMENT NÉGATIVES, ELLES PEUVENT S’AVÉRER FORT UTILES ET LES PRECAUTIONS QUE L'ON PEUT PRENDRE PEUVENT AVOIR LEURS BONS COTES.
 
Le tout est une question de DISCERNEMENT ET DE VIGILANCE."
 
 
ILS M'ONT FAIT REMARQUER...
 
 
QUE "LE CODE DE LA ROUTE PRÉCONISE D’ÊTRE PRUDENT PAR RAPPORT A SOI-MÊME, MAIS AUSSI PAR RAPPORT A LA CONDUITE DES AUTRES USAGERS."
 
 
 
Voilà, donc ce matin ces chers Anges ont rajouté quelques précisions:
 
 
"Il est important, pour assurer sa propre sécurité et peut-être aussi celle des autres, face à une situation, de bien analyser s'il y a danger ou pas. 
 
CAR NIER UN DANGER,CE N'EST PAS UNE ATTITUDE POSITIVE, BIEN AU CONTRAIRE !!
 
Nier un danger, donc ne rien faire pour le désamorcer, c'est de...
 
L'AVEUGLEMENT.
 
 
IL N'Y A PAS QUE LE SOLEIL QUI AVEUGLE ET EMPÊCHE DE VOIR OU ON VA ET CE QU'ON FAIT.
 
 
L'AVEUGLEMENT EST ISSU DE...
 
 
PEURS !!!!
 
L'aveuglement est donc une fuite.
 
 
Plutôt que d'affronter sa peur ou ses peurs afin de les analyser, on va les nier !! 
 
Et on ne saura qu'au moment de l'épreuve qu'il y avait bien une raison d'avoir peur, et qu'on aurait peut-être pu éviter des ennuis.."
 
 
 
Ces chers Anges en étaient là de leurs explications ce matin, QUAND J'AI ENTENDU UN BRUIT VENANT DU SALON, bruit qu'il m'a semblé identifier comme un oiseau tombé dans l'insert...
 
 
JE SUIS ALLEE VOIR AVEC LA LAMPE...
 
 
Et effectivement, il y avait...
 
 
UN BEBE CHOUETTE QUI VENAIT DE TOMBER DANS LA CHEMINEE (voir les photos).
 
 
J'ai réveillé mon compagnon et on l'a récupéré et relâché pour que ses parents le prennent en charge avant le lever du jour.
 
 
Du coup, j'ai recherché sur internet la symbolique de la chouette, qui, outre de voir ce que d'autres ne voient pas, y compris lorsqu'il s'agit de choses volontairement cachées, est aussi symbole de réussite et renaissance.
 
 
Mais ces chers Anges tiennent à préciser que "cela ne doit pas empêcher, dans toute situation potentiellement dangereuse, de faire preuve de PRUDENCE, CAR LA PRUDENCE,CE N'EST PAS DE LA MÉFIANCE !"
 
 
 
Voilà, bonne soirée et peut-être bonnes vacances pour ceux qui partent
Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Partager cet article
Repost0