Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 11:04
Vallée vue des hauteurs de Cucugnan

Vallée vue des hauteurs de Cucugnan

Hello !

 
Excellente soirée hier
 
Nous avons enfin pu voir le film de Pierre Barnérias, réalisateur, en sa présence (venu spécialement de Normandie !!) et qui a pris le temps de répondre aux questions des nombreux spectateurs:
 
"THANATOS - L'ultime passage".
 
 
Nous étions d'autant plus impatients que nous devions aller le voir le...
 
16 Mars !
 
Mais cela n'avait pu se faire à cause du confinement.
 
 
Film qui traite largement du sujet des NDE (ou EMI: Expériences de Mort Imminente ou provisoire) et pose la question de la vie après la mort, à laquelle répondent scientifiques et "expérienceurs" (personnes ayant fait une NDE), notamment:
 
 
Anita MOORJANI, dont j'ai parlé dans ce blog, il y a 2 ou 3 ans, car j'ai lu tous ses livres (passionnants !), guérie à la suite de sa NDE, d'un cancer au stade ultime, qui était la cause de sa "mort provisoire".
 
 
 
Le docteur Charbonier s'exprime aussi sur ses recherches, sur les résultats obtenus en TCH.
 
 
Il y a aussi le Dr Eben ALEXANDER, Ned DOUGHERTY, entre autres.
 
 
Je vous mets le lien vers la bande annonce:
 
 
 
 
Il doit être reprogrammé prochainement sur Cahors, nous a dit le réalisateur, mais vous pouvez vous informer sur Internet des autres lieux et dates de diffusion. 
 
Pour ceux et celles intéressés par le sujet, vous ne le regretterez pas, à mon avis.
 
 
Preuve que le sujet interpelle de plus en plus, la salle du magnifique cinéma de Cahors (Le Grand Palais) était pleine, pour la première fois depuis la reprise des projections nous a-t-il été dit !!!
 
 
Bon, allez, petit aparté et un peu de chauvinisme, (même si ce n'est que ma région d'adoption), M. Barnérias a trouvé la région de Cahors très belle !!!! 
 
Et c'est vrai, le Quercy Blanc ressemble à la Provence, le calme en plus et le mistral en moins !!!
 
 
Moi qui rêvais de revenir habiter en Provence, "grâce" à ma mésaventure de 2010, j'ai réalisé que cette attirance venait du fait que je n'étais pas dans ma vie mais dans celle de ma mère (la Provence est sa région d'origine), et, les choses sont bien faites, je ne regrette pas du tout ce "remplacement" !!
 
 
Autre sujet, enfin on dirait:
 
En haut de ce billet, j'ai mis une photo prise le 6 juillet des hauteurs de...
 
CUCUGNAN.
 
 
Il s'y est passé encore un truc étrange, qui s'ajoute à la liste des signes me faisant penser que quelque chose se prépare.
 
 
Ce jour là, (jour de la Sainte Mariette, prénom qui phonétiquement est le début de mon prénom et la fin de celui de mon amie mmmmmmmmmmmmmmmm"médium" "décédée"****
 
***** en regardant ce que je viens d'écrire, d'un coup, je m'aperçois que cette série de "m" s'est écrite toute seule, sans que j'en aie conscience sur le moment !!!!!
 
 
Et vous savez quoi ?????
 
 
"AIME", c'est exactement le conseil qui a été donné tout au long du film par les "expérienceurs".
 
 
 
Bon, mais revenons à Cucugnan. 
 
Pour prendre cette photo, nous avons dû grimper** avec mon compagnon, une colline
 
** Titre de mon 2e livre: "L'Espérance qui grimpe vers les Étoiles", signe ???
 
 
Mon compagnon, monté en premier, m'a donné la main pour m'aider à grimper. Oui, j'ai perdu ma souplesse d'antan, et suis un peu "poussive" dans les côtes 😬
 
A CE MOMENT PRÉCIS LA...
 
 
La cloche a sonné 1 coup et un seul !!!
 
C'était tellement fort que j'en ai sursauté (il était 14h45).
 
 
Nous avons promené et pris des photos puis avons entrepris de redescendre.
 
 
Mon compagnon, passé le premier cette fois encore m'a tendu la main pour m'aider (oui, les descentes sont poussives aussi, tendances verre de lampe !!!).
 
 
A CET INSTANT PRÉCIS ENCORE..
 
La cloche a sonné 3 coups, toujours avec la même force !!! Il était 15 heures !
 
 
Bizarres non ces sonneries: un coup juste avant la nouvelle heure puis à la bonne heure ???
 
 
Sur le moment, j'ai craint un peu de...
 
ME FAIRE SONNER LES CLOCHES !!!!
 
 
Mais apparemment ce n'est pas la bonne interprétation car les cloches sonnent aussi pour les cérémonies (baptêmes, communions, mariages, etc.), et le "hasard" a fait qu'en lisant, peu après, un livre sur la spiritualité où il était conseillé, entre autres, de cultiver la foi et la confiance, il était ajouté à peu près ces mots:
 
 
"ET LES CLOCHES SONNERONT POUR VOUS".
 
 
Comme nous étions en vacances, j'ai oublié de noter où j'ai lu ça et ne le retrouve pas.
 
Bon, mais c'est plutôt rassurant !
 
Voilà, bonne journée et bonne santé !
Le film "THANATOS L'ULTIME PASSAGE"
Partager cet article
Repost0
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 11:11
Ma 1ère inspiration de tableau en 2002: "Au bout du tunnel, la Provence"

Ma 1ère inspiration de tableau en 2002: "Au bout du tunnel, la Provence"

Hello !
 
 
Vous le savez, depuis bien longtemps maintenant, j'ai été amenée à travailler sur les influences de ma vie et vous les ai fait partager, pour peut-être aider.
 
 
Lundi matin, j'ai été amenée à travailler sur...
 
 
Le karma et une vie antérieure, par téléphone bien évidemment, avec une excellente thérapeute, grâce à qui, ainsi qu'à sa collègue thérapeute, tout aussi excellente, j'avais aussi fait 2 constellations familiales.
 
 
Je ne savais pas si je devais le raconter ici, aussi avais-je demandé un signe, hier...
 
Demandez et vous aurez...
 
 
La réponse est arrivée ce matin de bonne heure, en allant sur Facebook...
 
Par l'intermédiaire d'un partage du Dr CHARBONIER, d'un témoignage reçu d'une "TCHiste" (personne ayant fait une TCH avec le Dr Charbonier lors d'un atelier), témoignage tardif mais ô combien impressionnant !
 
 
Même si j'ai l'habitude des surprises de ces chers Anges, je dois dire que j'ai cru avoir la berlue, la sensation d'être dans l'irréalité, et plus encore quand j'ai pris connaissance de ce témoignage dans lequel la Dame témoigne, outre le fait qu'elle ait retrouvé dans cette expérience UN LAPIN* qui avait "appartenu" à son FRÈRE, d'un événement vécu par elle en 1984 si je ne me trompe, qui fut un véritable 
 
MIRACLE !!!
 
 
* J'ai déjà eu un signe avec un témoignage d'une autre TCHiste  en rapport avec un lapin, signe qui répondait à une interrogation que je m'étais faite, et le premier gif de mon récent billet intitulé:
 
 
"Allez, y est, on y est", du 19 avril, est...
 
Le lapin blanc d'Alice disant qu'il est à la bourre !!!
 
 
Note: j'avais hésité à mettre ce titre inspiré bien sûr par mes chers Anges, craignant que cela n'inquiète des personnes sensibles, mais ils avaient insisté.
 
 
Voilà le titre de ce témoignage et le lien vers le Facebook du Dr Charbonier:
 
Note importante: je pense, (suivant mon expérience de ces 18 dernières années) et ne suis apparemment pas la seule, au vu des commentaires, que les images montrées à la dame sont des SYMBOLIQUES, et pas forcément à prendre dans le sens littéral, au pied de la lettre donc.
 
 
Pas de peurs donc, juste une Guidance afin de choisir son camp pour le futur, et surtout confirmation, incitation à croire aux Miracles !
 
 
"L'au-delà est parfois de l'autre côté du tunnel"
 

https://www.facebook.com/JJ.Charbonier/?__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARAgjCzw6FHrQYUiv8l5C5lm2KAu3Iia1luqKVRXrkqKUBVFQQ8IMNtUp8lW85SWLJEJJzpqxo1dTyVH  

 
 
 
 
Pourquoi ai-je parlé de "berlue" ???
 
 
Parce que lors du travail que nous avons fait avec ma thérapeute lundi, elle a capté une de mes vies antérieures. J'avais fait appel à elle car je ressentais toujours en moi des blocages, des craintes, malgré l'augmentation de mes capacités et tout mon désir de "passer à la vitesse supérieure" avec mes chers inspirateurs célestes.
 
 
Sa "canalisation" lui a fait voir un jeune homme (21 ans)...
DANS UN TUNNEL !!
 
 
C'était pendant la guerre de 14/18. Ce TUNNEL était très long, le jeune soldat y rampait depuis longtemps. Elle ressentait une impression d'oppression, de suffocation, de peur. Il lui a été donné l'info que ce jeune homme avait participé à creuser ce tunnel. 
 
C'était en vue d'aller surprendre l'ennemi. 
 
 
Le jeune homme était le premier dans le TUNNEL, d'autres suivaient A LA QUEUE LEU LEU (à rapprocher du "train de satellites" que nous avons vu dans le ciel étoilé le matin de Pâques ? voir billet du 14 04 20 "Petite interruption mais bons augures pour la suite").
 
Quand enfin ce pauvre soldat est arrivé au bout du tunnel, à l'air libre, qu'il a pu respirer à pleins poumons et cru être délivré...
 
 
IL S'EST FAIT CUEILLIR PAR L'ENNEMI QUI AVAIT ÉTÉ PRÉVENU ET ATTENDAIT...
 
 
Il n'a pas réalisé, sur le moment. 
Comme il était en tête, l'ennemi l'a pris pour le CHEF et l'a "malmené" euphémisme !) pour lui faire dire CE QU'IL NE POUVAIT PAS DIRE, PUISQU'IL NE LE SAVAIT PAS, n'étant pas le chef !
 
Ils ont même FUSILLE devant lui ses collègues pour l'obliger à parler...
Pour finir par le FUSILLER lui aussi !
 
Note pour ceux qui me lisent depuis peu: le premier mari de ma mère et un de ses frères ont été FUSILLES en tant que Résistants en 1944 (2e guerre mondiale) et ma mère, qui était allée supplier à genoux le CHEF "occupant" de laisser la vie sauve à son mari, s'était entendu donner une fin de non recevoir au motif que les "Français tuaient des occupants, donc son mari mourrait".
 
 
Note: ces pauvres Résistants avaient dû CREUSER leur tombe avant d'être fusillés.
 
 
A méditer pour ceux et celles qui pensent que la guerre, le conflit, la haine et la violence sont les seules voies possibles ?????
 
 
En tous cas je comprends de mieux en mieux, au fur et à mesure de mes recherches, mon dégoût et ma révulsion pour toute forme de guerre, qui menace non seulement la personne, mais aussi parfois les générations suivantes.
 
 
Cette "canalisation" de ma thérapeute m'a "parlé" dès le début, car j'ai la phobie des tunnels, d'ailleurs plus elle parlait, plus je partageais ses sensations. 
 
 
Je ressens de l'admiration pour les spéléologues, parce que rien que de les voir à la télé, j'ai une impression d'étouffement, de révulsion, de danger. Et quand je traverse un tunnel en voiture, j'ai toujours une angoisse, j'appelle d'ailleurs parfois mes chers Anges pour conjurer la peur
 
 
J'avais imaginé que cela pouvait être que j'avais été enterrée vivante dans une autre vie.
 
 
Le travail de ma thérapeute m'a donné une impression de délivrance, quelque part. 
 
Un peu plus tard dans la journée, j'ai réalisé que c'était peut-être à rapprocher de 2002 (année du départ de la réception de mes messages), et plus particulièrement de ma première inspiration de tableau, peu après notre arrivée en Provence (berceau de ma famille maternelle, où vivent encore plusieurs membres de la famille).
 
 
C'était à Pertuis (Vaucluse), non loin de Cadenet (où Geneviève Delpech a vécu ce qu'elle appelle "L'expérience du Tout"). 
 
 
"Coïncidence", mes excellents amis Claude et Colette (alias parfois Coco !) habitent à Cadenet, et nous sommes allés les voir les 11 (Sainte Notre Dame de Lourdes !!) et 12 Février (Saint Félix !!). 
 
 
Cela faisait des années que nous ne nous étions vus.
 
 
Le 11, nous avons grimpé, avec mon compagnon...
 
 
La colline qui surplombe leur maison ("quelqu'un"  il y a plus de 40 ans, chantait 
 
"Elle m'a dit d'aller siffler "là-haut" sur la colline", je n'ai pu m'empêcher d'y penser et d'en sourire, à ce moment là !).
 
 
Bon, revenons aux inspirations de tableaux reçues début 2002. J'avais intitulé le tout 1e...
 
"AU BOUT DU TUNNEL LA PROVENCE" !!!!
 
 
Voir photo en haut du billet. Dans mon esprit, il me faisait penser aux expériences "d'EMI" ou "NDE". Mais je l'avais appelé ainsi car la Provence, après 3 ans et demi passés en région parisienne, me semblait le Paradis. 
C'était le rêve de ma vie qui s'était réalisé !
 
 
Et le 2ème tableau, exécuté peu après, s'appelait...
 
"L'ANGE GARDIEN"...
 
 
A peine l'avais-je terminé que tout a commencé pour moi. 
 
Je vous en dis plus dès que possible !
"Au bout du tunnel, la Provence"
Partager cet article
Repost0
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 15:43
N'oublions pas: Ce qui doit être sera !!!
Hello !
 
 
Comme me l'avaient laissé craindre mes chers inspirateurs célestes, (voir billet), quand ils m'ont inspiré de faire et d'offrir un mini Ange lumineux la nuit, au Dr Charbonier et à ses 2 coéquipiers (Marc et Etienne), en formant le souhait qu'ils les protègent, (lors de notre première TCH, le 10 janvier 2020)... 
 
 
La sortie du dernier ouvrage du Dr Charbonier, le 6 février:
 
 
"J'ai envoyé 10000 personnes dans l'au-delà"
 
 
a bien fait "grincer "quelques" dents", pour reprendre leur expression (voir photo du livre en tête de billet).
 
 
En effet, "coïncidence" * ce 6 février, le Docteur et son épouse ont été mis en garde à vue !
 
 
* ce qui semble confirmer le sens originel du mot "coïncidence", que nous avons oublié, le mettant sur le compte du "hasard", comme l'ont expliqué ces chers Anges il y a quelque temps, à savoir:
 
 
- CO: ensemble, association, simultanéité...
 
- INCIDENCE: conséquence, répercussion, influence...
 
 
Afin que chacun se fasse son opinion, il est important que chacun ait droit à la parole, je vous mets donc ci-dessous le lien vers une vidéo du Dr Charbonier dans laquelle il s'explique sur cette garde à vue:
 
 
 
 
 
Vous pouvez aussi aller sur son FACEBOOK pour lire son témoignage et aussi des extraits de témoignages "d'expérienceurs" TCH.
 
 
Ca m'a rappelé le cas de beaucoup de médecins (entre autres corporations), harcelés parce qu'ils sortent des sentiers battus, et tant pis s'ils aident des milliers de gens, et surtout le Docteur PERRONNE, en son temps, qui a tant fait pour les malades de Lyme, livrés à eux-mêmes, sans personne pour les soigner ou les aider.
 
 
 
Ca m'a aussi rappelé, même si c'est dans une bien moindre mesure, ceux et celles qui me suivent depuis le début s'en souviennent probablement, quand j'ai voulu offrir un exemplaire de mon 1er livre, en 2007, à la médiathèque du village où nous habitions à ce moment là, car plusieurs personnes du village étaient intéressées pour le lire...
 
 
Le responsable de ladite médiathèque l'a purement et simplement refusé, après l'avoir gardé 3 semaines, et sans avoir le courage de me le rendre personnellement.
 
 
 
Remarquez, cela m'a permis d'en vendre beaucoup au lieu que les gens les lisent gratuitement, mais bon, ce n'était pas mon but...
 
 
 
Beaucoup de gens semblent ne pas savoir qu'il y a bien plus haut et plus puissant que l'être "humain".
 
Bonne soirée !!!
N'oublions pas: Ce qui doit être sera !!!
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 09:51
Ça va mieux en le disant !!!

Hello !

 
Confirmation de mon billet du 22/01 ?
 
 
Le lendemain matin (23), sur Facebook, quelqu'un a partagé cette citation du très regretté Guy Corneau dont j'ai lu plusieurs ouvrages ("Victime des autres, bourreau de soi-même" et "La guérison du coeur", entre autres), qui m'ont beaucoup apporté... Comme à tant d'autres. 
La voici:
 
 
"Lorsque nous mettons des mots sur les maux, lesdits mots deviennent des mots dits et cessent d'être maudits".
 
 
En le lisant, j'ai immédiatement pensé que mes chers Anges ne pouvaient qu'approuver cette affirmation sous forme de jeu de mots qui ressemble tant à leur style...
 
Apparemment c'était le cas, car par retour, ils m'ont inspiré cette suite:
 
"Ne restons donc pas sans mot dire ni maux dire, pour éviter de maudire... soi-même et/ou quelqu'un d'autre" !!!
 
 
Ils précisent toutefois: 
 
"En temps voulu, au fur et à mesure, (c'est une question de respect de soi-même), et non pas quand la coupe est pleine, d'avoir trop retenu, afin que ce soit avec sagesse, respect et discernement, ce qui n'exclue pas la fermeté."
 
 
Note: on peut l'écrire pour soi-même, si on ne veut ou ne peut en parler à un psychothérapeute, afin de s'en libérer, puis brûler le papier, en visualisant que la fumée emporte le traumatisme. 
 
 
Note 2: Je préfère cette option plutôt que de le jeter dans une rivière pour éviter qu'un poisson ou un autre animal n'en avale un morceau. Bon, mais ça n'est que mon avis.
 
 
Autre sujet... Quoi que...
 
Une de mes lectrices qui se reconnaîtra m'a permis de connaître un site de radio: "Radio Médecine douce".
 
J'y ai trouvé une émission (du 20/03/13) sur...
 
LES HYPERSENSIBLES, présentée par Nathalie Lefèvre avec pour intervenante: Sophie Schlogel.
 
 
Emission très instructive qui devrait apporter beaucoup de connaissance et d'encouragements à ceux et celles qui ont cru nécessaire de se couper de leur sensibilité, comme à ceux et celles qui tentent de survivre au gré des "tsunamis émotionnels", et notamment quand les circonstances leur font croiser la route de "brutes épaisses"...
 
 
Même si ces rencontres avec lesdites "brutes épaisses" ont un sens, il n'en reste pas moins qu'il faut surmonter le truc !!!!
 
 
Voici le lien:
 
 
 
 
Revenons au sujet de mon billet du 26. 
 
Il semble que l'intuition que j'ai eue, qui me parlait d'anniversaire soit la bonne, car si je n'ai pas retrouvé ma généalogie, j'ai pu remarquer, à la relecture du livret de famille de ma mère et son premier mari, que ce dernier était né un 18 janvier, dans un village de Corse, et que son fils (qui n'avait que 4 mois et demi à son décès, pas 8)...
 
Est décédé un 18 janvier, un peu plus de 3 ans après le "décès" de son père, (qui aurait eu 29 ans ce jour là)...
 
 
Mais fait étonnant, il est "décédé" dans le même village de Corse !!! (rappel: ma mère l'avait confié quelques jours à sa belle-mère).
 
Étranges destins !
 
 
Et à la relecture de mon agenda, j'ai constaté que c'était ce jour là (samedi 18 passé) que j'ai eu tous ces "clins d’œil" liés à Michel DELPECH (voir billet précédent)...
 
Je ne vois pas le rapport, mais bon !
 
 
Tant que je suis sur ce sujet là, sur cette même radio "Médecine Douce", hier était diffusée une émission:
 
"Et si la mort n'était qu'un passage", avec Valérie Seguin pour intervenante...
 
 
Emission à laquelle participait Geneviève Delpech, entre autres !!!
 
La programmation ce jour là serait un clin d'oeil que ça ne m'étonnerait pas, connaissant le sens de l'humour "ambiant" "là-haut", car c'était...
 
la Saint Thomas d'Aquin !!!!
 
 
Hi ! Hi ! A l'intention de ceux qui ne veulent croire que ce qu'ils voient ??????
 
 
Vous pourrez accéder au podcast sur le site, si le sujet vous intéresse.
 
Voilà, bonne journée !
Ça va mieux en le disant !!!
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 10:31
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"

Hello !

 
 
Le mieux est de lire les livres du Dr Charbonier pour comprendre ce qu'est la TCH, mais plus particulièrement pour quelqu'un qui m'a posé la question, ne sachant pas de quoi il s'agissait, c'est une méditation/hypnose, qui dure 1h30 environ, mise au point par le Dr, qui peut amener à avoir des contacts avec un ou des défunts, son ou des Anges, Guides, voire pour certains des contacts avec d'autres mondes, développer des capacités, etc.
 
 
Revenons donc à notre TCH du 10 janvier. 
 
 
Mon compagnon et moi-même ne sommes pas des pros de l'ordi ni des nouvelles technologies. Afin de faire la préparation conseillée, après notre inscription, je suis allée sur le site, écouter l'hypnose de préparation, notée "MP3".
 
 
Sauf que c'était pratiquement inaudible depuis l'ordi, même micro à fond, donc impossible de la mettre en pratique.
 
J'ai cru qu'il fallait un casque particulier, donc j'ai laissé tomber 😵💩  
 
Nous avons donc fait 2 séances d'hypnose sur le lâcher prise depuis des sites internet, quelques jours avant...
 
 
Mais le matin de la TCH, allez savoir pourquoi, j'ai tenté d'écouter à nouveau l'hypnose du Dr...
 
 
Et ça fonctionnait très bien ! 😬
 
 
Du coup, on en a fait une juste avant de partir. Durant celle-là, j'ai clairement entendu une affirmation/réflexion en rapport avec une énorme problématique de ma vie, qu'elle soir une conséquente directe des stratégies de ma mère pour survivre aux drames vécus... ou pas...
 
 
Ce qui a fait remonter des colères en moi, car cela pointait directement une ou des sources des souffrances de ma vie.
 
 
Etant donné que mon vœu pour cette séance de TCH était de m'ouvrir davantage à l'Amour, j'en ai parlé précédemment, mais aussi, par ricochet... de retrouver plus d'Amour pour ma mère (mis à mal par les dernières décennies où la démence a peu à peu commencé à s'insinuer en elle)...
 
 
dans l'espoir de l'aider à trouver la paix et à être bien là où elle est, pensais-je...
 
 
Et je dois bien avouer que cet Amour là me manque. C'est un peu difficile à vivre cette faille.
 
 
 
Alors, cette phrase "entendue" ne cadrait pas avec mes espoirs, et j'ai signifié à mes chers Anges:
 
"Vous ne m'aidez pas avec ça !"
 
 
 
Bon, mais l'expérience m'a amenée à prendre les choses comme elles viennent, et accepter que peut-être quelque chose a besoin d'être "nettoyé", comme un mal pour un bien. 
 
 
J'avais juste oublié que rares sont les situations guéries par un claquement de doigts 
 
 
 
Pendant la TCH, j'ai ressenti des "douleurs" au niveau des os de la face, comme s'ils cherchaient à se dilater. C'était même un peu difficile, et m'a souvent détournée de la voix du Dr. 
 
 
Est-ce à rapprocher de la sensation bizarre que j'ai depuis le jour de mon dernier anniversaire, en 2019, au niveau des oreilles, surtout de la droite: une impression d'hyperacousie sans gêne ni douleur, notamment de ressentir le déplacement d'air généré quand quelqu'un ferme une porte, une fenêtre, ou même la vitre de l'insert !!!!!
 
Symbolique ????
 
 
Quand ce fait a commencé, nous mangions dans un restaurant, avec mon compagnon. Nom du restaurant ?
 
"Le Lamparo", ce terme désigne une lumière utilisée par des pêcheurs !!!
 
 
J'ai donc eu un peu de mal à lâcher prise sur le mental (la CAC), mais à un moment (fugitif), il m'a semblé que des visages pas assez nets cependant, essayaient de s'approcher puis j'ai eu la certitude que ma mère cherchait à m'apparaître car j'ai entendu:
 
 
"C'est Maman"...
 
 
Mais ça ne s'est pas fait. J'ai eu l'intuition qu'une crainte m'en avait empêchée, mais sans en être sûre vraiment.
 
 
Voilà, je n'ai rien eu d'autre ce soir du 10 janvier...
 
 
Mais le lendemain matin, j'ai été réveillée par un rêve: 
 
 
Je descendais les escaliers de la dernière maison où j'ai habité avec mes parents et mon frère. Arrivée au rez de chaussée, quand j'ai ouvert la porte pour sortir, ma mère était dans l'embrasure, vêtue de bleu, avec une épingle à nourrice qui fermait son chemisier...
 
 
J'ai ressenti de la peur et un malaise  qui m'a fait craindre de tomber dans les pommes.
 
 
Cela m'a réveillée et j'ai bien compris que mes chers Anges ne pouvaient pas accéder à mes désirs parce que j'avais encore un travail à faire sur les peurs.
 
 
Pour s'ouvrir à l'Amour, IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR !!!
 
 
Et la peur, je l'ai eue toute ma vie..
 
 
Toute ma vie, toute notre vie, avec mon frère, on a fait attention à nos paroles, et étouffé nos ressentis, de crainte des réactions de notre mère que sa souffrance non soignée a souvent rendue comme une grenade dégoupillée...
 
 
Plus particulièrement dans les 20 dernières années et jusqu'à là fin, je ne savais jamais si je n'allais pas tomber sur un moment de crise... dont j'allais faire les frais.
 
 
Alors j'ai pris l'habitude d'essayer de me protéger, tant bien que mal... plutôt mal que bien parfois, car je me suis refermée sur moi-même... Mais depuis 2012, je n'étais plus que son seul enfant, donc il fallait tenir.
 
 
 
Et la peur de la folie, dans l'enfance, c'était ma terreur, c'est ce qui m'a fait refuser mes capacités. 
 
Etrange, non ???
 
 
Alors voilà, grâce à tout cela, j'ai bien compris que si je veux que ma mère soit bien là où elle est, il faut que je guérisse de tout mon vécu complètement, le travail sur le pardon ne suffit pas, tant pour nous-mêmes que pour eux, même si c'est une étape importante. 
 
 
Même si cela m'avait été souvent dit, tant par mes chers Anges que par les psy, j'espère avoir bien intégré maintenant grâce à cette expérience, qu'on ne peut plus rien faire pour "récupérer" la vie de ceux qui nous ont quittés, A PART SEULEMENT  de nous libérer, car c'est cela qui va les libérer aussi.
 
 
"Là-haut", ils sont libérés de tout leur contingent terrestre, les choses sont remises à leur vraie place, ils savent ce que nous avons vécu et ont acquis la compréhension, même si ce qui a été vécu avait té choisi.
 
 
Sont-ce les effets conjugués de la première pleine lune de l'année, qui avait lieu le 10 janvier, et de l'éclipse conjointe qui selon les astrologues pouvait amener à cette "épuration" potentiellement difficile à vivre qui ont eu cet effet là sur moi autour de la TCH ????
 
 
Mais il est bon de savoir que quand nos Anges répondent à une demande que nous leur faisons, ET même si cela peut paraître difficile sur le moment, voire contre productif, c'est toujours pour un mieux derrière, voire une guérison:
 
 
ILS NOUS ENTOURENT DE LEUR ASSISTANCE ET METTENT A NOTRE DISPOSITION TOUT CE QU'IL FAUT POUR COMPRENDRE, AGIR ET PASSER AU MIEUX LES CHOSES, CAR SEUL L'AMOUR LES INSPIRE...
 
Point de considération d'emprise, ni de question matérielle, ni de mauvais jugement chez eux.
 
 
C'est, mais cette remarque n'engage que moi, ce qui fait la différence avec l'aide ou l'assistance que peuvent apporter les êtres humains, même les mieux formés et les plus "humains",même si l'un n'empêche pas l'autre bien sûr.
 
 
Bonne journée !!!
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 13:22
Suite de mon expérience de la TCH

Hello !

 
 
Je n'attendais rien de particulier en allant à la TCH (et c'est la recommandation du Dr Charbonier), ce d'autant plus que j'avais eu ce cadeau magnifique de VOIR mon frère, rêve éveillé ou pas.
 
 
J'avais "seulement" le souhait de m'ouvrir d'avantage à l'Amour...
 
 
 
Mes premières impressions me donnent à penser que la TCH peut être une bonne approche, un bon outil, au moins, et pour certains plus, pour la guérison des blessures, et pas seulement celles liées au deuil. Parce qu'il n'est pas facile, loin s'en faut, d'aller "déterrer" ce qui a fait mal. 
Cela demande beaucoup de courage, de persévérance, de moyens aussi, et de temps.
 
 
Le pli le plus souvent prisé est: aller de l'avant, oublier, continuer à survivre, sinon à vivre.
 
 
La TCH me semble permettre de faire un travail en sécurité, en allant peut-être plus vite au nœud d'un problème.
 
 
 
Car, et cela me semble amener une confirmation d'un billet précédent, ce n'est pas nous qui décidons vraiment du déroulement ni du chemin pour aller vers ce dont on a besoin à ce moment là...
 
 
 
Mon témoignage n'a pas pour vocation de culpabiliser, ni de donner des leçons. 
 
La vie est difficile pour tout le monde, et chacun fait ce qu'il peut, comme il peut. 
 
 
"L'art" d'être parent est d'une complexité extrême, et parfois, en ne voulant pas reproduire les erreurs de nos parents, non plus que ce que l'on a vécu (ou subi),...
 
On se retrouve à faire d'autres erreurs qui ne sont pas forcément mieux. 
 
Et notre propre souffrance est tellement lourde, parfois, qu'en s'efforçant de survivre, tout simplement, on ne voit pas les souffrances des autres, 
 
 
On navigue à vue, dirais-je, dans ce bas monde.
 
 
 
Mais ce qu'il me tient à cœur de démontrer ici, c'est qu'il est d'une extrême importance de soigner ses blessures, ses failles, de l'enfance, (et pas seulement d'ailleurs), mais particulièrement les souffrances liées au deuil.
 
 
Et le deuil d'un enfant est tellement destructeur pour un parent, qu'il nécessite de bien intégrer, D'APRÈS MON VÉCU CHÈREMENT PAYE, AINSI QUE CELUI DE MON FRÈRE QUI N'EST PLUS LA POUR EN PARLER, HÉLAS*****, QUE CELA NE PEUT PAS ETRE GUÉRI SEULEMENT AVEC LE TEMPS.
 
 
Surtout si on a enterré l'épreuve.
 
 
***** Tiens, encouragement probable de mes chers inspirateurs célestes, dans cet exercice difficile de témoignage, un prénom composé suivi d'un nom sont donnés à la télé au moment où j'écris ces mots:
 
 
 "ANGE", suivi de la 2è partie du prénom composé et d'un nom de famille... 
 
 
Qui sont mon nom de famille, une partie du prénom de ma mère et du mien (phonétiquement).... lesquels sont aussi le prénom et le nom d'une ancêtre de ma généalogie, dont je portais peut-être une mémoire familiale, (j'en ai parlé dans un billet d'avril 2019). Cette personne a été enfermée pendant 18 ans à cause de ses idées religieuses, et à la place de son frère.
 
 
Titre de l'émission:
 
"Demain nous appartient" !!!!!!!!!!!
 
 
 
Encourageant, apparemment, pour le résultat de notre première mission à chacun: retrouver notre "Etre véritable" 
 
 
Revenons à notre sujet par une remarque importante:
 
 
Que dire aussi quand en plus d'autres drames et pertes viennent alourdir une épreuve ????
 
 
 
NOTE IMPORTANTE: Ces chers Anges ont toujours eu à cœur de préciser:
 
 
"Il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur", expliquant que suivant le vécu et le "formatage" de l'enfance de quelqu'un:
 
 
"la perte d'un être cher peut tuer, un rejet, un abandon peuvent tuer, un licenciement peut tuer, du harcèlement peut tuer, une maladie peut tuer, etc., car cela peut ramener à d'intenses souffrances non dépassées mais seulement enfouies... Comme une bombe à retardement.
 
Alors que d'autres personnes pourront survivre à plusieurs de ces épreuves".
 
 
 
Mes "braves" Anges ont développé une énergie qui m'émeut particulièrement, même si le "travail" n'est pas tout à fait fini, apparemment:
 
 
POUR ME PERMETTRE DE SORTIR DU ROLE DE "L'ENFANT PANSEMENT", et M'OCCUPER DE MES BLESSURES.
 
 
Mon frère n'a pas eu cette chance, qui ne croyait pas aux Anges ni à ce que je vivais... sur quoi il ironisait parfois... jusqu'à quelques mois avant sa mort. Mais trop tard pour guérir, l'auto destruction avait fait trop de ravages dans son corps. 
 
 
Par contre CELA LUI A PERMIS DE "TROUVER SA PLACE DANS L'UNIVERS" (paroles d'une amie médium) RAPIDEMENT...
 
ET CELA, C'EST ÉNORME !!!
 
 
Malheureusement notre mère a toujours rejeté la spiritualité, et elle ne supportait pas mes croyances et mon chemin.
 
 
Même si j'ai eu la "vision" de son arrivée dans l'au-delà, attendue et fêtée par plusieurs personnes (dont je n'ai pas vraiment distingué les traits) mais parmi lesquels il y avait sa mère, ses frères, sœurs, ses fils, ses maris, je sais qu'elle n'a pas trouvé véritablement la paix.
 
 
Je le craignais et l'appréhendais, son retour, dans les moments difficiles de ma vie, car lorsqu'on lit les témoignages des "expérienceurs" (personnes ayant vécu une NDE ou Expérience de Mort Provisoire (comme dit le Dr Charbonier), on voit défiler sa vie et on ressent ce que les autres ont ressenti face à nos comportements.
 
 
Je ne veux pas dire par là qu'il faut croire aux Anges... quoi que... mais qu'il est de tout première importance de soigner ses blessures, surtout quand comme ma mère on a vécu l'enfer.
 
 
Rappel pour ceux et celles qui me lisent depuis peu: enfance difficile, confrontée à la violence, ensuite la guerre, puis son 1er mari, qui avait 25 ans et son frère de 18 ans fusillés en tant que Résistants en 1944. 
 
Elle avait 22 ans et avec sa mère,elles ont dû aller chercher les  corps dans un charnier. 
 
 
Et pour couronner le tout, alors qu'elle avait fait la promesse à son mari, la dernière fois qu'elle l'a vu, de ne jamais se séparer du petit (il avait 8 mois environ), elle a consenti, à cause de son travail, à confier son enfant à sa belle-mère, qui était en Corse...
 
Et l'enfant est mort là bas... Il n'avait pas 5 ans.
 
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent le sentiment de culpabilité qui peut ronger. J'ai eu à le passer pour le "départ" de mon frère.
 
 
Mais quand il s'agit d'un enfant, ce sentiment là est décuplé, surtout quand les circonstances s'y prêtent, et cela peut être catastrophique si on ne le soigne pas. Et mettre le déni sur le fait n'est pas soigner, car le mal continuera à ronger insidieusement, avec parfois le risque de chercher des boucs émissaires.
 
 
Remarque: plusieurs de mes connaissances ont développé un cancer du sein peu après la perte d'un enfant.
 
 
Beaucoup d'ouvrages traitent du sens des maladies.
 
 
 
Même si grâce à mes chers Anges j'étudie la psychologie et la psychogénéalogie depuis bien longtemps, JE NE SUIS PAS PSY, n'ai pas envie de le devenir, et n'ai pas d'actions chez les psy...
 
 
Mais je suis prête à vous signer en 50 exemplaires l'attestation que dans de telles circonstances, sans aide de professionnels, tôt ou tard les effets dévastateurs se feront sentir, y compris pour la personne elle-même.
 
 
J'en ai parlé dans un billet il y a quelque temps, mes chers inspirateurs célestes pointent le danger de la DÉMENCE (Alzheimer, mais pas seulement) lié à des DENIS DE SOUFFRANCE (Dément/ce).
 
 
Mais il est bon de savoir que par la suite, un ou une descendant(e) au moins se chargera de toute souffrance qui a été enfouie et pas soignée, parfois avec des "coïncidences" de dates, d'âge, entre autres,et viendra essayer de "l'exorciser".
 
 
Rappel de ce que disent les psy: 
 
"Tout ce qui n'est pas exprimé s'imprime".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Et en prime, ça déprime".
 
 
Même si ce n'est pas vraiment important de le répéter, là encore ce blog touche ceux et celles qui doivent l'être, je précise quand même que je nomme mes chers inspirateurs célestes "Anges" car cela m'est présenté ainsi, COMME UN TERME GLOBAL.
 
 
Allez, la suite bientôt !
Bonne journée !
Suite de mon expérience de la TCH
Partager cet article
Repost0