Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 10:31
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"

Hello !

 
 
Le mieux est de lire les livres du Dr Charbonier pour comprendre ce qu'est la TCH, mais plus particulièrement pour quelqu'un qui m'a posé la question, ne sachant pas de quoi il s'agissait, c'est une méditation/hypnose, qui dure 1h30 environ, mise au point par le Dr, qui peut amener à avoir des contacts avec un ou des défunts, son ou des Anges, Guides, voire pour certains des contacts avec d'autres mondes, développer des capacités, etc.
 
 
Revenons donc à notre TCH du 10 janvier. 
 
 
Mon compagnon et moi-même ne sommes pas des pros de l'ordi ni des nouvelles technologies. Afin de faire la préparation conseillée, après notre inscription, je suis allée sur le site, écouter l'hypnose de préparation, notée "MP3".
 
 
Sauf que c'était pratiquement inaudible depuis l'ordi, même micro à fond, donc impossible de la mettre en pratique.
 
J'ai cru qu'il fallait un casque particulier, donc j'ai laissé tomber 😵💩  
 
Nous avons donc fait 2 séances d'hypnose sur le lâcher prise depuis des sites internet, quelques jours avant...
 
 
Mais le matin de la TCH, allez savoir pourquoi, j'ai tenté d'écouter à nouveau l'hypnose du Dr...
 
 
Et ça fonctionnait très bien ! 😬
 
 
Du coup, on en a fait une juste avant de partir. Durant celle-là, j'ai clairement entendu une affirmation/réflexion en rapport avec une énorme problématique de ma vie, qu'elle soir une conséquente directe des stratégies de ma mère pour survivre aux drames vécus... ou pas...
 
 
Ce qui a fait remonter des colères en moi, car cela pointait directement une ou des sources des souffrances de ma vie.
 
 
Etant donné que mon vœu pour cette séance de TCH était de m'ouvrir davantage à l'Amour, j'en ai parlé précédemment, mais aussi, par ricochet... de retrouver plus d'Amour pour ma mère (mis à mal par les dernières décennies où la démence a peu à peu commencé à s'insinuer en elle)...
 
 
dans l'espoir de l'aider à trouver la paix et à être bien là où elle est, pensais-je...
 
 
Et je dois bien avouer que cet Amour là me manque. C'est un peu difficile à vivre cette faille.
 
 
 
Alors, cette phrase "entendue" ne cadrait pas avec mes espoirs, et j'ai signifié à mes chers Anges:
 
"Vous ne m'aidez pas avec ça !"
 
 
 
Bon, mais l'expérience m'a amenée à prendre les choses comme elles viennent, et accepter que peut-être quelque chose a besoin d'être "nettoyé", comme un mal pour un bien. 
 
 
J'avais juste oublié que rares sont les situations guéries par un claquement de doigts 
 
 
 
Pendant la TCH, j'ai ressenti des "douleurs" au niveau des os de la face, comme s'ils cherchaient à se dilater. C'était même un peu difficile, et m'a souvent détournée de la voix du Dr. 
 
 
Est-ce à rapprocher de la sensation bizarre que j'ai depuis le jour de mon dernier anniversaire, en 2019, au niveau des oreilles, surtout de la droite: une impression d'hyperacousie sans gêne ni douleur, notamment de ressentir le déplacement d'air généré quand quelqu'un ferme une porte, une fenêtre, ou même la vitre de l'insert !!!!!
 
Symbolique ????
 
 
Quand ce fait a commencé, nous mangions dans un restaurant, avec mon compagnon. Nom du restaurant ?
 
"Le Lamparo", ce terme désigne une lumière utilisée par des pêcheurs !!!
 
 
J'ai donc eu un peu de mal à lâcher prise sur le mental (la CAC), mais à un moment (fugitif), il m'a semblé que des visages pas assez nets cependant, essayaient de s'approcher puis j'ai eu la certitude que ma mère cherchait à m'apparaître car j'ai entendu:
 
 
"C'est Maman"...
 
 
Mais ça ne s'est pas fait. J'ai eu l'intuition qu'une crainte m'en avait empêchée, mais sans en être sûre vraiment.
 
 
Voilà, je n'ai rien eu d'autre ce soir du 10 janvier...
 
 
Mais le lendemain matin, j'ai été réveillée par un rêve: 
 
 
Je descendais les escaliers de la dernière maison où j'ai habité avec mes parents et mon frère. Arrivée au rez de chaussée, quand j'ai ouvert la porte pour sortir, ma mère était dans l'embrasure, vêtue de bleu, avec une épingle à nourrice qui fermait son chemisier...
 
 
J'ai ressenti de la peur et un malaise  qui m'a fait craindre de tomber dans les pommes.
 
 
Cela m'a réveillée et j'ai bien compris que mes chers Anges ne pouvaient pas accéder à mes désirs parce que j'avais encore un travail à faire sur les peurs.
 
 
Pour s'ouvrir à l'Amour, IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR !!!
 
 
Et la peur, je l'ai eue toute ma vie..
 
 
Toute ma vie, toute notre vie, avec mon frère, on a fait attention à nos paroles, et étouffé nos ressentis, de crainte des réactions de notre mère que sa souffrance non soignée a souvent rendue comme une grenade dégoupillée...
 
 
Plus particulièrement dans les 20 dernières années et jusqu'à là fin, je ne savais jamais si je n'allais pas tomber sur un moment de crise... dont j'allais faire les frais.
 
 
Alors j'ai pris l'habitude d'essayer de me protéger, tant bien que mal... plutôt mal que bien parfois, car je me suis refermée sur moi-même... Mais depuis 2012, je n'étais plus que son seul enfant, donc il fallait tenir.
 
 
 
Et la peur de la folie, dans l'enfance, c'était ma terreur, c'est ce qui m'a fait refuser mes capacités. 
 
Etrange, non ???
 
 
Alors voilà, grâce à tout cela, j'ai bien compris que si je veux que ma mère soit bien là où elle est, il faut que je guérisse de tout mon vécu complètement, le travail sur le pardon ne suffit pas, tant pour nous-mêmes que pour eux, même si c'est une étape importante. 
 
 
Même si cela m'avait été souvent dit, tant par mes chers Anges que par les psy, j'espère avoir bien intégré maintenant grâce à cette expérience, qu'on ne peut plus rien faire pour "récupérer" la vie de ceux qui nous ont quittés, A PART SEULEMENT  de nous libérer, car c'est cela qui va les libérer aussi.
 
 
"Là-haut", ils sont libérés de tout leur contingent terrestre, les choses sont remises à leur vraie place, ils savent ce que nous avons vécu et ont acquis la compréhension, même si ce qui a été vécu avait té choisi.
 
 
Sont-ce les effets conjugués de la première pleine lune de l'année, qui avait lieu le 10 janvier, et de l'éclipse conjointe qui selon les astrologues pouvait amener à cette "épuration" potentiellement difficile à vivre qui ont eu cet effet là sur moi autour de la TCH ????
 
 
Mais il est bon de savoir que quand nos Anges répondent à une demande que nous leur faisons, ET même si cela peut paraître difficile sur le moment, voire contre productif, c'est toujours pour un mieux derrière, voire une guérison:
 
 
ILS NOUS ENTOURENT DE LEUR ASSISTANCE ET METTENT A NOTRE DISPOSITION TOUT CE QU'IL FAUT POUR COMPRENDRE, AGIR ET PASSER AU MIEUX LES CHOSES, CAR SEUL L'AMOUR LES INSPIRE...
 
Point de considération d'emprise, ni de question matérielle, ni de mauvais jugement chez eux.
 
 
C'est, mais cette remarque n'engage que moi, ce qui fait la différence avec l'aide ou l'assistance que peuvent apporter les êtres humains, même les mieux formés et les plus "humains",même si l'un n'empêche pas l'autre bien sûr.
 
 
Bonne journée !!!
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 13:22
Suite de mon expérience de la TCH

Hello !

 
 
Je n'attendais rien de particulier en allant à la TCH (et c'est la recommandation du Dr Charbonier), ce d'autant plus que j'avais eu ce cadeau magnifique de VOIR mon frère, rêve éveillé ou pas.
 
 
J'avais "seulement" le souhait de m'ouvrir d'avantage à l'Amour...
 
 
 
Mes premières impressions me donnent à penser que la TCH peut être une bonne approche, un bon outil, au moins, et pour certains plus, pour la guérison des blessures, et pas seulement celles liées au deuil. Parce qu'il n'est pas facile, loin s'en faut, d'aller "déterrer" ce qui a fait mal. 
Cela demande beaucoup de courage, de persévérance, de moyens aussi, et de temps.
 
 
Le pli le plus souvent prisé est: aller de l'avant, oublier, continuer à survivre, sinon à vivre.
 
 
La TCH me semble permettre de faire un travail en sécurité, en allant peut-être plus vite au nœud d'un problème.
 
 
 
Car, et cela me semble amener une confirmation d'un billet précédent, ce n'est pas nous qui décidons vraiment du déroulement ni du chemin pour aller vers ce dont on a besoin à ce moment là...
 
 
 
Mon témoignage n'a pas pour vocation de culpabiliser, ni de donner des leçons. 
 
La vie est difficile pour tout le monde, et chacun fait ce qu'il peut, comme il peut. 
 
 
"L'art" d'être parent est d'une complexité extrême, et parfois, en ne voulant pas reproduire les erreurs de nos parents, non plus que ce que l'on a vécu (ou subi),...
 
On se retrouve à faire d'autres erreurs qui ne sont pas forcément mieux. 
 
Et notre propre souffrance est tellement lourde, parfois, qu'en s'efforçant de survivre, tout simplement, on ne voit pas les souffrances des autres, 
 
 
On navigue à vue, dirais-je, dans ce bas monde.
 
 
 
Mais ce qu'il me tient à cœur de démontrer ici, c'est qu'il est d'une extrême importance de soigner ses blessures, ses failles, de l'enfance, (et pas seulement d'ailleurs), mais particulièrement les souffrances liées au deuil.
 
 
Et le deuil d'un enfant est tellement destructeur pour un parent, qu'il nécessite de bien intégrer, D'APRÈS MON VÉCU CHÈREMENT PAYE, AINSI QUE CELUI DE MON FRÈRE QUI N'EST PLUS LA POUR EN PARLER, HÉLAS*****, QUE CELA NE PEUT PAS ETRE GUÉRI SEULEMENT AVEC LE TEMPS.
 
 
Surtout si on a enterré l'épreuve.
 
 
***** Tiens, encouragement probable de mes chers inspirateurs célestes, dans cet exercice difficile de témoignage, un prénom composé suivi d'un nom sont donnés à la télé au moment où j'écris ces mots:
 
 
 "ANGE", suivi de la 2è partie du prénom composé et d'un nom de famille... 
 
 
Qui sont mon nom de famille, une partie du prénom de ma mère et du mien (phonétiquement).... lesquels sont aussi le prénom et le nom d'une ancêtre de ma généalogie, dont je portais peut-être une mémoire familiale, (j'en ai parlé dans un billet d'avril 2019). Cette personne a été enfermée pendant 18 ans à cause de ses idées religieuses, et à la place de son frère.
 
 
Titre de l'émission:
 
"Demain nous appartient" !!!!!!!!!!!
 
 
 
Encourageant, apparemment, pour le résultat de notre première mission à chacun: retrouver notre "Etre véritable" 
 
 
Revenons à notre sujet par une remarque importante:
 
 
Que dire aussi quand en plus d'autres drames et pertes viennent alourdir une épreuve ????
 
 
 
NOTE IMPORTANTE: Ces chers Anges ont toujours eu à cœur de préciser:
 
 
"Il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur", expliquant que suivant le vécu et le "formatage" de l'enfance de quelqu'un:
 
 
"la perte d'un être cher peut tuer, un rejet, un abandon peuvent tuer, un licenciement peut tuer, du harcèlement peut tuer, une maladie peut tuer, etc., car cela peut ramener à d'intenses souffrances non dépassées mais seulement enfouies... Comme une bombe à retardement.
 
Alors que d'autres personnes pourront survivre à plusieurs de ces épreuves".
 
 
 
Mes "braves" Anges ont développé une énergie qui m'émeut particulièrement, même si le "travail" n'est pas tout à fait fini, apparemment:
 
 
POUR ME PERMETTRE DE SORTIR DU ROLE DE "L'ENFANT PANSEMENT", et M'OCCUPER DE MES BLESSURES.
 
 
Mon frère n'a pas eu cette chance, qui ne croyait pas aux Anges ni à ce que je vivais... sur quoi il ironisait parfois... jusqu'à quelques mois avant sa mort. Mais trop tard pour guérir, l'auto destruction avait fait trop de ravages dans son corps. 
 
 
Par contre CELA LUI A PERMIS DE "TROUVER SA PLACE DANS L'UNIVERS" (paroles d'une amie médium) RAPIDEMENT...
 
ET CELA, C'EST ÉNORME !!!
 
 
Malheureusement notre mère a toujours rejeté la spiritualité, et elle ne supportait pas mes croyances et mon chemin.
 
 
Même si j'ai eu la "vision" de son arrivée dans l'au-delà, attendue et fêtée par plusieurs personnes (dont je n'ai pas vraiment distingué les traits) mais parmi lesquels il y avait sa mère, ses frères, sœurs, ses fils, ses maris, je sais qu'elle n'a pas trouvé véritablement la paix.
 
 
Je le craignais et l'appréhendais, son retour, dans les moments difficiles de ma vie, car lorsqu'on lit les témoignages des "expérienceurs" (personnes ayant vécu une NDE ou Expérience de Mort Provisoire (comme dit le Dr Charbonier), on voit défiler sa vie et on ressent ce que les autres ont ressenti face à nos comportements.
 
 
Je ne veux pas dire par là qu'il faut croire aux Anges... quoi que... mais qu'il est de tout première importance de soigner ses blessures, surtout quand comme ma mère on a vécu l'enfer.
 
 
Rappel pour ceux et celles qui me lisent depuis peu: enfance difficile, confrontée à la violence, ensuite la guerre, puis son 1er mari, qui avait 25 ans et son frère de 18 ans fusillés en tant que Résistants en 1944. 
 
Elle avait 22 ans et avec sa mère,elles ont dû aller chercher les  corps dans un charnier. 
 
 
Et pour couronner le tout, alors qu'elle avait fait la promesse à son mari, la dernière fois qu'elle l'a vu, de ne jamais se séparer du petit (il avait 8 mois environ), elle a consenti, à cause de son travail, à confier son enfant à sa belle-mère, qui était en Corse...
 
Et l'enfant est mort là bas... Il n'avait pas 5 ans.
 
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent le sentiment de culpabilité qui peut ronger. J'ai eu à le passer pour le "départ" de mon frère.
 
 
Mais quand il s'agit d'un enfant, ce sentiment là est décuplé, surtout quand les circonstances s'y prêtent, et cela peut être catastrophique si on ne le soigne pas. Et mettre le déni sur le fait n'est pas soigner, car le mal continuera à ronger insidieusement, avec parfois le risque de chercher des boucs émissaires.
 
 
Remarque: plusieurs de mes connaissances ont développé un cancer du sein peu après la perte d'un enfant.
 
 
Beaucoup d'ouvrages traitent du sens des maladies.
 
 
 
Même si grâce à mes chers Anges j'étudie la psychologie et la psychogénéalogie depuis bien longtemps, JE NE SUIS PAS PSY, n'ai pas envie de le devenir, et n'ai pas d'actions chez les psy...
 
 
Mais je suis prête à vous signer en 50 exemplaires l'attestation que dans de telles circonstances, sans aide de professionnels, tôt ou tard les effets dévastateurs se feront sentir, y compris pour la personne elle-même.
 
 
J'en ai parlé dans un billet il y a quelque temps, mes chers inspirateurs célestes pointent le danger de la DÉMENCE (Alzheimer, mais pas seulement) lié à des DENIS DE SOUFFRANCE (Dément/ce).
 
 
Mais il est bon de savoir que par la suite, un ou une descendant(e) au moins se chargera de toute souffrance qui a été enfouie et pas soignée, parfois avec des "coïncidences" de dates, d'âge, entre autres,et viendra essayer de "l'exorciser".
 
 
Rappel de ce que disent les psy: 
 
"Tout ce qui n'est pas exprimé s'imprime".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Et en prime, ça déprime".
 
 
Même si ce n'est pas vraiment important de le répéter, là encore ce blog touche ceux et celles qui doivent l'être, je précise quand même que je nomme mes chers inspirateurs célestes "Anges" car cela m'est présenté ainsi, COMME UN TERME GLOBAL.
 
 
Allez, la suite bientôt !
Bonne journée !
Suite de mon expérience de la TCH
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 13:31
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier

Hello !

 
J'ai un peu tardé à vous parler de notre TCH, car pour ce qui me concerne, cela m'amène à un travail sur moi de libération, apparemment, mais un peu lourd quand même, car lié à ma problématique familiale.
 
 
On dit que "ce qui ne tue pas rend plus fort".
 
 
Mes chers inspirateurs célestes, dès 2002, m'ont expliqué que tout ce que j'avais vécu (ou subi ?), je l'avais choisi. Non pas pour me laisser détruire par cela, mais au contraire pour en faire une force.  Et il est vrai que ces explications aident énormément à tenir le coup, mais aussi à pardonner.
 
 
"Il n'y a que les âmes fortes qui choisissent ce chemin de vie là" m'ont-ils confié.
 
Ce à quoi j'avais répondu du tac au tac:
 
"Oui, vie de merde" !!!
 
Leur réponse:
 
"En apparence seulement Petite, en apparence !".
 
 
Comment arriver à expliquer dans ce blog juste ce qu'il faut pour être comprise, mais surtout assez pour pouvoir aider ceux et celles qui ont un chemin de vie similaire ????
 
Bonne question que je tournais et retournais dans ma tête depuis samedi matin (lendemain de la séance de TCH).
 
Avec, je dois bien l'avouer, des velléités parfois de faire très court...
 
 
Et cela même si je suis tombée hier et ce matin encore, sur Facebook, sur un article d'un blog qui faisait état de la force que représente aux yeux de l'auteure, d'avoir le courage de parler de ses émotions, de ses peines, de ne pas les cacher ou taire. Ce faisant, pour cette auteure, ON FAISAIT PREUVE D'AUTHENTICITE ".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Oui, mais aussi d'HONNETETE".
 
 
Oui, mais bon, je traînais les pieds. Même à 65 ans passés...Oui, bien passés, d'accord...
 
Bref, quel que soit notre âge, on reste toujours un enfant, ce d'autant plus que l'on a été... "UN ENFANT PANSEMENT"... 
 
 
Que ces chers Anges essaient depuis bientôt 18 ans (âge de la majorité ???") d'amener à retrouver "la Vérité" de son âme"...
 
 
Pour réussir le "challenge" que je suis venue relever:
 
"(Re) Trouver la joie de vivre et l'Amour de la Vie" !
 
 
Mais ces chers Anges ont de la suite dans les idées, j'en ai déjà parlé, et il semble qu'ils trépignent d'impatience:
 
 
Ce matin, mon portable a sonné, mais j'étais occupée et n'ai pu répondre. Vers 10 heures, j'ai voulu regarder qui avait appelé, quand...
 
 
JE N'AI PAS PU, L'ECRAN ETAIT BLOQUE SUR...
 
LA PHOTO DE JOE, QUI APPARAISSAIT SEULE SUR L'ECRAN, sans aucune icône !!!!
 
 
Note: oui, j'ai la photo de Joe en fond d'écran de mon téléphone. Ma fille m'a fait remarquer un jour, un rien ironique, que "CERTAINS ont leurs enfants ou petits-enfants en fond d'écran" !!!
 
 
Bon, mais pas moyen de débloquer mon écran. 
Ne sachant que faire, je l'ai montré à mon compagnon...
 
 
Et il s'est débloqué d'un coup... pour afficher...
 
L'ALARME !!!! 
Alarme proposant: 5h30 demain matin !!
 
 
Est-ce à rapprocher du gif lapin d'Alice au Pays des Merveilles portant un réveil, que j'ai ressenti de mettre dans le billet précédent ????
 
 
5h30, c'est l'heure à laquelle... M'EST APPARU MON FRERE, ce matin du 6 novembre, alors que j'avais renoncé à avoir mon petit signe/cadeau pour le jour anniversaire de Joe, le 5. Voir le billet du 6 novembre 2019:
 
 
"Plus c'est long, plus ce sera bon".
 
 
Souvenir inoubliable que celui-là, qui faisait peut-être suite à notre inscription du 1er novembre à la TCH de Toulouse, le 10 janvier.
 
 
Avant d'y aller, ces chers Anges m'ont inspiré 3 angelots miniatures, qui brillent la nuit, à offrir à chacun des 3 "mousquetaires" de la TCH: le Docteur Charbonier et ses 2 collaborateurs.
 
 
Là encore, j'ai râlé après ces chers Anges, non pas de les fabriquer ces petits Anges, c'est un plaisir, mais de devoir les donner peut-être devant du monde, et ils savent fort bien que je n'aime pas ça, me faire remarquer quand j'offre quelque chose ! 
 
 
Spontanément, je leur ai adressé une prière:
 
"Faites que je puisse donner mes cadeaux discrètement, à l'un des destinataires, qui les distribuera..."
 
 
Prière étouffée dans l'oeuf quand m'est revenu le souvenir d'un des derniers que j'ai dû envoyer, pensant le faire discrètement:🙄😬, voir billet:
 
 
 
 
Bon, mais j'ai pu donner mon petit cadeau, à la fin, discrètement ! Ouf !!!
 
Oui, bon, je dois bien avouer que j'ai eu quelques velléités "d'oublier" malencontreusement, mais bon...
 
 
Espérons qu'ils protégeront ces 3 personnes qui font un travail particulièrement courageux, et qui me semble irremplaçable, notamment quand on a entendu des compte-rendus de l'expérience vécue par les participants (qui le souhaitaient), et qu'on en a lus tant d'autres dans les livres du Dr et sur son Facebook.
 
 
Parce que nul doute que le prochain livre du Dr Charbonier, au titre évocateur: 
 
"J'ai envoyé 10000 personnes dans l'au-delà", qui doit sortir d'ici quelques jours, fera grincer "quelques" dents.
 
Faisons confiance, ce qui doit être sera.
 
 
Revenons à la TCH:
 
Pas de synchronicité autre que, dans la traversée de Toulouse, à notre arrivée, à l'heure de pointe: notre voie était relativement dégagée et nous avons pu rejoindre le lieu sans perte de temps, alors que les voies inverses étaient, tout le long, BOUCHÉES DE CHEZ BOUCHÉES. 
 
 
Excellente symbolique, on dirait ??
 
Remarque: le nom de famille de ma mère, est phonétiquement: BOUCHÉES !!!
 
 
Le plus facile et le plus court, c'est pour mon compagnon: il n'a pas gardé de souvenir de ce qu'il a vécu. 
 
 
L'expérience lui ayant paru durer 1/2 heure alors qu'elle a duré 1h30, le Dr Charbonier pense que sa CAC (Conscience Analytique Cérébrale) a fait l'impasse dessus (ce qui est fort possible car même s'il s'ouvre, il a encore des réticences). Cela arrive et les souvenirs devraient revenir, quitte à faire une séance d'hypnose a encouragé le Dr.
 
 
Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment préparé la TCH (comme le conseille le Dr), juste 3 séances d'hypnose faites tous les 2 chez nous.
 
 
La suite bientôt !
 
Bonne journée !!
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 10:46
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!

Hello !

 
 
J'ai oublié de préciser, dans le billet précédent, que je n'avais pas entendu la chanson de Louane depuis des mois, voire plus.
 
 
 
L'amie chamane avec qui j'avais discuté de toutes ces similitudes entre l'histoire des drames de ma famille maternelle pendant la guerre et celle de la dramatique histoire de cette petite fille assassinée, pensait que j'allais plutôt être amenée vers le sujet des mémoires des lieux...
 
 
Sujet auquel je ne connais rien...
 
 
Mais les signes reçus hier semblent aller dans le sens d'un mieux vivre.
 
 
Nous revenions, avec mon compagnon, de laisser Poupie (Poupinette ma voiture) à la révision. Non pas au garage Laporte qui est celui de mon compagnon, mais chez le concessionnaire.
 
Note: tout va bien pour Poupie, merci de vous inquiéter !!!! Hi ! Hi !
 
 
 
Dans la traversée du dernier village avant notre domicile, juste avant d'arriver au niveau d'un lycée (lieu d'étude et d'apprentissage !), mon regard est tombé sur une voiture, arrêtée au stop pour nous laisser passer. 
 
Un nom était sérigraphié en grosses lettres:
 
DELPECH !!!!
 
 
Bon, ça continue !
 
 
Une centaine de mètres plus loin, nous avons avisé une voiture garée devant le lycée, du même modèle que Poupie, et juste après le lycée, une autre encore arrêtée, ce qui nous a fait sourire. 
 
J'ai tourné la tête pour la regarder, quand l'inscription sérigraphiée en grosses lettres a attiré mon attention:
 
"AGIR (en très gros caractère) pour vivre mieux" !!!!!
 
 
Bon, ça semble encourageant tout cela.******
 
***** Confirmation du signe encourageant ??? 
 
Au moment où j'écris ces derniers mots, à la télé, le présentateur dit:
 
 
"Voilà qui est encourageant" !!! (émission "Un TRESOR DANS VOTRE MAISON" !!!! sur 6 ter).
 
 
Autre "Coïncidence": Poupie est une TWINGO.
 
"TWIN", traduit en Français donne: jumeau, jumelle ou double !
 
"GO": "Allez !!!!!
 
 
 
Autre sujet:
 
J'ai lu récemment un 2è livre de Stéphane ALLIX:
 
"Le test".
 
 
Rappel: celui qu'il a écrit par la suite:
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre",
 
qui a été le 1er livre de lui que j'ai lu (dévoré est d'ailleurs plus approprié) il y a quelque temps, je l'ai raconté au moment, avait été accompagné de plein de signes et sensations, me donnant à penser que peut-être les vies antérieures seraient le prochain sujet de ces chers Anges.
 
 
"Le test" n'a pas eu le même effet du tout sur moi. Probablement parce que je n'avais pas besoin de cette lecture pour être convaincue de la vie après la mort.
 
 
Cette lecture m'a toutefois amenée à certaines confirmations.
 
 
L'auteur, par l'intermédiaire de médiums, cherche à faire dire à son père, depuis "l'au-delà", ce que l'auteur a caché dans son cercueil (donc après le décès de son Papa).
 
 
Mais si les médiums sont assez époustouflants, son père ne lui dit pas exactement ce qu'il veut entendre, sauf des avancées, notamment, au moment où une médium arrête son travail, donc quand elle a lâché prise.
 
 
Cela me semble normal qu'il en soit ainsi. Mes chers inspirateurs célestes m'ont toujours dit que 
 
"les Anges Gardiens, ce sont eux, pas nous".
 
 
Ils m'ont toujours demandé l'humilité, expliquant qu'ils ne pouvaient pas toujours tout nous dire, en tout cas pas au moment où on le demande, parce qu'Eux, ayant une vue d'ensemble, savent ce qu'il convient de faire, et pas nous.
 
J'ai donc parfaitement intégré que ce n'est pas à nous de leur dicter ce qui doit être fait !!
 
 
Ce n'est que mon ressenti, mon opinion, mais la grande honnêteté et la grande rigueur de l'auteur dans ce "test" donnent l'impression de chercher à convaincre, en évitant tout risque de contestation... 
 
"Le mieux est l'ennemi du bien".
 
 
Quand on est trop fixé sur un sujet ou un problème, d'autres éléments peuvent nous échapper.
 
 
Ce qui me semble nuire à la spontanéité, ainsi qu'à l'ouverture nécessaire, peut-être en faisant trop la part belle à ce que le Dr Charbonier appelle la "C.A.C." (Conscience Analytique Cérébrale), aux dépens de la "C.I.E", (Conscience Intuitive Extra neuronale, toujours selon le Dr).
 
 
Il m'a toujours été conseillé de "NE PAS CHERCHER A CONVAINCRE les intellos et autres incrédules", mais seulement de témoigner. 
 
 
La suite est le travail, le problème des Anges et Guides, lesquels "supervisent" les contacts. 
 
 
Ils ont agité devant moi, dès le début des messages en 2002, l'épouvantail de...
 
 
"DON QUICHOTTE qui a perdu son temps à guerroyer, et au final N'A PAS REMPLI LA MISSION QUI LUI ETAIT DEMANDEE".
 
 
Et j'ai pu aussi constater, depuis 2002, quel quels que soient nos arguments, preuves et même si nous citons ou faisons lire, à l'appui de nos dires les études de hautes autorités,  nous ne convaincrons pas ceux qui NE VEULENT PAS CROIRE, que ce soit par peur de ce qu'ils ne maîtrisent pas, ou parce que revenir sur leurs croyances et certitudes, voire leurs diplômes, les met trop en insécurité.
 
 
D'autre part, depuis plus de 13 ans maintenant que je témoigne au jour le jour de mon vécu, j'ai acquis la certitude et peut-être démontré que ce qu'il nous est demandé de faire n'est pas forcément ce que l'on croit sur le moment, ni CE QUE L'ON VEUT.
 
 
Voilà, la suite bientôt !!!
Bonne journée !!
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 14:56
B.C.B.G. les Anges ???

Hello !

 
 
Bizarre, ne trouvez-vous pas, de constater que pris séparément et en règle générale, chacun de nous n'aspire qu'à vivre dans l'Amour, la Paix, la Joie...
 
 
Bizarre aussi d'entendre si souvent se plaindre de l'impression de chacun pour soi, du manque d'entraide...
 
 
Et pourtant de constater, très souvent, trop souvent, que toutes ces aspirations ne semblent que des voeux pieux...
 
 
Chacun ayant toujours une très bonne raison de ne pas mettre en pratique !!!
 
 
A-t-on oublié que la Paix, l'Amour, la Joie, l'entraide, la compassion, doivent commencer à l'intérieur de chacun de nous ?
 
 
Toutes ces grâces ne nous viendront pas si nous-même nous ne les faisons pas naître, ne les cultivons pas à l'intérieur de nous, et ne nous y tenons pas avec opiniâtreté, conviction, foi, sans glisser sur les "peaux de banane".
 
 
Pour nous y aider, ces "braves" Anges conseillent de cultiver "l'Art B.C.B.G.":
 
 
"B comme BIENVEILLANCE
 
C comme CONFIANCE
 
B comme BONTÉ
 
G comme GRATITUDE
 
 
Oui, mais en prenant bien garde à chasser la face sombre du B.C.B.G.:
 
B comme BRUTALITÉ
C comme CONFLIT
B comme BAGARRE
G comme GUERRE."
 
 
Une de mes amies, récemment, me faisait part de sa satisfaction de constater qu'en faisant preuve de gratitude pour tout ce qu'elle recevait, la vie lui renvoyait d'autres cadeaux !
 
 
Rien d'étonnant à cela. 
 
Au lieu de faire la part belle à la colère, la récrimination, et leurs corollaires négatifs, en ne se focalisant pas sur le manque, elle ne leur donnait plus vie, mais au contraire ouvrait la porte aux belles choses de la vie.
 
 
Rappel de l'avertissement de ces chers Anges:
 
 
"Ce que vous mettez dans vos pensées, vous le mettez au menu de votre vie."
 
 
Autre coup de pouce pour voir la vie et les choses de la meilleure façon qu'il soit, il y a le passionnant livre du Docteur Jean Jacques Charbonier:
 
 
"Devenir hyperconscient - Des capacités extraordinaires à la portée de tous".
 
Editions Trédaniel
 
 
Aidons tous ceux qui œuvrent pour aider les mentalités à changer, pour voir autrement, avoir un autre niveau de conscience, d'autres valeurs...
 
 
AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD !!!
 
 
Cela seul fera changer les choses dans nos vies, sans vainqueur, sans vaincu, sans haine, sans vengeance, sans coups bas, sans représailles...
 
 
Vite, la nouvelle année arrive à grands pas !!!!
 
 
Bonne journée !
B.C.B.G. les Anges ???
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 12:28
arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

arc en ciel vu il y a quelques jours de la fenêtre de mon bureau

Hello !

 
Hier, 5 novembre, était le jour anniversaire de qui vous savez. "Coïncidence", c'était aussi le jour de la fête de ma belle-soeur.
 
 
Comme d'habitude (en général) donc, j'attendais un petit signe de mes chers Anges.
 
 
Alors, pour les mettre en condition, au cas où, je m'étais adressée directement au Guide qui m'a été désigné (entre autres), ce que je fais rarement, préférant leur parler globalement.
 
 
 
Ce qui est peut-être une erreur d'ailleurs, car chaque fois que je me suis adressée directement à lui (dans des moments difficiles, comme le jour de l'agonie de mon chat Mémère), j'ai toujours été exaucée
 
 
Je me suis donc adressée directement audit Guide, le priant malicieusement:
 
 
"Étonne-moi, je sais que vous pouvez tellement !!!"
 
 
Rajoutant sur le même ton badin, la phrase du sketch à la mode en ce moment:
 
  "C'est quand que tu mets des paillettes dans mes yeux ???"
 
 
Bon, mais la journée a passé, pas vraiment reposante, et pas la moindre paillette en vue !!
 
 
Même s'il est déjà arrivé que je découvre le signe après coup, le lendemain matin, et qu'après tout, il n'y avait pas d'obligation à en recevoir, le soir j'étais un peu tristounette quand même.
 
 
Et ce matin, à 5h30 (oui, c'est tôt, mais il n'y a pas d'heure pour les braves !), alors que j'étais déjà plus ou moins réveillée, je pense avoir fait un rêve éveillé, car c'était tellement fort et net...
 
 
 
Mon frère m'est apparu, tout beau, comme dans sa trentaine, rasé de près, exhalant un parfum très doux...
Il avait l'air heureux, détendu. Il s'est assis, je l'ai rejoint, ressentant un immense bonheur, qui me donne les larmes aux yeux rien qu'en l'évoquant. J'étais émerveillée de le voir si vivant !!!
 
 
Mais du coup, je lui ai demandé pourquoi il m'apparaissait seulement aujourd'hui, et pas hier. Il a souri sans répondre, et d'un geste a semblé balayer gentiment la question.
 
 
 
Mes ressentis étaient exacerbés. Je savais qu'il était "mort" pour cette dimension, mais en même temps qu'il me rendait visite de l'autre dimension dans laquelle il vivait maintenant, pour me donner un signe.
 
 
Nous étions, m'a-t-il semblé, dans la dernière maison où nous avons habité ensemble, où notre père est d'ailleurs "décédé", mais elle était beaucoup plus belle: le salon, la salle à manger et la cuisine étaient d'un seul tenant, comme si les murs avaient été abattus, l'ensemble était très clair, lumineux, décoré à mon goût,  avec de belles ouvertures.
 
 
Puis je me suis réveillée et levée d'un bond tant ce que j'avais "vu" ou rêvé" était prenant et semblait là !
 
Je sais par expérience que nos chers Anges ont toujours pour nous des attentions extraordinaires, mais là, c'était vraiment un cran au-dessus de tout.
 
 
ET CELA VAUT VRAIMENT SON PESANT D'OR CAR DEPUIS SON "DÉCÈS", IL Y A 7 ANS ET DEMI MAINTENANT, JE N'AVAIS RÊVE QUE 2 FOIS DE MON FRÈRE, ET JAMAIS AVEC UNE TELLE PRÉCISION ET INTENSITÉ.
 
 
Et à bien y réfléchir et l'analyser, ce "rêve éveillé" me semble très encourageant, tant par l'attitude de mon frère, que par le cadre dans lequel nous étions: 
 
 
La maison de notre adolescence, transformée, magnifique, à mon goût !!!
 
Cela semble être bon signe pour ma RECHERCHE INTÉRIEURE. 
 
 
Est-ce à dire que le but est proche: RETROUVER MON ETRE VÉRITABLE (mon intérieur), LIBÉRÉE DES FAILLES DE L'ENFANCE ????
 
 
Et quant à la raison de ce signe à 5h30 le 6 novembre et pas le 5, je l'ai eue par intuition peu après: Joe est né aux Etats-Unis, et avec le décalage horaire de 6 heures d'avance en France, à 5h30 ici, c'était toujours le 5 Novembre là-bas !!!
 
 
Et peut-être aussi par rapport à l'effet de surprise de ce que l'on n'attend pas ou plus.
 
 
"Coïncidence", nous nous sommes inscrits, mon compagnon et moi-même, le 1er novembre, à une séance de TCH donnée par le Docteur Charbonnier. Eh oui, tout arrive, mon compagnon est d'accord pour m'accompagner !!!!
 
 
Je trouve le travail que fait le Docteur Charbonnier (ainsi que son équipe) unique et très important car si on peut délivrer des messages de leur(s) cher(s) disparu(s) à des êtres en souffrance, rien ne vaut une expérience personnelle.
 
 
Je vous en dis plus bientôt.
Bonne journée !!
Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Ne trouvez-vous pas que les nuages ont la forme d'une personne couchée ???

Partager cet article
Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 11:17
Le sentiment de culpabilité lié au deuil

Hello !

 
Le sentiment de culpabilité est déjà en lui-même un sentiment potentiellement délétère, mais quand il est lié à un décès et pire encore à un décès par suicide, cela devient potentiellement  une catastrophe pour celui qui le nourrit, du fait de l'impossibilité de demander pardon.
 
Et de surcroît, pour l'être "parti", cela peut représenter un sujet de préoccupation, mais préoccupation envers celui qui le ressent, car "là-haut", nos êtres chers "disparus" savent mieux que quiconque le danger que représente ce sentiment, qui fait partie des étapes du deuil, en règle générale.
 
 
D'où la nécessité de soigner ce sentiment de culpabilité. 
 
 
Et ces chers Anges précisent bien que "SOIGNER, cela ne veut pas dire METTRE LE DENI SUR CE SENTIMENT DE CULPABILITE !"
 
"Parce qu'en mettant le déni, cela peut entraîner une impression de guérison, mais le "poison" n'est pas évacué. Ce "poison" est très agressif, il a besoin de s'en prendre à quelqu'un,  disent-ils. Il peut conduire à retourner cette agressivité contre d'autres personnes, par un besoin de trouver une "victime expiatoire",  Et c'est doublement négatif, car c'est rajouter de l'injustice à une situation déjà délétère."
 
 
Et un sentiment de culpabilité non soigné, même étouffé, peut conduire à la maladie.
 
Ce matin, j'ai reçu un message pour quelqu'un de mes connaissances qui malheureusement a du mal à se libérer de ce sentiment, afin qu'enfin cette personne accepte de ne plus porter en elle ce poison là. Cette personne, loin de se "débarrasser" du problème par le déni, se fait des reproches en permanence, ce qui attriste son être cher de "l'autre côté". Il lui a été demandé, si son désir est de faire quelque chose pour son être cher "décédé"...
 
DE RETROUVER SA JOIE DE VIVRE, SA "LEGERETE", bref, tout ce qui faisait son charme et qui avait attiré l'Amour entre eux !!!
 
Ce d'autant plus que ce sentiment de culpabilité non soigné, j'en ai déjà parlé dans ce blog, selon mes chers Anges, peut même amener la démence (DEMENT CE) et/ou autre maladie relative à la mémoire.
 
Et surprise, justement, en lisant la revue:
 
"PLANTES & BIEN ETRE" de janvier 2019, à laquelle nous sommes abonnés, il y a 2 pages (16 et 17), rubrique "Dans l'air du temps", fort intéressantes, qui semblent donner raison à ces chers Anges:
 
"Dépression et Alzheimer: soigner la psyché pour guérir le cerveau"
 
Il y est rapporté que des spécialistes se sont réunis en congrès à Toulouse:
 
"Il a été question (...) du pouvoir guérisseur de la conscience sur le cerveau."
 
Page 17, il est évoqué les travaux de Bernard Sensfelder: "Guérir Alzheimer par l'hypnose", auteur de "Vaincre peurs et culpabilités par l'hypnose":
 
"Son hypothèse de travail ? La démence sénile serait un trouble d'origine émotionnelle affligeant les personnes proses entre le sentiment d'avoir raté quelque chose du passé et une forte angoisse de mort bloquant toute projection dans l'avenir".
 
Raison de plus de faire l'effort de s'atteler à la tâche, le plus tôt possible, pour soi-même bien sûr, pour son être cher "disparu", mais aussi pour ses êtres chers vivants, afin de les préserver du souci de la prise en charge de cette pathologie.
 
Mardi de la semaine dernière, nous étions chez ma mère pour la vente de sa maison. Nous avons, avec ma belle-soeur, discuté avec une dame qui aimait beaucoup ma mère. Toutes les 3 nous déplorions la fin de vie de ma mère, et émettions le voeu de "partir" dans des conditions plus favorables. 
 
A CE MOMENT, j'ai eu l'impression "qu"on" attirait mon attention sur la chanson qui passait en fond sonore...
 
"Je veux chanter
Je veux TE FAIRE OUBLIER
Ton âme en peine,
Ton manque de veine
Je veux hanter 
Et te baratiner
DEMAIN SERA PARFAIT"
 
En riant, j'ai rassuré ma belle-soeur et la dame amie:
 
"Demain sera parfait !!, essayons de ne pas avoir peur !"
 
Puis m'est venu un doute, sachant que nous n'avons pas forcément les mêmes définitions des mots avec nos chers Anges...
 
Oui, parfait, mais dans quel sens ?
 
"Parfait pour notre évolution m'a-t-il été répondu. Si nous n'avons pas travaillé sur nos blessures, nous courons le risque que les épreuves nous y amènent."
 
Alors au boulot pour que demain soit parfait dans le meilleur des sens possible: le bonheur, la paix et la sérénité !!!
 
Bonne journée ensoleillée j'espère !
Le sentiment de culpabilité lié au deuil
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 17:14
Communiquer, demander de l'aide dans les décisions importantes

Hello !

 
Même si les choses bougent beaucoup depuis ces dernières années, on constate encore beaucoup d'ignorance autour de la communication avec "l'au-delà", les Anges et aussi nos chers "disparus".
 
Il y a l'idée, fausse suivant mon expérience et ce qui m'a été expliqué, qu'il ne faut pas demander de l'aide, des réponses à nos questionnements et décisions, en tous cas "pas trop".
 
Cela me donne l'impression d'entretenir la peur, comme si on craignait de recevoir une baffe parce qu'on aurait "osé" demander de l'aide à ses Anges Gardiens, ou tout au moins risquer de les mécontenter, de les déranger. 
 
Quelle stupidité ! Ces "Etres" sont pleins d'Amour, de joie, de tolérance. Ce sont de purs esprits, ils ne sont pas limités comme nous par un corps, des interdits, des idées fausses, des peurs, des jugements négatifs.
 
Tous ces "Etres" ne demandent qu'à nous aider, si cela est possible bien entendu.  
 
Le seul empêchement, ce peut être quand accéder à notre demande va nous empêcher de comprendre quelque chose d'important pour nous ou notre évolution, ou bien parce que notre demande n'est pas ce qui est bon pour nous, en tous cas pas à ce moment là, parce qu'il y a mieux pour nous, ou tout simplement parce que notre demande est mal formulée, pas assez précise (attention à leur logique implacable !).
 
Je veille, en règle générale, à dire "s'il vous plaît" et "merci", par respect pour Eux, mais même si on oublie, ce n'est pas un problème, ils sont bien au-dessus de nos considérations et jugements.
 
La preuve, quand je m'énerve et qu'ils font les frais de ma colère et mes bouderies parfois, il ne m'arrive rien de mauvais, au contraire, ils font en sorte de m'envoyer un signe pour me soutenir le moral, parce que Eux nous aiment tels que nous sommes, même si on fait preuve parfois de mauvais caractère. 
 
Tout au contraire, souvent, ils sont contents de me voir arrêter de trop me contrôler et me permettre d'être moi, et tant pis s'ils en font les frais.
 
Un des derniers signes que j'ai reçus, c'était le soir de la fête de ma fille. Le même jour, j'avais discuté au téléphone avec quelqu'un de très proche, qui, même s'il a vu un souhait caressé depuis longtemps se réaliser de façon totalement inattendue, a dans le même temps fait face à une problématique issue de notre histoire familiale liée à ma mère, sur laquelle j'ai beaucoup travaillé pourtant, espérant en libérer mes proches. Je n'avais pas trop dormi, du coup j'étais assez fatiguée le soir. Et la fatigue ne me rend pas trop aimable (hi ! Hi !)...
 
Pourtant le soir, quand j'ai pris mon téléphone pour le mettre en mode avion pour la nuit...
 
L'écran affichait la METEO...
 
DU VILLAGE DE MA MERE !!
 
Village situé à environ 250 km de notre domicile, et où notre dernière visite remontait à 8 jours (nous n'y avions passé que demi journée).
 
Bon, mais comme j'étais fatiguée, sur le coup j'ai mis le mode avion sans faire attention au temps qu'elle marquait car il m'a fallu quelques secondes pour réaliser la bizarrerie du fait, donc après la manip.
 
Mais bon, je suppose que c'était favorable car l'écran était bleu (alors que nous étions le soir et que normalement la nuit le fond d'écran est gris).
 
Eclaircie*** en prévision ???
 
*** Tiens, j'ai du réécrire "en prévision" car ces 2 mots se sont effacés sans que je comprenne comment !!!
 
Allez, l'éclaircie doit être en cours, soyons optimistes et positifs !!!
 
Alors, si vous le voulez, "demandez et vous aurez" !!!!
 
Excellente soirée !!
Communiquer, demander de l'aide dans les décisions importantes
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 17:14
La vie après la mort
Hello !
 
Il y a quelques jours, lors d'une visite dans une librairie, je suis tombée sur le premier livre d'Anita Moorjani:
 
"Revenue guérie de l'au-delà".
 
J'ai déjà évoqué son premier livre qui m'avait fait grande impression, et celui-là est tout aussi fort et passionnant.
 
Petit rappel:
 
Anita était mourante, du fait d'un cancer au stade 4. Elle a fait une NDE et à son retour, dans les semaines qui ont suivi, elle a guéri de façon que l'on peut qualifier de "miraculeuse".
 
Son cancer a été découvert en 2002 (c'est l'année où j'ai commencé à recevoir les Messages), et son Expérience de Mort Imminente date de 2006 (c'est l'année où j'ai sorti mon premier livre).
 
Perdre quelqu'un de proche, c'est difficile... Même si on sait que la mort n'est pas une fin.
 
Si ces quelques lignes pouvaient aider ceux qui souffrent de cette épreuve...
 
Page 168, Anita écrit:
 
"Je ne considérais plus la mort de la même manière que les autres, et il était donc devenu difficile pour moi de pleurer la perte de quelqu'un. Bien sûr, si l'un de mes proches mourait, j'étais triste parce qu'il me manquait. Mais je ne me lamentais plus pour les morts parce que je savais qu'ils avaient transcendé vers un autre monde et qu'ils étaient heureux. C'est impossible de ne pas être heureux là-bas. En même temps je savais que leur mort aussi était parfaite et que tout se déroulait selon le plan conçu dans la grande toile cosmique."
 
Etrangement***, quand ma mère est décédée, j'en ai déjà parlé, j'ai ressenti une impression de libération. Il me semblait vraiment ressentir sa joie d'être libérée de ce corps et de cette vie qui ne lui ressemblaient pas.
 
*** Clin d'œil ? Au moment où en relisant, je suis sur "Etrangement", ce même mot est prononcé à la télé !
 
Cette impression était si forte qu'elle me portait et m'a portée plusieurs semaines.
Et notamment, le lendemain matin, sur la route qui nous menait à son domicile, la radio a diffusé la chanson:
 
"Bella Ciao"
 
L'atmosphère, dans l'habitacle, semblait comme surnaturelle. Je ressentais une impression de plénitude, de perfection. Etrange quand on va retrouver le corps de sa mère...
 
J'ai eu un moment de doute et de sentiment de culpabilité, mais il me semblait vraiment être incitée à balayer tout ces sentiments inutiles et à ressentir de la joie. La joie dans laquelle elle baignait maintenant ??
 
Quelques jours après, j'ai cherché sur internet les paroles de cette mélodie.
Et je suis tombée sur:
 
"Bella Ciao, par Partisans Italiens" !!!!
 
Clin d'œil de ma mère en rapport avec la Résistance et les drames vécus pendant la guerre ?
 
En poursuivant mes recherches, j'ai trouvé les paroles en Français (interprétées par Maître Gims) et n'ai plus eu de doute;
 
"Tu m'as tant donné, j'attends ton retour
O bella ciao, (...)
 
J'continue sans toi
Tu vas m'en vouloir
O bella ciao (...)
 
Je t'en prie pardonne-moi oh pardonne-moi (...)
 
Je t'envoie mes mots de là où je suis (...)
 
Crié que je t'aime
Brisé mon armure
L'âme qui pleure mais le cœur dur (...)"
 
Ces paroles me semblaient presque écrites pour la circonstance...
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent des sentiments qu'il est bon de connaître, et notamment la colère et la culpabilité. Il faut le savoir et les accepter.
 
Remarque importante; bien évidemment, il est question de la mort naturelle, et pas du suicide. 
 
Ces chers Anges ne m'ont jamais vraiment parlé du suicide, sauf à préciser que le "départ", dans ce cas là, est plus difficile que quand il s'agit de mort naturelle.
 
Voilà pour ce soir, je vous reparle du livre d'Anita dès que possible.
 
Bonne soirée !
La vie après la mort
Partager cet article
Repost0