Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 18:45

 

 

Hello !

 

J'espère que vous allez bien et n'avez pas trop chaud. Ici, ça "cogne", mais bon, on ne va pas se plaindre, c'est bon pour le potager.


Petit clin d'oeil de ces chers Anges ? 


Je suis allée à La Poste hier pour faire changer mon forfait téléphonique. La charmante dame qui s'est occupée de moi s'est présentée sous le prénom de...


"Marie-Jo" !!! (début phonétique de mon prénom pour le premier, et prénom phonétique de qui vous savez !).


"Coïncidence": La Poste est un organisme chargé de transmettre des messages, et je suis allée prendre un forfait téléphonique plus important que celui que j'avais déjà, pour 5 fois moins cher !


J'ai dû faire "désimlocker" mon téléphone (déverrouiller), afin qu'il puisse servir à d'autres fournisseurs d'accès, dont La Poste.


Je suppose que les choses vont bouger.


D'autre part, en cherchant des documents, je suis tombée hier sur un dossier "litige" avec le fournisseur d'accès Internet que j'avais il y a quelques annes, à cause d'un appareil qui m'avait été envoyé, dont le montant avait été prélevé sur mon compte, ceci sans mon accord, et sans commande de ma part. Il s'agissait d'une vente forcée. 


Et cet appareil, c'était ???


Un "dungle wi-fi", qui permettait d'avoir la wi-fi, ce dont je ne voulais pas, à ce moment là, bien qu'ignorant les risques pour la santé !


Bizarre, non, vu les problèmes d'électrosensibilité que mon compagnon a développés quelques années plus tard ????


J'avais fini, non sans mal, et après avoir fait intervenir la D.G.C.C.R.F., par obtenir le remboursement dudit appareil. Mon fournisseur d'accès de l'époque était particulièrement de mauvaise foi et malhonnête. Je n'ai pas été la seule à pâtir des mauvais procédés de ces gens là, cela s'est avéré plus tard.


Le "hasard" a voulu qu'hier toujours, parce qu'à la recherche de documents, j'ouvre, sans raison d'ailleurs, mon agenda de cette même période...


A la page exacte du jour où j'ai fait une conférence dans cette horrible association qui m'a valu tant de déboires !!!


"Coïncidence" troublante, il y avait ce jour là une alerte orange aux pluies et inondations.


Ce "hasard" m'a mis la puce à l'oreille.


Du coup, j'ai remonté la lecture des pages des semaines précédentes, et ai ainsi pu constater, en recoupant les dates figurant dans les courriers échangés avec ce fournisseur d'accès Internet, que mes déboires avec cette entreprise malhonnête ont commencé lorsque j'ai développé des relations avec ce groupe, et accepté de faire des conférences, sans prendre la peine de chercher à savoir, (en méditant sur le sujet, par exemple), si c'était vraiment ce que je devais faire, à cause du fait que cette association semblait cautionnée par quelqu'un en qui j'avais toute confiance.


A l'époque, je me doutais bien qu'il y avait un souci de communication sur l'extérieur (ce que permet Internet), j'ai bien sûr cherché à comprendre, mais n'ai pas fait le rapprochement avec mon engagement.


Or, comme déjà dit, si on prête main forte, même de bonne foi, à une ou des personnes qui font du tort, on en ressent les effets néfastes dans notre vie, il est bon d'en être conscients, afin de chercher les causes, et d'y remédier, et de ne surtout pas être de mauvaise foi.


Certes, ma bonne foi a été reconnue et justice m'a été rendue, mais au prix de frais, temps perdu, et énervements dont je me serais bien passée.
Cela préfigurait ce qu'il s'est produit par la suite.


A rapprocher du nombre impressionnant de signes destinés à m'alerter, à cette période, que je n'ai pas vus, ou pas voulu voir, ou pas su interpréter.


Rappel: à cette même période, chaque fois que j'avais un contact avec une association, elle s'avérait être une arnaque, sous des dehors d'aide ou d'humanitaire.


Dans le cas de ce fournisseur, il s'agissait d'une entreprise commerciale, donc d'un groupe, ce qui amenait un éclairage supplémentaire, en le rapprochant des soucis liés aux associations... 


Nous sommes guidés, si nous voulons bien être attentifs, par les "relations de cause à effet" qui donnent des signes très significatifs et instructifs, à condition de bien prendre le temps de les analyser, grâce aux similitudes. Cela devrait nous permettre de limiter d'éventuels dégâts.


Si on rajoute ces analyses à nos intuitions et ressentis (ces chers Anges m'avaient déconseillé les associations, cherchez l'erreur !), et qu'on met tout bout à bout, on peut donc s'éviter bien des soucis, ou au moins les limiter.


Dans le prochain billet, probablement, je reviendrai sur "l'enfant intérieur".
Bonne soirée !

"Relation de cause  effet"
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour ma chère Maryline, <br /> Nous aussi nous avons eu affaire à un fournisseur indélicat qui nous prélevait tous les mois alors qu'il ne nous fournissait plus rien. On a dû aller à la banque pour faire une opposition aux prélèvements . Sais tu que c'est interdit. N'empêche qu'on s'en est débarrassé de cette façon.<br /> Ah !!! la communication c'est quelque chose... mais tout garder pour soi nous amène des problèmes de digestion difficile ; j'en sais quelque chose... Je vais commencer à &quot;dégrossir&quot; les placards... surement qu'il faudra que j'y repasse une seconde fois.<br /> Bon mardi ma mi et bizettes.
Répondre
R
bonjour Marylou<br /> A quel prix ta bonne foi é été reconnue du stress ,qui n'est pas bon pour la santé.on passe notre temps à rouspéter de partout rien ne va maintenant.bon lundi quand même<br /> bisous<br /> rosedesneiges
Répondre