Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 10:36

 

 

Hello !


J'ai pris un peu de retard pour vous raconter les derniers signes, que je vais essayer de rattraper, mais on va commencer par le rêve de la nuit du 29 au 30 juillet. 
J'étais en voiture, me semble-t-il, et sur une ligne de départ. La voiture semblait décapotable, car je voyais parfaitement autour de moi. Quelqu'un a tendu un fil devant moi, contre ma voiture, en me couvant d'un regard plein d'amour.

 

Il était beau !

 

Le Monsieur, pas le fil (hi ! Hi !)


Et c'était ? 


Qui  vous savez !


J'ai rarement rêvé de lui. Jamais avant les premiers messages de 2002, et juste une fois après. Dans mon rêve, je me disais:


"J'ai de la chance d'être jeune, ainsi il peut s'intéresser à moi."


Etrange rêve. La jeunesse, elle est un passée (hi ! Hi !). Peut-être la confirmation que "là-haut" ils nous voient toujours beaux ?


En attendant, il semble que je sois sur la ligne de départ, et que la situation ne tienne qu'à un fil. 


On va bien voir... Dans tous les sens du terme, j'espère.


Revenons en arrière. Le 30 juin.

Une copine du blog de Femme Actuelle dont je n'avais plus de nouvelles depuis pas mal de temps m'avait envoyé une paire de jours avant, juste autour de ma sortie de l'hôpital et de ma recherche des causes de mes soucis de santé, une vidéo d'internet conseillant...


De croire en ses dons et capacités !


Ce qui m'avait conforté dans ma décision de faire ce qui m'était demandé et d'écrire à l'artiste qui avait des problèmes d'yeux. Ce 30 juin, j'avais préparé le brouillon du courrier, la veille au soir, encouragée par un autre signe...


J'avais pris un des derniers exemplaires de mon livre ("Pluie de poussières d'Etoiles") pour le prêter à quelqu'un. Machinalement, je l'ai ouvert...


Pour tomber sur la page 207, où il m'était demandé, déjà, face à ma réticence à délivrer un message de ces chers Anges...


De ne pas faire de rétention d'information !!!


Vers 8h20, le 30 juin donc, j'ai démarré ma voiture pour aller faire des courses. Le présentateur de la radio Nostalgie a annoncé la chanson suivante:


"Viens je t'emmène" de France Gall.


N'ayant pas envie d'écouter cette mélodie là, j'ai voulu zapper...


Quand l'animateur a recommandé de bien écouter le message contenu dans la chanson, en insistant d'ailleurs sur le fait qu'on n'écoutait pas assez les messages contenus dans la chanson !


J'ai donc écouté, et effectivement, il semblait bien y en avoir un de message:


"Je te donne tout ce que j'ai à moi,
La clé d'un monde qui n'existe pas...
Viens, je t'emmène
Où les étoiles retrouvent la lune en secret..."


Mais aussi, plus loin:


"Viens je t'emmène
Derrière le miroir, de l'autre côté
Viens je t'emmène
Au pays du vent, pays des fées
J'ai tellement fermé les yeux
J'ai tellement rêvé
Que j'y suis arrivée..."


Le message était probablement de continuer à méditer et à me connecter, de lâcher prise et de ne pas avoir peur...


Ce même jour, j'ai entrepris de ramasser de la lavande dans mon jardin. Soudain, j'ai aperçu quelque chose de noirâtre qui affleurait au pied d'un plant de lavande...


C'était une truffe ! 


J'ai gratté pour la sortir de terre. Elle était presque vide, vu la saison. 


Etrange découverte, une truffe réduite à sa plus simple expression, dans la lavande ! Ce n'est vraiment pas l'endroit où on s'attend à en trouver, même dans une ancienne truffière, vu qu'il n'y avait pas de chêne proche.


Mais comme je ne crois pas aux "coïncidences" au sens où on l'entend communément, j'ai médité sur le sujet, et il me semble que le signe cherchait à bien me faire comprendre que je ne cherchais pas suffisamment encore mon chemin dans ma propre vie (le pied de lavande est contre le chemin qui mène à la maison), mais toujours influencée par celle de ma mère (originaire de Provence), et que cela ne me menait que vers une coquille vide. 


En effet, est-ce une "coïncidence" si ce jour là l'état mental de ma mère m'avait beaucoup déstabilisée. Il est expressément recommandé aux "aidants" de malades, surtout mentaux, de s'accorder le droit d'être égoïstes, afin de se préserver.


Mais pour cela, il faut être totalement libéré du sentiment de culpabilité.
Pas facile quand on le traîne depuis sa plus tendre enfance...

 

J'ai aussi, dans la foulée, appelé une amie de longue date dont je n'avais pas de nouvelles depuis plusieurs années, car, comme nous, très prise par le travail et ses activités, pour lui délivrer un message de ces chers Anges susceptible de l'aider face à des soucis qu'elle avait par rapport à la santé d'un proche, une amie commune m'en ayant informée. 


Là encore, j'avais refusé, au départ, arguant du fait que cette amie, de par ses contacts avec le domaine médical, n'avait pas besoin de mes conseils, et qu'elle n'y croirait peut-être pas.

Mais ces chers Anges avaient bien raison, comme toujours, dommage que mes mésaventures avec des ignorants m'aient inspiré tant de peurs, car non seulement mon amie a été ravie, intéressée et touchée, mais encore, le "hasard" de ses activités professionnelles l'amenait, pour la première fois m'a-t-elle confié, à passer le dimanche 6 juillet, à moins de 10 km de chez nous (elle ignorait que nous habitions là, vu nos déménagements successifs) et ne nous aurait pas contactés sans mon appel.


Et nous avons eu la grande joie de nous revoir à 2 reprises, autour de son  voyage ! Nous avions l'impression de ne jamais avoir perdu le contact.
Ce fut un beau cadeau de la part de ces chers Anges qui a sûrement contribué à l'amélioration de ma santé !!

La suite bientôt !


Bonne journée et bonnes vacances à ceux qui partent !

 

 

Carte postale achetée au Rocher des Aigles, à Rocamadour

Carte postale achetée au Rocher des Aigles, à Rocamadour

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonsoir Maryline , <br /> Je voudrais commenter ton dernier article mais je n'ai pas pu rentrer dans les commentaires....<br /> Je voulais donc te dire qu'il est très difficile d'être toujours ainsi en porte à faux, tu voulais et veux encore tellement bien faire qu'il t'es impossible de contenter r tout le monde. Même si c'est dur c'est bien que tu te sois éloignée d'Elle. Il te faut te protèger .<br /> je t'embrasse ma belle.<br /> Ma fille est venue passer 5 jours et ça a cartonné !!!!
Répondre
E
Bonsoir Maryline , <br /> On reste jeune et beau dans l'au-delà en tout cas les fois où j'ai rêvé de ma Mère elle était ainsi .<br /> Tout semble s'arranger et même , cadeau suprême les dates vont surement coïncider. On est très contents , tu t'en doute.<br /> Passe un bon weekend, ici on n'en fini pas de la pluie.<br /> Fortes bizettes ma doucinette.
Répondre