Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 17:48
Les faux amis de la communication

Hello !


Dès les 1ers messages de 2012, mes chers inspirateurs célestes ont attiré mon attention sur les risques liés à l'usage des mots:


* risques de manipulation, induits par les messages subliminaux que peuvent envoyer dans l'esprit, à notre insu, certains mots (exemple: Maître).


* risques d'incompréhension, donc de problèmes ou conflits résultant du fait de la différence de signification associée à certains mots, mais aussi suivant l'écho qu'un mot va trouver chez une personne, il y a un risque de réaction inappropriée, parce qu'elle n'aura pas pris le temps de s'assurer de ce qu'elle a entendu ou cru entendre et du sens donné à ce même mot par son interlocuteur.


Mon horrible mésaventure de juin 2010 devait malheureusement leur donner raison.


Pour illustrer leurs propos, ces chers Anges avaient cité le mot:


"Maître" qui peut être utilisé par certains pour en imposer et prendre l'ascendant de façon pernicieuse, et parfois même imposer le silence.


Ces chers Anges n'avaient pas résisté non plus, face à des interrogations que j'avais sur les pratiques des sectes, à faire, comme à leur habitude, un jeu de mots par rapport au mot:
ORDRE.


Sachant que ce mot, comme le mot "Maître", mais pas pour les mêmes raisons, a tendance à me faire dresser les cheveux sur la tête, tant par rapport au drame lié au Temple Solaire qui, à l'époque, m'avait bouleversée, mais aussi à cause du conseil répété par mon compagnon, comme une litanie, devant l'aimable pagaille qui règne dans mon coin atelier (entre autres !):


"Une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place !"


Voilà donc le jeu de mots en question:


"Y aurait-t-il, dans l'Ordre Divin, un Ordre chargé de mettre de l'ordre chez ceux qui justement se proposent de mettre de l'ordre (en donnant des ordres à votre insu ?) ?
Peut-être est-ce dans l'ordre des choses ? En tout cas c'est à l'ordre du jour. Pour que tout rentre dans l'ordre ?"


Cette phrase illustre bien les pièges que peut receler la communication.


Cela devrait pour le moins rendre prudent face à des écrits venant de tiers, ET CE D'AUTANT PLUS QUAND IL S'AGIT DE TRADUCTION !


Il est important de tenir compte du fait que le traducteur ne possédait pas obligatoirement un vocabulaire suffisant pour traduire le bon mot, mais aussi qu'il a pu être trompé par l'écho trouvé en lui par le mot, un double sens, un synonyme mal identifié, ou, s'il s'agit de la traduction d'une parole, par un homonyme auquel il n'a pas su donner le bon sens.
C'est ainsi qu'il est intéressant de noter, s'agissant du mot:


"EXECUTER", 


Que le sens peut en être: 
Faire. 
Ex: exécuter un travail, 


Mais aussi, et là c'est totalement différent:


Tuer !
Ex: exécuter un otage !


Mes chers inspirateurs célestes attirent donc l'attention sur le discernement et la réflexion que demandent l'interprétation des mots, afin d'éviter de faire du tort, du mal, voire de s'entretuer, dans les cas extrêmes, notamment quand il s'agit d'un mot tel que:


"REPRESENTER"


Pas moins de 24 lignes définissent ce mot dans le Larousse.


Je citerais entre autres:


* "Présenter à nouveau", 
* "Reproduire par la peinture, la sculpture"


Mais aussi et surtout peut-être:


* "REMPLACER UNE OU PLUSIEURS PERSONNES DANS L'EXERCICE DE LEURS DROITS OU DE LEURS FONCTIONS: représenter une organisation à un congrès."
* "AGIR AU NOM ET POUR LE COMPTE D'AUTRUI"


Note: AU SENS FIGURE, on trouve la définition suivante:


* "Etre l'image, le symbole, la personnification de: Zola représentait particulièrement le roman naturaliste."


A méditer, non ????


surtout en ce jour de...
Saint Thomas !!


A l'époque, mes chers Anges avaient aussi attiré mon attention, à dessein, probablement, sur les mots qu'on nomme:


"LES FAUX AMIS"


Parce que le sens que peut nous laisser penser sa prononciation n'est pas son sens réel.


Voilà, à chacun de se faire son opinion, en ne perdant jamais de vue que personne n'a la Vérité.


Bonne soirée !

Partager cet article
Repost0

commentaires