Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 17:23
Ne pas se laisser détourner de son chemin


Hello !


Même si je n'adhère pas à toutes les pensées d'Einstein, en voici quelques unes, en rapport avec sa façon de voir le monde, toujours d'actualité, sinon prémonitoires, et en tout cas, pour le moins, me semble-t-il, à méditer:


"La condition des hommes s'avérerait pitoyable s'ils devaient être domptés par la peur d'un châtiment ou par l'espoir d'une récompense après la mort."


"La violence fascine les êtres moralement plus faibles. Un tyran l'emporte pas son génie mais son successeur sera toujours une franche canaille."


"Par liberté politique on entend la liberté de pouvoir exprimer verbalement et par écrit ses convictions politiques, par tolérance le respect de toute conviction chez un individu."


"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton."


"Et pourtant je crois profondément en l'humanité. Je sais que ce cancer aurait dû depuis longtemps être guéri. Mais le bon sens des hommes est systématiquement corrompu. Et les coupables se nomment : école, presse, monde des affaires, monde politique."


"N'importe où, en quinze jours, une campagne de presse peut exciter une population incapable de jugement à un tel degré de folie que les hommes sont prêts à s'habiller en soldats pour tuer et se faire tuer."


"Je me refuse à croire en la liberté et en ce concept philosophique. Je ne suis pas libre, mais tantôt contraint par des pressions étrangères à moi ou tantôt par des convictions intimes."

 


Et celles-ci plus particulièrement, en ce qui me concerne:


"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."


"Il ne convient pas que chaque contemporain se contente d’attendre et de critiquer. Il doit servir la cause aussi bien qu’il le peut. Le sort de l’humanité en général sera celui qu’elle méritera."


"Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don."


Au vu des drames récents, et à la lecture de ces 3 dernières pensées, j'ai ressenti plus encore à quel point mes chers inspirateurs avaient raison de vouloir accélérer le rythme pour informer sur la manipulation et les dérives sectaires, certes, mais donc surtout sur l'importance d'apprendre à penser par soi-même, et à se libérer des dogmes, pressions et interdits dus à l'ignorance, l'intolérance, le goût du pouvoir et l'irrespect. 


J'ai déploré avoir mis tant de temps à me remotiver pour reprendre l'écriture.


Leur réponse ???


Ils m'ont fait part de leur satisfaction, justement, que j'aie pris le temps de me remettre des épreuves vécues:


"Perdre un frère, c'est une épreuve particulièrement difficile dans une vie. Quand on n'a qu'un frère, on ne peut vivre cette immense peine, au maximum, qu'une fois dans une vie, à condition encore, de partir après lui. C'est donc de toute première importance de respecter cette période de deuil. De plus, chaque être étant unique, il convient de bien lui accorder sa place dans son coeur et sa vie.


Il était donc vital pour toi que tu prennes le temps de te permettre d'aller au fond de l'épreuve, afin de ne pas y mettre le mouchoir dessus, au risque que la guérison ne soit qu'illusoire, et qu'un "effet rebond" ne se manifeste à plus ou moins brève échéance.


D'autre part, pour ce qui concerne l'épreuve des dérives sectaires auxquelles tu as été confrontée, tu as bien pris le temps de rechercher l'origine de la survenue de ces épreuves dans ta vie, puis tu as travaillé à ta guérison en "nettoyant" la racine du mal, afin de te libérer des emprises susceptibles de déployer leurs "tentacules".


Même si tu te trouves confrontée à la "peau de banane", tu auras plus de chances de déjouer le piège.


Tu as enfin compris qu'il est vital que tu te respectes, et te fasses respecter. Ce travail sur toi t'a permis de sortir du "formatage" du sacrifice. 


Grâce à cela, tu ne te laisseras plus entraîner à sacrifier ton temps, ton énergie, ton travail, ainsi que tes moyens, y compris financiers, pour des causes qui ne sont pas les tiennes, et tu ne tomberas plus dans le piège de la culpabilisation, outil de manipulation.


Tu as compris qu'il est vital pour toi de prendre le temps d'écouter tes ressentis et intuitions, donc d'écouter ton intérieur, en écartant de ta route les personnages qui ne les respectent pas, car ces personnages là ne respecteront pas non plus leur prochain.


Tu as compris que tolérance ne veut pas dire complaisance, et qu'il convient de toujours bien faire la part des choses, dans le sens littéral de la phrase, c'est-à-dire de toujours bien séparer les faits, tous les faits et les personnages, tous les personnages mis sur ta route.


DE CE FAIT, TU AS PU CHASSER BEAUCOUP DE PEURS QUI CELLES-LA AVAIENT LIEU D'ETRE, PUISQUE TES ANGOISSES TE SIGNALAIENT UN DYSFONCTIONNEMENT ET UN VRAI DANGER, QUE TU AURAIS DU ANALYSER.


Tu prends aussi d'avantage garde aux signes et veilles à en chercher le sens.


Et ce qui nous tient le plus à coeur, c'est que tu as travaillé sur ta dépendance aux autres. Tu ne cherches plus autant à être aimée ou tout au moins acceptée en fonction de ce que tu es, dis ou penses, tu as bien moins peur du rejet, car tu en as pris la mesure en travaillant sur son origine. Tu n'accordes plus la même importance à l'approbation des autres. Tu as compris que la compréhension de chacun est fonction de divers paramètres, dont son chemin... mais aussi de son bon vouloir et de ses capacités intellectuelles.


C'est le respect que nous avons pour toi qui nous permet de nous réjouir de tes avancées, peu importe le temps que cela t'a pris. Ce respect donc que nous avons pour toi nous permet d'apprécier à sa juste valeur que tu ne fasses pas ce qui t'est demandé par obligation mais bien par envie. 


Tu n'a pas à culpabiliser sur ce sujet.


Toutes ces années, tu as fait bien plus que ta part, et en tout cas beaucoup plus que beaucoup qui seraient tentés de mal te juger d'avoir pris le temps de te retrouver intérieurement.
C'est ce qui va te permettre d'aller plus haut et plus loin, en sécurité.


D'autre part, dans la somme de travail  que tu as consacré à l'écriture, il y avait très largement matière pour chacun de travailler, s'il le désirait. Ce travail sur soi incombe à chacun et tu ne rendrais pas service en essayant de le faire à la place de quelqu'un d'autre."

 

"A chacun sa chanson, son refrain, sa raison (...)
Ton refrain sans façon,
C'est le tien, c'est le bon...".
 chantait Joe !

A bientôt et bonne soirée !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
bonjour Maryline!<br /> comme le dit Eglantine le travail sur soi est très important ,je vous remercie de votre aide,par les billets que que vous nous faites partager,continuer a écrire cela me motive car c'est un long combat a faire sur soit même.surtout bien écouter nos ressenties même si cela ne plait pas aux autres merci pour tout <br /> bonne journée <br /> très gros bisous <br /> Colette
Répondre
M
Merci encore à vous aussi Mounette. Gros gros bisous ! Maryline
E
Bonjour Maryline, <br /> Le travail sur soi est très important et chacun y va a son rythme nous ne pouvons en rien influencer les autres. Proposer des lectures qui nous paraitraient évidentes alors que chacun avance selon son ressenti.. Ton &quot;travail&quot; pour nous apporter de la réflexion (ou de l'eau à notre moulin) est très gratifiant et je t'en remercie énormément.<br /> Dans un sujet + terre à terre ; tj pas de possibilité de s'abonner a tes news, il doit surement s'agir de quelque chose que tu as dû oublier de cocher. Va bidouiller un peu de ce côté là...<br /> En attendant je t'envoie de fortes bizettes .
Répondre
M
Merci infiniment à toi aussi Jackette, de me donner tes ressentis, ils m'aident beaucoup, et sont importants pour moi, sois en sûre. Pour le côté terre à terre, je vais essayer d'aller &quot;bidouiller&quot;. Gros gros bisous