Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 18:11
Un de mes tableaux. Il date de 2007 ou 2008

Un de mes tableaux. Il date de 2007 ou 2008

Hello !


J'espère que vous ne souffrez pas trop de la chaleur actuelle et que le moral est bon.


Hier une de mes amies me confiait ses soucis du présent, mais aussi un autre, potentiel, qui l'inquiétait. Elle me disait que si ce dernier souci se produisait, elle se battrait, bien sûr, mais qu'elle était lasse.


Mes chers inspirateurs célestes m'ont fait remarquer (ce que je n'avais pas réalisé auparavant), que mon amie utilisait très (trop) souvent cette expression:


"Se battre".


Ils m'ont dit de lui expliquer ceci


"On n'a pas à se battre, on a A ETRE, tout simplement".


Ils m'ont précisé qu'en utilisant cette expression de façon habituelle, on envoyait à notre insconcient une forme d'ordre et de considération de la dureté et de la difficulté de la vie. Ordre et considération qui nous ont été d'ailleurs transmis dès notre plus jeune âge, par notre éducation, le plus souvent, mais aussi par nous-même...


Et que nous perpétuons, si nous n'y prenons pas garde.


Et de ce fait, nous courons le risque d'être amenés à affronter des situations (celle envisagée ou une autre à la place) qui exigeront de nous de dépenser toujours plus de nos forces.


Comment remédier au problème ?


En prenant conscience, en priorité, de nos réactions et discours intérieurs... ainsi qu'extérieurs, face aux situations affrontées et aux risques potentiels.


Ensuit, accepter la situation, non pas dans une intention de résignation, mais parce qu'elle existe... un peu comme, m'a-t-il été expliqué, lorsque, lors d'une promenade ou d'un trajet, on se trouve arrêté par le cours d'une rivière, qui nous barre le chemin... du moins le chemin que l'on pensait prendre.


Le fait est là, il y a une rivière.

Il serait fou de penser pouvoir la faire disparaître par nos seules forces.


Ensuite, plutôt que de perdre son énergie à "taper dans tous les coins", prendre le temps de se connecter à sa sagesse intérieure pour trouver la ou les solutions, et peut-être aussi le sens à donner à l'événement, les leçons à en tirer.


Il est important de se faire totalement confiance pour trouver la solution, et aussi de faire confiance à la vie, aux solutions et éventuellement aides qui vont se présenter.


En étant calme, concentré, ouvert, confiant, on se trouvera en mesure de faire face de la façon la plus simple et la plus rapide possible.


Pour parfaire l'exercice, s'imprégner, par avance, de gratitude pour le fait que le problème soit résolu de la meilleure façon qu'il soit.


Voilà, bonne fin de journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires