Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 18:23
"Au royaume des aveugles les borgnes sont rois"

Hello !


Dernièrement, juste avant les événements de Bruxelles, en ponçant un meuble, je faisais part à mes chers inspirateurs célestes de mes doutes en rapport avec la diffusion de leurs messages.


Ne feraient-ils pas mieux d'inspirer quelqu'un de plus médiatique, ayant "pignon sur rue" (passez-moi l'expression) ?Ce serait bien plus efficace, me semble-t-il. Tant de gens ne s'intéressent qu'à ce qui est dit et écrit par ces personnes là. Passer à la télé, ou dans les media, donne une espèce de caution. 


Alors, Eux, "là-haut", ne perdent-ils pas leur temps ?


Oui, bon, je sais bien que le temps n'existe pas dans ces sphères là !


Leur première réponse:


"C'est ce que tu as choisi de venir faire "ici bas". Ensuite, ce que tu vis et ce dont tu témoignes, toi seule peux le faire."


Bon, faut faire avec, apparemment.


Mais le "hasard", peu après, m'a amené une deuxième réponse... en forme de motivation d'ailleurs, grâce à une grosse colère...


Quand je suis tombée sur un article, relayé et apparemment approuvé par certains internautes.


Ces personnes se gaussaient, assez méprisants d'ailleurs, vu les qualificatifs utilisés, ils se gaussaient donc disais-je, d'un homme politique, bien évidemment pas de leur bord, on s'en doutait, mais là c'était au prétexte qu'il se présentait devant des électeurs, alors qu'il n'avait auparavant obtenu qu'un pourcentage de voies assez faible.


Certains parmi ces internautes se targuent pourtant de grandes idées de "fraternité", de spiritualité même, se lamentant à qui mieux mieux lors des drames vécus par notre pays et d'autres, donnant des leçons et réclamant à grand bruit un changement de mentalités !


Assez écoeurée de ce que je lisais, j'ai pris à témoin ces chers Anges. 


Si on écoute ces individus, seuls les "ténors", et bien évidemment les ténors dont ils partagent les opinions, auraient le droit de s'exprimer. Les "petits", ceux qui ont à coeur de défendre leurs idées, coûte que coûte, en ramant courageusement, eux, car pour se faire entendre il faut du courage, alors ceux là ils n'auraient droit qu'à la fermer et à laisser faire ???


Ces chers Anges ont sauté sur l'occasion pour attirer mon attention sur la similitude de situation: 


" Si toi-même, du fait de la difficulté de la tâche et de l'impression que tu as de "pisser dans un violon" comme tu dis souvent (et ce n'est qu'une impression, sois en sûre), tu penses que cela ne vaut pas la peine, alors ne t'étonne pas que certains esprits mal inspirés se croient autorisés à chercher à faire taire les "petites voix" par tous les moyens, et l'ironie méchante et méprisante en est un.


Ces façons de faire ne sont pas de la Lumière et il est bon de le faire remarquer.


Tout manque de respect, et le mépris en fait partie, n'est pas un sentiment de la Lumière, car bien au contraire, il va alimenter l'égrégore négatif qui va perpétuer le manque de respect comme mode de vie, de comportement, et justification de la violence qui écrase (comme le mépris et l'ironie méchante), cherche à imposer sa loi, par le biais d'actions d'éclat qui vont permettre à leurs auteurs d'être dans la lumière, mais celle des media, et non de la Lumière Divine."


Et cette médiatisation à outrance à laquelle on assiste suscite hélas des vocations.


Je rappelle que les gens qui tombent dans des sectes, car c'est bien de cela qu'il s'agit, c'est le plus souvent parce qu'ils se sentent rejetés, pas écoutés, pas compris, pas respectés dans leurs opinions et leur singularité, parfois méprisés aussi d'ailleurs.


Si on peut faire quelque chose pour limiter ces risques, cela commence par travailler sur soi-même, avant de chercher à l'imposer aux autres: c'est s'efforcer soi-même de pratiquer la tolérance, l'écoute, le respect, la compassion, et cela fera boule de neige.


On n'est pas obligé de se ressembler ; il me semble que la diversité d'opinion peut être source de richesse, d'enseignement, d'évolution, de compréhension mutuelle.

 

Le même jour, ma colère est encore montée d'un cran (euphémisme, ça ne m'a toujours pas passé !) quand j'ai entendu à la radio, un personnage ayant "pignon sur rue", commenter l'arrestation d'un présumé auteur d'attentat, le gratifiant de qualificatifs apparentés à la couardise, la lâcheté, comparativement à d'autres, du fait qu'il ne s'était pas fait exploser !


Là je crois que si je l'avais eu en face, l'intervenant, je lui aurais tapé ma poêle à frire sur le crâne. 


Oui, bon, le respect, souvenons-nous, le respect !


Mais quand même, comment peut-on dire, et laisser dire aussi d'ailleurs sans relever, que c'est une preuve de lâcheté de ne pas être allé au bout de l'horreur et ne pas avoir fait ce qui était apparemment prévu: un massacre de plus ?


Que peuvent penser des esprits faibles qui entendraient se genre de discours ? 


Que renoncer à massacrer des innocents c'est être un trouillard ? 


Que donc aller jusqu'au bout de si funestes projets, sans état d'âme, ce serait être courageux ?


Pardon, mais ce qui me semble réellement courageux et difficile, c'est de ne pas céder à la haine, aux discours semant la discorde et la violence, face à des situations d'horreur.


En commençant par ne pas taper sa poêle à frire sur un crâne qui a pu pondre de telles conneries ! 


Quand on écoute la voix des Anges Gardiens, et leurs appels à la tolérance, à l'Amour, au respect, à ne surtout pas tomber dans la surenchère, (ce qui ne veut bien sûr pas dire complaisance, loin s'en faut), alors on peut espérer y arriver moins difficilement.


Voilà, ça c'est fait !


Bnne soirée !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour Maryline,
J'espère que tu vas bien Je suis très heureuse de te lire dans ces termes, et j'y adhère complètement. Je me suis même demandée si en fait les médiats n'étaient pas là que juste pour nous manipuler et influencer nos pensées.... Comme le fait internet si on n'y prend garde !!!

Je te fais de gros bisous
Marylou
Répondre
L
Oh Marylou que je suis contente d'avoir de tes nouvelles ! J'espère que tu vas bien aussi. Es-tu à la retraite ? Merci pour ton com et gros gros bisous