Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 17:47
Savourer sa vie

Hello !


Récemment, je lisais un conseil relatif au fait de penser qu'on a fait de son mieux, en évitant autant que possible de placer la barre trop haut, donc en s'adaptant à ses possibilités et capacités du moment.


"Faire de son mieux, oui mais comment savoir que l'on a fait de son mieux ?" ai-je demandé à ces chers Anges.


"C'est tout simple ! Demande à faire de ton mieux ! m'ont-ils répondu.


Mais plus simplement, et eu égard à l'adage:


"Le mieux est l'ennemi du bien", nous te suggérons simplement de demander à faire bien. Comme nous te le répétons souvent:


Il ne s'agit pas de faire beaucoup mais de faire bien !


Trop souvent, le mieux peut effectivement faire glisser sur la pente de la compétition, qui peut pousser à vouloir faire toujours plus, toujours mieux, y compris toujours plus et toujours mieux que les autres.

Cela se produit souvent quand l'on a eu l'impression, dans l'enfance, de manquer d'attention, de reconnaissance. Alors on cherche toujours à prouver, à se prouver...

En espérant inconsciemment que peut-être, si l'on est parfait, si l'on "réussit", alors on aura cette reconnaissance qui nous a tant manqué.


L'on risque de ce fait de ne pas savourer ses "réussites", occupé que l'on sera à planifier le prochain challenge, mais pire encore, vivre l'insatisfaction quand on n'arrive pas à ses buts, et développer frustration, découragement et mauvaise image de soi.


En savourant sa vie, sans chercher autre chose que la satisfaction de faire tranquillement, de s'épanouir, d'être, tout simplement, EN SE DONNANT DONC A SOI-MEME LA RECONNAISSANCE, alors on pourra atteindre un état de sagesse et de paix intérieures. 


Un peu comme les conseils qui sont donnés par les nutritionnistes pour les repas:

manger dans le calme, en savourant chaque bouchée, pour laisser à la salive le temps de bien l'imprégner, manger varié, en quantité raisonnable, le plus naturel possible.


D'ailleurs tu vois, depuis que tu suis -un peu- ces préconisations, et n'avales plus à toute vitesse, en pensant à ce que tu vas faire après, au point parfois d'oublier un plat, depuis donc, tu as pu remarquer que tes intestins s'en portent bien mieux !


Ce serait bien si tu pouvais appliquer ces conseils à tous les domaines de ta vie !


Rappelle-toi aussi, quand tu as l'impression qu'on t'en demande trop: c'est parce que TU T'EN DEMANDES TROP !"


Je suppose qu'il s'agit d'un avertissement sans frais à lever le pied, car en ce moment, je suis "un peu" fatiguée et ai parfois l'impression d'avoir mis le "pilote automatique"... pilote qui a quelques ratés, j'ai pu le vérifier avant-hier. 


J'avais entrepris de relooker un fauteuil Voltaire. Une fois bien désossé, poncé et repeint, j'ai voulu le vernir. Je passais le pinceau consciencieusement et en étais bien aux trois quarts de la tâche, quand j'ai enfin fini par "percuter" que le vernis n'avait pas l'odeur habituelle...


Et m'apercevoir que je m'étais trompée de produit ! Ce n'était pas un vernis à bois, et de plus, il était brillant alors que je voulais vernir le fauteuil en mat !


Bon, heureusement ce n'est pas laid et le vernis a l'air de bien se tenir... pour le moment !


Je ne sais pas si ce sera mieux... ou juste bien... pourvu que ce ne soit pas à refaire  !!!


Allez, bonne journée et pensez à vous reposer et profiter de la vie !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires