Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 21:29
La Communication Non Violente

Hello !

 

Je vous mets un lien vers une vidéo d'Isabelle Padovani sur « La Communication Non Violente » (CNV).

 

C'est mon excellente psychothérapeute qui m'a conseillé cette démarche, et j'ai adoré, vraiment !

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=LD1M5xhxh-Q

 

J'espère que ça marchera.

Il y en en plusieurs autres, mais je suis tombée sur celle-là en premier.

 

J'avais déjà lu un ouvrage sur le sujet il y a quelques années, dont je ne me souviens pas de l'auteur, mais cela me semble tellement plus « parlant » grâce à Isabelle Padovani.

 

Tant de messages qui passent l'air de rien, avec humour, humilité et simplicité. C'est réconfortant de voir des gens (et ce n'est pas une généralité) qui ont réussi, sur ce chemin de spiritualité, à rester simples, humbles et vrais !!!!

 

Par contre, je voudrais apporter mon témoignage sur une période de soucis que j'ai eus aussi (comme Isabelle), avec des voisins du dessus très bruyants et sans gêne, il y a plus de 20 ans. J'ai été amenée moi aussi à déménager, à l'époque.

 

La situation s'est améliorée de ce fait... pour reprendre, dans une certaine mesure et de manière différente, avec d'autres personnes quelque temps plus tard.

 

Avec le recul, en analysant les tenants et aboutissants de la situation, et à la lumière des symboliques, similitudes et « coïncidences », j'ai compris que c'était dû au fait que j'accordais, à cette époque là, confiance et écoute à des personnes de mon entourage qui me semblaient, à tort, avoir un savoir, une expérience et des valeurs.

 

En déménageant, mes contacts et amitiés avaient un peu changé, d'où amélioration, mais un noyau de personnes restait, d'où la reprise quelque temps plus tard.

 

Les symboliques : la maison, c'est la symbolique de L'INTERIEUR (soi- même, son intérieur, son entourage, ses relations...).

 

Voisins du haut, cela peut parler d'un « supérieur », ou de quelqu'un qui nous semble en savoir plus que nous, mais aussi d'un parent, d'un ascendant, d'un patron...

 

Cela peut être le signe symbolique que l'on a ouvert sa porte à une ou des personnes qui nous font du tort, qui nous font peur, qui font du bruit pour rien, etc.

 

Cela peut être, dans le cas de voisins « fêtards », que nous-même nous ne nous accordons pas suffisamment de temps pour nous amuser, nous détendre, parce que nous travaillons trop par exemple.

 

Pointer les similitudes peut aussi apporter des éléments de compréhension de l'origine du problème : s'agit-il d'une personne seule (homme, femme), d'un couple, d'une famille, etc.

 

Si cela peut éviter de déménager, surtout pour rien et/ou pour voir le problème se reproduire ou passer à un niveau supérieur, ou de voir la situation s'enkyster ou s'aggraver, cela me semble valoir le peine de chercher un peu, vu que dès qu'on a compris et qu'on remédie au problème identifié, tout s'arrange « par hasard » ou comme par enchantement...

 

Après, c'est à chacun de voir.

 

On peut bien sûr méditer sur le sujet pour arriver à comprendre et demander de l'aide.

Bonne soirée !!

Partager cet article
Repost0

commentaires