Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 16:26
Suite sur les mémoires

Hello !


Continuons la suite.

J'avais beaucoup hésité à vous parler de tout cela, j'en avais fait état précédemment, mais vu les signes, je m'y suis résolue dans le billet du 17 Mars.

Cependant, j'avais du mal à continuer.


Il me semble avoir eu un signe encourageant: le 21 au matin, je suis passée à la poste (LIEU OU ON ENVOIE DES MESSAGES) pour affranchir 2 lettres, dont une en "SUIVI" (!) et je ne me suis pas rendu compte que j'avais oublié mon porte-monnaie sur une étagère de la banque, en partant. 


Quelle ne fut pas ma surprise hier, quand la factrice (qui PORTE DONC LE COURRIER, LES MESSAGES !) m'a prévenue de me rendre au bureau de Poste récupérer mon porte-monnaie oublié là bas ! 


Il n'y avait pas beaucoup d'argent à l'intérieur, mais mes cartes vitale, d'identité et bancaire entre autres, qui m'auraient causé du souci en cas de vol. La gentille postière m'a expliqué que c'est un Monsieur qui l'a vu et le lui a signalé, car de derrière son comptoir, elle ne pouvait le voir.

Et dans la foulée, elle m'a donné le nom du Monsieur !!!


En réfléchissant à tout cela, par la suite, j'ai réalisé que le nom de ce Monsieur est L'ANAGRAMME PHONETIQUE de la première partie du nom de la ville où a été fusillé le premier mari de ma mère, en tant que Résistant, ainsi que de l'endroit du décès de mon jeune oncle, frère de ma mère.


Quel rapport me direz-vous avec ce dont je parle dans le billet précédent ?


Il se trouve que ce lieu est situé dans le même département que le village où a disparu cette petite fille, à environ 85 km, et non loin de l'endroit de la disparition d'un jeune homme pris en stop par l'individu qui a avoué être à l'origine du décès de la petite.


J'ai réalisé ce fait le 13 février, après avoir demandé à ma belle-soeur des précisions, car mon frère avait fait des recherches généalogiques assez poussées.


Depuis la formation du 20 janvier, entendre cette chanson et/ou entendre parler de ce drame, ne me mettait plus dans le même état de profond abattement proche du désespoir, même si j'en avais toujours de la tristesse et le coeur serré. J'ai vraiment ressenti une différence. Après, à voir sur le long terme pour déterminer si cela vient de la formation.


Signes ? Les 8, 9 et 10 février, en allumant la radio ou la télé, le "hasard" a fait que la chanson de Louane commençait. Le 8, c'est mon compagnon qui a mis la radio, AU MOMENT MEME OU JE RENTRAIS DANS LA DOUCHE !!!


Le lendemain matin après la conversation avec ma belle-soeur sur le lieu de la mort de mon oncle et du mari de ma mère, soit LE 14 FEVRIER, il était 7h53 quand mon compagnon a changé de station de radio...


Pour tomber sur les dernières notes de musique de la chanson de Louane, SOIT LA FIN DE LA CHANSON, SANS PAROLES !!!


J'étais un peu étonnée car habituellement le "hasard" faisait que la chanson passait toujours en entier. Bizarre !!


Peu après on a appris que l'individu soupçonné avait avoué et que le corps de ce "petit ange" avait été retrouvé. C'était bien la fin de l'histoire.


Et ce même soir du 14 février, puisqu'elle a dit qu'il était minuit, ma mère est tombée et a dû être hospitalisée le lendemain quand l'infirmière l'a trouvée... Et là encore cela semblait la fin !!!


Pourquoi toutes ces "coïncidences" ??? 


Certes, en étudiant la psychologie et par l'expérience, on se rend bien compte que l'on peut être porteur de mémoires issues de drames vécus par le passé, mais ces drames concernent des proches, voire des aïeux.


Alors, comment expliquer qu'on puisse se sentir en "connexion" avec un autre drame et s'apercevoir qu'il y a tant de "coïncidences" entre ces faits et personnes concernées et nous ??? 


Se peut-il qu'il y ait une continuité, un genre de Fil d'Ariane ? Certes nous sommes tous reliés, mais pourquoi plus particulièrement avec certaines personnes inconnues de nous pourtant ???


Peut-être aurai-je des éclaircissements ?
On va bien voir !!
Bonne journée !!

Partager cet article
Repost0

commentaires