Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 17:30
Se servir de sa colère comme d'un levier
Hello !
 
Voilà, j'ai presque terminé la lecture du livre que j'ai cité dans le précédent billet:
 
"Revenue guérie de l'au-delà" par Anita Moorjani, préface du Dr Wayne Dyer, éditions J'ai lu Aventure secrète.
 
Grâce à sa NDE, Anita a appris que l'autre gros problème, dans cette vie ici-bas, c'est...
 
LA PEUR !!!
 
Là encore, cela rejoint les dires de mes chers Anges, la peur (celle qui n'a pas lieu d'être) qui selon Eux est une des composantes, avec le manque d'Amour, de ce que l'on nomme "Le diable".
 
Je voudrais citer ce passage, page 124 de ce même livre d'Anita Moorjani;
 
"Pour accéder à cet état d'ouverture, je devais seulement être moi-même ! Je pris conscience que durant toutes ces années, la seule chose que j'avais à faire était d'être moi-même, sans jugement et sans ce sentiment obsédant d'être imparfaite. En même temps, je compris qu'au plus profond de nous, notre essence est faite d'amour pur. Nous sommes amour pur, chacun de nous l'est. Comment pourrions-nous ne pas l'être puisque nous venons du Tout et y retournons ? Je savais qu'en comprenant cela, nous n'aurions plus jamais peur de ce que nous sommes."
 
Plus loin, page 214, chapitre 16, Anita écrit encore;
 
"Je sais maintenant que tout ce dont j'ai besoin est déjà contenu en moi et est complètement accessible si je m'autorise à m'ouvrir à ce qui est vrai pour moi... et il en est de même pour vous."
 
Ce livre est arrivé à point nommé pour moi, car avec les événements actuels, difficile de garder en soi la paix, la confiance, l'Amour et de tenir la peur à distance. Surtout quand on vient d'une famille qui a payé un lourd tribut à la dernière guerre, et qu'au fond de moi j'ai l'impression d'avoir été, avec mon frère, qui hélas n'en a pas eu conscience suffisamment tôt pour en soigner les effets, d'une certaine façon, "victime de guerre", même si c'est de façon indirecte.
 
Alors je suis extrêmement sensible au fait que des personnes puissent perdre la vie ou être blessées, car je sais trop combien tous ces malheurs ne s'arrêtent pas aux victimes avérées sur le moment, mais se portent sur les générations suivantes.
 
Et je suis convaincue, pour en avoir parlé avec pas mal de personnes, que ce sentiment est partagé, consciemment ou pas, par beaucoup d'entre nous.
 
Des études ont été réalisées, a expliqué une psy dans une émission à la télé, qui ont démontré que les effets dramatiques peuvent se reporter au niveau de l'affect, sur 5 générations.
 
Je suppose que je ne suis pas la seule à ressentir les "émanations" de toutes ces colères, ces combats, ces haines trop souvent, alors que pour la plupart d'entre nous, nous désirons vivre en paix et dans le respect les uns des autres, et le proclamons haut et fort.
 
Je suppose que si dans les billets précédents ces chers Anges conseillaient...
 
"D'ETRE, PLUTOT QUE DE SE BATTRE",
 
c'était préventivement.
 
Dans les situations de colère, ces chers Anges m'ont conseillé de...
 
"ME SERVIR DE MA COLERE COMME D'UN LEVIER"
 
Un levier de changement. Mais de changement sur ma vie, non sur celle de quiconque.
 
Ce qui n'empêche bien évidemment pas le fait de l'exprimer cette colère, mais avec discernement et sans violence.
 
C'est ainsi que depuis longtemps maintenant, j'ai pris l'habitude de revoir ma façon de consommer, de me nourrir, de vivre...
 
Et le résultat c'est que ma vie s'améliore de plus en plus.
 
En chassant AUSSI la peur de manquer, de ne pas y arriver et en me faisant confiance, en faisant confiance à ma vie, à la Providence...
 
En règle générale mes besoins sont pourvus souvent simplement, sans vraiment chercher, et du mieux possible...
 
Et quand je ne trouve pas ce dont j'ai besoin, la plupart du temps, la suite me démontre que je pouvais m'en passer ou qu'autre chose l'a remplacé, en mieux par la suite !
 
Je dois reconnaître qu'en déménageant souvent, on prend l'habitude de ne pas se surcharger.
 
"Coïncidence, ce matin la radio (RMC) a diffusé une interview d'un intervenant dont je n'ai pas écouté le nom sur le moment, qui faisait état d'études démontrant le fait que souvent les achats que nous faisons sont des achats "d'impulsion", dictés par des promo (ou supposées promo), dont on ne se servira pas, ce qui bien sûr n'arrange pas l'état de la planète.
 
A méditer ???
 
Voilà pour aujourd'hui !
 
Bonne soirée, portés par la confiance, la sagesse et la paix !!!
Partager cet article
Repost0

commentaires