Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2023 5 20 /10 /octobre /2023 17:08
Magnifique photo de Facebook

Magnifique photo de Facebook

Hello !
 
Avant de commencer à relater ma TCH du 15 10 23, à rebondissement, je voudrais vous parler, plus particulièrement à l'intention des personnes créatives, d'un groupe, sur Facebook, qui se propose de METTRE DU SOLEIL DANS LES YEUX... et pas que d'Emilie 🤓, grâce à des babioles faites au crochet ou au tricot (faciles), à laisser, protégées dans un petit sachet plastique transparent, de ci de là, avec un petit mot explicatif de l'initiative (banc, salle d'attente, hôpitaux, EHPAD, etc), petit cadeau GRATUIT porte-bonheur (c'est l'intention qui compte).
 
 
Nom de ce groupe: "Générosité Gratuite, crochet France et pays francophones".
 
La photo de ma fabrication ne passe pas, dommage, mais les explications et modèles sont dans le fichier sur le site du groupe.
 
C'est un excellent dé stress😊
 
J'adore et parie que nos Anges applaudissent l'idée... Belle initiative pour contrebalancer l'atmosphère.
 
Bon, revenons aux jours précédant le 15:
 
Le jeudi 12 au matin, sur la route, au moment où j'ai zappé sur RTL pour écouter l'émission de Julien Courbet "Ca peut vous arriver" (j'adore cette émission et ris toute seule quand je l'écoute, ça change avantageusement des infos)...
 
A l'instant même, il était en train de faire semblant d'interroger Joe, lui demandant quelle chanson il aimerait chanter...
 
Ce fut "Les yeux d'Emilie".😁
 
Le lendemain matin, Vendredi 13, j'y repensais, me demandant si c'était un petit clin d'œil...
Au moment précis où a commencé à la radio (RFM):
 
"Je suis en tête à tête avec un Ange"😇😇
 
"Coïncidence", le 13 octobre, c'est la Saint Géraud, qui est l'origine du prénom de mon frère:
"GERALD".
Autre "coïncidence", Saint Géraud était originaire du Quercy... où je réside maintenant.
 
Le samedi 14 donc, j'ai la proposition de cette place en TCH qui se libère.
 
Voir billet précédent pour d'autres précisions sur la journée.
 
Tout s'est mis en place de façon parfaite pour que j'y aille. Donc nous voici partis, avec le véhicule d'une gentille jeune femme et son frère pour Toulouse. Elle avait eu la gentillesse de me récupérer au parking de l'autoroute, à mi-chemin.
 
Mon compagnon avait visionné sur "Google" où se situait ledit parking, me montrant où je devais passer (assez compliqué🤕. Une angoisse m'est montée et j'étais en train de me dire qu'il serait plus sage de partir avec au moins une heure de battement, vu que j'allais sûrement visiter le campestre avant de trouver...
 
Heureusement, mon compagnon, connaissant mon sens de l'orientation légendaire, a décidé de m'y accompagner et est resté l'après-midi à m'attendre en baladant dans le coin.
 
 
Je voudrais commencer par rassurer les personnes qui vont faire une TCH, de ne pas s'inquiéter si au moment elles ont l'impression de ne pas avoir vécu grand chose, car la fin de mon récit va vous prouver qu'on peut recevoir des signes (et même possiblement les plus forts), de différentes façons... et ne s'en apercevoir que quelques jours plus tard, comme ce fut le cas.
 
Prenons dans l'ordre: peu avant la séance, j'ai commencé à ressentir un froid intense sur moi et j'ai été amenée à rajouter une couche après une autre pour me réchauffer.
 
Note: pour ce qui me concerne, une sensation de froid anormale me signale la présence d'un défunt (ou plusieurs).
 
Assez rapidement, j'ai ressenti très nettement "qu'on" me touchait les genoux (le gauche surtout), avec insistance d'ailleurs. 
J'ai cru que c'était l'assistante psychothérapeute parce que je m'étais endormie. 
Sauf que je n'avais pas du tout l'impression de m'être endormie.
D'ailleurs, j'ai senti que la présence restait quelques minutes, toujours contre mon genou gauche comme si elle voulait s'assurer que je ne m'endormais pas.
Bizarrement, il ne m'est pas venu à l'idée d'ouvrir les yeux pour vérifier.
 
Quand, au débriefing, j'en ai parlé, il m'a été assuré que personne n'était venu me toucher les genoux.
 
 Note: dans la symbolique, "Genou", ça donne phonétiquement: "JE NOUS".
 
Et cette attention que j'ai ressentie, à veiller à ce que je ne m'endorme pas, me ramène à mon impression de ces derniers temps d'être un peu endormie (scribe endormie).
 
Ensuite, j'ai eu la vision d'un gros nuage qui laissait tomber de grosses gouttes noires, rectangulaires, tombant en biais. J'ai ressenti que ça pouvait avoir un rapport avec les événements au moyen Orient et/ou les épisodes méditerranéens/cévenols annoncés.
 
D'ailleurs quand je l'ai raconté à mes proches, j'ai évoqué que les gouttes pouvaient représenter des rockettes. Prémonitoire ??
 
Malheureusement, le lendemain soir, il y a eu ce bombardement atroce d'un hôpital à Gaza.
 
Et ces jours-ci, épisodes méditerranéens et tempêtes se suivent, avec malheureusement encore des dégâts vers La Roya.
 
Ça m'est revenu après le débriefing, j'ai aussi eu la vision d'un petit enfant, derrière une vitre embuée. Sans plus de détails. 
L'avenir dira si c'est symbolique ou pas.
 
Mais le "clou", si je puis dire, je l'ai eu mercredi 19 après-midi, soit 3 jours après.
La petite jeune femme qui m'avait écrit avoir pensé à moi en entendant la chanson de Joe ("Toi tu me fais de l'électricité", m'a laissé un message vocal pour un tout autre sujet).
 
Après l'avoir écouté, je me suis aperçue que j'avais eu le dimanche 15, à 18 heures (donc vers la fin de la séance de TCH), un message qui ne m'avait pas été signalé. Message sans numéro d'appelant, qui n'apparaissait pas non plus dans la liste des appels de ce jour-là.
 
Note: mon téléphone, comme ceux de tous les participants, était arrêté à ce moment-là, bien sûr.
 
Et quand je l'ai écouté...Grosse sensation d'irréalité:
 
Après un silence ponctué de quelques bruits feutrés...
 
UNE VOIX DE FEMME BIZARRE, S'EXPRIMANT AVEC UN DEBIT PRECIPITE DISAIT:
 
"VA VOIR MAMAN DANS LE JARDIN"😳😳
 
Peut-être que si j'arrive à faire ralentir l'enregistrement, je reconnaîtrai la voix ???? Pas gagné,je ne sais pas faire ça.
 
"Coïncidence": le message sauvegardé juste avant celui-ci, datant de plusieurs jours, venait d'une de mes cousines, qui porte le même prénom que ma mère. "Hasard" ???
 
J'ai souvent écouté des émissions sur la "Trans Communication Instrumentale" (les voix de l'au-delà qui s'enregistrent sur magnétophone, par exemple). Cet enregistrement faisait vraiment penser à ceux recueillis en T.C.I.: débit très rapide, mais pour ce qui concerne celui-ci, les personnes à qui je l'ai fait écouter ont quand même distingué les paroles.
 
J'ai supposé que c'était peut-être un message de ma mère me faisant savoir que le travail de guérison que nous avions fait, lié à mon vécu familial compliqué (euphémisme) l'avait libérée et qu'elle était désormais dans "le Jardin d'Eden".
 
Confirmation ???
 
Le lendemain matin, en cherchant le chargeur de mon ancien téléphone... dans la console (!!!!) d'entrée chez mon compagnon, je suis tombée sur ce papier, qui m'avait été écrit par ma mère, que j'avais gardé mais oublié. 
 
Note: j'avais déjà fouillé dans ce tiroir quelques jours auparavant sans voir ce papier.
 
Vu l'écriture, il ne datait pas de la dernière décennie de sa vie (la photo ne passe pas, trop volumineuse aussi, je vais voir si j'arrive à la diminuer):
 
"A bientôt
Maman"
 
Sur le moment, j'ai espéré que c'était pour me faire savoir que j'allais bientôt partir.
 
Oui, j'ai beaucoup progressé dans l'amour de la vie, mais bon, pas au point de me sentir de ce monde. Ca,  je crains fort de ne jamais y arriver... surtout vu la situation actuelle.
 
Mais bon, non, ce n'est pas encore le moment, y'a encore du boulot sur la planche.🤔 
 
Alors, peut-être va-t-elle se manifester, d'une façon ou d'une autre ??
 
Mais par contre, je pense que ce mot est quand même pour me rassurer. Dernièrement, j'avais compté sur mes petits doigts le temps qu'il me resterait si je partais à l'âge de mon père: 4 doigts (4 ans)... 
 
Mais à celui de ma mère, c'est effrayant... plus de 5 mains !!😰
 
Rassurée, parce que dans les minutes après la découverte de ce mot, à la radio, Jeanne (partie du prénom de ma mère) Mas a chanté:
 
"Je voudrais être ailleurs"
 
Puis une autre chanson s'est terminée par:
 
"Tes Anges n'aiment pas devenir vieux" (Mathieu Mendès: "Cendrillon").
 
Bon, me voilà rassurée !
Donc, pas question de se rendormir, du coup !
 
Bonne soirée, pas trop agitée j'espère.
Partager cet article
Repost0

commentaires