Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 17:29

P1010751.JPG

 Photo personnelle. On pourrait l'appeler: "La flamme de l'espoir", titre d'un livre d'Anne-Marie Lionnet.

 

 

 

Hello !

 

Il semble que les derniers billets étaient prémonitoires: dépendances, erreurs médicales, etc.

Hier soir, j’ai appris que mon frère a un problème de santé important à un poumon.

 

Quand nous étions allés les voir, il y a quelque temps, je l’ai trouvé bien trop fatigué, et cela m‘a beaucoup inquiétée. Il toussait énormément, depuis plusieurs semaines, m’a-t-il dit.

 

A ma question, il m’a répondu que son médecin ne lui avait rien donné pour cela, lui conseillant « seulement » d’arrêter de fumer, et que ça passerait.

J’ai râlé: arrêter de fumer, bien sûr, nous en parlions presque à chaque fois que nous nous voyions, mais une toux persistante, cela doit aussi se soigner, et si ça ne passe pas, il faut faire des examens. Je lui ai conseillé fortement de changer de « toubib », pour être enfin soigné correctement.

 

Heureusement, il l’a fait, et il a aussi accepté de s‘arrêter de travailler, au moins quelque temps. Si les analyses de sang nous avaient rassurés, dernièrement, il n’en a pas été de même du scanner, hier.

 

La santé de mon frère, elle m’a souvent inquiétée: c’est un bosseur rude à la tâche, très volontaire, qui ne s’écoute pas, mais aussi un gros fumeur, depuis longtemps. Il n’arrivait pas à s’arrêter, même s’il a un peu diminué sa consommation.

 

Malheureusement, dans notre société, il est de bon ton de ne pas « s’écouter ». Prendre soin de soi et de sa santé, cela paraît trop souvent une marque de faiblesse.

 

« Il n’en est rien, tout au contraire, disent souvent mes chers inspirateurs célestes. Il y a une chose importante à ne jamais perdre de vue (j’avais écrit de vie !), c’est que C’EST GRACE A NOTRE CORPS QUE NOUS VIVONS, C’EST LUI QUI NOUS PORTE, MEME SI C‘EST NOTRE ESPRIT QUI NOUS CONDUIT.

EN PRENDRE SOIN ET S’ASSURER DE SA BONNE SANTE, C’EST DU MEME COUP S’ASSURER, NON SEULEMENT DE SURVIVRE, MAIS AUSSI DE VIVRE DU MIEUX POSSIBLE, AVEC LE MOINS DE SOUFFRANCES POSSIBLES.

SANS LUI, NOUS NE SOMMES RIEN, SUR CETTE TERRE !

IL EST DONC VITAL, MEME EN CAS DE COUP DUR MORAL, DE NE JAMAIS L’OUBLIER. »

 

Sur le coup, hier soir, je confesse que je l’ai accusé, le coup.

Mais depuis, la combativité est revenue. Tout au contraire, cela m’a-t-il fait un « électrochoc » (c’est parfois ce qu’on faisait à certains dépressifs, du temps où j’étais ambulancière).

 

Je dois dire que ces derniers temps, je n’avais pas trop le cœur à écrire. J’ai été beaucoup marquée par ma mauvaise expérience d’il y a près de 2 ans. Alors mes « capacités », je n’étais pas très motivée à les utiliser. Trop écoeurée par certains personnages qu’on rencontre dans le « milieu » dit de la spiritualité, et surtout pas envie de leur ressembler, et encore moins de les fréquenter ou risquer de les croiser.

 

Je me suis souvent posé la question de continuer, ou d’arrêter. Mais je sais que beaucoup trouvent dans mon blog du soutien, des réponses parfois, en tous cas un peu de rêve, au moins, sans engagement et gratuitement surtout.

Alors je continuais.

 

Mais cette mauvaise nouvelle m’a reboostée, paradoxalement, car je sais que c’est dans les situations d’apparence difficile que les Anges gardiens se manifestent.

 

« On va se battre, ai-je dit à ma belle-sœur, on en a vu d’autres, on est des « durs », et c’est d’ailleurs le début de notre nom. »

Ce, d’autant plus qu’ils ne se laissent pas abattre, ni l‘un ni l‘autre.

 

 

 

Mon frère ne croit pas aux Anges, et fait une « allergie » au « Bon Dieu ».

 

Le challenge à relever, c’est peut-être d’arriver à lui prouver qu’ils existent, les Uns et l’Autre, et de lui démontrer, ainsi que, (peut-être) à tous ceux qui liront ce blog, que cela peut aider à vivre mieux, et aussi, pourquoi pas, à guérir.

Est-ce le sens de cet extrait entendu quand nous parlions de « GUERISSEUR », avec mon amie, dernièrement ?

 

Si on voulait bien les écouter, humblement, avec attention, on pourrait s’éviter beaucoup de souffrances. Car quand ils préviennent d’un danger ou d’un souci, ce n’est jamais pour faire du tort.

 

En attendant, ils m’ont donné aujourd’hui des signes magnifiques, pour me prouver qu’ils sont là, et qu’on peut compter sur eux.

 

« Ça IRA !!! »

 

Je vous les raconte dans le prochain billet.

Bonne fin de journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
C'est sans doute une épreuve par laquelle ton frère DOIT passer puisque rien n'arrive par hasard. je lui souhaite de passer cette épreuve du mieux possible et d'en tirer les leçons qui<br /> s'imposent.je t'embrasse!
Répondre
L
<br /> <br /> Tu as parfaitement raison. Je ferai un billet demain, car je m'absente aujourd'hui, mais il semble qu'il progresse à grands pas dans la voie de la spiritualité, et est-ce un "hasard", le chef de<br /> service, hier, au vu de sa fibroscopie des bronches, a donné un pronostic bien moins sombre que le radiologue du scanner. C'est limité. Je vous raconterai. Gros gros bisous et merci à tous<br /> d'être là. Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
R
bonsoir Marylou<br /> Désolée pour la nouvelle sur la santé de ton frère ;l'essentiel pour lui c'est qu'il se batte,même s'il ne croit en rien positiver seulement ça suffit.Je sais que tu vas l'aider de ton mieux, ta<br /> pauvre maman va t"elle supporter de voir son fils malade ??peut être garder le secret<br /> bonne soirée Marylou et continues d'écrire ç'est une bonne psychothérapie<br /> gros bisous<br /> rosedesneiges
Répondre
L
<br /> <br /> Merci à toi, rose, tu sais de quoi tu parles. On va garder le secret, bien sûr. Gros bisous. Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
U
Bonsoir Marylou ,<br /> Il faut prendre soin de la maison dans laquelle nous habitons; je ne parle pas des murs qui portent notre toit mais de notre enveloppe charnelle. Je crois que les hommes ont la facheuse tendance de<br /> penser qu'à eux il ne leur arrivera rien tout en sachant qu'ils jouent avec le feu. Je vous souhaite de tout coeur de vous battre à fond , nous on sera là pour te soutenir ma chère Marylou, on va<br /> vous aider à faire bloc et CA IRA!<br /> Je t'embrasse bien fort.
Répondre
L
<br /> <br /> Merci infiniment ma Jackette, oui ça ira, et non, je n'arrêterai pas, surout pas, et même, je vais dépasser mes limites, le jeu en vaut la chandelle, pour ma petite mère, pour mon frère, ma<br /> belle-soeur, pour la famille et pour tous ceux qui liront ce blog. Gros bisous. Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
U
Bonsoir Marylou ,<br /> Il faut prendre soin de la maison dans laquelle nous habitons; je ne parle pas des murs qui portent notre toit mais de notre enveloppe charnelle. Je crois que les hommes ont la facheuse tendance de<br /> penser qu'à eux il ne leur arrivera rien tout en sachant qu'ils jouent avec le feu. Je vous souhaite de tout coeur de vous battre à fond , nous on sera là pour te soutenir ma chère Marylou, on va<br /> vous aider à faire bloc et CA IRA!<br /> Je t'embrasse bien fort.
Répondre