Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 16:58

P1020830.JPG

 Biscotte surveille le potager

 


Hello !

 

Je vous mets une photo de mon potager. C’est mon petit grain de folie dans le jardin « propret ». Il n'est pas académique, si mon frère voit ça, de "là-haut", lui le "pro", il doit rigoler ; tout est mélangé, les rangs ne sont pas droits, des fleurs poussent spontanément, et c’est bien ainsi. Il est à l’abri de la tondeuse et de la cisaille (mon compagnon a un rapport « pathologique » avec ces 2 « instruments » !).

 

En revenant sur les nombreux signes autour du « départ » de mon frère, j’ai fait des recherches et réalisé que le chat (noir et blanc) de voisins : « Rominou », avait commencé à venir chercher à manger à la période précise où les problèmes de santé de mon frère l’ont amené à faire enfin des examens médicaux.

 

En revenant dans mon agenda, j’ai vu (puisque je note tout ce qui est un peu inhabituel) que c’était pendant la période « vigilance grands froids ».

 

En fait, j’ai noté l’avoir nourri pour la première fois le…

Samedi 11 février, fête de Notre Dame de Lourdes.

 

La veille, il y avait eu une émission sur…

 

« La communication avec l’au-delà, dans « Toute une Histoire », sur France2.

 

La température, cette nuit là, était descendue à – 12° (- 14° la veille encore).

 

Le lendemain, dimanche 12, on apprenait la mort de Witney Houston, décès qui m’avait peinée (j’en avais parlé dans le billet du moment), car je ne devinais que trop bien les souffrances qui avaient pu mener cette belle personne dans cette voie d’autodestruction, que tant d’ignorants ont pourtant piétinée… Pour pleurer des larmes de crocodile après.

 

Depuis l’incinération de mon frère, on n’a plus revu « Rominou », il n’est plus venu manger, il semble avoir disparu, on ne le rencontre plus nulle part.

 

Etrangement, il était venu chercher sa pitance tous les jours (parfois plusieurs fois par jour !) jusqu’au 8 Mai (commémoration de la fin de la 2ème guerre mondiale).

 

Encore plus étrange, du 9 au 13 Mai (fête de Jeanne d’Arc !), il n’est pas venu, nous ne l’avons pas vu. Le soir du 13, il a reparu, et a continué à venir se restaurer un peu moins souvent, jusqu’à la fin Mai (mon frère a été incinéré le 30).

 

Y a-t-il un parallèle à faire avec l’attitude de mon frère qui, quand les symptômes de sa maladie sont devenus trop évidents, trop difficiles, s’est tourné vers la spiritualité, donc m’a rejointe dans mes croyances, même s’il n’utilisait pas les mêmes appellations ?

 

Et cette absence du chat, du 9 au 13 Mai, correspond-t-elle à la période où il a appris qu’il n’y avait pas que son cancer du poumon, ce qui lui a fait un peu baisser les bras, malgré tout ???

 

Le dimanche 3 Juin, jour un peu triste de la fête des mères (4 jours après l’incinération), mon agitateur de lait s’est bloqué et ne voulait plus s’arrêter (j’aime bien faire mousser le lait dans mon café du matin). J’étais obligée d’enlever la pile pour le faire cesser, pas moyen de faire autrement.  Cela n’était jamais arrivé auparavant et ne l’a pas refait depuis. Mon fils, lui, a réussi à le débloquer.

 

Il faut dire qu’à ce moment là, JE M’AGITAIS BEAUCOUP TROP, prise par tous les soucis par rapport à ma mère et ma belle-sœur.

 

Le mercredi 6 juin, très tôt, en allant garnir la mangeoire des oiseaux, j’ai entendu, venant du champ sur l’arrière, ce qui m’a semblé une sorte d’aboiements inhabituels.

 

J’ai pensé à un sanglier, sur le moment, mais ici, près de la maison, je n’en avais jamais vu. J’ai longé la clôture pour trouver un coin dégagé et essayer de voir…

 

Et je me suis trouvée face à…

 

Un chevreuil, à une vingtaine de mètres de moi, qui était tourné vers moi, immobile. Il a semblé me fixer, tout en continuant à pousser des braiements qui me semblaient plus des aboiements, me donnant un peu l’impression de converser.

 

Puis il y a eu un bruit au loin, et il a tourné les sabots tranquillement, en continuant à pousser ses cris. C’était la première fois que je voyais et entendais un chevreuil crier.

 

Ce n’est que plus tard, en racontant la scène à mon compagnon, et en lui parlant d’aboiements, que j’ai réalisé la similitude avec la blague de mon frère, pour faire fuir les 2 membres d’une secte venus frapper à sa porte : grogner et aboyer, en faisant le chien pour les faire fuir.

 

Voilà, mais je pense ne plus avoir à me heurter à des gourous ou des sectes, car j’ai compris les symboliques de la survenance de ces faits si déstabilisants : le formatage de mon enfance.

 

J’y reviendrai bientôt.

Bonne fin de journée !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
coucou Marylou!toujours autant de plaisir a lire vos billets . que de beaux signes .merci . bonne journée très gros bisous . Colette
Répondre
L
<br /> <br /> Merci aussi Mounette ! Gros bisous. Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
C
quelle histoire! :) merci pour l'astuce au passage (sectes)!<br /> C'est super d'avoir un potager! je suis une passionnée de l'agriculture mais je dois m'en tenir au blogosphère faute de temps!<br /> Mann
Répondre
L
<br /> <br /> Merci ! Il est vrai que c'est un bonheur de cultiver son jardin. bonne journée ! Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
R
bonjour Marylou<br /> Que de coincidences en effet ,sans doute bien en rapport avec le décès de ton frère.<br /> p+asses une bonne fin de journée<br /> bisous<br /> rosedesneiges
Répondre