Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 18:45
Hello !

Impossible de rester insensible aux touchants petits signes de ces chers Anges, destinés à me remotiver à écrire. 

Il est vrai que ces dernières semaines, devant la somme de travail, la fatigue, l'inflammation des tendons qui pourtant me pendait au nez depuis longtemps... le coeur n'y était pas, et je remettais toujours au lendemain.

Le petit réveil bleu invitait peut-être à repartir,lui aussi,  mais tant pis.

Du coup, ces chers Anges ont dû faire preuve d'ingéniosité, ces derniers jours, pour me donner le déclic.

Dimanche, j'ai participé au vide-greniers du village à côté, afin de faire de la place à la maison, car mon compagnon répète comme un scie:

"On a trop de choses !"

Le temps était parfait, l'emplacement qui m'avait été attribué aussi.
Aux alentours de midi, mon compagnon est venu me relayer pour que j'aille chiner, puis je suis partie à la maison manger et me changer à cause de la chaleur. Mais ce faisant, j'ai oublié mes lunettes à la salle de bains. Et quand je suis revenue à mon stand et que j'ai voulu prendre un des livres que mon fils aîné m'a offerts pour mon anniversaire:

"Des signes mar milliers" du Père Jean Martin, 

Pas moyen de le lire !

"Coïncidence", Jean Martin, c'est aussi le nom d'un de mes oncles !

J'allais le ranger piteusement dans mon sac quand l'intuition m'est venue de le passer à ma voisine de stand. Il faut dire que le matin même, elle était venue discuter avec moi, pour passer le temps, et avait feuilleté un des vieux livres que je vendais, qui traitait de la vie après la mort. Elle m'avait dit alors:
"Si seulement c'était vrai !"

Evidemment je lui ai dit ma certitude que c'était le cas. Nous avons un peu parlé et elle m'a avoué avoir "perdu" un de ses fils 7 ans auparavant, mais n'avoir jamais eu de signes. Ce à quoi j'avais répondu qu'elle en avait probablement mais ne les voyait pas. Elle en a convenu, me confiant être depuis ce "décès" sous antidépresseurs, ce qui, pensait-elle, ne l'aidait pas à voir quoi que ce soit de tel.

J'ai voulu lui donner le livre en question, mais elle m'avait dit qu'elle ne le lirait pas.

Mais cette fois-ci, elle a accepté simplement le livre que je lui tendais, et l'a lu un bon moment, avant de me le ramener, quand la foule des visiteurs l'a empêchée de se concentrer. 

"Je ferai un peu plus attention" m'a-t-elle dit.

J'étais ravie, comme, je suppose, son fils "là-haut".

Un peu plus tard dans la matinée, un Monsieur m'a acheté une casquette de mon fils et a à son tour feuilleté le même livre, engageant la conversation sur ce thème, et sur la spiritualité, puis il a acheté le bouquin, refusant que je le lui donne.

L'après-midi, j'essayais de méditer un peu, vu que je ne pouvais passer le temps en lisant... 

Quand j'ai vu arriver le Monsieur du matin, qui m'a demandé de lui accorder un rendez-vous, car il avait ressenti que je pourrais l'aider. J'ai bien sûr accepté. Nous nous sommes rencontrés cet après-midi, et il m'a expliqué être parti méditer, en revenant du vide-greniers, et avoir eu l'intuition insistante de revenir vers moi. Ce qu'il a fait.

Lundi matin, je suis partie en voiture à 7 heures au marché. Le jour était levé et le temps très beau et clair. 

Malgré celà, les phares de ma voiture se sont allumés... comme d'habitude...  sauf que c'est quand il fait sombre uniquement . 

Le temps d'essayer de les éteindre... en vain... la radio Nostalgique a passé:
"Toi + moi" de Grégoire. 

Ceux qui me lisent depuis longtemps se souviennent du nombre important de signes que j'ai eus avec cette mélodie, dès sa sortie, pour m'inviter à sortir de mes limites.

"Coïncidence", Grégoire a "perdu" 2 de ses frères.

A la fin de la chanson, les phares se sont éteints d'eux mêmes.

J'ai assuré ces chers Anges ques.  j'allais reprendre l'écriture... Dès que possible ! Sauf que des tas de tâches se sont intercalées...

Mais ces chers Anges sont du genre tenace, et dans la journée, hier, j'ai reçu un mail d'un ami, fidèle lecteur, contenant la photo d'un panneau indicateur dans lequel figurait le mot "Ange". Il l'a traduit à son idée, par:

"Ils reviennent, tant mieux" !!!!!

Impossible de rester insensible au clin d'oeil, non ? 

Mais pas moyen, ce matin, de me mettre à l'ordi.
Après mon entrevue avec le Monsieur du vide-greniers, vers 16h15, j'ai pris la voiture pour aller chercher un collyre chez le vétérinaire, n'ayant pu avoir un rendez-vous pour Cracotte qui a une conjonctivite.

Dès que j'ai allumé le moteur, "Nostalgie" diffusait:

"Pretty Woman", chanson de Roy Orbison,avec laquelle ces chers Anges me donnent souvent des signes de satisfaction à mon égard.
Tout attendrie, j'ai écouté les paroles, notamment celles-ci:

"Jolie femme, regarde dans ma direction
Jolie femme, dis que tu resteras avec moi
Parce que j'ai besoin de toi,
Je m'occuperai bien de toi..."

Et la fin:

"Qu'est-ce que je vois ?
Ne revient-elle pas vers moi ?
Oui, elle revient vers moi
Oh oh jolie femme..."

Allez, comment résister à cet appel ????

Et pour confirmer le tout, au retour, dans le dernier kilomètre avant la maison, alors que justement j'avais eu un petit regret de ne pas l'avoir entendu depuis plusieurs jours...

Joe a chanté, toujours sur Nostalgie:

"Moi j'avais le soleil dans les yeux d'Emilie"

Beau cadeau ! La mélodie n'étant pas finie à mon arrivée, j'ai attendu la fin pour sortir du véhicule, en regardant machinalement mon compagnon passer le karcher sur les tuiles du toit (le maçon vient de nous réparer ce qui avait besoin de l'être)...
Il enlevait, avec le jet...
Les mousses VERTES sur les tuiles qui n'avaient pas été changées...

Tandis que Joe chantait:

"Dans son quartier du vieux Québec, 
Quand les toits redeviennent verts"

Allez, promis, je vais essayer de ne plus lâcher leur main... et de recommencer à vous raconter tout cela.

Car pour finir, ces derniers temps, j'ai entendu à plusieurs reprises, par "hasard", Grégoire:

"J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps", chanson adressée à son frère "disparu"

Il y avait très longtemps que je ne l'avais pas entendue, et j'avais bien ressenti déjà, sur le moment, l'appel de mes chers "petits" Anges...
Bonne soirée !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
bonjour Marylou<br /> Tu vois nous qui captons bien nos anges gardiens,celà doit se voir sur notre visage car moi aussi j'ai des amies qui m'ont dit "a toi on a envie de parler et de te dire certaines choses que l'on a<br /> jamais pu dire à personne" alors j'écoute sans juger et mon interlocutrice est soulagée.<br /> bon lundi Marylou ,moi j'espère m'évader dans le Var en fin de semaine car il y a 15 jours mon mari étant fatigué mes chers anges m'ont sussuré "ne pars pas il vaut mieux"je les ai écoutés<br /> gros bisous<br /> rosedesneiges
Répondre
L
<br /> <br /> Merci pour ton témoignage, la vraie spiritualité, c'est ça, à mon avis: écouter sans juger et essayer de comprendre. J'espère de tout coeur que tu vas pouvoir profiter du Var. Gros bisous.<br /> Maryline<br /> <br /> <br /> <br />
M
coucou ma petite Marylou!!très heureuse de vous relire .que du bonheur vous nous apportez .bonne journée sous le soleil.gros bisous .Colette
Répondre
L
<br /> <br /> Merci Mounette ! On va essayer de prendre le temps. Gros bisous et bonne "Ascension" ! Maryline<br /> <br /> <br /> <br />