Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 15:52

DSCN9092.JPG

 

 

 

Hello !

 

Dimanche (le 12), après m’être « un peu » énervée sur l’actualité, je me suis posé la question:

 

« Dois-je faire un billet sur le sujet ? »

 

En attendant la réponse, j’ai décidé de chercher de la musique à la radio, ça ferait retomber la tension (Hi ! Hi !).

J’ai cherché la radio nostalgique. L’air qui passait à ce moment là ne me plaisant pas, j’allais pour « zapper », quand les premières notes de:

 

«  A toi » (de qui vous savez !) se sont faites entendre, et dans le même temps, le présentateur a annoncé l’heure (9h11), et la chanson, suivie de la suivante:

 

« Pretty woman »

 

 

J’ai souvent des signes aussi avec cette 2ème chanson, notamment quand je me demande si je fais bien de faire telle ou telle chose.

 

J’ai vu dans ces « hasards » la réponse:

 

« A toi », c’est aussi ce qu’on dit à quelqu’un à qui on tend le micro pour qu’il parle.

 

Le texte dit aussi:

 

« A la vie, à l’amour », parce que si l’amour guérit, il y a une forme d’amour qui détruit: quand on aime trop l’autre et qu’on ne s’aime pas soi-même.

 

Et « Pretty woman », c’est le film inoubliable, qui voit un homme de premier plan, de « pouvoir », (incarné par Richard Gere), tomber amoureux d’une femme qui fait un métier qu’on méprise, (même si on l’appelle le plus vieux métier du monde), qu’on montre du doigt…

 

Et cet homme va non seulement l’aimer, mais la défendre, contre vents et marées, parce que lui a su voir au-delà des apparences.

Cela me fait penser au billet d’Agapante sur le sauvetage des petits canards (qui n’étaient pas vilains !).

 

Voilà pourquoi je me suis décidée à faire mes billets sur le sujet de la dépression et de l’addiction.

 

Hier dans la journée, j’ai pensé au chanteur Grégoire, déplorant de ne plus l’entendre à la radio. Les modes sont ainsi, les goûts changent.

Ceux qui me lisent depuis longtemps se souviennent de tous les beaux signes que j’ai eus avec ses chansons, la toute première surtout:

« Toi + moi ».

 

Ce matin, un peu avant 9 heures, je suis partie faire les courses (ma fille et ma petite fille arrivent ce soir, il faut cuisiner !). Je pensais encore à Whitney Houston, à ces vidéos infâmantes diffusées par les médias (rappel: les humiliations publiques sont des pratiques de destruction de l’individu, largement utilisées par les sectes).

 

Cela m’a rappelé la chanson un peu ancienne de Johnny Halliday:

 

« Ceux que l’amour a tués… »

 

Quand j’ai allumé le moteur, la radio s’est allumée (Chérie !) ; les présentateurs parlaient de Whitney, justement, évoquant son ex mari, en partie responsable de sa descente aux enfers, précisaient-ils.

 

Puis, ils ont lancé la mélodie suivante…

 

« Toi + moi » de Grégoire !

 

La journée commençait bien, y’a qu’à demander !

 

Cela dit, mes chers inspirateurs célestes m’ont rappelé, comme déjà évoqué à plusieurs reprises il y a quelques années, « qu’il appartient à chacun et chacune de trouver ou retrouver sa part de Lumière, afin de ne pas tomber, et même de sortir de la dépendance, quelle qu’elle soit. »

 

J’essaierai de retrouver les textes en question, mais ils expliquaient notamment « qu’on tombe en dépression quand on ne met pas l’essentiel en « prime time ». 

 

Et l’essentiel, c’est de se respecter, de prendre soin de soi, de s’aimer soi-même, de la même façon qu’on respecte, qu'on prend soin, et qu’on aime l’autre, les autres, ni plus, ni moins (comme « Toi, + moi, + lui, plus, elle…»)

 

« Pour que l’Amour soit LE guérisseur ! »

 

Bonne fin de journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
Ah oui , se faire passer en premier ; tout un programme. Toi tout comme moi n'avons pas été élevées de cette façon.On essaye de se modifier; y a pas de mal à se faire du bien.<br /> Bizettes.
Répondre