Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:20

3eme_age014.gif

 

 

Hello !

 

Dernièrement, mes chers inspirateurs célestes sont revenus sur ce que l’on nomme « l’ego ».

 

Trop souvent, l’ignorance fait que certains le pointent du doigt (enfin celui ou celle qu’ils accusent d’être sous son emprise), culpabilisant, voire humiliant, de ce fait. Il faudrait même aller jusqu’à « tuer l’ego ».

 

Mes chers « petits » Anges ont un avis bien plus nuancé sur le sujet, eux qui connaissent « le dessous des choses cachées, et notamment la partie immergée de l’iceberg.

 

Face à une souffrance, l’attitude citée n’est pas toujours justifiée, car elle rajoute de la honte, du sentiment de culpabilité, voire de l’impuissance qui n’ont pas lieu d’être, au lieu d’aller au cœur du problème :

 

« Pourquoi une telle réaction ?

Pourquoi une telle souffrance ?

Pourquoi n’arrive-ton pas à dépasser ?

Même si l’ego peut s’avérer notre ennemi, comme déjà vu, il fait aussi partie des forces d’évolution de l’être.

Comme déjà dit encore, ce qu’on nomme le « Bien » et ce qu’on nomme le « Mal », avancent en synergie, pour nous amener à plus de compréhension... des autres… et de nous-même.

 

Ce que l’on nomme donc « l’ego » va alors s’avérer être un « révélateur » d’une blessure enfouie (« oubliée » ou pas), mais toujours « active », ou en tous cas prête à se réactiver, et l’on aboutit alors à une potentialisation avec les blessures présentes et suivantes.

 

Cette impossibilité de dépasser tente alors d’attirer notre attention sur cette « bombe à retardement » qu’il convient de retrouver, d’analyser, et de désamorcer, afin de ne plus avoir à vivre d’épreuve du même acabit, mais aussi et surtout afin de guérir de la ou les blessures originelles. »

 

Bien plus compliqué que ce que l’on pourrait penser à première vue, donc. Et qui devrait amener à plus d’égards et de réflexion.

 

Bonne journée à tous et toutes !

Partager cet article
Repost0

commentaires