Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:30

 

P1020821.JPG

Photo personnelle d'une de mes pivoines

 

 

Hello !

 

Un peu de légèreté aujourd’hui, je vais vous raconter les signes qu’a eus ma belle-sœur.

 

Dans la nuit du dimanche au lundi de Pentecôte (soit 36 heures après), elle n’arrivait bien sûr pas à dormir. Dans le noir, elle a soudain remarqué comme des éclairs, dans le couloir. Elle s’est levée pour aller voir, pensant qu’un orage arrivait…

 

Mais c’était la lumière du perron (extérieur) qui clignotait d’une telle façon, qu’elle a cru à du morse. Ce n’était jamais arrivé auparavant, et ne l’a pas refait depuis.

Ma belle-sœur m’a confié :

 

« Tu ne peux pas savoir comme je me sens apaisée depuis » !

 

Note : le soir même du « départ » de mon amie médium, la lampe de chevet de ma chambre a fait exactement pareil, et sur un rythme qui n’était visiblement pas naturel ni habituel (de toute façon, elle ne clignotait pas auparavant).

Quelques jours plus tard, un matin très tôt, alors que j’étais avachie dans le fauteuil à ruminer sur ce décès, c’est la lumière du salon qui avait fait pareil, plongeant par moments la pièce dans le noir… au moment même où passait à la télé un reportage sur lequel « on » cherchait à attirer mon attention pour m’indiquer une piste face à un autre problème qui me préoccupait, et qui concernait une autre de mes amies.

 

 

Les 2 jours suivants, ma belle-sœur m’a dit avoir entendu mon frère l’appeler par son surnom affectueux. La première fois, elle a craint d’être devenue folle, mais il a poursuivi en lui demandant de ne pas pleurer.

 

Mais le signe qui me semble le plus impressionnant, fut celui d’avant-hier matin :

 

Le chat préféré de mon frère, Titou (il l’aimait au point d’avoir sa photo dans son portefeuille ou son téléphone, je ne sais plus), Titou donc qui avait disparu depuis 2 ou 3 ans…

 

Est venu dans leur cour !

 

Elle l’a appelé par son nom, et il a miaulé comme s’il voulait lui répondre, m’a-t-elle dit, même si elle se demandait si ce n’était pas son imagination. Puis il est reparti.

 

A l’époque où il a disparu, ils ont pensé que peut-être, comme ils avaient recueilli d’autres chats, il était parti, leur laissant la place (« hasard » si c’est ce qui m’a été dit sur le « départ » de mon frère ???).

 

En tous cas la symbolique nous semble claire : celui qu’on croit « disparu » n’est pas ce qu’on appelle « mort », et n’est pas loin.

 

Le 31 mai, (jour de la Visitation), nous discutions au téléphone elle et moi. Incidemment, elle m’a dit être dehors, et marcher, précisant qu’elle aimait marcher quand elle est au téléphone.

Je lui ai expliqué que le téléphone sans fil émet des ondes qui sont au moins aussi dangereuses que celles du portable, et que le fait de marcher avec l’appareil à l’oreille n’est pas bon.

 

Elle m’a répondu à 3 reprises :

 

« Je m’en fous »

 

J’hésitais à rouspéter, quand soudain, le son s’est mis à être haché, entrecoupé. On n’arrivait plus à entendre ni à comprendre !

Cela ne l’avait pas fait auparavant, donc je lui ai fait remarquer qu’apparemment, il ne l’entendait pas de cette oreille, et qu’il le lui faisait savoir !

 

Elle en a convenu.

 

Sur le sujet, ces chers Anges m’ont dit de lui expliquer que si elle pensait qu’en se détruisant la santé elle le rejoindrait plus tôt, ce n’était pas du tout un bon calcul, elle se trompait lourdement.

 

Le jour du « départ » est programmé, et ne se fera pas plus tôt que ce qu’elle voudrait. Tout au contraire, elle a un chemin de compréhension à faire avant de le rejoindre, et cela seul permettra qu’ils se retrouvent quand ce sera le moment.

Donc, si elle veut s’éviter les souffrances de la maladie qui ne lui apporteront rien de plus par rapport à leurs retrouvailles, elle doit veiller sur elle. Ainsi, son « départ », le moment venu, se fera dans les meilleures conditions.

 

Et d’autre part, pour pouvoir continuer à communiquer avec lui, elle se doit d’être équilibrée et en bonne santé.

 

Voilà ! Depuis 10 ans maintenant (à quelques jours près), c’est un grand bonheur et un grand honneur pour moi d’apporter gratuitement une petite contribution à ceux qui souffrent du « départ » d’un être cher (quand ces chers Anges me le demandent).

 

Alors, aujourd’hui, qu’en plus ces chers Anges me récompensent par tant et tant de signes, de marques de soutien et d’amour, y compris et c’est important pour moi, à ma belle-sœur et à ma mère, je dois dire que j’en suis assez émerveillée. Et si parfois (rarement, Dieu merci), ce fut un peu difficile à vivre face à une paire de personnages, j’en suis « payée » largement au-delà.

 

Bonne fin de journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires