Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 16:49

P1010719.JPG

 Moulin du Quercy (Château de Cieurac), photo personnelle

 

 

Hello !

 

Je suis grippée, ce billet sera court, pour vous raconter le signe d‘hier.

 

D’abord, merci pour vos messages.

Pour revenir sur ceux concernant la « dépression » et les dépendances qui vont avec, il y a quelques mois, les journaux ont parlé de cas d’addictions (au jeu, entre autres), déclenchés par un médicament contre une maladie précise (maladie dont souffrait mon grand-père maternel, « coïncidence »), avec des conséquences dramatiques pour les malades.

 

Cela semble bien démontrer qu’il n’y a pas qu’une question de manque de volonté dans le processus de l’addiction.

 

Hier soir, avec une amie au téléphone, le « hasard » a amené la conversation sur le cas d’une personne de mes connaissances, qui souffre depuis plusieurs années de « pelade » (elle est devenue chauve, malgré son jeune âge).

 

J’ai eu de ses nouvelles récemment. Bien qu’elle suive une psychothérapie depuis longtemps, en plus du traitement, ses cheveux ne repoussent toujours pas.

 

Mon amie au téléphone m’a indiqué qu’une parente à elle a eu exactement le même problème, il y a quelques années. Les traitements n’ayant pas fonctionné non plus, elle est allée voir un guérisseur, et ses cheveux ont repoussé, m’a raconté mon amie, qui a décidé d’essayer d’avoir les coordonnées de cet homme, si sa parente les a encore.

 

AU MOMENT OU NOUS EN ETIONS LA DE LA CONVERSATION, un extrait d’une chanson a frappé mon oreille:

 

« On ira, où tu voudras, quand tu voudras… » !!!!

Court extrait de « l’été indien », de qui vous savez, dans l’émission de Julien Courbet (même prénom que le 2ème fils de Joe):

« Seriez-vous un bon expert ? »

 

Peut-être la solution pour cette jeune femme ?

On va bien voir.

 

Je n’ai pas personnellement d’expérience significative liée à des guérisseurs ou magnétiseurs, mais, hors quelques hurluberlus irresponsables qui demandent l’arrêt de traitements médicaux, je ne suis pas sûre qu’ils occasionnent autant de déboires que certains traitements mal indiqués, et autres erreurs de diagnostic (la fille de l’amie au téléphone en a fait l’amère expérience, et en subit hélas les conséquences très difficiles).

 

Bonne fin de journée !

Partager cet article
Repost0

commentaires