Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 15:11
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!

Hello !

 
Même si je sais bien que tôt ou tard j'aurai la signification et la ou les symboliques de toutes les "coïncidences" et similitudes liées à Geneviève et Michel Delpech, ça commence à m'agacer un tantinet d'attendre pour avoir la clé.
 
J'ai vécu quelque chose de similaire avec Jean Moulin, célèbre Résistant fait prisonnier sur dénonciation, puis torturé et tué par l'occupant pendant la dernière guerre mondiale.
 
 
Que ce soit notre habitation: nous avons habité à 2 reprises et plusieurs années durant sur une avenue Jean Moulin, et notamment à Béziers, lieu de sa naissance, mais aussi, entre autres les lieux d'études de mes enfants, etc. ce nom revenait sans arrêt dans ma vie.
 
 
Intriguée, j'en avais parlé à une médium qui avait reçu en réponse un message expliquant que c'était un "combattant" de l'ombre, pour la liberté, contre la dépendance, comme ce qu'il m'était demandé. 
 
 
Et il a été rajouté une mise en garde que j'aurais dû écouter davantage et retenir, ça m'aurait évité bien des peines:
 
"Mais attention, il a été trahi par de faux amis" !!!
 
 
Cependant, la symbolique portait aussi sur les divers sens du mot...
 
"RESISTANCE", problèmes sur lesquels "on" tentait d'attirer mon attention:
 
 
Résistance: en rapport avec mes résistances à accepter mes capacités et la guidance de mes chers Anges. Du mal à me faire confiance, à leur faire confiance.
 
 
Mais le gros morceau, c'était bien sûr les drames familiaux liés à la Résistance, qui impactaient ma vie, par des mémoires, entre autres, sans que j'en aie vraiment conscience....
 
 
Et c'est pour cela que malgré mes peurs et... résistances, j'ai été guidée vers la psychogénéalogie et les constellations familiales...
 
 
La première que j'ai faite, qui avait pour but de "travailler" sur lesdites mémoires, s'est déroulée, "coïncidence"...
 
 
Dans la ville même où ma grand-mère maternelle a accouché sur les marches de la gare, en Provence, berceau de ma famille maternelle,
 
 
Quelle date ????
 
les 7 et 8 Mai 2011 !!! Et la mienne plus particulièrement le... 8 Mai !!!
 
 
La nuit du 7 au 8, je dormais chez mes excellents amis provençaux. La nuit a été très agitée. Alors que nous venions de nous quitter pour aller dormir, après un repas joyeux, alors que je venais de me mettre au lit...
 
Des sanglots brefs de femme se sont fait entendre derrière la porte de la chambre !!
 
Je n'ai pas reconnu la voix de mon amie et savais d'instinct que ce n'était pas elle. 
Il y a eu ainsi 3 sanglots. Au 3ème, j'ai commencé à ressentir de la peur...
Et ça s'est arrêté !
 
 
J'ai mal dormi, rêvant que des insectes grimpaient le long des murs extérieurs, et qu'une boite s'ouvrait libérant plein de...
 
CAFARDS qui se sont sauvés.
 
Cafards, c'est ainsi que les enfants surnomment ceux qui dénoncent !!
 
 
Mes chers inspirateurs célestes m'ont indiqué que le travail fait ainsi sur ces mémoires dramatiques avait permis de libérer la ou les âmes (ils ont refusé d'en préciser davantage) de la ou les personnes qui ont DÉNONCÉ ces pauvres Résistants et ont ainsi provoqué tant et tant de drames, de pleurs, sur tant de familles et de descendants, car il y a eu beaucoup de ces jeunes hommes exécutés à cause de ces dénonciations.
 
 
Tragique effet papillon, non ? Pas étonnant que ce ou ces "cafards" n'aient pas trouvé la paix au bout de tant de temps.
 
 
Et j'ai ressenti par la suite que les sanglots entendus derrière la porte...
 
C'étaient les miens, symboliquement et probablement aussi ceux qui n'ont pas pu être versés par des femmes de ma lignée.
 
 
En attendant de savoir le pourquoi des "coïncidences" citées en début de billet, je rallonge la liste:
 
* Après l'écriture de mon billet du 17, qui demandait de ne pas sous estimer le poids des souffrances non soignées, en lisant le journal "AUJOURD'HUI" (!!!) acheté par mon compagnon, je suis tombée sur un article au sujet de la programmation télé du soir:
 
 
Un docu sur France3: "Chanteurs de charme et de larmes - La rançon du succès"...
 
Sur qui ?
 
Non pas Joe, mais... Michel Delpech (entre autres), interprétant:
 
"Regardez pleurer le chanteur, y'a pas de chagrin mineur" !!!!!!!
 
 
Le lendemain, samedi 18, ce fut un peu un festival. Le matin, sur RMC, un extrait d'une chanson de Joe a été diffusé...
 
 
Nous sommes partis au marché, et une redif d'une émission radio sur les effets sur l'individu des diverses formes de rupture, qu'elle soit sous forme de licenciement, de rupture amoureuse, de rejet, etc.
 
 
En rapport avec l'explication de ces chers Anges sur le fait que n'importe quelle épreuve peut mener quelqu'un à sa perte ?????
 
 
 
En tous cas un des extraits de chanson diffusés à l'énoncé de chaque forme de rupture fut...
 
Michel DELPECH avec "30 façons de quitter une femme" !!!!
 
 
Avant de repartir du marché, je suis rentrée dans un magasin d'antiquités...
 
POUR ENTENDRE, EN FOND SONORE...
 
2 chansons de... Michel DELPECH, et uniquement cela !!!
 
Rentrés à la maison, le nom d'une journaliste a été cité. Devinez ??
Delpech !!!
 
 
La série de "coïncidences" a pris fin le lendemain matin, où je fouinais dans un vide greniers et suis tombée sur un vieux 45 tours mis en évidence...
 
Titre ? SUPER AMOUR !!!!!
 
Interprète ????
Michel DELPECH !!!
 
 
Bizarre tout ça non ??? Pourtant je n'aimais pas tellement ce chanteur.
 
 
Je vais essayer de regarder dans ma généalogie pour voir si cette période ne représente pas l'anniversaire de quelque chose ou de quelqu'un....
 
 
Si je me souviens où je l'ai mise !!
 
Bonne fin de journée !!
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 10:31
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"

Hello !

 
 
Le mieux est de lire les livres du Dr Charbonier pour comprendre ce qu'est la TCH, mais plus particulièrement pour quelqu'un qui m'a posé la question, ne sachant pas de quoi il s'agissait, c'est une méditation/hypnose, qui dure 1h30 environ, mise au point par le Dr, qui peut amener à avoir des contacts avec un ou des défunts, son ou des Anges, Guides, voire pour certains des contacts avec d'autres mondes, développer des capacités, etc.
 
 
Revenons donc à notre TCH du 10 janvier. 
 
 
Mon compagnon et moi-même ne sommes pas des pros de l'ordi ni des nouvelles technologies. Afin de faire la préparation conseillée, après notre inscription, je suis allée sur le site, écouter l'hypnose de préparation, notée "MP3".
 
 
Sauf que c'était pratiquement inaudible depuis l'ordi, même micro à fond, donc impossible de la mettre en pratique.
 
J'ai cru qu'il fallait un casque particulier, donc j'ai laissé tomber 😵💩  
 
Nous avons donc fait 2 séances d'hypnose sur le lâcher prise depuis des sites internet, quelques jours avant...
 
 
Mais le matin de la TCH, allez savoir pourquoi, j'ai tenté d'écouter à nouveau l'hypnose du Dr...
 
 
Et ça fonctionnait très bien ! 😬
 
 
Du coup, on en a fait une juste avant de partir. Durant celle-là, j'ai clairement entendu une affirmation/réflexion en rapport avec une énorme problématique de ma vie, qu'elle soir une conséquente directe des stratégies de ma mère pour survivre aux drames vécus... ou pas...
 
 
Ce qui a fait remonter des colères en moi, car cela pointait directement une ou des sources des souffrances de ma vie.
 
 
Etant donné que mon vœu pour cette séance de TCH était de m'ouvrir davantage à l'Amour, j'en ai parlé précédemment, mais aussi, par ricochet... de retrouver plus d'Amour pour ma mère (mis à mal par les dernières décennies où la démence a peu à peu commencé à s'insinuer en elle)...
 
 
dans l'espoir de l'aider à trouver la paix et à être bien là où elle est, pensais-je...
 
 
Et je dois bien avouer que cet Amour là me manque. C'est un peu difficile à vivre cette faille.
 
 
 
Alors, cette phrase "entendue" ne cadrait pas avec mes espoirs, et j'ai signifié à mes chers Anges:
 
"Vous ne m'aidez pas avec ça !"
 
 
 
Bon, mais l'expérience m'a amenée à prendre les choses comme elles viennent, et accepter que peut-être quelque chose a besoin d'être "nettoyé", comme un mal pour un bien. 
 
 
J'avais juste oublié que rares sont les situations guéries par un claquement de doigts 
 
 
 
Pendant la TCH, j'ai ressenti des "douleurs" au niveau des os de la face, comme s'ils cherchaient à se dilater. C'était même un peu difficile, et m'a souvent détournée de la voix du Dr. 
 
 
Est-ce à rapprocher de la sensation bizarre que j'ai depuis le jour de mon dernier anniversaire, en 2019, au niveau des oreilles, surtout de la droite: une impression d'hyperacousie sans gêne ni douleur, notamment de ressentir le déplacement d'air généré quand quelqu'un ferme une porte, une fenêtre, ou même la vitre de l'insert !!!!!
 
Symbolique ????
 
 
Quand ce fait a commencé, nous mangions dans un restaurant, avec mon compagnon. Nom du restaurant ?
 
"Le Lamparo", ce terme désigne une lumière utilisée par des pêcheurs !!!
 
 
J'ai donc eu un peu de mal à lâcher prise sur le mental (la CAC), mais à un moment (fugitif), il m'a semblé que des visages pas assez nets cependant, essayaient de s'approcher puis j'ai eu la certitude que ma mère cherchait à m'apparaître car j'ai entendu:
 
 
"C'est Maman"...
 
 
Mais ça ne s'est pas fait. J'ai eu l'intuition qu'une crainte m'en avait empêchée, mais sans en être sûre vraiment.
 
 
Voilà, je n'ai rien eu d'autre ce soir du 10 janvier...
 
 
Mais le lendemain matin, j'ai été réveillée par un rêve: 
 
 
Je descendais les escaliers de la dernière maison où j'ai habité avec mes parents et mon frère. Arrivée au rez de chaussée, quand j'ai ouvert la porte pour sortir, ma mère était dans l'embrasure, vêtue de bleu, avec une épingle à nourrice qui fermait son chemisier...
 
 
J'ai ressenti de la peur et un malaise  qui m'a fait craindre de tomber dans les pommes.
 
 
Cela m'a réveillée et j'ai bien compris que mes chers Anges ne pouvaient pas accéder à mes désirs parce que j'avais encore un travail à faire sur les peurs.
 
 
Pour s'ouvrir à l'Amour, IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR !!!
 
 
Et la peur, je l'ai eue toute ma vie..
 
 
Toute ma vie, toute notre vie, avec mon frère, on a fait attention à nos paroles, et étouffé nos ressentis, de crainte des réactions de notre mère que sa souffrance non soignée a souvent rendue comme une grenade dégoupillée...
 
 
Plus particulièrement dans les 20 dernières années et jusqu'à là fin, je ne savais jamais si je n'allais pas tomber sur un moment de crise... dont j'allais faire les frais.
 
 
Alors j'ai pris l'habitude d'essayer de me protéger, tant bien que mal... plutôt mal que bien parfois, car je me suis refermée sur moi-même... Mais depuis 2012, je n'étais plus que son seul enfant, donc il fallait tenir.
 
 
 
Et la peur de la folie, dans l'enfance, c'était ma terreur, c'est ce qui m'a fait refuser mes capacités. 
 
Etrange, non ???
 
 
Alors voilà, grâce à tout cela, j'ai bien compris que si je veux que ma mère soit bien là où elle est, il faut que je guérisse de tout mon vécu complètement, le travail sur le pardon ne suffit pas, tant pour nous-mêmes que pour eux, même si c'est une étape importante. 
 
 
Même si cela m'avait été souvent dit, tant par mes chers Anges que par les psy, j'espère avoir bien intégré maintenant grâce à cette expérience, qu'on ne peut plus rien faire pour "récupérer" la vie de ceux qui nous ont quittés, A PART SEULEMENT  de nous libérer, car c'est cela qui va les libérer aussi.
 
 
"Là-haut", ils sont libérés de tout leur contingent terrestre, les choses sont remises à leur vraie place, ils savent ce que nous avons vécu et ont acquis la compréhension, même si ce qui a été vécu avait té choisi.
 
 
Sont-ce les effets conjugués de la première pleine lune de l'année, qui avait lieu le 10 janvier, et de l'éclipse conjointe qui selon les astrologues pouvait amener à cette "épuration" potentiellement difficile à vivre qui ont eu cet effet là sur moi autour de la TCH ????
 
 
Mais il est bon de savoir que quand nos Anges répondent à une demande que nous leur faisons, ET même si cela peut paraître difficile sur le moment, voire contre productif, c'est toujours pour un mieux derrière, voire une guérison:
 
 
ILS NOUS ENTOURENT DE LEUR ASSISTANCE ET METTENT A NOTRE DISPOSITION TOUT CE QU'IL FAUT POUR COMPRENDRE, AGIR ET PASSER AU MIEUX LES CHOSES, CAR SEUL L'AMOUR LES INSPIRE...
 
Point de considération d'emprise, ni de question matérielle, ni de mauvais jugement chez eux.
 
 
C'est, mais cette remarque n'engage que moi, ce qui fait la différence avec l'aide ou l'assistance que peuvent apporter les êtres humains, même les mieux formés et les plus "humains",même si l'un n'empêche pas l'autre bien sûr.
 
 
Bonne journée !!!
"Qu'il est long, qu'il est loin" LE chemin"
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 13:22
Suite de mon expérience de la TCH

Hello !

 
 
Je n'attendais rien de particulier en allant à la TCH (et c'est la recommandation du Dr Charbonier), ce d'autant plus que j'avais eu ce cadeau magnifique de VOIR mon frère, rêve éveillé ou pas.
 
 
J'avais "seulement" le souhait de m'ouvrir d'avantage à l'Amour...
 
 
 
Mes premières impressions me donnent à penser que la TCH peut être une bonne approche, un bon outil, au moins, et pour certains plus, pour la guérison des blessures, et pas seulement celles liées au deuil. Parce qu'il n'est pas facile, loin s'en faut, d'aller "déterrer" ce qui a fait mal. 
Cela demande beaucoup de courage, de persévérance, de moyens aussi, et de temps.
 
 
Le pli le plus souvent prisé est: aller de l'avant, oublier, continuer à survivre, sinon à vivre.
 
 
La TCH me semble permettre de faire un travail en sécurité, en allant peut-être plus vite au nœud d'un problème.
 
 
 
Car, et cela me semble amener une confirmation d'un billet précédent, ce n'est pas nous qui décidons vraiment du déroulement ni du chemin pour aller vers ce dont on a besoin à ce moment là...
 
 
 
Mon témoignage n'a pas pour vocation de culpabiliser, ni de donner des leçons. 
 
La vie est difficile pour tout le monde, et chacun fait ce qu'il peut, comme il peut. 
 
 
"L'art" d'être parent est d'une complexité extrême, et parfois, en ne voulant pas reproduire les erreurs de nos parents, non plus que ce que l'on a vécu (ou subi),...
 
On se retrouve à faire d'autres erreurs qui ne sont pas forcément mieux. 
 
Et notre propre souffrance est tellement lourde, parfois, qu'en s'efforçant de survivre, tout simplement, on ne voit pas les souffrances des autres, 
 
 
On navigue à vue, dirais-je, dans ce bas monde.
 
 
 
Mais ce qu'il me tient à cœur de démontrer ici, c'est qu'il est d'une extrême importance de soigner ses blessures, ses failles, de l'enfance, (et pas seulement d'ailleurs), mais particulièrement les souffrances liées au deuil.
 
 
Et le deuil d'un enfant est tellement destructeur pour un parent, qu'il nécessite de bien intégrer, D'APRÈS MON VÉCU CHÈREMENT PAYE, AINSI QUE CELUI DE MON FRÈRE QUI N'EST PLUS LA POUR EN PARLER, HÉLAS*****, QUE CELA NE PEUT PAS ETRE GUÉRI SEULEMENT AVEC LE TEMPS.
 
 
Surtout si on a enterré l'épreuve.
 
 
***** Tiens, encouragement probable de mes chers inspirateurs célestes, dans cet exercice difficile de témoignage, un prénom composé suivi d'un nom sont donnés à la télé au moment où j'écris ces mots:
 
 
 "ANGE", suivi de la 2è partie du prénom composé et d'un nom de famille... 
 
 
Qui sont mon nom de famille, une partie du prénom de ma mère et du mien (phonétiquement).... lesquels sont aussi le prénom et le nom d'une ancêtre de ma généalogie, dont je portais peut-être une mémoire familiale, (j'en ai parlé dans un billet d'avril 2019). Cette personne a été enfermée pendant 18 ans à cause de ses idées religieuses, et à la place de son frère.
 
 
Titre de l'émission:
 
"Demain nous appartient" !!!!!!!!!!!
 
 
 
Encourageant, apparemment, pour le résultat de notre première mission à chacun: retrouver notre "Etre véritable" 
 
 
Revenons à notre sujet par une remarque importante:
 
 
Que dire aussi quand en plus d'autres drames et pertes viennent alourdir une épreuve ????
 
 
 
NOTE IMPORTANTE: Ces chers Anges ont toujours eu à cœur de préciser:
 
 
"Il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur", expliquant que suivant le vécu et le "formatage" de l'enfance de quelqu'un:
 
 
"la perte d'un être cher peut tuer, un rejet, un abandon peuvent tuer, un licenciement peut tuer, du harcèlement peut tuer, une maladie peut tuer, etc., car cela peut ramener à d'intenses souffrances non dépassées mais seulement enfouies... Comme une bombe à retardement.
 
Alors que d'autres personnes pourront survivre à plusieurs de ces épreuves".
 
 
 
Mes "braves" Anges ont développé une énergie qui m'émeut particulièrement, même si le "travail" n'est pas tout à fait fini, apparemment:
 
 
POUR ME PERMETTRE DE SORTIR DU ROLE DE "L'ENFANT PANSEMENT", et M'OCCUPER DE MES BLESSURES.
 
 
Mon frère n'a pas eu cette chance, qui ne croyait pas aux Anges ni à ce que je vivais... sur quoi il ironisait parfois... jusqu'à quelques mois avant sa mort. Mais trop tard pour guérir, l'auto destruction avait fait trop de ravages dans son corps. 
 
 
Par contre CELA LUI A PERMIS DE "TROUVER SA PLACE DANS L'UNIVERS" (paroles d'une amie médium) RAPIDEMENT...
 
ET CELA, C'EST ÉNORME !!!
 
 
Malheureusement notre mère a toujours rejeté la spiritualité, et elle ne supportait pas mes croyances et mon chemin.
 
 
Même si j'ai eu la "vision" de son arrivée dans l'au-delà, attendue et fêtée par plusieurs personnes (dont je n'ai pas vraiment distingué les traits) mais parmi lesquels il y avait sa mère, ses frères, sœurs, ses fils, ses maris, je sais qu'elle n'a pas trouvé véritablement la paix.
 
 
Je le craignais et l'appréhendais, son retour, dans les moments difficiles de ma vie, car lorsqu'on lit les témoignages des "expérienceurs" (personnes ayant vécu une NDE ou Expérience de Mort Provisoire (comme dit le Dr Charbonier), on voit défiler sa vie et on ressent ce que les autres ont ressenti face à nos comportements.
 
 
Je ne veux pas dire par là qu'il faut croire aux Anges... quoi que... mais qu'il est de tout première importance de soigner ses blessures, surtout quand comme ma mère on a vécu l'enfer.
 
 
Rappel pour ceux et celles qui me lisent depuis peu: enfance difficile, confrontée à la violence, ensuite la guerre, puis son 1er mari, qui avait 25 ans et son frère de 18 ans fusillés en tant que Résistants en 1944. 
 
Elle avait 22 ans et avec sa mère,elles ont dû aller chercher les  corps dans un charnier. 
 
 
Et pour couronner le tout, alors qu'elle avait fait la promesse à son mari, la dernière fois qu'elle l'a vu, de ne jamais se séparer du petit (il avait 8 mois environ), elle a consenti, à cause de son travail, à confier son enfant à sa belle-mère, qui était en Corse...
 
Et l'enfant est mort là bas... Il n'avait pas 5 ans.
 
 
Parmi les étapes du deuil, il y a souvent le sentiment de culpabilité qui peut ronger. J'ai eu à le passer pour le "départ" de mon frère.
 
 
Mais quand il s'agit d'un enfant, ce sentiment là est décuplé, surtout quand les circonstances s'y prêtent, et cela peut être catastrophique si on ne le soigne pas. Et mettre le déni sur le fait n'est pas soigner, car le mal continuera à ronger insidieusement, avec parfois le risque de chercher des boucs émissaires.
 
 
Remarque: plusieurs de mes connaissances ont développé un cancer du sein peu après la perte d'un enfant.
 
 
Beaucoup d'ouvrages traitent du sens des maladies.
 
 
 
Même si grâce à mes chers Anges j'étudie la psychologie et la psychogénéalogie depuis bien longtemps, JE NE SUIS PAS PSY, n'ai pas envie de le devenir, et n'ai pas d'actions chez les psy...
 
 
Mais je suis prête à vous signer en 50 exemplaires l'attestation que dans de telles circonstances, sans aide de professionnels, tôt ou tard les effets dévastateurs se feront sentir, y compris pour la personne elle-même.
 
 
J'en ai parlé dans un billet il y a quelque temps, mes chers inspirateurs célestes pointent le danger de la DÉMENCE (Alzheimer, mais pas seulement) lié à des DENIS DE SOUFFRANCE (Dément/ce).
 
 
Mais il est bon de savoir que par la suite, un ou une descendant(e) au moins se chargera de toute souffrance qui a été enfouie et pas soignée, parfois avec des "coïncidences" de dates, d'âge, entre autres,et viendra essayer de "l'exorciser".
 
 
Rappel de ce que disent les psy: 
 
"Tout ce qui n'est pas exprimé s'imprime".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Et en prime, ça déprime".
 
 
Même si ce n'est pas vraiment important de le répéter, là encore ce blog touche ceux et celles qui doivent l'être, je précise quand même que je nomme mes chers inspirateurs célestes "Anges" car cela m'est présenté ainsi, COMME UN TERME GLOBAL.
 
 
Allez, la suite bientôt !
Bonne journée !
Suite de mon expérience de la TCH
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 13:31
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier

Hello !

 
J'ai un peu tardé à vous parler de notre TCH, car pour ce qui me concerne, cela m'amène à un travail sur moi de libération, apparemment, mais un peu lourd quand même, car lié à ma problématique familiale.
 
 
On dit que "ce qui ne tue pas rend plus fort".
 
 
Mes chers inspirateurs célestes, dès 2002, m'ont expliqué que tout ce que j'avais vécu (ou subi ?), je l'avais choisi. Non pas pour me laisser détruire par cela, mais au contraire pour en faire une force.  Et il est vrai que ces explications aident énormément à tenir le coup, mais aussi à pardonner.
 
 
"Il n'y a que les âmes fortes qui choisissent ce chemin de vie là" m'ont-ils confié.
 
Ce à quoi j'avais répondu du tac au tac:
 
"Oui, vie de merde" !!!
 
Leur réponse:
 
"En apparence seulement Petite, en apparence !".
 
 
Comment arriver à expliquer dans ce blog juste ce qu'il faut pour être comprise, mais surtout assez pour pouvoir aider ceux et celles qui ont un chemin de vie similaire ????
 
Bonne question que je tournais et retournais dans ma tête depuis samedi matin (lendemain de la séance de TCH).
 
Avec, je dois bien l'avouer, des velléités parfois de faire très court...
 
 
Et cela même si je suis tombée hier et ce matin encore, sur Facebook, sur un article d'un blog qui faisait état de la force que représente aux yeux de l'auteure, d'avoir le courage de parler de ses émotions, de ses peines, de ne pas les cacher ou taire. Ce faisant, pour cette auteure, ON FAISAIT PREUVE D'AUTHENTICITE ".
 
 
Et ces chers Anges de rajouter:
 
"Oui, mais aussi d'HONNETETE".
 
 
Oui, mais bon, je traînais les pieds. Même à 65 ans passés...Oui, bien passés, d'accord...
 
Bref, quel que soit notre âge, on reste toujours un enfant, ce d'autant plus que l'on a été... "UN ENFANT PANSEMENT"... 
 
 
Que ces chers Anges essaient depuis bientôt 18 ans (âge de la majorité ???") d'amener à retrouver "la Vérité" de son âme"...
 
 
Pour réussir le "challenge" que je suis venue relever:
 
"(Re) Trouver la joie de vivre et l'Amour de la Vie" !
 
 
Mais ces chers Anges ont de la suite dans les idées, j'en ai déjà parlé, et il semble qu'ils trépignent d'impatience:
 
 
Ce matin, mon portable a sonné, mais j'étais occupée et n'ai pu répondre. Vers 10 heures, j'ai voulu regarder qui avait appelé, quand...
 
 
JE N'AI PAS PU, L'ECRAN ETAIT BLOQUE SUR...
 
LA PHOTO DE JOE, QUI APPARAISSAIT SEULE SUR L'ECRAN, sans aucune icône !!!!
 
 
Note: oui, j'ai la photo de Joe en fond d'écran de mon téléphone. Ma fille m'a fait remarquer un jour, un rien ironique, que "CERTAINS ont leurs enfants ou petits-enfants en fond d'écran" !!!
 
 
Bon, mais pas moyen de débloquer mon écran. 
Ne sachant que faire, je l'ai montré à mon compagnon...
 
 
Et il s'est débloqué d'un coup... pour afficher...
 
L'ALARME !!!! 
Alarme proposant: 5h30 demain matin !!
 
 
Est-ce à rapprocher du gif lapin d'Alice au Pays des Merveilles portant un réveil, que j'ai ressenti de mettre dans le billet précédent ????
 
 
5h30, c'est l'heure à laquelle... M'EST APPARU MON FRERE, ce matin du 6 novembre, alors que j'avais renoncé à avoir mon petit signe/cadeau pour le jour anniversaire de Joe, le 5. Voir le billet du 6 novembre 2019:
 
 
"Plus c'est long, plus ce sera bon".
 
 
Souvenir inoubliable que celui-là, qui faisait peut-être suite à notre inscription du 1er novembre à la TCH de Toulouse, le 10 janvier.
 
 
Avant d'y aller, ces chers Anges m'ont inspiré 3 angelots miniatures, qui brillent la nuit, à offrir à chacun des 3 "mousquetaires" de la TCH: le Docteur Charbonier et ses 2 collaborateurs.
 
 
Là encore, j'ai râlé après ces chers Anges, non pas de les fabriquer ces petits Anges, c'est un plaisir, mais de devoir les donner peut-être devant du monde, et ils savent fort bien que je n'aime pas ça, me faire remarquer quand j'offre quelque chose ! 
 
 
Spontanément, je leur ai adressé une prière:
 
"Faites que je puisse donner mes cadeaux discrètement, à l'un des destinataires, qui les distribuera..."
 
 
Prière étouffée dans l'oeuf quand m'est revenu le souvenir d'un des derniers que j'ai dû envoyer, pensant le faire discrètement:🙄😬, voir billet:
 
 
 
 
Bon, mais j'ai pu donner mon petit cadeau, à la fin, discrètement ! Ouf !!!
 
Oui, bon, je dois bien avouer que j'ai eu quelques velléités "d'oublier" malencontreusement, mais bon...
 
 
Espérons qu'ils protégeront ces 3 personnes qui font un travail particulièrement courageux, et qui me semble irremplaçable, notamment quand on a entendu des compte-rendus de l'expérience vécue par les participants (qui le souhaitaient), et qu'on en a lus tant d'autres dans les livres du Dr et sur son Facebook.
 
 
Parce que nul doute que le prochain livre du Dr Charbonier, au titre évocateur: 
 
"J'ai envoyé 10000 personnes dans l'au-delà", qui doit sortir d'ici quelques jours, fera grincer "quelques" dents.
 
Faisons confiance, ce qui doit être sera.
 
 
Revenons à la TCH:
 
Pas de synchronicité autre que, dans la traversée de Toulouse, à notre arrivée, à l'heure de pointe: notre voie était relativement dégagée et nous avons pu rejoindre le lieu sans perte de temps, alors que les voies inverses étaient, tout le long, BOUCHÉES DE CHEZ BOUCHÉES. 
 
 
Excellente symbolique, on dirait ??
 
Remarque: le nom de famille de ma mère, est phonétiquement: BOUCHÉES !!!
 
 
Le plus facile et le plus court, c'est pour mon compagnon: il n'a pas gardé de souvenir de ce qu'il a vécu. 
 
 
L'expérience lui ayant paru durer 1/2 heure alors qu'elle a duré 1h30, le Dr Charbonier pense que sa CAC (Conscience Analytique Cérébrale) a fait l'impasse dessus (ce qui est fort possible car même s'il s'ouvre, il a encore des réticences). Cela arrive et les souvenirs devraient revenir, quitte à faire une séance d'hypnose a encouragé le Dr.
 
 
Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment préparé la TCH (comme le conseille le Dr), juste 3 séances d'hypnose faites tous les 2 chez nous.
 
 
La suite bientôt !
 
Bonne journée !!
Des nouvelles de notre TCH avec le Dr Charbonier
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 10:46
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!

Hello !

 
 
J'ai oublié de préciser, dans le billet précédent, que je n'avais pas entendu la chanson de Louane depuis des mois, voire plus.
 
 
 
L'amie chamane avec qui j'avais discuté de toutes ces similitudes entre l'histoire des drames de ma famille maternelle pendant la guerre et celle de la dramatique histoire de cette petite fille assassinée, pensait que j'allais plutôt être amenée vers le sujet des mémoires des lieux...
 
 
Sujet auquel je ne connais rien...
 
 
Mais les signes reçus hier semblent aller dans le sens d'un mieux vivre.
 
 
Nous revenions, avec mon compagnon, de laisser Poupie (Poupinette ma voiture) à la révision. Non pas au garage Laporte qui est celui de mon compagnon, mais chez le concessionnaire.
 
Note: tout va bien pour Poupie, merci de vous inquiéter !!!! Hi ! Hi !
 
 
 
Dans la traversée du dernier village avant notre domicile, juste avant d'arriver au niveau d'un lycée (lieu d'étude et d'apprentissage !), mon regard est tombé sur une voiture, arrêtée au stop pour nous laisser passer. 
 
Un nom était sérigraphié en grosses lettres:
 
DELPECH !!!!
 
 
Bon, ça continue !
 
 
Une centaine de mètres plus loin, nous avons avisé une voiture garée devant le lycée, du même modèle que Poupie, et juste après le lycée, une autre encore arrêtée, ce qui nous a fait sourire. 
 
J'ai tourné la tête pour la regarder, quand l'inscription sérigraphiée en grosses lettres a attiré mon attention:
 
"AGIR (en très gros caractère) pour vivre mieux" !!!!!
 
 
Bon, ça semble encourageant tout cela.******
 
***** Confirmation du signe encourageant ??? 
 
Au moment où j'écris ces derniers mots, à la télé, le présentateur dit:
 
 
"Voilà qui est encourageant" !!! (émission "Un TRESOR DANS VOTRE MAISON" !!!! sur 6 ter).
 
 
Autre "Coïncidence": Poupie est une TWINGO.
 
"TWIN", traduit en Français donne: jumeau, jumelle ou double !
 
"GO": "Allez !!!!!
 
 
 
Autre sujet:
 
J'ai lu récemment un 2è livre de Stéphane ALLIX:
 
"Le test".
 
 
Rappel: celui qu'il a écrit par la suite:
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre",
 
qui a été le 1er livre de lui que j'ai lu (dévoré est d'ailleurs plus approprié) il y a quelque temps, je l'ai raconté au moment, avait été accompagné de plein de signes et sensations, me donnant à penser que peut-être les vies antérieures seraient le prochain sujet de ces chers Anges.
 
 
"Le test" n'a pas eu le même effet du tout sur moi. Probablement parce que je n'avais pas besoin de cette lecture pour être convaincue de la vie après la mort.
 
 
Cette lecture m'a toutefois amenée à certaines confirmations.
 
 
L'auteur, par l'intermédiaire de médiums, cherche à faire dire à son père, depuis "l'au-delà", ce que l'auteur a caché dans son cercueil (donc après le décès de son Papa).
 
 
Mais si les médiums sont assez époustouflants, son père ne lui dit pas exactement ce qu'il veut entendre, sauf des avancées, notamment, au moment où une médium arrête son travail, donc quand elle a lâché prise.
 
 
Cela me semble normal qu'il en soit ainsi. Mes chers inspirateurs célestes m'ont toujours dit que 
 
"les Anges Gardiens, ce sont eux, pas nous".
 
 
Ils m'ont toujours demandé l'humilité, expliquant qu'ils ne pouvaient pas toujours tout nous dire, en tout cas pas au moment où on le demande, parce qu'Eux, ayant une vue d'ensemble, savent ce qu'il convient de faire, et pas nous.
 
J'ai donc parfaitement intégré que ce n'est pas à nous de leur dicter ce qui doit être fait !!
 
 
Ce n'est que mon ressenti, mon opinion, mais la grande honnêteté et la grande rigueur de l'auteur dans ce "test" donnent l'impression de chercher à convaincre, en évitant tout risque de contestation... 
 
"Le mieux est l'ennemi du bien".
 
 
Quand on est trop fixé sur un sujet ou un problème, d'autres éléments peuvent nous échapper.
 
 
Ce qui me semble nuire à la spontanéité, ainsi qu'à l'ouverture nécessaire, peut-être en faisant trop la part belle à ce que le Dr Charbonier appelle la "C.A.C." (Conscience Analytique Cérébrale), aux dépens de la "C.I.E", (Conscience Intuitive Extra neuronale, toujours selon le Dr).
 
 
Il m'a toujours été conseillé de "NE PAS CHERCHER A CONVAINCRE les intellos et autres incrédules", mais seulement de témoigner. 
 
 
La suite est le travail, le problème des Anges et Guides, lesquels "supervisent" les contacts. 
 
 
Ils ont agité devant moi, dès le début des messages en 2002, l'épouvantail de...
 
 
"DON QUICHOTTE qui a perdu son temps à guerroyer, et au final N'A PAS REMPLI LA MISSION QUI LUI ETAIT DEMANDEE".
 
 
Et j'ai pu aussi constater, depuis 2002, quel quels que soient nos arguments, preuves et même si nous citons ou faisons lire, à l'appui de nos dires les études de hautes autorités,  nous ne convaincrons pas ceux qui NE VEULENT PAS CROIRE, que ce soit par peur de ce qu'ils ne maîtrisent pas, ou parce que revenir sur leurs croyances et certitudes, voire leurs diplômes, les met trop en insécurité.
 
 
D'autre part, depuis plus de 13 ans maintenant que je témoigne au jour le jour de mon vécu, j'ai acquis la certitude et peut-être démontré que ce qu'il nous est demandé de faire n'est pas forcément ce que l'on croit sur le moment, ni CE QUE L'ON VEUT.
 
 
Voilà, la suite bientôt !!!
Bonne journée !!
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 20:09
C'est ce qu'on va voir ?????

Hello !

 
 
Au vu des événements et tensions entre les Etats Unis et l'Iran, depuis ce 2 janvier, je comprends pourquoi le billet précédent, du 31 décembre ("Ne sous estimons pas l'effet papillon"), que mes chers inspirateurs célestes mont poussée à écrire, m'a semblé sur le moment un tantinet "moralisateur", et pas vraiment dans le ton habituel pour un soir de nouvel an.
 
 
J'ai vu passer sur Facebook un appel à prier pour l'Australie, que je relaie pour ceux et celles qui veulent bien. 
 
Peut-être pouvons-nous y rajouter aussi des prières pour la paix dans ce monde... Ce ne sera pas du luxe !!!
 
 
 
Sujet plus léger, enfin du moins je l'espère,  pour nous changer les idées: 
 
 
Ce matin, sur la route, je pensais à la TCH (Transcommunication hypnotique) que nous devons faire, avec mon compagnon, dans quelques jours à peine, dirigée par le Docteur Charbonnier, infatigable "ouvrier" de la divulgation des connaissances sur les NDE, (ou EMI: Expériences de Mort Imminente).
 
 
Je venais de me dire que probablement, comme à chaque fois que je fais quelque chose de particulier, il se produirait une "synchronicité, sur le chemin, ce jour en question...
 
 
C'EST ALORS QUE LA RADIO (Chérie FM), a diffusé la chanson du film:
 
"GHOST BUSTERS" !!!!
 
(Chasseurs de fantômes)
 
 
J'ai souri, amusée, en écoutant la mélodie, pensant qu'il s'agissait peut-être d'un clin d'oeil humoristique de mes chers Anges, et une synchronicité anticipée.
 
 
* Note: FM, ce sont les initiales de mon petit demi-frère décédé en 1949.
 
 
Clin d'oeil, probablement, humoristique, peut-être pas, ou alors pas seulement, car...
 
Une heure après, tandis que je me garais devant le garage "Laporte" (pour La porte ?)...
 
 
A débuté la chanson de Louane:
 
"Est-ce que tu m'entends, est-ce que tu mes vois ?", qui a été diffusée lors de la marche blanche pour la petite fille assassinée en 2017.
 
 
Rappel pour mes nouveaux lecteurs: ce drame, comme à tellement de personnes bien sûr, m'avait bouleversée, mais là ce fut d'une façon bien plus importante que d'autres drames, et avec  cette chanson, j'ai eu si souvent des signes bouleversants, que cela m'a poussée à chercher... et à trouver la raison.
 
 
J'ai ainsi découvert tout un tas de "coïncidences", notamment que c'est dans ce Massif que mon jeune oncle et le premier mari de ma mère (père de mon petit demi-frère), Résistants, ont été faits prisonniers et à proximité qu'ils ont été exécutés par l'occupant , en 1944. 
 
 
J'ai raconté tout cela dans des billets du moment, notamment début 2018, et plus particulièrement autour du 14 février 2018, jour où a été découvert le corps de ce pauvre petit Ange.
 
 
Autre rappel: une formation destinée à travailler sur les mémoires inconscientes, que j'avais suivie, avait eu pour résultat que ce drame, même s'il me révulse toujours autant, ne me mettait plus dans un abîme de tristesse qui me durait***** longtemps.
 
***** Tiens, signe ??? la télé a diffusé une extrait de la chanson de...
 
Joe: 
 
"Elle m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline" (il s'agit de la nouvelle émission de Stéphane Plazza, agent immobilier que j'adore).
 
 
 
Pour revenir à la chanson de Louane, devant le garage ce matin, j'ai à nouveau ressenti une grosse vague de tristesse****
 
**** L'émission de Stéphane se déroule aux alentours du massif de la Sainte Victoire en Provence. 
 
 
Remarque: mes grands-parents maternels sont enterrés dans le coin.  
 
 
Note: ma 2è petite fille se prénomme Victoria, et ma mère et son premier mari se sont unis à Salon de Provence, un 3 avril (mon amie médium qui fait partie de mes Guides, est  décédée en 1997, un 3 avril, qui est la veille de mon anniversaire) .
 
 
Et c'est quand nous habitions là-bas que mes messages ont commencé en 2002.
 
 
Est-ce à dire que les choses s'accélèrent, en rapport avec l'augmentation de mes ressentis, et que l'on va revenir sur les mémoires familiales ??? 
 
Mystère !
 
On va bien voir*****
 
****Au moment où j'écrivais les mots ci-dessus,
 
"C'est ce qu'on va voir" dit le présentateur de ladite émission !!!!!
 
Bon !!!!!
 
 
Allez, en attendant, bonne soirée !!!
C'est ce qu'on va voir ?????
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 17:18
Ne sous estimons pas "l'effet papillon"

Hello !

 
 
Nous sommes créateurs de notre vie, nous l'avons donc bien compris. 
 
 
Parfois, il nous semble que des choses qui arrivent ne sont pas justes, ou en tous cas elles nous paraissent assez incompréhensibles.
 
 
Il y a pourtant un effet, appelé "effet papillon" dont nous ne prenons pas toujours la juste mesure, tant cela peut nous sembler insignifiant, de notre point de vue.
 
 
Sauf que cet "effet papillon" est dans la droite ligne de "la cause à effet".
 
 
Il y a quelque temps, j'ai lu sur un réseau social un appel/mise en garde d'une dame désespérée, car son chien avait englouti du liquide contenu dans une cigarette électronique, qui avait été jetée dans la Nature. 
 
 
La pauvre "bête" en était morte. 
 
 
Voilà bien un exemple de ce fameux "effet papillon".
 
 
Se débarrasser de ce qui gêne ou semble inutile n'importe où, n'importe comment, cela peut sembler sans véritable importance à certaines personnes non conscientes.
 
 
Mais on voit bien, tant dans l'exemple ci-dessus que dans l'état de la planète actuellement (notamment les incendies catastrophiques en Australie), que parfois, nos  actes "de tous les jours", effectués sans conscience, peuvent entraîner des torts et dégâts absolument inimaginables...
 
 
Pour ce qui concerne cet exemple: la souffrance et la mort d'un animal, et le désespoir de sa "gardienne", mais peut-être encore d'autres, notamment  s'il y avait des enfants. 
 
 
Que dire d'ailleurs si cet objet avait été avalé par un enfant ???
 
 
Le problème dont n'ont pas conscience ces personnes "étourdies" ou indifférentes, c'est que tout revient tôt ou tard, d'une façon ou d'une autre à "l'expéditeur", DANS LES MÊMES PROPORTIONS. 
 
 
Certes si ces actes ont été faits par "étourderie", donc sans désir de faire du tort, les effets en seront moindres, mais ils y seront quand même.
 
 
Je raconte souvent, quand ces chers Anges me demandent de délivrer un message et que j'hésite, ne sachant pas si  c'est judicieux ou pas (oui, même en étant consciente que je ne sais rien ou si peu !), ou par peur de me faire envoyer balader, mon signal pour obtempérer...
 
C'est quand j'attends de mon côté un courrier ou autre objet important, et qu'il n'arrive pas: quand le facteur ne fait pas son travail (comme moi !!) !
 
 
Et du coup, quand je me suis exécutée, ce que j'attendais arrive dans la foulée. 
 
Mais si je m'obstinais à ne pas faire ce qui m'est demandé, je risquerais d'avoir le "retour de bâton" de "l'effet papillon" ! 
 
Ce message étant fait pour aider (que la personne l'accepte ou pas d'ailleurs), le résultat en serait que j'aurais fait du tort à au moins cette personne, et peut-être à d'autres dans la foulée en les privant de cette info, (en faisant de la "rétention d'information" comme ils m'ont dit), avec tous les risques que cela comporte pour le ou les destinataires, y compris pour moi-même, par retour !!
 
 
Peut-être au minimum, si j'ai besoin d'une aide ou d'une info, à un moment important, cela ne me sera pas délivré. Non pas par punition, mais par la relation de cause à effet.
 
 
Evidemment, quand les actes sont faits par malveillance, bêtise, voire pire, le retour est à la hauteur de l'intention.
 
 
Evidemment encore,  il en va de même pour quiconque.
 
 
Voilà pourquoi il est important d'être dans le moment présent, afin de bien faire attention à la portée de nos actes et paroles.
 
 
Note importante: il ne s'agit pas de faire peur, mais d'alerter sur le fait, car il porte sur tous les niveaux.
 
 
Les meilleures armes (même si je n'aime pas ce mot) ???
 
L’HUMILITÉ,
 
LE RESPECT,
 
LA BIENVEILLANCE,
 
LE DÉSIR D'AIDER SANS DÉTOUR ET SANS ARRIÈRE PENSÉE,
 
LE DISCERNEMENT.
 
 
Voilà, billet qui peut sembler un peu moralisateur en ce dernier jour de l'année, mais il semble qu'il tienne au cœur de mes "braves petits" Anges.
 
 
Plein de bonnes ondes vers chacun de vous, avec une pensée particulière pour les personnes qui sont seules... MEME SI NOUS NE SOMMES JAMAIS SEULS !!!!!
 
 
Je souhaite de tout coeur que vous receviez un gentil et joli signe !!!!
Ne sous estimons pas "l'effet papillon"
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 16:51
Acceptons notre "ligne directe"

Hello !

 
 
J'espère que vous n'avez pas été trop éprouvés par les dernières tempêtes et que le moral est bon, en cette veille de Noël.
 
 
Le moment me semble idéal justement pour parler de nos "Guides", ceux qui nous aident à négocier au mieux notre chemin et notre évolution.
 
 
Sont-ce les vestiges des "enseignements" de certaines religions ? 
 
 
Je suis toujours assez étonnée de la façon dont certains, y compris chez des "médiums", semblent être un peu déconnectés de leurs "Guides". 
 
 
Ca me rappelle les cours de catéchismes (certes, il y a pas mal de temps, dans les années 60), que j'ai suivis enfant, où la façon dont Dieu nous était conté nous fichait assez la frousse, en tous cas à moi !
 
 
Plus que l'amour inconditionnel, les peurs du "châtiment" si nous commettions des "péchés" (divers et variés, dont le "péché" de gourmandise qui m'a toujours inspiré une incompréhension totale !), y étaient davantage mises en avant.
 
 
Alors il arrive qu'on lise des recommandations qui me semblent vraiment d'un autre âge: 
 
 
S'adresser à nos "Guides" et/ou Anges de façon obséquieuse, en faisant attention à ce qu'on dit ou demande.
 
 
Histoire de ne pas les indisposer ????
 
 
MAIS ILS SONT PLEINS D'AMOUR, DE COMPRÉHENSION, DE COMPASSION pour nous et nos difficultés !!!
 
 
Et ils sont assez grands pour savoir que faire et que nous répondre, voire ne pas nous répondre du tout, si notre demande n'est pas justifiée ou s'ils n'ont pas le droit, dans tel ou tel cas, de répondre à notre question, parce que ce n'est pas le bon moment, que c'est notre chemin de compréhension, ou tout simplement parce qu'ils nous ont déjà répondu et qu'on n'a pas voulu l'entendre.
 
 
Qui mieux que notre "Guide" peut nous conseiller, nous prévenir ????
 
 
C'est malheureusement toutes ces fausses croyances qui ont conduit au fil des siècles les êtres humains à perdre leur "boussole" intérieure, et à se laisser prendre par les fausses interprétations, les manipulations diverses et variées (et en ces périodes agitées, Dieu sait que cela ne manque pas), qui nous détournent de notre Vérité, de notre libre arbitre, de notre Force intérieure.
 
 
Rappel de "l'outil" de choix de la manipulation:
 
 
AGITER DES PEURS, MAIS DES PEURS VENANT DES AUTRES ET DU FUTUR.
 
 
Les peurs nous font perdre le contact avec notre sagesse intérieure et nous empêchent de réfléchir normalement, et le futur détourne notre attention de ce qu'il se passe autour de nous DANS LE PRÉSENT. 
 
 
 
Et pour manipuler, il faut détourner l'attention de l'individu sur ce qu'il se passe en lui (sensations, intuitions, ressentis, etc.), mais aussi autour de lui (signes, avis extérieurs, etc.).
 
 
 
Et si nous cessions D'AVOIR PEUR ????
 
 
Si nous communiquions avec notre "Guide" simplement, tranquillement, avec foi, respect  et confiance ??? 
 
 
Puisque Guides, Anges Gardiens sont en nous, que leur mission est "de nous aider à trouver Dieu (ou le nom qu'on veut bien lui donner) en nous", et que nous sommes tous une parcelle de notre Créateur, pourquoi devrions nous avoir peur, nous prosterner ???
 
 
Et si nous nous trompons, s'il nous arrive de nous mettre en colère contre le "Ciel", souvenons-nous qu'ils sont AMOUR INCONDITIONNEL et mieux placés que quiconque ici bas pour savoir nos difficultés, nos souffrances, et donc les comprendre. 
 
 
EUX NE PUNISSENT PAS, NE CHATIENT PAS !!!
 
 
 
Nous subissons juste le résultat de notre "formatage", de notre destin, et les conséquences de nos "erreurs".
 
 
Alors rapprochons-nous de nos chers "Guides", demandons-leur ("demandez et vous aurez"), écoutons-les et ne nous laissons pas détourner de cette précieuse "boussole" irremplaçable, et qui nous conduit vers le meilleur de notre route, même si cela ne nous semble pas évident sur le moment.
 
 
Pour preuve: il m'est souvent arrivé, quand mon chemin me semblait trop difficile, ou que je n'en comprenais pas tout, de...
 
Menacer de RENDRE MON TABLIER, menace assortie de quelques rouspétances bien senties... Et de bouderies pendant quelques jours...
 
Leur zèle pour essayer de me ramener vers eux, par de jolis signes ou "cadeaux" m'a toujours convaincue, s'il en était besoin, de leur Amour indéfectible.
 
 
NB: nos "Guides" et Anges n'ont pas d'ego pour s'offusquer.***
 
*** Tiens, petit signe ? 
 
Une MESANGE (mes/ange) est venue se poser dans l'embrasure de la porte-fenêtre, cherchant à rentrer, au moment où j'écrivais la phrase ci-dessus.
 
 
NB: Bien évidemment, si nous demandons quelque chose qui est en contradiction avec le bien être d'autrui ou de sa vie privée, (car les bons Guides sont très respectueux de la vie privée et de l'intégrité de chacun et ne se permettent pas de divulguer des secrets), nous nous exposons à ce que la réponse qui nous parvienne, si réponse il y a, ne soit pas la bonne réponse.
 
 
Excellentes fêtes à tous et toutes !!
Acceptons notre "ligne directe"
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 14:56
B.C.B.G. les Anges ???

Hello !

 
 
Bizarre, ne trouvez-vous pas, de constater que pris séparément et en règle générale, chacun de nous n'aspire qu'à vivre dans l'Amour, la Paix, la Joie...
 
 
Bizarre aussi d'entendre si souvent se plaindre de l'impression de chacun pour soi, du manque d'entraide...
 
 
Et pourtant de constater, très souvent, trop souvent, que toutes ces aspirations ne semblent que des voeux pieux...
 
 
Chacun ayant toujours une très bonne raison de ne pas mettre en pratique !!!
 
 
A-t-on oublié que la Paix, l'Amour, la Joie, l'entraide, la compassion, doivent commencer à l'intérieur de chacun de nous ?
 
 
Toutes ces grâces ne nous viendront pas si nous-même nous ne les faisons pas naître, ne les cultivons pas à l'intérieur de nous, et ne nous y tenons pas avec opiniâtreté, conviction, foi, sans glisser sur les "peaux de banane".
 
 
Pour nous y aider, ces "braves" Anges conseillent de cultiver "l'Art B.C.B.G.":
 
 
"B comme BIENVEILLANCE
 
C comme CONFIANCE
 
B comme BONTÉ
 
G comme GRATITUDE
 
 
Oui, mais en prenant bien garde à chasser la face sombre du B.C.B.G.:
 
B comme BRUTALITÉ
C comme CONFLIT
B comme BAGARRE
G comme GUERRE."
 
 
Une de mes amies, récemment, me faisait part de sa satisfaction de constater qu'en faisant preuve de gratitude pour tout ce qu'elle recevait, la vie lui renvoyait d'autres cadeaux !
 
 
Rien d'étonnant à cela. 
 
Au lieu de faire la part belle à la colère, la récrimination, et leurs corollaires négatifs, en ne se focalisant pas sur le manque, elle ne leur donnait plus vie, mais au contraire ouvrait la porte aux belles choses de la vie.
 
 
Rappel de l'avertissement de ces chers Anges:
 
 
"Ce que vous mettez dans vos pensées, vous le mettez au menu de votre vie."
 
 
Autre coup de pouce pour voir la vie et les choses de la meilleure façon qu'il soit, il y a le passionnant livre du Docteur Jean Jacques Charbonier:
 
 
"Devenir hyperconscient - Des capacités extraordinaires à la portée de tous".
 
Editions Trédaniel
 
 
Aidons tous ceux qui œuvrent pour aider les mentalités à changer, pour voir autrement, avoir un autre niveau de conscience, d'autres valeurs...
 
 
AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD !!!
 
 
Cela seul fera changer les choses dans nos vies, sans vainqueur, sans vaincu, sans haine, sans vengeance, sans coups bas, sans représailles...
 
 
Vite, la nouvelle année arrive à grands pas !!!!
 
 
Bonne journée !
B.C.B.G. les Anges ???
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 10:13
Quand le regard des autres nous égare... nous manquons d'égards pour nous-même

Hello !

 
 
Je reviens vers vous après une période chargée. 

 

 

 
Avons-nous vraiment suffisamment conscience du poids du regard des autres dans notre "formatage" et notre comportement, mais surtout dans les obligations, diktats et jugements sur nous-même...
 
 
Trop souvent inutiles et/ou infondés, véritables bourreaux, à qui l'on a donné un laisser passer sans contrôle, trop souvent, consciemment ou pas, qui nous éloignent de la Vérité de notre âme, avec toutes les conséquences parfois néfastes sur nous et notre vie, mais aussi indirectement sur nos proches et les gens que nous aimons.
 
 
Je me suis mariée et ai été Maman jeune, dans un village aux mentalités assez... disons pudiquement... étriquées, dans les années 70, passablement influencées d'ailleurs et entre autres par la religion. 
 
 
Alors évidemment, je me suis sentie et j'ai été jaugée, jugée, évaluée sur ma capacité à être une bonne mère, une femme "bien", mais selon la loi fabriquée sur mesure par quelques matrones mal b...ées enfin, je veux dire mal embouchées.
 
 
Pour les "dames" en question, leur seul horizon était l'art du ménage, qui consistait à gratter des gamelles et astiquer sa maison... jusqu'à permettre...
 
de "manger par terre" !
 
 
Là était le summum, la gloire, le passeport de la "ménagère parfaite" !!!!
 
 
 
Ledit art leur laissait quand même du temps pour observer les autres femmes, et pire encore les "jeunettes" (qui leur rappelaient trop que leur vie n'était pas ce qu'elles auraient rêvé qu'elle soit), afin de se conforter dans l'idée de leur supériorité sur ces "péronnelles", quitte à ne voir que le mauvais, afin de se rassurer.
 
 
 
Alors,  pour ne plus me faire "éreinter" et espérer entrer dans ce cercle très fermé, j'avais à coeur de chercher à être "parfaite", tant pour m'occuper de mes enfants, que pour ma maison, avec l'injonction (entre autres):
 
 
"astiquer au point qu'on mangerait par-terre" !
 
 
 
Jusqu'au jour où la maladie ou l'épreuve, nous pousse à faire craquer cette prison étouffante du regard des autres et de leurs injonctions...
 
 
 
Heureusement que ces chers Anges veillaient avec leur logique imparable, notamment:
 
 
 
"A quoi ça sert de manger par terre ????"
 
 
 
Mais il n'y a pas que ces diktats et injonctions réels qui nous ligotent, nous ôtant notre joie de vivre, bloquant notre horizon, il y a aussi...
 
 
 
Ceux que notre manque de confiance en nous, notre peur du rejet, notre mauvaise image de nous-même, notre faible estime de nous-même, nous amènent à supputer, imaginer,subodorer que tel ou tel jugement qui pèserait sur nous derrière tel ou tel regard, telle ou telle attitude à notre égard, ce qui rajoute une dose supplémentaire de stress, de peine, de découragement.
 
 
 
Les anciens pensaient avoir trouvé l'antidote, qui disaient:
 
"Bien faire et laisser dire" !
 
 
 
Mais mes braves Anges font quand même remarquer:
 
"Assurons-nous, en amont, que notre définition du "bien faire", soit LA NOTRE ET NON CELLE DE LA "BIEN PENSANCE", laquelle peut être parfois guidée par les peurs, idées négatives, idées fausses, jalousies, désir de contrôle,  etc....  
 
 
Et ce n'est pas aussi facile que l'on pense d'avoir une idée très nette de notre définition du "bien faire", tant on peut être parfois éloigné de la Vérité de notre Âme. 
A nous de prendre du temps pour nous recentrer sur nous-même, nous interroger, nous observer avec bienveillance, compassion, compréhension...
 
 
Le symptôme de notre éloignement de la Vérité de notre Ame ?
 
 
Le mal être, la peur, l'angoisse, la maladie (et "l'épidémie" de "burn out" en est un exemple frappant), le manque de motivation, la tristesse, la colère, mais aussi les conflits, barrages, blocages, épreuves, pour les plus fréquents."
 
 
 
 Exemple: quand nous remarquons que telle ou telle attitude de notre part semble plaire à un ou des personnes que nous aimons, ou dont l'estime nous est précieuse, nous pouvons avoir le réflexe de continuer à être et faire ainsi... sans nous rendre compte parfois que cela devient un conditionnement qui nous éloigne de notre spontanéité, de notre intérêt, mais aussi d'une possible remise en question, afin de changer éventuellement. 
 
 
Mais attention, m'ont prévenu ces chers Anges, il y a quand même un écueil important, c'est, paradoxalement, quand on a réalisé ce "formatage", et que l'on décide de s'en libérer: 
 
 
On peut être amené, par réaction, (mû par la peur de retomber dans le piège, la colère, la rancoeur...), 
 
 
à tomber dans l'excès inverse: s'accrocher à nos nouvelles résolutions, de façon intransigeante, ce qui... nous éloigne de façon pernicieuse de notre être véritable !!!
 
 
Je vous laisse méditer sur tout cela.
 
 
Bonne journée, et une gosse pensée pour les Provençaux qui subissent les caprices de la météo, notamment dans la ville où nous avons habité, et où j'ai commencé à recevoir les premiers messages: Pertuis, dans le Vaucluse !!!
Quand le regard des autres nous égare... nous manquons d'égards pour nous-même
Partager cet article
Repost0