Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 08:48
Respecter le chemin de compréhension de chacun

Hello !

 

Dernièrement, je suis tombée à 2 reprises sur des vidéos partagées sur Facebook, qui m'ont un peu mise mal à l'aise.

 

Il s'agissait à chaque fois de personnes très en colère de ne pas voir leurs conseils et/ou mises en garde entendues et mises en pratique, et ceci sous couvert d'Amour, bien sûr.

 

Quand on est « canal » et que l'on capte des messages, on peut ressentir contrariété, énervement, voire colère de ne pas voir nos conseils et/ou inspirations écoutées et pire encore entendues, surtout quand on nous sollicite à plusieurs reprises. C'est assez normal...

 

Sauf que pour ce qui me concerne (mais à chacun de voir de son côté, bien évidemment !), mes chers inspirateurs célestes, dès le début de la transmission de leurs messages (2002), m'ont cité l'exemple de Don Quichotte, qui au lieu de mener à bien sa mission (ce qu'il lui était demandé de faire), a perdu son temps à guerroyer contre des moulins à vents qui se dressaient sur son chemin, et n'a donc pas réussi à mener à bien sa mission.

 

Tout au contraire, ces chers Anges rappellent :

 

« Tu délivres le message qui t'est transmis (à condition d'ailleurs que la personne ait sollicité ton avis, et/ou ait accepté de l'entendre), puis tu t'écartes. Ce qu'elle en fera ne te concerne pas. Si elle choisit de faire différemment, c'est son chemin ET SON DROIT. NUL N'A LA VERITE ET N'A A IMPOSER CE QU'IL PENSE ET RESSENT. »

 

Par contre, si bien que ne tenant pas compte du message, une personne sollicite encore et encore mon avis, il m'a été conseillé de ne pas perdre mon temps ni mon énergie à répéter ce qui a déjà été dit et redit, car cela ne servirait ni l'une ni l'autre.

Respecter le fait qu'elle n'y soit pas prête et la laisser faire ce qui lui est dit de l'intérieur, car c'est probablement l'enfant intérieur qui a besoin d'être entendu, mais par contre ne plus accepter de répéter ce qui a déjà été dit et l'expliquer avec tact, renvoyant la personne à se connecter à son "maître intérieur".

 

Même si la elle se trompe, n'oublions pas qu'une leçon apprise difficilement et dans l'épreuve aura bien plus de valeur formatrice et aura ainsi plus de chance d'être retenue.

 

C'est à rapprocher, m'a-t-il été expliqué, du miracle de la naissance : quand l'enfant doit sortir du ventre de sa mère, il sort... Même si son organisme n'y est pas prêt, non plus que son entourage.

 

Alors que parfois, il ne sort pas malgré une intervention extérieure ou intérieure.

 

De même, un fruit tombe quand il a atteint maturité, ou qu'un élément extérieur ou intérieur le fait tomber.

 

Rappel donc : attention aux dérives sectaires de certains comportements qui tentent à nier la Divinité intérieure de leur prochain et ne pas respecter leur chemin de compréhension.

 

En cas de désaccord avec quelqu'un, il m'a été dit que chacun a sa part de Vérité, que la Vérité se trouve à mi chemin de chacun de nous tous, et que si l'autre n'a pas compris ce que j'ai compris (ou CROIS avoir compris), je ne dois pas oublier que ce dernier a probablement compris quelque chose que je n'ai moi-même pas (encore) compris.

 

Voilà, bonne journée !!

Partager cet article
Repost0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 21:15
Sens propre et sens figuré

Hello !

 

On utilise généralement le mot « COMBATTRE » dans le sens usuel, qui est de lutter, guerroyer, etc.

 

Mais régulièrement, on l'utilise au sens figuré :

 

  • combattre les idées reçues, combattre pour ses idées, combattre contre le racisme, combattre l'illettrisme, etc...

 

Mes chers inspirateurs célestes trouvent que c'est dommage d'utiliser ce mot quand il s'agit du sens figuré, soucieux qu'ils sont de l'influence, consciente ou pas que les mots peuvent avoir sur nous tous.

 

L'étymologie du mot COMBATTRE est composée de la préposition latine : CUM, qui signifiait AVEC.

 

Et ces chers Anges, virtuoses des mots, font remarquer que phonétiquement, COMBATTRE peut s'entendre :

 

« COMME BATTRE ».

 

Ils trouvent dommage que pour mettre en œuvre une bonne cause (ou supposée telle), on introduise l'idée d'une certaine violence, même au sens figuré, pour parvenir à ses fins.

 

Ils rappellent leur mise en garde:

 

« On finit toujours par ressembler à ce qu'on prétend combattre et utiliser les mêmes méthodes ».

 

« Ne serait-il pas plus efficace, plus productif, afin de faire valoir ses idées, de les EXPLIQUER, en DEMONTRER LA PERTINENCE, DONNER L'EXEMPLE » ?

 

A midi, aux infos de France3, il y a eu un reportage sur un agriculteur qui faisait de la permaculture, ce qui lui permet d'avoir des légumes plus beaux, meilleurs, et ceci sans arrosage !

 

Ces chers Anges n'ont pas manqué de poser la question suivante :

 

« Pensez-vous que si ce Monsieur avait perdu son temps, son énergie, son bon sens, ses capacités à chercher à imposer ses idées, sa façon de faire, il aurait eu de tels résultats ?

Sur le plan de la récolte, déjà, sûrement pas, on ne peut pas être au four et au moulin !

 

Au lieu de cela, ce Monsieur a choisi de suivre son instinct, ses convictions, il a fait son travail et laissé »************

 

********* « hasard », tandis que j'écris cette phrase, à la télé, j'entends : « Tu m'étonnes que la société soit devenue aussi agressive ! » (sur « Parents mode d'emploi »  à 20h55 environ) !!!!!!!!!!

 

« Il a, ont donc dit ces chers Anges, laissé les résultats, les preuves de la pertinence de ses méthodes et de son savoir-faire parler pour lui, IL A DEMONTRE, DONNE L'EXEMPLE A SUIVRE, et ce sans se battre, sans chercher à imposer, sans agressivité, mais tout au contraire AVEC L'AMOUR DE SON TRAVAIL, L'AMOUR DE LA TERRE, L'AMOUR DE SES FRUITS ET LEGUMES, mais aussi et surtout il a écouté ses ressentis, sa voix intérieure.

 

La paix, la sagesse, la tolérance, le respect, ils commencent par le choix des mots. Et le dialogue, l'écoute finiront toujours par porter leurs fruits... ou légumes !!!!!!!

 

Pensons-y et essayons d'y être attentifs.

Rappel :

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » - (La Fontaine dans la Fable « Le lion et le rat ».

 

Bonnes fêtes de l'Assomption !

Partager cet article
Repost0
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 08:26
Il y a pardon et pardon

Hello !

 

Je lisais récemment un écrit qui faisait état, sur le sujet du pardon, du caractère salvateur du sentiment de mépris.

 

Mes chers inspirateurs célestes ne partagent pas cet avis. Pour eux, le sentiment de mépris n'est pas un sentiment de la Lumière, car il implique un sentiment de rejet, potentiellement proche de la haine.

 

Rappel : tout ce que l'on rejette nous revient, tel un boomerang.

 

Tant qu'on éprouve un sentiment de rejet, de mépris, il y a fort à craindre que le « nettoyage » libérateur du pardon n'ait pas été correctement effectué.

 

Qu'est-ce qui l'empêche, ce pardon total ? Bon sang, pourtant parfois on y travaille dur... Et à la première « peau de banane » destinée à vérifier la réalité du pardon, on se rend compte qu'on a glissé lamentablement dessus !

 

Ces chers Anges en ont souvent parlé : quand le pardon n'est pas effectif et total, accompagné d'un sentiment de libération très significatif, mais aussi définitivement installé, faisant place à la paix là où il y avait colère, rejet, quand donc cet état de grâce n'est pas atteint, c'est qu'il y a une blessure d'origine, enfouie tout au fond de notre enfant intérieur, qui n'a pas été mise au jour, nettoyée, soignée, guérie.

 

Guérie avec des mots qui résonnent dans tout notre être, guérie avec de la reconnaissance et de la compassion envers les souffrances du petit enfant que nous étions, et qui s'est figé intérieurement à la suite de cette blessure.

 

Rappel important :

 

« PARDONNER, CE N'EST PAS DONNER L'ABSOLUTION, absolument pas !!!

 

PARDONNER C'EST INTEGRER DEFINITIVEMENT QUE SI UN ACTE QUI N'AURAIT PAS DU ETRE A ETE COMMIS, NOUS AVONS NEANMOINS REUSSI A EN TIRER « la substantifique moelle », nous nous en sommes servis pour grandir intérieurement, et de ce fait, nous avons réussi à ne pas (plus !) laisser cet acte gouverner notre vie par la voie négative (via la voix négative qui résonne/raisonne en nous !).

 

Voilà donc pourquoi il est important de bien faire ce travail de nettoyage en profondeur afin de NE PAS REDONNER CE QUE L'ON A VECU, CONSCIEMMENT OU INCONSCIEMMENT, A SOI-MEME D'ABORD, MAIS AUSSI A D'AUTRES.

Et dans ce dernier cas, cela peut être inconsciemment. »

 

PAS REDONNER A SOI-MÊME ???

 

« Oui, l'inconscient, resté figé sur le sentiment destructeur de victime, peut attirer à nous d'autres situations similaires, dans notre propre vie, mais aussi parfois dans celle de générations suivantes, situations qui devront attirer l'attention sur cet état de fait et amener à le soigner.

 

D'autre part, l'état intérieur non soigné peut amener à retourner contre soi les sentiments de colère, injustice, impuissance, rejet, haine...

 

En résumé :

 

RE CONNAISSANCE d'un fait, d'un acte et de leurs effets, amènera RECONNAISSANCE, dans le sens de gratitude : l'enfant intérieur, reconnu dans son état éprouvera alors un fort sentiment de reconnaissance qui le libérera enfin, permettant le pardon définitif. »

 

Voilà, bon week-end !!

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 17:52
De l'influence des "formes-pensées" sur les tragédies

Hello !

 

Il y a quelque temps, nous parlions avec quelqu'un de mon entourage de l'Amour impossible, l'Amour interdit, à la suite d'une très intéressante discussion qu'elle avait eue avec une de ses amies, sur l'histoire, la tragédie plutôt de...

 

Roméo et Juliette.

 

Elle me rapportait le fait que le subterfuge destiné à empêcher le mariage « arrangé » de Juliette, à savoir sa fausse « mort », initiée et mise en scène par le confesseur, au moyen d'un philtre (homonyme de filtre???), afin d'empêcher cette union, s'était avéré au final le vecteur de la tragédie, puisque Roméo, qui n'avait pas pu être prévenu à temps dudit subterfuge, s'était donné la mort, croyant lui même à celle de Juliette.

 

La personne m'ayant rapporté cette discussion semblait visiblement convaincue par cette conclusion.

 

Mais au fur et à mesure qu'elle me contait l'histoire, « j'entendais » ces chers Anges argumenter à qui mieux mieux :

 

« Bien sûr, bien sûr ! C'est le subterfuge qui a indirectement provoqué la tragédie, mais n'oublions pas l'essentiel !!

C'est que la tragédie, elle a pris naissance bien avant, puisque la résultante du veto familial : les parents des amoureux, fidèles à la ligne de conduite familiale étant eux-mêmes soumis à cet antagonisme, pour ne pas dire haine, qui existait entre les 2 familles depuis bien longtemps, au point même de ne plus savoir pourquoi !!

 

Sans parler bien sûr des désirs du « fiancé » à qui Juliette était destinée par ces mêmes parents !

 

Alors bien sûr, il est toujours possible de disserter sur les raisons et causes de la tragédie, y compris même du fait possible, après tout, que ces mêmes interdits familiaux aient favorisé, amplifié, la force de l'Amour entre Roméo et Juliette.

Mais ne peut-on pas raisonnablement se poser la question si ce ne sont pas plutôt les forces des « formes pensées » véhiculées, consciemment ou pas, d'années en années, qui pourraient avoir finalement abouti à attirer le « moyen » de mettre en œuvre ce qu'elles imposaient :

 

Entre les Montaigu et les Capulet, c'est la haine, donc l'Amour est impossible !

 

?????

 

Et tant pis si on ne sait plus pourquoi !!!

Et n'oublions pas bien sûr, tous les autres innocents, « victimes collatérales » de cette haine. 

 

Alors, plus largement, face à des situations « d'Amour impossible », ne pourrait-on donc pas penser qu'en travaillant en amont à stopper, annihiler, l'influence et la force des « formes pensées » qui interdisent, empêchent l'Amour (quel que soit l'Amour dont on parle), enfouies au niveau de l'inconscient, y compris de l'inconscient familial, plutôt que de chercher des subterfuges, des FILTRES, destinés à "tromper l'ennemi", c'est-à-dire les interdits inconscients ou pas, toute situation de ce type pourrait se trouver guérie ??????

 

A méditer, et pourquoi pas tenter ??? »

 

Ok, mais comment ???

 

« En guérissant l'enfant intérieur et en lui redonnant sa souveraineté. »

 

Bonne soirée !!!

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 21:49
Le facteur est passé !!!
Le facteur est passé !!!

Hello !

 

Donner à chacun le droit de s'exprimer, ces chers Anges y tiennent beaucoup, vous le savez, cela participe selon eux du respect dû à chacun, mais aussi du fait que chacun de nous a sa parcelle de Vérité, et qu'il est important de la dire, sinon d'en tenir compte.

 

Cela fait longtemps qu'ils cassent leurs saintes dents à essayer de m'amener à me donner le droit de parler, d'exprimer mes ressentis. Oui, mais pas facile, quand tout au long de ma vie, je me suis entendu dire, sinon hurler :

 

« Tais-toi ! »

 

Y compris par moi-même d'ailleurs.

 

 

Mais qu'à cela ne tienne, ils ont une patience d'Ange :

« 100 fois sur le métier remettez votre ouvrage » :

 

Il y a quelque temps, ils m'ont demandé de contacter 2 personnes pour les inviter, si elles le voulaient bien, à lire sur mon blog les derniers billets consacrés à la guérison de l'enfant intérieur, ainsi que celui sur l'amour interdit.

 

J'ai traîné les pieds, comme d'habitude, sous prétexte que ces 2 personnes ont des amies « médium » et n'ont donc pas besoin de mes conseils. Et comme d'habitude, avec mauvaise foi, je leur ai signifié qu'ils n'avaient qu'à s'adresser directement à ces personnes, elles seraient mieux écoutées que moi.

 

Et je n'y ai plus pensé...

 

Jusqu'en fin de mois de juin, quand j'ai appelé ma banque car je n'avais pas reçu ma nouvelle carte bancaire (l'ancienne finissant le 30 juin)... Pour apprendre qu'elle était partie depuis 3 semaines ! Apparemment, le facteur n'avais pas fait son travail !

 

Bon, mais mon agence m'a dit m'en envoyer une autre qui devait arriver avant le 30, à ma nouvelle adresse... Pour me rappeler quelques jours plus tard en me disant que ça n'allait pas être possible, car il leur manquait des papiers attestant de ma nouvelle adresse !

 

J'ai mis un peu de temps à faire le rapprochement avec mon refus de transmettre les messages demandés. Enfin, sur le moment je ne me suis rappelé que d'une. Je l'ai donc contactée samedi 1er juillet et ai fait le travail demandé...

 

 

Ma banque m'a téléphoné pour me dire que finalement ils allaient quand même m'envoyer ma carte.

 

Puis, me souvenant de la 2è personne à contacter, j'ai jugé plus prudent de transmettre le message le 2 juillet puis suis partie farfouiller dans un vide-greniers avec mon amie Cathy, pour tomber sur...

 

Un 33 tours de Joe, avec une photo magnifique. Je l'avais déjà, offert par mon amie Loulou, mais il s'était abîmé dans un déménagement, et celui-là portait une signature, authentique ou pas, je ne sais.

 

Et j'ai reçu ma carte bancaire le 3 juillet !

 

La 2è personne à qui j'ai transmis le message ne m'avait pas répondu, mais bon j'estimais que c'était du ressort de ces chers Anges, moi j'avais fait mon boulot !

 

Sauf que samedi matin, les chers Anges en question m'ont demandé de m'informer auprès d'elle pour savoir si elle l'avait bien reçu ! J'hésitais, quand sur France Bleu Hérault, Joe a chanté :

 

« Souviens-toi ! »

 

Remarque : la personne aime beaucoup aussi Joe, Et c'est la 2è fois que j'entends Joe sur cette radio, depuis près de 6 mois que je suis ici.

 

Etant donné aussi que je n'avais pas envie de repasser des soucis de réception de courrier important, j'ai obtempéré. Le message était arrivé mais elle ne l'avait pas lu. Du coup, nous avons communiqué un bon moment par internet, et il semble que le message tombait à point nommé, avec plusieurs « coïncidences » ; « Souviens-toi » notamment semblait particulièrement approprié à sa situation,

 

Ravie de tout cela, je suis partie fouiner dans un vide greniers...

 

Pour tomber sur un stand de revues anciennes. Une pile a attiré mon regard. Pas la revue du dessus, mais un coin de celle du dessous qui dépassait, qui laissait entrevoir des cheveux. J'ai ressenti de suite qu'il s'agissait de Joe, ai regardé, et...

 

Bingo !

 

C'était la photo de son mariage avec Christine, en une de « OK ! » !!!

 

Voilà, les cadeaux n'ont pas traîné, ces chers Anges savent se montrer reconnaissants !!!

« Ce n'est pourtant pas compliqué de faire le « facteur »  font-ils remarquer,

 

Bon, je continue à travailler sur la communication !

 

Bonne semaine !!!

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 07:52
image de centerblog

image de centerblog

 

Hello !

 

Le 20 juin était l'anniversaire de ma petite fille Victoria (née 3 semaines après le "départ" de mon frère). J'ai eu un joli signe pour fêter dignement l'événement :

 

Je regardais mon dessin présenté dans le billet précédent, lui cherchant un titre...

 

« C'est la fête ! » s'est imposé à moi...

 

Dans le même temps, j'ai cru avoir une hallucination auditive quand j'ai entendu, provenant de la télé que je n'écoutais pas vraiment :

 

« Et c'était la fête, le 14 juillet, il n'y avait jamais un copain de trop... »

 

De qui vous savez bien sûr, extrait tiré de la chanson :

 

« L'équipe à Jojo », qui était diffusé dans l'émission, et ça ne s'invente pas...

 

« TOUT LE MONDE VEUT PRENDRE SA PLACE » !!!!!!!!!!!!!!!!

 

« Coïncidence » importante : le 14 juillet est fête nationale, commémorant  la prise de la Bastille, qui était une prison... Bonne symbolique !

 

Remarque : le prénom, de ma petite-fille, me semble très symbolique pour, j'espère, augurer de la Victoire sur les influences néfastes liées aux drames de la dernière guerre sur notre famille.

 

Et hier après-midi, j'ai entendu, par « hasard », une partie de l'émission de France2 :

 

« Mille et une vies », entre 14 et 15 heures, qui donnait la parole à 2 femmes : l'une née dans une famille dont le père était rescapé des massacres d'Oradour sur Glane, et d'une autre qui avait vécu son enfance en pension, témoignages qui mettaient en lumière tellement de « coïncidences » avec ma propre vie !

 

La psy de l'émission a donné des explications et conseils très intéressants sur « l'enfant intérieur » et le « parent intérieur », Je n'ai pas pu tout écouter, mais je suppose qu'il est possible de revoir cette émission en replay,

 

Voilà ! Bonne journée pas trop caniculaire pour vous, j'espère !

Partager cet article
Repost0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 20:33
Visualisation pour la guérison de son enfant intérieur

Visualisation pour la guérison de son enfant intérieur

Hello !

 

Le 11 juin, jour de la Trinité, mes « petit » Anges m'ont inspiré une visualisation pour m'aider à guérir l'enfant intérieur.

J'ai fait entre hier et aujourd'hui un dessin pour aider cette visualisation, poussée aimablement par eux, qui me demandaient de cesser de procrastiner !!

 

Hier après-midi je me suis donc installée avec mes crayons et pastels.

J'avais commencé depuis à peine 5 minutes que « Radio Bleu Hérault » a diffusé une chanson de Céline Dion (il était environ 16h50):

 

« Les yeux au ciel », qui s'adresse à son enfant, dont voici des extraits :

 

« Comment faire pour te comprendre ?

Comment faire pour te décoder ?

Que faut-il apprendre pour que l'on se rapproche ?

(...)

Mon enfant,

A quoi ressemble la dernière fois qu'ensemble on a regardé le ciel ? »

 

Chanson suivie immédiatement par :

 

« Good bye Marylou » de Michel Polnaref, dont :

 

«Et j'envoie dans la nuit un message pour celle qui m'a répondu OK pour un rendez-vous. »

 

Enfin, ce matin, un CD de Joe est tombé d'une étagère. Je ne sais pas comment cela a pu se faire, vu qu'il était posé en hauteur, à plat sur une pile d'autres CD de lui, et que rien n'aurait pu le faire tomber sans que je ne m'en aperçoive !!!

 

C'est un CD intitulé :

 

« Joe Dassin 25 ans déjà – Pour la 1ère fois 5 tubes en version « LIVE » inédite ! et un extrait INEDIT du nouveau single

« Depuis l'année dernière » !

 

Alors cet après-midi du 18 juin, j'ai répondu à l'appel (Hi ! Hi !!) insistant et ai terminé le dessin, que je vous ai mis en tête de ce billet.

 

Autre signe important et encourageant :

 

Après la 1ère visualisation qui m'a été inspirée dimanche dernier, que je mets en pratique tous les jours, dès le lendemain lundi, j'ai constaté que mon arbre à soie (pour arbre généalogique à soi ????) ou Albizzia, qui refusait obstinément de pousser et ce malgré mes soins répétés, depuis mon déménagement, restant coincé sur un bourgeon...

 

A ENFIN CONSENTI A DEPLOYER SES FEUILLES !!!

 

Rappel pour mes nouveaux lecteurs : cet arbuste a poussé de façon totalement inattendue :

 

Mon frère m'avait donné des graines de son arbre, me mettant en garde contre le fait que même si elles germaient, ils ne passeraient pas l'année, eux-mêmes n'arrivaient pas à les faire pousser. Et c'est ce qu'il s'est passé... Jusqu'en 2013, si je ne me trompe, donc environ 5 ou 6 ans après !!! J'avais semé des graines, puisées dans un sac, pensant qu'il s'agissait de capucines, mais c'est un arbre à soie/albizzia qui est sorti, et qui vit encore, enfin revenu à la vie !!!

 

Voilà donc, si cela vous « parle », vous pouvez vous inspirer de mon dessin, et après quelques respirations et une relaxation, visualiser votre enfant intérieur. Celui-ci était recroquevillé au fond d'une grotte.

 

Je l'ai exhorté à sortir vers la Lumière, par des paroles affirmatives (et sans jamais utiliser NE PAS), par exemple:

 

« Enfant d'Amour, de Lumière et de Joie, suis moi, retrouve ta place dans la Lumière et la Gloire divines.

Viens prendre ta place et consens à briller enfin de mille feux ! ».

 

On peut aussi visualiser des mains de Lumière tendues vers lui, qui l'aident à sortir.

 

A chacun de voir...

Bonne soirée !!

Partager cet article
Repost0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 10:19
Photo d'un de mes tableaux: "Les Arlésiens" peint en 2007 je crois.

Photo d'un de mes tableaux: "Les Arlésiens" peint en 2007 je crois.

Hello !

 

J'ai pris du retard pour vous écrire : dernière main, enfin à mon bouquin qui ne devrait pas tarder à sortir, J'avais oublié la somme de travail que cela représente,

Et plein d'occupations, dont une formation, ce qui fait que le temps a passé très vite,

 

Bon, mais je voudrais continuer aujourd'hui sur ma lecture du livre d'Anita MOORJANI :

 

« Et si c'était ça le Paradis », dont j'ai parlé dans le billet précédent, qui relate, je le rappelle, ce qu'elle a appris lors de sa N.D.E. (E.M.I.), dont j'ai vraiment apprécié la lecture, d'un bout à l'autre, car tant de points viennent confirmer ce que mes chers inspirateurs célestes préconisent depuis tant d'années maintenant,

 

Et plus particulièrement et surtout le sujet de,,,

L'EGO !

 

Et toutes les fausses idées et considérations erronées qui l'entourent, qui ne font trop souvent que mettre la pression, pour toujours plus et mieux, au risque d'amener de l'insatisfaction de soi-même, des regrets stériles, de la culpabilité et sont donc au final contre productives,

 

J'ai abordé plusieurs fois ce thème,

 

Dans son livre, Anita consacre le chapitre 8 (pages 165 à 189)à tenter de démonter ces idées fausses :

 

Titre : « Mythe : les personnes spirituelles n'ont pas d'ego »,

 

Plus loin, pages 168 et 169, sous le sous-titre :

 

« L'ego est notre meilleur ami », j'ai relevé un extrait très significatif :

 

« Et si en fait l'ego n'était pas l'ennemi ? Et si c'était la croyance que l'ego doit être évité et réprimé qui était la coupable ? J'ai découvert que le fait de croire que l'ego doit être nié à tout prix produit l'effet inverse, Je finis par être obsédée par mon ego parce que je suis en permanence concentrée sur lui, en train de le rejeter, de l'étouffer, de le contenir, le retenir et le garder sous surveillance, Cela m'amène à me contraindre de toutes sortes de façons et m'empêche d'exprimer la vérité de qui je suis,

Au contraire, plus je m'aime et plus j'accepte mon ego,(...). ».

 

Et en lisant ces pages, j'ai eu une pensée émue et pleine de gratitude et de reconnaissance envers mes chers « petits » Anges qui tant de fois ont été contents de me voir « exploser », lors de périodes douloureuses ou d'incompréhension, même s'ils en ont fait les frais, se faisant traiter de tous les noms, ravis de me voir cesser de me contrôler et au contraire me permettre de laisser parler mes peines, mes souffrances, mes colères, mes révoltes,

 

Eux ont toujours préconisé de faire la différence entre le bon ego et le mauvais ego, sa part d'ombre et sa part de Lumière, 

"Et la différence n'est pas simple à faire, l'un pouvant devenir l'autre" suivant les circonstances" me demandent-ils de préciser.

 

Quelle belle leçon d'Amour inconditionnel, alors que tant de nous, « humains » ignorants, nous laissons aller à des jugements, mépris et rejets, de nous-même d'abord, et des autres ensuite !

 

Nos chers Anges, eux, donnent l'exemple : non seulement ils nous acceptent tels que nous sommes, mais ils nous aiment tels que nous sommes, Et s'ils appellent de leurs vœux notre évolution spirituelle, CELA NE DOIT JAMAIS ETRE AU PRIX DU REJET DE NOTRE ETRE PROFOND, DE NOTRE AUTHENTICITE,

 

Ce qui leur importe, c'est que notre évolution soit faite dans l'Unité Intérieure, dans l'harmonie intérieure, et comme je vous l'ai rapporté plusieurs fois, notre Ego, pour eux, fait partie de nous-même, il nous accompagnera jusqu'au bout de notre vie terrestre, et si nous faisons l'erreur de le rejeter, de l'écraser, COMMENT POUVONS-NOUS ESPERER NOUS AIMER INCONDITIONNELLEMENT ????

 

Et comment arriver à aimer l'autre, les autres, et être aimés d'eux, inconditionnellement, si nous ne nous acceptons pas nous-même ?

 

« La magnificence d'un joyau ne peut exulter qu'à force de tailles délicates, de polissages, de mise en valeur de ses spécificités, DE SES RARETES MEMES QUE L'IGNORANCE PEUT PRENDRE POUR DES DEFAUTS, ET NON EN MASSACRANT LE JOYAU A COUPS DE MARTEAU, »

 

Notre Ego est bien placé pour connaître notre parcours et nos souffrances,

COMMENT PEUT-ON ESPERER GUERIR UN JOUR DE NOS SOUFFRANCES ET DES LIMITES, BARRIERES ET CONDITIONNEMENTS QU'ELLES NOUS ONT AMENES A METTRE EN PLACE, DANS L'ILLUSION DE NOUS PROTEGER, SI NOUS N'Y TRAVAILLONS PAS DESSUS ?

 

ET POUR TRAVAILLER DESSUS, IL FAUT BIEN ACCEPTER DE LES REGARDER EN FACE, DE LES ENTENDRE,

 

Ce n'est pas en mettant le mouchoir dessus que l'on va pouvoir les prendre à bras le corps,

 

Alors pour parfaire cet apprentissage d'Amour et d'acceptation de soi, ces chers Anges m'ont concocté un petit exercice, qu'ils souhaiteraient me voir faire tous les jours (aux grands maux les grands remèdes!!) :

 

« En complément à l'exercice du billet du 18 avril dernier (« En l'honneur de la Saint Parfait »), alors que tu te sens comme un ballon de Lumière, faisant jaillir la Lumière de ton centre, tu en ressens pleinement la joie profonde qui émane de ton cœur, Cette joie profonde, qui est la résultante de l'Amour et l'acceptation de ton être véritable est telle que tu éprouves le besoin de la distribuer autour de toi,

 

Tu peux alors utiliser la phrase préconisée dans la technique de l'E.F.T. (Emotional Freedom Technical) :

 

« Je m'aime et je m'accepte tel(le) que je suis » :

 

Tu te visualises semant tout autour de toi, telles des boules de Lumière, des joyaux légers et étincelants, cette affirmation, avec joie et émerveillement devant ce spectacle magnifique, pour que chacun, qui peine à s'aimer et s'accepter, puisse s'en inspirer, s'en saisir et le mettre en pratique... S'il le souhaite ! »,

ALLEZ GO ????????????????

Bonne journée !!

Partager cet article
Repost0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 08:46
Photo de la grotte de Lourdes prise le 8 Mai

Photo de la grotte de Lourdes prise le 8 Mai

Hello !

Vous le savez, j'en ai souvent parlé, car mes chers inspirateurs célestes me l'ont expliqué dès 2002, nos animaux nous donnent des signes et prennent sur eux des épreuves pour nous protéger et/ou nous donner des indications,

 

Le 15 octobre 2016, soit le matin qui a suivi la première opération de mon compagnon, un de mes chats : Mémère est « morte » assez subitement, Elle avait environ 14 ans et demi, En même temps, Biscotte, une autre de mes 4 chats a attrapé le coryza, bien que vaccinée régulièrement, elle était âgée à ce moment là de,,,

14 ans et demi !

Croquette était « partie » en janvier de cette même année,,, au même âge !!!

 

J'avais bien compris que cet âge avait une importance, et je savais d'ailleurs pourquoi, Cela correspondait à une période, au lycée, où avec ma meilleure amie de l'époque, nous étions harcelées par 3 garçons, dont 2 portaient le même prénom, prénom qui revient régulièrement dans ma vie, et qu'on retrouvait d'ailleurs dans cette association qui m'avait fait vivre une horrible mésaventure faisant écho à ce vécu. Mes chers inspirateurs célestes m'avaient alertée sur le sujet, me demandant de travailler sur les blessures ravivées,

 

Bon, mais je ne l'ai pas vraiment fait****************

 

*Tiens « hasard » ? Joe chante sur France Bleue Hérault :

« Dans Paris à vélo on dépasse les autos » (7h42 djingle au sujet des « Vélib »),

 

Rappel : Biscotte ne semblait pas vouloir guérir, malgré les 3 semaines de traitement aux antibiotiques, Cela faisait 2 jours qu'elle ne mangeait plus du tout à cause de son nez bouché et semblait à l'article de la mort,

Comprenant que mes petites « bêtes » tentaient de me donner des indications, j'ai médité et finalement pris la décision de partir du Lot,,,

Et ce même jour, j'ai lu un article, dans une revue, préconisant un médicament homéopathique contre le nez bouché, Je suis allée l'acheter aussitôt et l'ai administré à Biscotte,,,

 

Qui s'est remise à manger aussitôt !

 

Mais je savais quand même qu'il ne s'agissait que d'un répit, qu'elle était perdue et ne s'en remettrait pas, car elle était aussi traitée depuis plusieurs années contre l'hyperthyroïdie,

 

Nous avions prévu dernièrement, avec mon compagnon, de louer un camping-car et d'aller à Lourdes,

Le « hasard » a voulu que cela tombe pendant cette période du week-end du 8 Mai, qui est, rappelons le, la commémoration de la Victoire et de la Libération,

Deux de mes amies devaient venir s'occuper de mes 2 chats restants : Cracotte (qui a 16 ans) et Biscotte, donc durant mon absence,

 

Je devais partir samedi matin 6 Mai rejoindre mon compagnon dans la ville où il avait loué un camping-car à louer (au dernier moment, pas simple de trouver une location),

Mais vendredi soir (le 5), la santé de Biscotte s'est brusquement altérée, elle respirait bizarrement (les poumons, encore et toujours !!!),

 

Ayant eu un contact avec*************

*Tiens, à nouveau ce d jingle de Joe : « Dans Paris à vélo on dépasse les autos » !! Et le présentateur dit à la suite que... 

 

l'année prochaine on sera Montpellierain !!!

 

????????????????,

 

Bon, on va bien voir,

 

Je disais donc qu'ayant eu un contact en début d'après-midi pour un autre sujet avec mon amie Guylaine, interprète animalier, (site : unanimaldesanimots) je l'ai recontactée pour lui parler de Biscotte et lui demander si elle pouvait intervenir car je craignais qu'il ne lui arrive quelque chose pendant mon absence,

 

Guylaine a immédiatement accepté et s'est mise au travail,

La respiration de Biscotte s'est aussitôt améliorée, Elle a passé une bonne nuit, s'est levée en même temps que moi le matin, vers 5h30 et a mangé,

 

Elle m'a suivie, respirant à nouveau bizarrement, alors que je sortais charger mes bagages dans la voiture, Craignant qu'elle ne sorte et n'aille dans la haie, j'ai refermé la porte derrière moi, lui demandant de rester dedans, et me promettant qu'ensuite je m'occuperais d'elle afin de voir ce qu'il en était,

 

Quand je suis rentrée,,,

 

Biscotte était étendue dans le couloir, près de la porte,,,

 

Morte !

 

Ma pauvre petite « bête » a-t-elle eu peur de partir sans moi ou n'a-t-elle pas voulu être un souci pour moi pendant mes vacances (il est vrai que je prends rarement des vacances) ???

 

Je dois avouer que ce n'était pas facile à vivre, de la savoir en fin de vie, surtout pour elle bien sûr, (même si, comme Croquette et Mémère elle a passé jusqu'au bout son temps dehors), mais aussi pour moi, cela me faisait de la peine,

 

En cette veille de fête de La Libération, ma « poulette » a enfin été libérée,

 

Je l'ai prise avec moi et l'ai amenée chez un véto pour incinération, dans la ville où nous avions loué le camping-car ; j'étais bien sûr bouleversée, mais notre voyage, le dernier ensemble, s'est bien passé,

 

Grâce aux Guides de Guylaine (que je remercie infiniment) et aux miens, le « départ » de « ma » Bisquette s'est passé au mieux pour nous 2,

 

Mais encore une fois, cette « mort » dans des circonstances étranges d'un de mes chats, à cet âge fatidique de 14/15 ans, m'a amenée à comprendre (et à vérifier) qu'il fallait vraiment que je travaille sur les dégâts liés à ce mauvais vécu de mes 14/15 ans,

Je me croyais « vaccinée » mais n'en suis apparemment pas guérie (Biscotte était vaccinée aussi mais n' a pas été protégée),

 

Le « hasard » m'avait fait emporter en vacances un livre que m'avaient offert mon fils et ma belle-fille pour Noël mais que je n'avais pas trouvé le temps de lire,

 

Je n'ai pas regretté ce choix, il tombait vraiment à pic ce livre, Il s'agit de :

« Et si c'était ça le paradis ? » d'Anita MOORJANI, éditions Trédaniel,

 

C'est une jeune femme qui a fait une NDE alors qu'elle était à l'agonie à la suite d'un cancer (lymphome) au STADE TERMINAL...

et est REVENUE GUERIE DE SA MALADIE,,,

 

« simplement » en ayant appris à S'AIMER !!!!

 

Et dès le début du livre, Anita nous apprend,,,

Qu'elle avait été harcelée à l'école, et était obligée de se cacher pour échapper à ses bourreaux,,,

 

Exactement comme mon amie de l'époque et moi !!!

 

Ce livre, encore une fois, semble relayer les conseils de mes braves Anges, il est passionnant et tellement réparateur !!!!

 

Je vous mets une photo de la grotte de Lourdes, prise le 8 Mai, jour de la Libération, avec le souhait*****************

!!!!!!

 

* Le présentateur de France Bleue Hérault (8h42) vient de dire :

 

« Il peut se passer quelques miracles » !!!

 

Bon, c'est au sujet d'un match, mais je vous souhaite à tous de tout cœur plein de miracles de Libération, petits ou grands !!!!!

Partager cet article
Repost0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 08:42
Fidèle à soi-même

Hello !

 

Être fidèle à soi-même, en ce jour de Saint Fidèle, c'est le jour ou jamais non ?

Pourtant, bien plus facile à dire qu'à faire, contrairement à ce que l'on pourrait penser,

Nous sommes bien plus souvent que nous en avons conscience influencés par notre famille, nos proches, notre entourage, notre éducation, la « bien-pensance », le « qu'en dira-t-on », etc,

Dernièrement, mes chers inspirateurs célestes m'ont fait remarquer la similitude, tant sur le plan de l'orthographe que de la phonétique, de l'expression :

JE SUIS,

Premier sens, pris à la première personne du présent de l'indicatif du verbe ETRE, il signifie,,,

J'EXISTE,

JE ME PRESENTE : je suis telle personne,,,

 

Mais cette expression peut tout autant être la première personne de l'indicatif du verbe,,,

 

SUIVRE !!!

 

Ce qui n'est pas du tout le même sens !

Si je suis quelqu'un, mais dans le sens du verbe suivre, suis-je toujours sur mon propre chemin ?

Suis-je toujours moi-même ?

Suis-je toujours dans la Vérité de mon âme ?

 

???????????????????????

 

Trop souvent, par amour, par tradition, par fidélité inconsciente à l'histoire familiale, au milieu dans lequel on évolue, par peur même du changement, peur aussi de l'inconnu que peut générer sa propre liberté intérieure,,,

ON PEUT SE RETROUVER A SUIVRE ET NON PLUS A ETRE !!!!

Et ceci peut se constater dans tous les domaines et au niveau de toutes les croyances, qu'elles soient philosophiques, religieuses, politiques, professionnelles, personnelles,,,

Plus j'étudie le domaine de la psychogénéalogie, plus je constate qu'effectivement on peut inconsciemment se retrouver à perpétuer un destin, des souffrances non soignées, des secrets familiaux, bribes de destinées qui ne nous appartiennent pas, et fréquemment alors même qu'on les ignorait,

A l'appui de ces constatations, ces chers Anges m'ont fait remarquer que si l'on décompose ce mot « Aïeux », on obtient phonétiquement :

« Aïe » « Eux », et aussi « Aïe » « Yeux »

 

Sur le site Wiktionnaire, j'ai relevé, en illustration du nom commun « aïeux », cette citation de Voltaire :

« Il est de ces esprits favorisés des cieux, Qui sont tout par eux-mêmes et rien par leurs aïeux. » (Fanatisme, I, 4.),

D'où l'importance de prendre conscience de la Vérité de son âme, donc de l'introspection, de la réflexion, du retour à son intérieur, afin de retrouver son ETRE véritable pour ne plus seulement suivre et ainsi risquer de passer à côté de son épanouissement,

La seule Vérité à portée de chacun de nous, c'est la Vérité de son âme, la sienne propre,

Alors, pour bien commencer cette journée, j'ai ressenti d'allumer la radio quand je me suis levée, Il était environ 4h50, Je ne mets jamais la radio si tôt habituellement,

C'était sur Radio Bleue Hérault,,,

La chanson qui commençait ????

« Wonderful life » (traduction : « Merveilleuse vie », du chanteur « parti » l'an dernier à la suite d'un accident : Black,

J'adore cette chanson, c'est l'une de mes préférées, j'ai d'ailleurs acheté le 45 tours peu de temps avant cet accident fatal,

« No need to run, and hide » (« Pas besoin de courir et de se cacher »)

« It 's a wonderful wonderful life » (« C'est une merveilleuse, merveilleuse vie »,

Pour trouver la Vérité de son âme, on cesse de courir, la tête dans le guidon, et de laisser donc les rennes à son inconscient, On se permet d'être, de dire, de vivre, de s'aimer, d'aimer, d'être aimé TEL QUE L'ON EST !!!!!!!!!

On s'épanouit dans sa spécificité, on suit,,, SA VOIE PROPRE !

« L'ennui naquit un jour de l'uniformité » écrivait Antoine Houdar de la Motte, en 1719, dans « Les amis trop d'accord »,

Voici un lien pour lire le texte en entier :

https://mchugues.wordpress.com/2011/03/24/les-amis-trop-daccord-fable-xv-dantoine-houdar-de-la-motte-1719/

 

Bonne Saint Fidèle à tous et toutes !!!

 

Partager cet article
Repost0