Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2019 7 21 /07 /juillet /2019 18:31
De l'utilité, parfois, de la peur

Hello !

 
Le 24 juin, jour de la Saint Jean Baptiste, nous étions en vacances vers chez les enfants et attendions l'heure d'un rendez-vous pour visiter une maison, car mes 3 enfants étant maintenant dans le même département, nous envisageons de déménager là bas... Si cela s'avère possible.
 
 
C'est alors que je me suis rendu compte que mon téléphone ne chargeait plus, et n'acceptait pas non plus la batterie de secours.
 
 
Ça ne m'a pas semblé être un signe trop encourageant, mais bon, on n'allait pas s'arrêter à ça.
 
 
Et même s'il y avait eu un fait bizarre juste avant, tandis que nous nous étions arrêtés pour nous détendre sur une aire à l'ombre: un couple (tiens ce même mot a été prononcé au moment où je l'écrivais, à la télé dans... "Maison à vendre" !!!!!)... 
 
Un couple donc s'est arrêté aussi et a commencé à...
 
SE DISPUTER MÉCHAMMENT !!!! 
 
Enfin, c'était surtout la dame qui rouspétait après le Monsieur dont on n'entendait pas le son de la voix. Elle lui disait qu'elle n'avait qu'une envie...
 
SE CASSER DE LA !
 
 
Puis ils sont partis et le calme est revenu. Mais je ressentais que ce n'était pas un "hasard".
 
 
Bon. Pourtant, la visite de la maison en question nous a assez intéressés, même si elle était bien petite et qu'il allait falloir l'agrandir par une véranda, au moins, alors que le terrain était assez petit aussi et peu aménageable, mais il n'y avait pas de pollution électromagnétique, selon l'appareil de mon compagnon, ce qui n'est pas si fréquent.
 
 
Mais après la visite, mon compagnon s'est aperçu qu'il avait oublié de prendre les mesures de la prise de terre avec son autre appareil, car pour les électrosensibles, il est très important d'avoir une bonne prise de terre. Il a rappelé l'agent qui nous a fixé rendez-vous pour le lendemain matin 9 heures pour la contre-visite.
 
 
Il m'est quand même venu une crainte: la maison étant en limite de garrigue, sur le causse, N'Y AVAIT-IL PAS DES SCORPIONS ????? 
 
 
Rien que d'écrire ce mot, j'en ai la chair de poule. J'ai la phobie de ces bestioles parce que quand j'étais petite, ma mère s'est fait piquer chez mes grands-parents paternels, dans ce même département, même si ce n'était pas au même endroit. Elle a eu le bras gonflé et a beaucoup souffert pendant 3 jours.
 
 
Autre signe pas plus encourageant, ma fille a voulu me prêter un téléphone mais ma carte Sim n'y rentrait pas. Je me suis donc trouvée sans batterie, donc sans moyen de communication à la fin de la journée.
 
 
 
Un peu dubitative quand même, j'ai donc demandé à mes chers Anges de me donner un signe pour savoir si c'était la bonne maison pour nous. 
 
 
Le lendemain matin, mon compagnon a pu prendre les mesures de la prise de terre...
 
 
AUCUNE PRISE ELECTRIQUE N’ÉTAIT AUX NORMES !!!
 
 
 
Certes, cela peut s'arranger mais sur le terrain rocailleux, cela pouvait s'avérer très difficile, voire impossible et cher. 
 
 
Ensuite, l'agent a voulu nous montrer le cagibi situé sous la maison. Il a ouvert la porte et là...
 
 
Sauve qui peut !! La chair de poule me revient...
 
 
UN ÉNORME SCORPION ÉTAIT SUR LE SEUIL !!!!!!!!
 

 
 
"Quelle horreur !!! Alors là, ça ne va pas être possible" ai-je balbutié à l'agent  qui prétendait qu'il y en avait partout, mais que ce n'était rien !!!
 

 
 
Même si tous ces signes semblaient indiquer que ce n'était pas le bon achat pour nous, j'ai quand même pris le temps de méditer et réfléchir quelques jours.
 
 
 
D'abord, mon téléphone: j'ai dû attendre de rentrer chez nous pour le changer, donc pas pu être dépannée. Est-ce à dire que la réparation prévue pour la prise de terre ne pourra se faire ???
 
 
 
Ensuite, j'ai envisagé de faire soigner ma phobie des scorpions par l'hypnose, c'était peut-être la solution ??? Parce que depuis, il me semblait voir des scorpions partout, j'avais la chair de poule sans arrêt, faisant attention à tout ce que je touchais ou mettais alors qu'il n'y en a pas dans notre région !
 
 
 
Mais ma méditation sur le sujet m'a donné la réponse finale: NON !!!!
 
 
 
Il m'est revenu en mémoire l'achat d'une maison pour laquelle j'avais ressenti fermement qu'il ne fallait pas acheter, qu'il y avait trop de travaux, qu'on allait y laisser la santé, etc.
 
 
Et avais fini par dire oui car j'étais la seule à penser non...
 
 
 
Et la suite a prouvé que j'aurais dû faire confiance à mes ressentis, je me suis retrouvée, entre autres soucis, en burn out et on l'a revendue.
 
 
Voilà, pour une fois j'ai écouté mes Guides plutôt que ceux des autres et je ne le regrette pas car elle était vraiment trop petite pour nous, même avec une extension, et de toute façon, cela faisait encore beaucoup de travaux et nous n'avons plus envie de cela. 
 
 
On devient raisonnable à force de morfler !!!
 
 
Le 26 juin au matin, nous nous sommes rendus chez mon fournisseur d'accès pour acheter un autre téléphone...
 
 
Note: le téléphone est symbolique de la communication.
 
 
Quand mon regard est tombé sur une ligne de la première page du prospectus que j'avais en mains:
 
 
"DES CONSEILS PRATIQUES A LA PELLE" 
 
 
 
Cela a fait écho au dernier billet que j'avais écrit, le 18 juin, APPEL DE CES CHERS ANGES:
 
 
"POUR DE L'AMOUR A LA PELLE"
 
 
J'ai regardé plus attentivement. Le titre en haut était:
 
 
"LE GUIDE 
SUPER CONNECTE"
 
!!!!!!!!!!!!!
 
 
Nous avons donné notre réponse négative à l'agent immobilier un peu plus tard dans la journée.
 
 
 
Je dois quand même reconnaître que c'est GRACE A MA PEUR DES SCORPIONS que j'ai pu décider, et mon compagnon avait lui aussi des craintes par rapport à cet achat... qu'il a écoutées aussi... ainsi qu'un mauvais rêve !
 
 
Bonne soirée !!
De l'utilité, parfois, de la peur
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 11:18
Positif ? Vraiment ????

Hello !

 
 
Parfois, dans des situations stressantes et/ou à risques que l'on traverse, on peut être tenté de balayer toutes ses inquiétudes pour survivre au stress, pour se donner l'illusion que tout va pour le mieux...
 
Ce qui est d'ailleurs possible...
 
Mais pas forcément, et dans ce cas les problèmes niés s'accumulent.
 
 
Comment se délivrer des peurs ???  
 
 
En leur faisant face, bien sûr, et non en les niant ou les fuyant, car tout ce que l'on rejette ou fuit nous revient.
 
 
Trop souvent, on pense qu'en IGNORANT ET EN TAISANT NOS PEURS, nos craintes, nos soucis, on ferait preuve de POSITIVITÉ.
 
 
Ces chers Anges ne sont pas entièrement d'accord avec cette approche, même s'il y a une part de vérité, bien sûr. 
 
 
Alors, ils m'ont demandé hier soir de rechercher dans les dictionnaires la définition du mot:
 
 
POSITIF !
 
 
Mot auquel donc on a tendance à donner la définition de: refuser de voir les problèmes et/ou tout ce qui fâche ou risque de fâcher !
 
 
Pour ce mot, comme pour tant d'autres, plusieurs définitions (sur les plans philosophique, mathématique, etc.), mais aucune qui ne rejoigne totalement celle ci-dessus pourtant...
 
 
J'ai relevé les premières trouvées, notamment dans le Larousse:
 
 
Sur le plan philosophique: 
 
"Qui est imposé à l'esprit par les faits, l'expérience".
 
ou: "Qui a un caractère de certitude".
 
 
Synonymes trouvés: 
 
 
Certain, évident, sûr, concret, pragmatique, réaliste, assuré, authentique, inattaquable, incontestable, indéniable, indiscutable, etc.
 
 
Ces chers Anges m'ont fait remarquer qu'on était quand même assez éloigné de la définition couramment donnée, à savoir: "Circulez y'a rien à voir".
 
 
Ils ont précisé:
 
 
"Nier ses peurs, ses craintes, les fuir, CE N'EST PAS SE RESPECTER, C'EST LE MEILLEUR MOYEN D'EN ATTIRER DAVANTAGE, UNE PEUR CHASSANT L'AUTRE...
 
Prenons pour exemple un enfant qui se plaint d'avoir peur. 
 
Quelle est la bonne attitude (L'ATTITUDE POSITIVE DONC) de son parent ????
 
 
Ne pas écouter ce que l'enfant lui dit, ce qui le perturbe, le tracasse, et répondre: 
 
"Ce n'est rien", sans prendre la peine de chercher si son enfant a raison de s'inquiéter, s'il y a un danger ou pas, et laisser l'enfant avec ses craintes et interrogations ???
 
 
Ou bien prendre la peine et le temps d'écouter les peurs et craintes de l'enfant, les analyser et intervenir en cas de problème ou danger avérés, prendre les décisions qui s'imposent pour assurer sa sécurité. Et au mieux, si ce ne sont "que" des peurs sans fondement, prendre le temps de le démontrer, expliquer, dédramatiser ????
 
 
Quelle est l'attitude la plus constructive, la plus responsable, la plus POSITIVE donc ????
 
 
Démonter les raisons de sa ou ses peurs, c'est le meilleur moyen (le seul ?) de la ou les neutraliser. Ainsi,on peut gagner une vraie paix intérieure, et avoir une vraie confiance, avec tous les bons résultats que cela entraîne..
 
 
Et pour le reste, notamment ce qui est de la part de "l'impondérable", de ce qui ne peut être maîtrisé  ni anticipé, ALORS DANS CE CAS, LÂCHER PRISE ET SE FAIRE CONFIANCE, FAIRE CONFIANCE A LA VIE, A SA VIE, OUI, MILLE FOIS OUI !!!!!
 
Rappel: "Aide-toi, le ciel t'aidera".
 
 
Personne ne peut faire le "travail" à notre place.
 
 
D'où l'intérêt de vivre EN CONSCIENCE, de PRENDRE LE TEMPS DE MÉDITER, DE SE CONNECTER A SA SAGESSE INTÉRIEURE, D'ANALYSER LES SIGNES ET INTUITIONS AFIN DE REDRESSER LA BARRE, ÉVENTUELLEMENT, etc."
 
 
Voilà, beau sujet de méditation en perspective ????
 
 
Bonne journée !!
Positif ? Vraiment ????
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 18:26
Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Bébé chouette dans l'insert. La lumière de la lampe se reflète sur la vitre et fait comme un oeil en biais

Hello !

 
 
Mes chers inspirateurs célestes, quand il parlent des peurs néfastes ont à cœur de préciser "les peurs QUI N'ONT PAS LIEU D’ÊTRE".
 
 
Car la peur n'est pas toujours une guigne qu'il faut écarter sans ménagement, loin s'en faut ! 
 
 
Ce matin, vers 5h, pendant ma méditation, ils ont précisé davantage leurs pensées.
 
 
Mais auparavant, pour plus de compréhension, je dois remonter au 4 juillet en fin d'après-midi.
 
 
J'étais en train de remplir mon arrosoir, dans le jardin, afin d'arroser mes plantes.
 
 
Bon je dois dire que j'étais "un peu" fatiguée, plutôt en mode "pilotage automatique", n'ayant pas trop écouté les mises en garde de mes braves "petits" Anges, faites quelques jours plus tôt, me prévenant que j'étais fatiguée.
 
 A ce moment je ne le sentais pas vraiment, donc j'avais fait plus ou moins l'autruche.
 
Ce qui bien sûr a eu pour résultat l'effet cité ci-dessus !
 
 
 
En ce moment, ce sont les moissons et les récoltes, donc de très gros engins agricoles passent sur la ruelle de notre hameau habituellement si tranquille. Ce qui fait que je n'ai pas fait vraiment attention quand un énorme tracteur est passé, dans un bruit assez assourdissant. D'ailleurs je lui tournais le dos...
 
 
Quand des gros bruits bizarres m'ont obligée à faire volte face pour voir de quoi il retournait...
 
 
Et là, j'ai eu une impression d'irréalité en voyant la scène qui s'était produite dans mon dos, pendant que je surveillais mon arrosoir !
 
 
UN ÉNORME ENGIN QUE TIRAIT LE TRACTEUR S’ÉTAIT DÉTACHÉ ET AVAIT ATTERRI...
 
 
SUR UN PYRACANTHA DE LA HAIE, JUSTE DERRIÈRE MOI...
 
 
 
LEQUEL ARBUSTE, HEUREUSEMENT IMPOSANT, M'AVAIT PROTÉGÉE DE L'ENGIN CAR J’ÉTAIS JUSTE SUR SA TRAJECTOIRE !!!!
 
 
 
J'étais tellement éberluée et "au radar", que je n'ai pas vraiment éprouvé de peur rétrospective. Même pas en constatant qu'il s'en était fallu de peu car le plant juste à côté **** est absent et il y a donc un vide qui aurait pu permettre le passage de l'appareil !!!!!
 
 
**** Tiens, "coïncidence" ! Le tracteur en question passe à ce moment même, tirant une benne !!!!
 
 
 
Le même tractoriste donc, ce 4 juillet ("coïncidence", ce jour est fête nationale aux Etats Unis, pays dont est originaire Joe !!!), constatant l'incident, est descendu de son engin, visiblement "retourné"... 
 
 
Ce qui explique peut-être qu'il a jugé superflu de s'excuser... La scène était tellement surréaliste !
 
 
Il a réussi avec difficulté à sortir l'engin du pyracantha dans lequel il était perché et l'a remis en place et bien attaché cette fois...
 
 
Et il est reparti aussi sec !
 
 
Encore un qui a la tête dans le guidon, apparemment, avec tous les risques que cela comporte !
 
 
 
Mon compagnon qui avait été attiré à la fenêtre par les bruits et l'agitation m'a dit:
 
"Tu as un Ange Gardien".
 
 
 
Et de préciser que j'avais failli me faire écraser par...
 
 
"UNE VIS SANS FIN" !!!!!
 
 
Étrange symbolique, non ?
 
 
 
Ce qui avait permis à ces chers Anges de me faire remarquer que...
 
 
"LES PROTECTIONS QUE L'ON SE MET NE SONT PAS OBLIGATOIREMENT NÉGATIVES, ELLES PEUVENT S’AVÉRER FORT UTILES ET LES PRECAUTIONS QUE L'ON PEUT PRENDRE PEUVENT AVOIR LEURS BONS COTES.
 
Le tout est une question de DISCERNEMENT ET DE VIGILANCE."
 
 
ILS M'ONT FAIT REMARQUER...
 
 
QUE "LE CODE DE LA ROUTE PRÉCONISE D’ÊTRE PRUDENT PAR RAPPORT A SOI-MÊME, MAIS AUSSI PAR RAPPORT A LA CONDUITE DES AUTRES USAGERS."
 
 
 
Voilà, donc ce matin ces chers Anges ont rajouté quelques précisions:
 
 
"Il est important, pour assurer sa propre sécurité et peut-être aussi celle des autres, face à une situation, de bien analyser s'il y a danger ou pas. 
 
CAR NIER UN DANGER,CE N'EST PAS UNE ATTITUDE POSITIVE, BIEN AU CONTRAIRE !!
 
Nier un danger, donc ne rien faire pour le désamorcer, c'est de...
 
L'AVEUGLEMENT.
 
 
IL N'Y A PAS QUE LE SOLEIL QUI AVEUGLE ET EMPÊCHE DE VOIR OU ON VA ET CE QU'ON FAIT.
 
 
L'AVEUGLEMENT EST ISSU DE...
 
 
PEURS !!!!
 
L'aveuglement est donc une fuite.
 
 
Plutôt que d'affronter sa peur ou ses peurs afin de les analyser, on va les nier !! 
 
Et on ne saura qu'au moment de l'épreuve qu'il y avait bien une raison d'avoir peur, et qu'on aurait peut-être pu éviter des ennuis.."
 
 
 
Ces chers Anges en étaient là de leurs explications ce matin, QUAND J'AI ENTENDU UN BRUIT VENANT DU SALON, bruit qu'il m'a semblé identifier comme un oiseau tombé dans l'insert...
 
 
JE SUIS ALLEE VOIR AVEC LA LAMPE...
 
 
Et effectivement, il y avait...
 
 
UN BEBE CHOUETTE QUI VENAIT DE TOMBER DANS LA CHEMINEE (voir les photos).
 
 
J'ai réveillé mon compagnon et on l'a récupéré et relâché pour que ses parents le prennent en charge avant le lever du jour.
 
 
Du coup, j'ai recherché sur internet la symbolique de la chouette, qui, outre de voir ce que d'autres ne voient pas, y compris lorsqu'il s'agit de choses volontairement cachées, est aussi symbole de réussite et renaissance.
 
 
Mais ces chers Anges tiennent à préciser que "cela ne doit pas empêcher, dans toute situation potentiellement dangereuse, de faire preuve de PRUDENCE, CAR LA PRUDENCE,CE N'EST PAS DE LA MÉFIANCE !"
 
 
 
Voilà, bonne soirée et peut-être bonnes vacances pour ceux qui partent
Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Bébé chouette dans les mains de mon compagnon

Partager cet article
Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 11:08
Sacré Coeur !!!!!

Hello !

 
 
Afin de ne pas se laisser prendre par le piège du cynisme, ces chers Anges recommandaient dans le billet précédant de chasser les peurs qui n'ont pas lieu d'être.
 
 
Comment ça les peurs ? Je ne vois pas trop le rapport.
 
 
Leurs éclaircissements:
 
 
"Oui, ce sont les peurs qui ouvrent la porte au cynisme. 
 
Explications: quand on a été déçu, trahi, qu'on a perdu ses illusions, ses espoirs, que l'on est tombé de haut, que l'on a cru parfois ne jamais pouvoir s'en remettre, on peut avoir peur de revivre ces états et les peines, désespoirs qui vont avec.
 
 
Alors, pensant nous protéger de ces risques, notre ego tente de nous empêcher d'avoir à nouveau les mêmes rêves, les mêmes espoirs, les mêmes illusions, le même Amour, la même confiance, etc., ceci afin de ne pas risquer de perdre tout cela à nouveau.
 
 
C'est ainsi qu'il va distiller en nous des discours négatifs afin de briser en nous toute velléité d'espérance.
 
 
Alors que faire ? Comment sen sortir pour espérer tourner la page sur un (des) épisode(s) douloureux  mais aussi aller vers le meilleur ?
 
 
En premier lieux, on va accorder de l'attention aux peurs et souffrances de notre ego, cette chère "petite créature" qui ne sait pas que l'on peut sortir de tout cela, imprégné qu'il est des souffrances de notre vécu qu'il veut à tout prix nous empêcher de connaître à nouveau. Mais ses outils de compréhension étant limités, il ne sait pas qu'au contraire il ouvre la porte aux mêmes épreuves que ses peurs et rejets vont attirer à nous.
 
 
Pourrait-on en vouloir vraiment à quelqu'un qui par Amour pour nous, pensant nous protéger, nous conduit directement vers les pièges dont il pense nous protéger 
 
???
 
 
Non, bien sûr, en tous cas pas durablement !
 
 
Par contre, nous devons ouvrir les yeux sur la situation et...
 
nous protéger de ce protecteur attachant, (certains diraient "attachiant" !!!) certes, mais, sauf son respect, encombrant quand même !!!
 
 
Comment ?
 
 
Tout comme si l'on s'adressait à un enfant, avec les mêmes égards, nous allons en premier lieu reconnaître ses peurs et souffrances, leur accorder écoute et compassion, c'est vraiment très important, et ensuite le rassurer en lui demandant de nous faire confiance, que maintenant, grâce au "travail" que nous avons fait sur nous, nous avons un Amour inconditionnel pour nous-même et que de ce fait nous aurons tout ce dont nous avons besoin au moment opportun. 
 
Nous avons pris en main les rênes de notre vie et si nous avons entendu et respectons ses souffrances et peurs, nous sommes désormais armés pour non seulement nous guérir, mais surtout aller vers la Vérité de notre âme.
 
C'est à nous maintenant de le prendre sous notre aile.
 
 
C'est un travail qui peut demander un peu de temps, de l'assiduité, mais qui s'avérera payant, nous vous le garantissons...
 
Pour certaines personnes, une aide de professionnels et/ou lectures pourra s'avérer profitable.
 
A chacun(e) de se "connecter" à ses Guides (ou à son for intérieur, sa Sagesse infinie...), afin de recevoir l'inspiration nécessaire.
 
Et en ce jour de fête du SACRE COEUR, c'est très encourageant, vous ne trouvez pas ?????"
 
 
Voilà, Bonne journée !!!!!
Sacré Coeur !!!!!
Partager cet article
Repost0
18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 15:57
Pour de l'Amour A LA PELLE, ce 18 juin !!!!

Hello !

 
J'écris ce billet en écoutant Geneviève Delpech, médium extraordinaire, dans l'émission "C'est au programme" sur France2.
 
Vous devez pouvoir revoir cette émission sur le site si vous l'avez ratée.
 
 
 
Voici l'appel de ces chers Anges en ce 18 juin:
 
 
"Avez-vous remarqué que ces derniers temps nos pensées attirent de façon redoutablement rapide nos expériences ?
 
Il se peut que notre vécu nous ait laissé des sentiments de colère, des désillusions, des rancoeurs, du désespoir parfois, du découragement... 
 
Si nous n'avons pas fait un travail de compréhension, de compassion envers nous-même, de guérison, on court le risque de dériver vers le piège...
 
DU CYNISME !
 
Le cynisme, à l'instar de la peur et du sentiment de culpabilité est...
UN TUE L'AMOUR
 
UN TUE LA JOIE,
 
UN TUE LA LUMIERE.
 
UN TUE L'ESPERANCE...
 
 
Comment faire pour s'en préserver ?
 
Prendre soin de garder ou de retrouver notre coeur d'enfant.
 
Pour cela, ayons à coeur, dans un premier temps, de chasser les peurs qui n'ont pas lieu d'être.
 
Ensuite, prenons l'habitude de veiller sur nos pensées. 
 
 
Pas facile ?
 
Commençons par nous EMERVEILLER pour tout ce que la vie nous offre de bon, de beau, d'inattendu:  
 
 
Une fleur magnifique qui a poussé spontanément dans notre jardin, le champ de coquelicots du voisin, une trouvaille espérée depuis longtemps, un papillon blanc, un beau paysage, la première cigale, etc.
 
Cherchons toutes les occasions de rire, de sourire, d'avoir du plaisir.
 
C'est un travail, mais il ne coûte rien à part un peu de motivation et peut rapporter beaucoup, beaucoup, beaucoup !
 
Ceci est notre APPEL, en ce 18 juin, afin d'avoir de l'Amour A LA PELLE !!!
 
 
Revenons sur le livre de Stéphane Allix: "Lorsque j'étais quelqu'un d'autre".
 
 
Il semblerait bien que l'auteur ait donc remonté la piste d'une vie antérieure dans laquelle il semblerait avoir été un SS ayant sous ses ordres beaucoup de soldats.
En tous cas il a pu remonter exactement la vie de ce jeune homme.
 
 
Ce récit, ramené à la vie actuelle de l'auteur, qu'il décrit lui même comme heureuse dans l'ensemble, semble donner raison à mes chers Anges quant à la "loi" du Karma.
 
 
J'en ai parlé il y a pas mal de temps, ceux et celles qui me suivent depuis longtemps s'en souviennent probablement.
 
 
Il m'a été expliqué, quant au Karma, que rien n'est vraiment établi ni automatique, ni systématique. 
 
 
Ils déplorent justement que face à des personnes, dans cette vie actuelle, vivant des épreuves très lourdes, la tendance, chez certains autour d'eux, soit de dire ou penser qu'ils ont dû commettre des actes affreux.
 
 
 
Il m'a été dit que les choix de vie de chacun peuvent être aussi dictés par le désir d'avancer plus rapidement dans la compréhension et l'élévation, qui peut amener des âmes fortes à choisir tel ou tel destin.
 
 
 
Mes chers Anges mettent en garde contre les raisonnements qui risquent d'entraîner chez des personnes déjà très éprouvées des sentiments de culpabilité qui n'ont pas lieu d'être, mais aussi un sentiment de fatalité qui pourrait les pousser au découragement ou à la révolte....
 
 
 
Il m'a été expliqué que les conditions de notre vie actuelle se mettent en place dans cette vie actuelle, qu'il est donc possible de changer certaines choses pour au moins améliorer, sinon changer nos conditions de vie, par un travail de compréhension d'abord, puis de "réparation" de soi.
 
 
Voilà, bonne journée ensoleillée j'espère !
Pour de l'Amour A LA PELLE, ce 18 juin !!!!
Partager cet article
Repost0
28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 07:50
Republication du billet: "C'est une question de bonne volonté"

Plus particulièrement à l'attention d'Eglantine qui n'a pas pu visualiser ce billet, (et peut-être à d'autres aussi, moi comprise, dans le même cas). 

Oui, décidément, ils ont de la suite dans les idées nos braves "petits" Anges, pour nous aider à sortir de nos limites !!!

"Coïncidence", aujourd'hui, serait l'anniversaire de la naissance ici bas de mon amie médium Mme Ly, partie le 3 avril 1997.

Plein de bonnes ondes pour toi Jackette (et pour chacun de vous) et gros bisous...

 

Hello !

 
Peut-être parce que nous sommes la veille de la Saint Joseph (fête de Joe, mais aussi de mon fils aîné José), mes braves "petits" Anges semblent bien décidés à nous aider à contrer les influences négatives actuelles, et pour ce faire, ils m'ont dicté un petit message à lire (pour qui le souhaite) et se répéter sans modération:
 
 
"MA vie est belle parce que LA vie est belle !
Les fleurs de l'amour, la Paix, le Respect, la Joie, la Sagesse, la Tolérance et le Discernement offrent à ma vue et à mes sens un merveilleux parterre éblouissant de grâce et de douceur qui emplit mon coeur de gratitude et élève mes vibrations.
 
Je suis transporté(e) de joie et de reconnaissance
Mes perceptions et mes vibrations sont maintenant en capacité de faire de ma vie un chant d'Amour pur et inépuisable.
 
Je cueille avec joie ces fleurs et les distribue autour de moi sans réserve, car elles se renouvellent éternellement.
 
Chacune de ces fleurs distribuée aux âmes de bonne volonté offre sa douceur et sa beauté, inondant de sa fragrance exquise, transformant instantanément tout ce qui n'est pas en accord avec elle.
 
Rien ni personne ne peut ni ne veut résister à cet état de bonheur et d'harmonie.
 
La joie profonde transporte les coeurs, les rires perlés, cristallins, éclatent de toute part.
 
Les mains se tendent et se prennent, les âmes de bonne volonté*** s'enlacent.
L'atmosphère est magique, joyeuse, pétillante, sicntillante."
 
*** Au moment où j'écrivais ce mot: "volonté", le présentateur, à la télé, prononce ce même mot.
 
- "Signe ?" ai-je demandé à ces chers Anges.
 
Leur réponse:
 
"Effectivement, c'est une question de bonne volonté: visualiser un monde enchanté, l'appeler de tous ses voeux, le garder précieusement dans son coeur, afin de ne pas se laisser prendre par les nuages sombres."
 
 
Voilà, à bientôt.
Bonne et belle journée à tous et toutes, et merci de votre attention.
Republication du billet: "C'est une question de bonne volonté"
Partager cet article
Repost0
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 16:34
L'image juste de l'humilité

Hello !

 
Revenons sur le sujet de l'humilité.
 
On l'a généralement bien compris, être humble c'est ne pas être prétentieux,vantard, snob, etc.
 
L'humble n'écrase personne d'une quelconque supériorité. Là dessus, tout le monde est d'accord.
Mais il peut arriver que l'on fasse l'erreur de croire qu'avoir une juste image de ses capacités, possibilités et qualité, donc qu'avoir une bonne image de soi c'est ne pas être humble.
 
 
Mes chers inspirateurs célestes ont à coeur de préciser:
 
"Ne pas avoir une bonne et saine estime de soi, ce n'est pas être humble: c'est s'écraser, s'étouffer, se nier. 
Cela n'a rien à voir avec l'humilité. 
C'est une MALTRAITANCE que l'on se fait à soi-même. Et ceci même d'ailleurs et surtout si on a pris ce "pli" dès l'enfance, afin d'être aimé (pense-t-on), ne pas être (ou se sentir) rejeté, jalousé.
 
Avoir une image juste et saine de soi, c'est s'accepter tel que l'on est, avec ses "défauts" (car des "défauts" tout le monde en a) et surtout avec ses qualités, "dons", possibilités et capacités.
 
Car toutes ces qualités, "dons", possibilités et capacités nous ont été accordés par voie Divine. 
 
Ce d'autant plus que ce que l'on appelle "don" n'est pas toujours un "cadeau", et peut parfois être difficile à porter et assumer, ce qui de ce fait vient renforcer et développer nos qualités.
 
Il est donc sain et normal d'être honoré (ce qui ne veut pas dire fier) et reconnaissant, tant pour nous-même que parce que cela va nous permettre de faire profiter notre entourage de nos "richesses".
 
Quand on laisse quelqu'un nous écraser, bâillonner, étouffer, on lui permet donc d'éteindre notre Lumière.
 
On se fait ainsi du tort à soi-même bien sûr, c'est évident, mais on en fait aussi paradoxalement à celui ou celle qui nous "maltraite"."
 
?????
 
"Oui, car en privant quelqu'un de ses capacités, "dons", qualités, possibilités, cette personne "mal traitante" empêche aussi toutes ces "richesses" d'être distribuées à d'autres. C'est ce que l'on pourrait nommer "l'effet papillon". 
 
 
- ???? !!!!  "Oui, bon, écoutez, ils ne l'ont pas volé, après tout. C'est leur problème, et ça leur apprendra... à supposer qu'ils aient les capacités de réflexion suffisantes pour analyser le fait, ai-je répondu du tac au tac. Quand j'aurai du temps à perdre j'envisagerai de travailler à avoir de la compassion envers eux."
 
Leur réponse:
 
"Quand tu auras complètement mis en Lumière et soigné les blessures de l'enfance, tu verras que tu y parviendras, car la colère que tu exprimes encore aura disparu...
Ce d'autant plus que tu sais déjà que tout être qui éprouve le besoin d'écraser, étouffer quelqu'un souffre, au plus profond de lui (elle) d'un déficit d'estime de soi, de peurs et de blessures qui le (la) poussent à se comporter ainsi. Ce n'est donc pas l'aider de le(la) laisser faire, car au contraire, cela le(la) conforte dans une attitude néfaste."
 
Voilà, encore du travail sur la planche !
 
Bon weekend ensoleillé j'espère !
L'image juste de l'humilité
Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 11:07
Ecouter les raisons de sa colère... pour l'exprimer de façon plus juste

Hello !

 
 
On lit et entend beaucoup parler de la colère, de son caractère potentiellement destructeur... pour soi-même, et pour les autres.
 
 
Alors on peut être amené à penser, puisqu'il n'est pas bien ni bon de se mettre en colère, qu'il faut la réprimer cette colère, ce n'est pas beau de se mettre en colère !
 
A cela mes chers inspirateurs célestes répondent:
 
"Il n'y a pas d'obligation à être toujours beau ! Essayons de ne pas être nos pires juges et de ne pas en permanence nous brimer... au risque d'attirer à nous des juges impitoyables et des personnes qui nous en demanderont toujours plus.
 
Cela ne veut bien sûr pas dire qu'il faut  céder à toutes ses pulsions et se "lâcher" sans discernement ni retenue, bien évidemment.
 
Mais la colère, il est bon de la "canaliser", non de l'étouffer, car elle est souvent le signe de la réminiscence d'une souffrance qui s'est réveillée de par l'événement qui a provoqué cette colère, souffrance qui demande à être entendue, prise en compte, soignée donc, sinon un jour ou l'autre elle provoquera une "ulcération"... au sens propre ou au sens figuré.
 
Cela participe du respect que l'on doit avoir envers soi-même, au minimum.
 
Parfois d'ailleurs, derrière la colère, il y a aussi une ou des peurs.
 
Prendre du recul, ne pas céder à nos premiers réflexes, bien évidemment (par des respirations par exemple, ou autres techniques de gestion du stress), mais il est bon de comprendre pourquoi cet événement nous a mis en colère, à un tel degré. Qu'est-ce que cela évoque en nous ?
 
Ainsi, au lieu de mettre la poussière sous le tapis et risquer, (en s'évertuant à se détourner de sa colère), qu'un autre fait vienne un jour nous faire trébucher, avec tous les risques que cela comporte , on pourra se servir de sa colère comme d'un levier. Elle sera juste, au lieu de risquer de "faire payer" des innocents.
 
On commencera par panser ses plaies anciennes et récentes, en s'accordant, dans un premier temps, de la compassion, de l'attention, de la compréhension, les mêmes que l'on accorde à ceux, éventuellement, que notre colère cherche à protéger. Cette première étape, transitoire bien sûr, il ne s'agit pas d'y rester focalisé, nous permettra de comprendre les mécanismes de notre colère.
 
Quand on veut réparer un appareil ou un véhicule, il est nécessaire de trouver l'origine de la panne ou du dysfonctionnement. Sinon le problème reviendra et souvent empirera."
 
La suite bientôt
Bonne journée !
Ecouter les raisons de sa colère... pour l'exprimer de façon plus juste
Partager cet article
Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 11:17
Le sentiment de culpabilité lié au deuil

Hello !

 
Le sentiment de culpabilité est déjà en lui-même un sentiment potentiellement délétère, mais quand il est lié à un décès et pire encore à un décès par suicide, cela devient potentiellement  une catastrophe pour celui qui le nourrit, du fait de l'impossibilité de demander pardon.
 
Et de surcroît, pour l'être "parti", cela peut représenter un sujet de préoccupation, mais préoccupation envers celui qui le ressent, car "là-haut", nos êtres chers "disparus" savent mieux que quiconque le danger que représente ce sentiment, qui fait partie des étapes du deuil, en règle générale.
 
 
D'où la nécessité de soigner ce sentiment de culpabilité. 
 
 
Et ces chers Anges précisent bien que "SOIGNER, cela ne veut pas dire METTRE LE DENI SUR CE SENTIMENT DE CULPABILITE !"
 
"Parce qu'en mettant le déni, cela peut entraîner une impression de guérison, mais le "poison" n'est pas évacué. Ce "poison" est très agressif, il a besoin de s'en prendre à quelqu'un,  disent-ils. Il peut conduire à retourner cette agressivité contre d'autres personnes, par un besoin de trouver une "victime expiatoire",  Et c'est doublement négatif, car c'est rajouter de l'injustice à une situation déjà délétère."
 
 
Et un sentiment de culpabilité non soigné, même étouffé, peut conduire à la maladie.
 
Ce matin, j'ai reçu un message pour quelqu'un de mes connaissances qui malheureusement a du mal à se libérer de ce sentiment, afin qu'enfin cette personne accepte de ne plus porter en elle ce poison là. Cette personne, loin de se "débarrasser" du problème par le déni, se fait des reproches en permanence, ce qui attriste son être cher de "l'autre côté". Il lui a été demandé, si son désir est de faire quelque chose pour son être cher "décédé"...
 
DE RETROUVER SA JOIE DE VIVRE, SA "LEGERETE", bref, tout ce qui faisait son charme et qui avait attiré l'Amour entre eux !!!
 
Ce d'autant plus que ce sentiment de culpabilité non soigné, j'en ai déjà parlé dans ce blog, selon mes chers Anges, peut même amener la démence (DEMENT CE) et/ou autre maladie relative à la mémoire.
 
Et surprise, justement, en lisant la revue:
 
"PLANTES & BIEN ETRE" de janvier 2019, à laquelle nous sommes abonnés, il y a 2 pages (16 et 17), rubrique "Dans l'air du temps", fort intéressantes, qui semblent donner raison à ces chers Anges:
 
"Dépression et Alzheimer: soigner la psyché pour guérir le cerveau"
 
Il y est rapporté que des spécialistes se sont réunis en congrès à Toulouse:
 
"Il a été question (...) du pouvoir guérisseur de la conscience sur le cerveau."
 
Page 17, il est évoqué les travaux de Bernard Sensfelder: "Guérir Alzheimer par l'hypnose", auteur de "Vaincre peurs et culpabilités par l'hypnose":
 
"Son hypothèse de travail ? La démence sénile serait un trouble d'origine émotionnelle affligeant les personnes proses entre le sentiment d'avoir raté quelque chose du passé et une forte angoisse de mort bloquant toute projection dans l'avenir".
 
Raison de plus de faire l'effort de s'atteler à la tâche, le plus tôt possible, pour soi-même bien sûr, pour son être cher "disparu", mais aussi pour ses êtres chers vivants, afin de les préserver du souci de la prise en charge de cette pathologie.
 
Mardi de la semaine dernière, nous étions chez ma mère pour la vente de sa maison. Nous avons, avec ma belle-soeur, discuté avec une dame qui aimait beaucoup ma mère. Toutes les 3 nous déplorions la fin de vie de ma mère, et émettions le voeu de "partir" dans des conditions plus favorables. 
 
A CE MOMENT, j'ai eu l'impression "qu"on" attirait mon attention sur la chanson qui passait en fond sonore...
 
"Je veux chanter
Je veux TE FAIRE OUBLIER
Ton âme en peine,
Ton manque de veine
Je veux hanter 
Et te baratiner
DEMAIN SERA PARFAIT"
 
En riant, j'ai rassuré ma belle-soeur et la dame amie:
 
"Demain sera parfait !!, essayons de ne pas avoir peur !"
 
Puis m'est venu un doute, sachant que nous n'avons pas forcément les mêmes définitions des mots avec nos chers Anges...
 
Oui, parfait, mais dans quel sens ?
 
"Parfait pour notre évolution m'a-t-il été répondu. Si nous n'avons pas travaillé sur nos blessures, nous courons le risque que les épreuves nous y amènent."
 
Alors au boulot pour que demain soit parfait dans le meilleur des sens possible: le bonheur, la paix et la sérénité !!!
 
Bonne journée ensoleillée j'espère !
Le sentiment de culpabilité lié au deuil
Partager cet article
Repost0
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 11:25
Vous reprendrez bien un peu de RECONNAISSANCE ?

Hello !

 
Pour faire suite au billet sur la reconnaissance, voyons l'autre sens de ce mot: 
 
RECONNAISSANCE:
 
Parmi les nombreux sens de ce mot, le site "larousse.fr" nous donne:
 
  • "Compter quelque chose à l'actif de quelqu'un, à son avantage : Un ministre auquel on reconnaît de la compétence.
  • Admettre quelqu'un en telle qualité : Reconnaître un parent pour son héritier"
  •  
  • Il semble assez naturel sinon "normal" d'obtenir et donc parfois d'attendre la RECONNAISSANCE de ses qualités (physiques, morales, etc.), de son professionnalisme, notamment... mais reconnaissance venant DES AUTRES.
  •  
  • Et c'est là que le bât peut blesser !
  •  
  • Il y a quelques jours, peu après un entretien avec une personne qui déplorait que son poste ne lui apporte pas toutes les satisfactions qu'elle en attendait, j'ai reçu pour elle un message lui conseillant de "se mettre au clair" par rapport à ce qu'elle attend de son travail.
  • Peut-être en attendait-elle une RECONNAISSANCE ? 
  •  
  • Auquel cas, cela peut expliquer le fait que ce travail tant attendu ne vienne pas.
  •  
  • Il était suggéré à cette personne de se donner à elle-même cette reconnaissance, donc de faire un "bilan de  compétences" à son intention et de bien s'imprégner de toutes les qualités et capacités qu'elle a pu développer, et ceci sans attendre que cela vienne de l'extérieur.
  •  
  • Ce faisant, cela lui permettra de lâcher prise... Et le poste attendu pourra venir enfin, ou du  moins la situation sera plus facile à vivre pour elle, en attendant !
  •  
  • Par bilan de compétences, ces chers Anges précisent que c'est au sens large, pas uniquement limité au niveau professionnel, bien sûr.
  •  
  • J'ai envoyé un SMS à la personne pour lui faire part de ces suggestions.
  • Bizarrement, au lieu de lire "RECONNAISSANCE", elle avait lu "RENAISSANCE", ce qui l'a beaucoup étonnée.
  •  
"Peut-être en travaillant à se donner de la reconnaissance, peut-elle obtenir une RENAISSANCE" ai-je répondu.
 
Ces braves Anges ont approuvé, faisant remarquer que ce mot RECONNAISSANCE, scindé en 3 parties, donne:
 
"RE  CO  NAISSANCE"
 
"RE pour RETOUR à son être véritable, et "CO" pour COmme une nouvelle NAISSANCE à soi-même qui permettra, grâce à l'estime de soi revenue, de retrouver la confiance en soi, laquelle confiance ouvrira les portes qui semblaient obstinément fermées."
 
REMARQUE: estime de soi, confiance en soi, cela ne veut pas dire "orgueil" bien évidemment; c'est simplement la juste CONNAISSANCE DE SOI-MEME !!
 
Voilà, bon weekend !!
Partager cet article
Repost0