Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 12:25
Ca ira mieux demain !! Hi ! Hi !!!

Hello !

 

Je vous mets le dernier dessin qui m'a été inspiré il y a quelque temps, qui peut peut-être servir de visualisation à ceux et celles qui le sentiront, pour favoriser l'ouverture à l'Amour et à l'abondance.

Il ne rend pas trop en photo, dommage, on ne voit pas trop les paillettes et étoiles.

 

 

En ce moment je suis un peu « à l'Ouest » : plein de choses en tête... mais pas trop la tête à écrire pour ces chers Anges.

Les Pauvres, je sentais bien qu'ils attendaient, et chaque matin je leur promettais...

 

Demain !

 

Et ceci, invariablement, tous les jours.

 

Avant-hier matin, le 10, de bonne heure, mon attention avait pourtant été attirée par une chanson qui passait sur France Bleu Hérault, de Pascal Obispo, « Si j'existe » (!!).

C'était le jeu de la chanson « toastée », dans laquelle un mot est « grillé » (passé sous silence), et il faut le trouver, pour gagner...

 

J'écoutais vaguement quand « Marylou » a résonné à mes oreilles, et aussi le mot passé sous silence qui m'a semblé être « écrire » !

 

J'ai souri, amusée par l'appel du pied de ces pauvres « petits » Anges, mais trop affairée, je n'ai pas fait attention à toutes les paroles...

 

Et ai continué à vaquer à mes affaires « plus urgentes », sans trop de remords. Ils attendraient bien un peu quand même.

 

Bon, mais dès hier matin j'ai commencé à avoir des problèmes de réception de téléphone. Pas de chance, ce jour là, justement, COMME UN FAIT EXPRES, j'avais un souci à résoudre et avais besoin que le téléphone et mes communications marchent correctement.

 

Je n'ai pas fait le rapprochement, sur le moment, avec mon manque de disponibilité pour recevoir un message de ces chers Anges et mettre ce dessin sur le blog.

 

L'après-midi, j'ai eu un coup de fil d'amis que j'aime beaucoup, (« coïncidence » : une des personnes a un prénom similaire à celui d'Obispo !!!).

Mes amis m'ont fait part de blocages de toutes sortes qu'ils vivaient actuellement. Les conseils que j'ai ressenti de leur donner, vu qu'on a un peu le même parcours et les mêmes capacités, c'était de...

 

Arrêter de travailler et prendre le temps de se « connecter ». « Rien n'était plus urgent que cela !!! », leur expliquant que quand on a de tels blocages, ce n'est pas une punition mais c'est dû au fait qu'on ne fait pas ce qui serait bon pour nous, et peut-être pour d'autres personnes.


Je connais bien mes classiques, vous avez vu ?? !!!

 

Puis je leur ai raconté le signe « parlant » que j'avais eu avec la chanson de la veille, en prédisant, sur le ton de la plaisanterie que moi aussi, j'allais me faire rappeler à l'ordre si je ne m'y mettais pas !!!

 

« On nous fait de petits signes gentils pour attirer notre attention, et si on n'écoute pas, ça passe à la vitesse supérieure. » ai-je conclu doctement.

 

J'ai senti souffler un petit vent mauvais après avoir prononcé ces paroles, mais bon, j'ai chassé cette impression . Après tout, « là-haut », c'est le règne de l'Amour inconditionnel et surtout pas la loi du Talion, NON ?

Ces chers Anges le disent assez, alors ça attendra un peu non ????

 

Non ???

 

Je dois être vaguement kamikaze car ce matin...


Rebelote !!!

 

« Demain, parce qu'aujourd'hui j'ai mal à la tête .»

 

Oui, bon je sais bien que cette excuse, ça peut passer chez certains, mais pas chez ces chers Anges. Hi ! Hi !!!

 

Ce d'autant plus que demain, je suis aux taquets !!!

 

Ce d'autant plus que je sais aussi que le mal à la tête, cela vient parfois, chez les personnes ayant des capacités dites « médiumniques », du fait que des messages sont « bloqués » (!!).
 

Et voilà, depuis ce matin rebelote pour mes soucis de téléphone, mais uniquement sur le portable de la personne que je cherche à joindre depuis hier sans succès, ce qui m'inquiète un peu quand même ! Et bien sûr, pas d'autre moyen de la joindre !

 

Bref, c'est moi qui suis sur le grill !!!

 

Du coup j'ai regardé sur internet les paroles de « J'existe » et ai relevé :

 

« J'en ai refait des concerts

En rêvant de voir apparaître Marylou  (...)

 

Plus loin :

 

« J'en ai connu des hôtels

en attendant un signe, un geste de ta part (...) »

 

Refrain : « Si j'existe, ma vie c'est d'être fan, c'est d'être fan  (...) ».

 

Allez, à bientôt !!!

Partager cet article
Repost0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 07:52
image de centerblog

image de centerblog

 

Hello !

 

Le 20 juin était l'anniversaire de ma petite fille Victoria (née 3 semaines après le "départ" de mon frère). J'ai eu un joli signe pour fêter dignement l'événement :

 

Je regardais mon dessin présenté dans le billet précédent, lui cherchant un titre...

 

« C'est la fête ! » s'est imposé à moi...

 

Dans le même temps, j'ai cru avoir une hallucination auditive quand j'ai entendu, provenant de la télé que je n'écoutais pas vraiment :

 

« Et c'était la fête, le 14 juillet, il n'y avait jamais un copain de trop... »

 

De qui vous savez bien sûr, extrait tiré de la chanson :

 

« L'équipe à Jojo », qui était diffusé dans l'émission, et ça ne s'invente pas...

 

« TOUT LE MONDE VEUT PRENDRE SA PLACE » !!!!!!!!!!!!!!!!

 

« Coïncidence » importante : le 14 juillet est fête nationale, commémorant  la prise de la Bastille, qui était une prison... Bonne symbolique !

 

Remarque : le prénom, de ma petite-fille, me semble très symbolique pour, j'espère, augurer de la Victoire sur les influences néfastes liées aux drames de la dernière guerre sur notre famille.

 

Et hier après-midi, j'ai entendu, par « hasard », une partie de l'émission de France2 :

 

« Mille et une vies », entre 14 et 15 heures, qui donnait la parole à 2 femmes : l'une née dans une famille dont le père était rescapé des massacres d'Oradour sur Glane, et d'une autre qui avait vécu son enfance en pension, témoignages qui mettaient en lumière tellement de « coïncidences » avec ma propre vie !

 

La psy de l'émission a donné des explications et conseils très intéressants sur « l'enfant intérieur » et le « parent intérieur », Je n'ai pas pu tout écouter, mais je suppose qu'il est possible de revoir cette émission en replay,

 

Voilà ! Bonne journée pas trop caniculaire pour vous, j'espère !

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 11:10
Gif Center blog

Gif Center blog

Hello !


Voici le petit message reçu le jeudi 24 Novembre de bon matin. Je l'ai mis en pratique immédiatement, et ça a l'air de fonctionner car mon fils aîné m'a appelée peu après pour me dire qu'ils viendraient pour les fêtes, alors que cela ne semblait pas être possible !


Le voici le billet, si le coeur vous en dit:


"Je crois en moi,
Je crois en la Vie,
Je crois en la Paix,
Je crois au Bonheur,


Je crois à la JOIE DE VIVRE !


Je crois en un avenir plein de douceur, de Paix et de Bonheur.
Je crois en la Lumière qui éclaire et baigne tout et tous autour de moi.


Je sais que la page qui se tourne ouvre la porte à un nouveau bonheur, une nouvelle conscience des choses, une nouvelle compréhension, pour une Vie plus harmonieuse.


JE SAIS QU'IL EN SERA AINSI !!!!"

Peut-être sont-Ils contents car j'ai enfin envoyé le manuscrit de mon 2ème livre -tiré des premières années de mon blog sur Femme Actuelle, (à partir de juillet 2007)- à un éditeur ? C'était la veille, le 23.

Ca faisait des années que je savais devoir le faire, et que je disais... que j'allais le faire !

Comme quoi, tout arrive !!!!


Allez, belle soirée à vous !

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 03:41
La photo de l'expo

La photo de l'expo

Croquette au soleil (qui éclaircit un peu son pelage)

Croquette au soleil (qui éclaircit un peu son pelage)


Hello !

Réveil en fanfare ou "branle-bas de combat" ? Les signes ont continué ce 1er novembre.


Mon plus jeune fils descendait de Paris en co-voiturage pour nous voir et avait laissé 2 SMS pour me tenir au courant, mais je ne les avais pas reçus, non plus que son appel téléphonique. 


De mon côté, ignorant ces soucis de réseau, j'attendais son coup de fil pour aller le récupérer. Pour gagner du temps, j'ai entrepris de passer l'aspirateur sur le tapis.

Soudain, une forte intuition m'a amenée à arrêter pour écouter...


Et bingo !

Mon téléphone sonnait ! La communication était rétablie et j'ai pu aller le récupérer !


Peu après, nous nous sommes rendus à l'hôpital, quand, en traversant un village, nous avons avisé que le véhicule arrivant en face nous faisait des appels de phare.

Je n'ai pas vu de suite de quoi il s'agissait. Mon fils, lui, l'a répéré et m'a mise en garde: une petite "bête" (j'ai cru un petit lapin sur le coup tant c'était petit) arrivait en courant face à nous, accompagnée parallèlement par la voiture en question qui tentait de le protéger.

Grâce à nos précautions, la petite "bête" a pu être évitée. 


C'était un chihuahua !!!!


Heureusement, une voiture et une moto qui suivaient mon véhicule se sont arrêtées aussi et n'ont pas essayé de me doubler !


Bonne symbolique non ? Tout le monde a joué le jeu pour protéger la petite "bête", et personne n'a tenté de doubler (dans le sens roublard du terme ?). Ainsi, grâce au rôle de chacun, la petite "bête" a été sauvée.


Je ne sais pas ce que ça a donné par la suite, car le chien a continué à courir, toujours accompagné par la voiture (une conductrice !), mais je ne suis pas inquiète, car j'ai prié les Anges de tout mon coeur, et je sais qu'ils se seront arrangés pour le mettre en sécurité.


Ensuite, le plus étonnant, c'est que ma copine du blog (dont le lien est apparu sur le Facebook de ma belle-soeur) avait laissé, ce même 1er novembre, sur son compte Facebook,

2 photos prises dans une expo que je n'ai vues que le lendemain (2 novembre, fête des Défunts), très tôt.


Cette expo montrait des livres transformés en oeuvres d'art (par un savant pliage des pages), ainsi que des dessins et photos...


Elle m'a autorisée à en mettre une, c'est celle du billet.


Le plus étrange, et elle a attiré mon attention sur le fait, m'écrivant:


"Regarde "cha" Maryline": 


C'est qu'un chat s'était installé tranquillement sur un coin de la table d'exposition.


Et ce chat, C'EST LE SOSIE PARFAIT DE "MA" CROQUETTE, PETIT ANGE "PARTI" LE 9 JANVIER !!!!


J'ai fait part de mon émotion en commentaires, faisant aussi remarquer un petit réveil bleu* sur la droite de l'image, concluant par:


"Bon, ça fait beaucoup pour la journée ! Il faut reprendre l'écriture ? Faire éditer les livres ? Reprendre la peinture et le dessin ? Ou tout à la fois ?"


Ce à quoi mon amie a répondu, confirmant les impressions que nous avions échangées à la suite de l'apparition du lien de son Facebook (avec une "coïncidence" pour elle aussi, de soucis de chats !):


"Idem pour moi", rajoutant: "et la photo, et la communication (téléphone**). Il faut se "réveiller".

Elle a signalé aussi qu'il y avait en fait "une quinzaine de réveils, dans l'armoire sur la droite !".


Notes:


* J'ai très souvent eu des signes avec des réveils ou pendules, pour me demander de me "réveiller" et reprendre la communication, mais aussi quand "on" cherchait à m'alerter sur des dangers de dérives sectaires dans mon entourage, que je ne voulais pas voir.


** Il y avait sur une des 2 photos un téléphone ancien, accroché à un mur, sur la droite, que je n'avais pas remarqué.


J'ai répondu: 


"15 réveils ! Ca fait beaucoup ! Hi ! Hi ! Ca va faire du bruit !!!"


A la suite, j'ai écrit à peu près ces mots: 


"Va falloir trouver le temps !", en pensant que du temps, je n'en ai pas beaucoup justement en ce moment" !


Mais une fausse manip a effacé cette dernière phrase, et seul le passage sur les réveils est resté !


?? 
Pas de "fausse manip" en prétextant ne pas avoir le temps ????


Ou bien le temps ne sera pas un problème ?

Il est vrai qu'avec 2 chats en moins, et le 3ème, le chat des rues dont nous prenions soin, "parti" lui aussi cette année, j'ai un peu plus de temps.


Ma copine m'a répondu avec humour:


"Eh oui !... Allez Action-réaction ! En avant la création !"


Peu après, j'ai pris la voiture pour aller faire des courses. A quelques minutes de mon arrivée à destination, j'écoutais sur Nostalgie une chanson dont la mélodie me plaisait beaucoup.


Pourtant, une intuition forte me poussait à passer sur "CHERIE" (!!).


Je me faisais un peu tirer l'oreille, car non seulement l'air me plaisait, mais sur Chérie, on n'entend jamais qui vous savez, alors bon...


Pourtant, l'intuition s'est faite si pressante, disant que j'allais rater ce "qu'on" voulait que j'entende, que j'ai obtempéré...


Pour entendre la présentatrice (il était 8h55 environ):


"Merci de nous avoir choisis !
Merci de nous envoyer des messages très drôles parfois sur notre page FACEBOOK !" 


!!!!!!!!!!!!!


Adorable clin d'oeil d'encouragement, qui rappelle gentiment que l'on a choisi ce chemin, mais également que nos chers Anges ont aussi besoin de nous pour réaliser leur mission et nous sont reconnaissants d'être leur relais, même si ce n'est pas toujours facile ?????


Bon, mais, direz-vous, et les signes avec les chansons de Joe ???


Patience, ce sera pour le prochain billet !!
Excellente journée !!

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 04:33
Ils ont tenu parole !!!!

Hello !


J'avais besoin de repos, et "grâce" à la maladie causée par la tique, je me suis bien reposée et bien soignée, et de fait, j'étais en bien meilleure forme qu'avant !


Et heureusement, car la période allait être très bousculée, ce mois d'octobre !


D'abord, mon compagnon a subi une opération chirurgicale prévue depuis plusieurs mois.

L'opération s'est bien passée, mais le lendemain matin, alors que j'étais seule à la maison, mon chat Mémère est "morte" (la persane recueillie il y a 10 ans environ), elle avait 14 ans et demi environ (même âge que Croquette "partie" le 9 janvier). J'y reviendrai si j'ai le temps.


Dans la même période, c'est Biscotte qui a attrapé le coryza, bien que dûment vaccinée chaque année, et malgré les divers traitements je crains que cela ne l'emporte, car ça ne passe pas. Elle a...


14 ans et demi !!!! Ce n'est bien sûr pas une "coïncidence", j'en reparlerai.


Et pour couronner le tout, alors que tout semblait aller pour le mieux après l'opération de mon compagnon, il a dû revenir à l'hôpital et être réopéré à cause d'un hématome qui s'était formé à l'intérieur et le faisait souffrir énormément.


Alors donc, la motivation à écrire n'était pas là, et le temps non plus d'ailleurs, même si j'essayais justement de me motiver à écrire aujourd'hui.


Mais grosse surprise ce matin !


Cette nuit j'ai beaucoup rêvé de qui vous savez. Il m'était dit que j'allais avoir des signes à travers ses chansons, et que certains seraient sur une échelle plus importante, donc destinés à un plus large public.


Bon, vu les circonstances, et considérant le fait qu'aujourd'hui est la fête de tous les Saints, dont celle de chacun de nous, j'ai émis ce matin, auprès de ces chers Anges, l'espoir, sur un ton un tantinet grinçant, que cela ne soit pas "ma fête", pris dans le sens familier qu'on lui donne !


Mais ils ont tenu parole ! 


Cela a commencé tout doucement à 5h45 par...


"Words" de...
FR David !!!! 


A un moment où je pensais à mon frère justement et à une problématique de ma vie, sur laquelle j'essaie de "travailler" (rappel: c'était une de ses chansons préférées).


Allez, ensuite, dès 7h08, la radio nostalgique a diffusé

"Les yeux d'Emilie", suivie, sur un laps de temps d'une heure/1 heure 30, par 3 djingles dans lesquels figuraient un court extrait de 3 de ses chansons, dont

"Souviens-toi" et "Tu sais, tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin là"

!!!!


Bon, mais ce n'était rien à côté de la suite...


Peu après, cette même radio a diffusé la chanson de Daniel Balavoine:


"Aimer est plus fort que d'être aimé". (Extrait de l'album "Sauver l'Amour").


Rappel, cette chanson est devenue une chanson fétiche pour moi, car je l'ai entendue pour la première fois autour de mon horrible mésaventure dans une association à grave dérive sectaire. Elle semblait tellement écrite pour la circonstance, que cela m'a bien aidée à remonter la pente et à "travailler" sur le "formatage" qui avait amené cette épreuve dans ma vie.


La chanson finie, je suis allée sur le nouveau compte Facebook de ma belle-soeur, n'ayant pas de nouvelles d'elle depuis quelque temps


Pour y apprendre qu'elle aussi venait de "perdre" un de ses chats, un de ses préférés (elle en avait "perdu" un il y a quelque temps cette année).


Du coup, je lui ai laissé un commentaire pour lui expliquer la "coïncidence" avec ma situation.

J'ai écrit "Et pour finir", suivi du récit de la nouvelle opération de mon compagnon. 


M'apercevant qu'entre le E et le T, un G s'était glissé subrepticement, j'ai voulu l'effacer, et n'en ai pas cru mes yeux quand un lien s'est affiché à la place de la conjonction "Et" et juste avant "finir", et c'était:


"Le souffle de l'Ange -Inspirations et Citations" !!!!!!!


Bien évidemment, je n'avais cliqué à aucun moment auparavant sur un site ou lien qui puisse justifier cette "apparition". J'ai fait part de mon étonnement à la suite, dans mon commentaire, et de mon espérance, du fait que c'était apparu avant "finir", que cela signifiait la fin de nos épreuves.


Allez, y'a pas de mal à se rassurer !!


Puis j'ai quitté l'ordi. 


Mais cela me turlupinait, c'était trop étrange. Alors je suis revenue sur le compte de ma belle-soeur et ai cliqué sur le lien en question.


L'image de la page me rappelait celle du blog d'une copine de l'époque de mon blog sur Femme Actuelle (même nom: "lesangesetmarylou8"), commencé en juin 2007.

Puis j'ai cherché et me suis rendu compte qu'il s'agissait bien d'elle.


Je n'en revenais pas, car je ne pense pas être jamais allée sur ce site, qui semble à l'arrêt, ce d'autant plus que nous sommes en contact sur son autre compte Facebook, à ses nom et prénom !


Alors j'ai réfléchi aux "coïncidences".


. Cette personne a elle aussi perdu quelqu'un de très cher, à un jour près, en même temps que nous "perdions" mon frère.


. Le "G" qui s'était subrepticement glissé, c'est aussi l'initale du prénom de mon frère.


. Et G, phonétiquement, cela fait "J'ai" !!!!


. Autre "coïncidence", depuis hier, j'avais remarqué voir souvent une petite Lumière bleue apparaître furtivement, comme un flash. La couleur bleue serait la couleur des Anges.


Voilà ! Ils sont là, toujours présents, même s'ils se font houspiller dans les moments difficiles (on ne se refait pas !).


Bonne fête à tous et toutes, avec plein de beaux signes. Ouvrez bien les yeux et les oreilles !!! 

 

Ils ont tenu parole !!!!
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 17:27
Un mal pour un bien

Hello !


Les problèmes en général et les problèmes de santé, souvent, arrivent quand on n'a pas pris le temps ni la peine de s'écouter ni d'écouter ses intuitions.


Et on glisse sur les "peaux de banane", parce que par définition, on avait le regard et l'attention rivés... ailleurs.


Ceux qui me suivent régulièrement savent que j'avais bien identifié le fait que je devais prendre du temps pour moi... je l'avais bien compris...

Mais pas mis en pratique.


Tout début juin, un jour de chaleur, nous avons décidé, avec mon compagnon, d'aller faire une balade au bord du Lot, sur le Chemin de Saint Jacques, non loin de la maison.


Enfin, plus exactement, j'ai décidé de suivre mon compagnon qui s'entrainait à marcher en vue de son périple prévu pour fin juillet, (et ce bien que me sentant très fatiguée), pour lui tenir compagnie car il avait mal, me disant pour me motiver que le bon air me ferait aussi du bien.


Le parcours qu'il avait choisi nécessitait de passer dans des herbes hautes, le long de la rivière.


J'ai hésité, annonçant qu'on...


ALLAIT ATTRAPER UNE TIQUE !


Cela l'a fait rigoler, et il m'a lancé:


"Mais non ! Tu as peur de tout !"


C'est vrai que j'ai peur de tout, je l'ai reconnu bien volontiers...


Et l'ai suivi ! On ne va pas se laisser arrêter par des petites bêtes. 


Mon père disait toujours que les petites bêtes ne mangent pas les grosses.


Ce qui reste à démontrer d'ailleurs, si on observe les fourmis et les asticots. Mais bon, c'est une autre affaire.


Du coup, j'ai ramassé des orties pour, pensez-vous...


Faire des soupes ou des tisanes, c'est bon pour la santé ???? 


Ben non, voyons, pour faire mon potager !!!!!


Voilà !


En sortant du passage herbeux, j'ai regardé machinalement mes jambes, pour vérifier rapidement qu'une tique ne s'y baladait pas, puis n'y ai plus pensé.


C'est le soir, après m'être lavée et changée, que j'ai vu un petit point noir sur ma cheville gauche. Je suis allée chercher la loupe, en disant à mon compagnon:


"Tu va voir que c'est une tique !"


Et alors ???
Bingo !


Elle était bien accrochée... 
Et pas moyen de remettre la main sur le tire-tique !


Vu que je n'envisageais pas de passer la nuit avec ce truc cramponné à ma cheville, j'ai tiré dessus. Elle est tombée.


Pourtant, je savais que ce n'était pas ce qu'il fallait faire, car connaissant relativement bien, pensais-je, le problème des maladies causées par les tiques, parce que je soupçonne depuis pas mal de temps que c'est ce qui a causé l'électrosensibilité de mon compagnon. 


Il se trouve qu'en 2007, il a eu un gros érythème et une inflammation des ganglions, mais le temps qu'il ait un rendez-vous à l'hôpital, tout semblait en voie de régression et personne n'y a rien compris.


Ce n'était rien !


Sauf que ce n'était pas l'avis de mes chers Anges, qui via mon intuition signalaient un danger d'infection dû à une piqûre d'insecte... 


Mais ça, tout le monde s'en foutait ! Alors je n'y ai plus pensé non plus, croyant me tromper. 


Sauf que ses soucis de santé ont commencé à partir de là, insidieusement.


Ce n'est qu'il y a quelques années que j'ai commencé à penser à une maladie vectorielle à tiques, car certains électrosensibles ont vu leurs symptômes diminuer, voire cesser en se soignant. 


Encore faut-il être diagnostiqué !


Ca c'est une autre histoire !


Bon, mais revenons à ma piqûre. Je ne me suis pas inquiétée plus que ça, j'ai simplement désinfecté le jour même et le lendemain.


Certes, cela faisait longtemps que ces chers Anges me parlaient de cette maladie. J'avais même prévenu une de mes meilleures amies quand elle a eu un érythème migrant, ce qui lui a permis d'en parler avec son médecin et d'être soignée et guérie.


Et le "hasard", justement aussi, faisait qu'on entendait beaucoup parler de ces maladies à la télé, la radio, les journaux. D'ailleurs un jour où j'ai capté une émission sur le sujet à la radio, j'ai appelé mon compagnon pour qu'il s'informe sur le sujet...
Et suis partie à la cuisine sans écouter !


Au bout de 3 semaines, j'ai commencé à ressentir un syndrome grippal,  ma fatigue s'est accentuée, et d'autres symptômes ont suivi, notamment des douleurs migrantes. 


Mais je ne me suis pas tracassée pour autant ! Ce d'autant plus que je ne trouvais pas les douleurs fortes. Pourtant les informations pleuvaient sur le sujet, et conseillaient de voir un médecin en cas de syndrome grippal survenant après une piqûre, surtout en été..


Quand, au bout de... 26 jours, les douleurs sont arrivées aux jambes, alors je me suis inquiétée: il ne manquerait plus que je ne puisse plus me déplacer !


Ma doctoresse étant en vacances, j'ai vu sa remplaçante, qui ne connaissant rien de cette maladie. 


Mais je suppose que ces chers Anges veillaient, car 2 synchronicités l'ont aidée à faire le bon diagnostic et à me soigner correctement, ce qui a permis d'éradiquer la maladie !


Tous les malades n'ont pas cette chance, hélas.


Je n'avais pas jugé utile de demander à ne pas faire le test habituel, (pas fiable), parce que je sentais bien qu'il ne fallait pas tarder à prendre des antibiotiques (l'envoi à un autre laboratoire aurait pris plusieurs jours de plus).


Sans surprise, le résultat a été négatif, mais il s'est trouvé que ce même jour, ma doctoresse m'a raconté qu'il lui est arrivé quelque chose de bizarre:


Elle était en retard à un rendez-vous, et de ce fait elle écoutait la radio dans sa voiture, à une heure à laquelle elle n'écoutait jamais...


Et il s'est trouvé que l'émission était consacrée... 
A la maladie de lyme !


Ladite émission l'a renseignée et convaincue qu'il s'agissait bien de cette affection là pour moi, et elle m'a laissé un message sur le portable, me demandant de la rappeler pour voir ensemble le traitement antibiotique.


Je l'ai donc rappelée peu après. Et, 2ème "synchronicité", quand elle m'a répondu, elle avait, m'a-t-elle rapporté ensuite lors de notre entrevue, une patiente dans son bureau, piquée à la même période que moi, et présentant exactement les mêmes symptômes !


Note importante: ce médecin a un nom composé. Le premier nom est le même que celui d'une de mes meilleures amies !!!


Grâce à tout celà, j'ai pu être soignée correctement (3 semaines d'antibiotiques très bien supportés !!!), suivis d'un traitement naturel.


Le résultat ?

Je suis beaucoup moins fatiguée qu'avant la maladie, et en se renseignant un peu plus, mon compagnon entrevoit une piste pour être soigné de son électrosensibilité, même si le chemin sera long pour lui car cette maladie est longue à soigner, quand elle a pris une forme chronique.


Mais j'ai été amenée aussi, grâce à tout cela, à comprendre et à agir sur pas mal de points qui me bloquaient, en rapport avec l'enfance, mais aussi le sujet du livre "Le syndrome du Gisant" de Salomon Sellam, car le livre n'avait pas été mis sur ma route pour rien.


Je vous raconte la suite dès que possible !
Belle soirée !

 

Partager cet article
Repost0
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 18:03
Les alentours de Conques

Les alentours de Conques

Hello !

 

J'ai fait des recherches par rapport au billet précédent. Le livre du même auteur est publié par les éditions JMG, sous le titre:
"Laetitia".

 

J'avais bien compris que je devais me "cadrer" avant que "ça chauffe pour mon matricule".

Il y a une dizaine de jours, j'ai donc demandé à ces chers Anges dans quelle direction me diriger plus particulièrement...

Y'a qu'à demander !

J'ai retrouvé le jour même un livre sur la P.N.L. que j'avais rangé quelque part depuis longtemps (Programmation Neuro Linguistique) et que je recherchais depuis pas mal de temps, ayant lu dans un bouquin traitant des allergies, qu'elle obtenait d'excellents résultats dans ce domaine (pour l'allergie aux ondes de mon compagnon).

 

Et le lendemain (dimanche 31 juillet), dans un vide greniers d'un village où nous avons habité quelques mois avant notre premier achat de maison (dont le nom évoque le "raccrochement aux Cieux" !!!), j'ai pu acheter pour 1 euro chacun, 5 livres:

 

"Le syndrome du Gisant - Un subtil enfant de remplacement" de Salomon Sellam - Editions Berangel

"Mon corps est malade, il serait temps que je parle - Trilogie Psychosomatique", volume2 "Je parle à mes ancêtres", de Salomon Sellam Editions Berangel

"Racines familiales de la "mal a dit" de Gérard Athias, Editions Pictorus

"Racines familiales de la "mal a dit" La suite, de Gérard Athias, Editions Pictorus

"Ces vérités vont changer votre vie" du Dr Joseph Murphy, Editions de L'Homme.

 

La valeur à neuf de ces 4 ouvrages dépasse les 100 euros, 5 euros, c'est donc imbattable ! 

 

Preuve s'il en était besoin que grâce à nos chers Anges Gardiens, ce dont on a besoin nous est envoyé pour rien ou pas grand chose. Il suffit de demander, d'y croire et d'être attentif, sans oublier la gratitude !!!

Tant de livres à lire, vous vous dîtes: il va lui falloir du temps !

Qu'à cela ne tienne...

Me voilà mise au repos à cause d'un problème de santé !!

 

Bon, ça me pendait au nez, j'avais bien compris les avertissements "sans frais", on se garde donc bien de (trop) moufter.

 

Du coup, j'ai presque terminé le premier: "Le syndrome du Gisant - Un subtil enfant de remplacement". Je vous en parle dès que possible.

A bientôt et excellentes vacances pour ceux qui partent... et ceux qui restent aussi d'ailleurs.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 16:52
"Des mots pour se rencontrer"

Hello !


Quelqu'un me demandait récemment:


"Comment faire pour visualiser l'Amour sur soi ? Pas facile !".
 

Le conseil de mes chers inspirateurs célestes:


"Repenser à un moment d'Amour intense éprouvé: enfant, amoureux, mari, parent, animal, etc., et à la bouffée de joie, de bonheur, à la gratitudé éprouvés à ce moment là.
Rester sur cette sensation merveilleuse et l'imaginer prenant possession de notre être tout entier, en la ressentant s'installer au plus profond de nos cellules.
Cet Amour là, il est à nous, il est pour nous, il nous est destiné en priorité et de toute éternité. Il est doux et exquisement parfumé. On s'ouvre à lui avec reconnaissance."


Voilà, j'espère que cela pourra vous aider.

 

Voici le dernier joli signe reçu.

C'était lundi matin aux alentours de 9h30, j'étais au volant et rentrais à mon domicile. J'écoutais la radio (Nostalgie) en déplorant ne pas avoir entendu Joe depuis pas mal de temps...


Quand le présentateur a dans la foulée annoncé... Joe !


Et la chanson a immédiatement commencé. C'était:


"Et si tu n'existais pas ?"


En savourant les paroles, je me suis demandé si cela pouvait être une petite déclaration de ces chers Anges, histoire de me motiver à écrire ???


Mais j'ai chassé aussitôt cette idée: c'est une chanson, point. C'est vrai qu'il y a longtemps que je ne l'ai pas entendu, et celle-là plus particulièrement, mais bon, ne rêvons pas.


J'en étais là de mes pensées, quand une autre mélodie a pris le relais, aussitôt:


"T'as rien compris !
Quand tu dis qu'cest une mélodie
Ton coup de folie,
C'est pas fini..."


En souriant, j'ai mieux écouté les paroles, et un peu plus loin, Thierry Pastor (l'interprète) disait:


"Des mots pour se rencontrer,
Pour changer de vie
Dernier espoir de printemps,
L'hiver, l'été, le mois d'août on s'en fout..."

 

Et ce même matin, tandis que j'écoutais les infos sur France Info, il a été rapporté, qu'à la suite de la victoire de l'équipe de France, il a été chanté par les supporters (si je ne me trompe):

"La balade des gens heureux", titre de mon billet précédent !!!!!!!!


"Ah !  Ca y est, on se réveille ! D'habitude, pendant les euros de foot", vous êtes plus excités !" ai-je fait remarquer à mes chers Anges.


Leur réponse:


"C'est toi qui n'es pas très disponible !"


Ce n'est pas faux. Bon, il faut vraiment que je me cadre, les pauvres, ils me font de la peine.


Je ne sais pas si ces chers Anges sont amateurs de foot, mais il est vrai que lors de telles rencontres sportives, normalement, ils sont très prolixes, non du fait que certaines équipes en battent d'autres, bien évidemment, mais du fait de la ferveur et de la joie que cela suscite.


Et cette année, ils doivent être ravis de voir l'exemple donné par les supporters d'Irlande, et aussi par l'équipe d'Islande, avec tout leur pays derrière eux.


Oui, bon, moi pas plus d'enthousiasme que ça, le sport ce n'est pas mon truc. Je dis souvent que rien que de le voir faire ça me fatigue...


Mais j'aime bien aussi voir les gens rêver, chanter, se retrouver pour faire la fête, toutes catégories sociales confondues, et oublier un peu les soucis et peines.


Cela fait beaucoup d'ondes positives, et ce n'est pas à négliger par les temps qui courent.


Excellente soirée à vous !

Partager cet article
Repost0
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 17:02
"La balade des gens heureux"


Hello !


"On finit toujours par ressembler à ce qu'on prétend combattre et utiliser les mêmes méthodes" tiennent à rappeler mes chers inspirateurs célestes.


Eux préfèrent encourager à rechercher des raisons de cultiver le bonheur, des raisons d'espérer, des moyens de trouver des solutions positives...


Il y a quelques jours, au marché, un Monsieur, près de moi, s'est mis à chantonner avec conviction:


"Il est où le bonheur il est où ?" de Christophe Maë.


Un autre Monsieur, à nos côtés aussi, a répondu:


"Pour moi, le bonheur il n'y a plus, et il n'y aura plus."


Connaissant le drame qu'il a vécu, il y a une paire d'années (la perte brutale de son fils unique, à l'âge de 42 ans), je le comprenais d'autant mieux. J'ai prié pour qu'ils soit aidé, lui et sa femme, (qui a découvert le corps sans vie) en posant la question:


"Comment survivre à cela ? Je sais bien qu'il faut arriver à trouver un sens à sa vie, malgré tout. Mais COMMENT, à cet âge là, surtout ????"


Je n'ai pas eu de réponse sur le moment, mais peu après, je démarrais ma voiture, quand s'est fait entendre dans l'habitacle:


"Bonjour Maryline !".

????!!!


Interloquée, avec un sentiment d'irréalité, j'ai écouté un peu mieux, malgré les parasites et les coupures. 


C'était la radio, sur Nostalgie, entre 8h30 et 8h45, le jeu de Philippe et Sandy qui demandaient de deviner le mot manquant dans une chanson de Gérard Lenormand.

La candidate s'appelait Maryline (ou Marie-Line).


La radio était brouillée, parfois le son disparaissait, mais j'ai réussi à entendre l'extrait:


"Tu peux écrire tout ce que tu veux... 
Je t'offre un titre..."


Et le mot à trouver: FORMIDABLE !!!


Titre de la mélodie en question:


"La balade des gens heureux." 


!!!!


J'ai supposé que c'était la réponse de ces chers Anges: m'encourager à écrire leurs "recettes" de bonheur.


Je repensais à tout cela ce matin, aux alentours de 9 h (si je ne me trompe), toujours tournant dans ma tête le malheur de ces pauvres gens "orphelins" de leur enfant unique, ainsi que de cette pauvre famille des jeunes policiers assassinés récemment: 


"Comment arriver à retrouver un sens à sa vie dans ces conditions ????"


QUAND AUSSITOT A COMMENCE une chanson que j'aime beaucoup, de Bibie, sur Nostalgie:


"Tout doucement" !!!!


Effectivement, cela ne peut être qu'ainsi, peu à peu, jour après jour, comme on passe un onguent qui aidera à cicatriser les plaies...


Alors, on va suivre le programme de ces chers Anges, et relayer leur message, avec l'espoir que peut-être, ces mots d'Amour, de Paix, de Fraternité, de Tolérance, d'Harmonie, de Sagesse, qui chez Eux ne sont pas des vains mots "poudre aux yeux", ni des voeux pieux, s'envoleront vers ceux qui souffrent, se déposeront sur leur coeur et les aideront à survivre et à trouver un sens à l'épreuve.


"Coïncidence", aux infos, peu après, une lettre  de remerciements aux Français qui les ont soutenus, des parents du jeune policier, a été lue.


J'en ai eu et ai encore les larmes aux yeux. Ces êtres si durement et si injustement éprouvés, non seulement prennent le temps de remercier du soutien, mais encore ILS REFUSENT LA HAINE !!!


Extraordinaire non ? 


Mes chers inspirateurs célestes avaient bien raison de qualifier de "MERVEILLEUSES" toutes ces âmes victimes directes et/ou indirectes de ces horreurs innommables.


A bientôt !
Bonne journée !!

Partager cet article
Repost0
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 15:57
Le trésor de l'expérience

Hello !


Vivre des expériences dîtes "paranormales", cela fait partie du chemin de vie de ceux et celles à qui cela arrive. 


Cela peut d'ailleurs parfois s'apparenter à une patate chaude: on ne sait pas trop qu'en faire, le plus souvent on "la ferme" (passez-moi l'expression). Cela nous semble sur le moment plus confortable et plus prudent... jusqu'à ce que "quelque chose" finisse par nous pousser à témoigner.


Mais cela peut s'avérer aussi un piège: arriver à garder les pieds sur Terre, à ne pas "s'envoler", ne pas développer un sentiment de supériorité, ne pas s'en servir pour manipuler, ni se laisser manipuler,  pour "parader", écraser les autres, ne pas se laisser mettre le grappin dessus par des personnes "souhaitant soumettre à leur jeu dans la société" (mise en garde de mes chers Anges, en 2002, que j'aurais dû écouter davantage) bref, ne jamais sortir du sillon: 


"Amour, Amour, et Amour seulement, doit toujours être notre devise", comme Ils me l'ont recommandé.


"L'humilité est la richesse des coeurs purs, la seule qui ouvre les portes de "l'Au-delà", m'a-t-il été dit, dès les premiers messages.


Sans sortir vraiment du sujet, je voudrais vous parler d'un livre sur une N.D.E. (Expérience de Mort Imminente) un peu différente des autres (enfin, je veux dire de ceux qui ont le courage de témoigner de leur vécu).


Il y a une paire de mois, nous avons assisté, mon compagnon et moi-même, à une conférence sur ladite N.D.E. 


Très captivés par son contenu et le narrateur, nous avons acheté le livre... mais avons eu du mal à le lire, tous les 2. Moi plus particulièrement, il m'a fallu plusieurs semaines.


Je dois avouer que depuis l'enfance, j'adore la langue Française (même si je ne dédaigne pas pour autant l'argot, et quelques jurons, je le confesse bien volontiers !).

Toute petite, je dévorais tout ce qui me tombait sous la main. Et quand je n'avais plus rien à lire et relire, je me rabattais sur la bibliothèque de mes parents (je revois encore le livre: "Les Pensées de Pascal", quand j'avais une douzaine d'années). Je me suis même "tapé", dans les moments de "disette", une partie d'un ouvrage en vieux Français, avec les terminaisons particulièrement indigestes en "ois".

Même si j'ai perdu faute de pratique, il y a quand même des restes !


Bon, mais revenons au sujet. Je culpabilisais un peu de me laisser arrêter par les fautes d'orthographe, grammaire, etc., de ce témoignage, même si, bien que passant beaucoup de temps à relire mes billets parce que cela me semble une marque de respect de rendre une lecture la plus agréable possible, il y a malgré tout parfois quelques fautes qui m'échappent et ça me contrarie (je ne sais pas mettre le correcteur orthographique sur mon traitement de texte) ; d'ailleurs je profite de l'occasion pour m'en excuser.


Ecrire un livre, c'est très long et difficile, (surtout pour ceux qui n'ont pas été préparés à cela, de par leur profession), il faut bien le savoir. C'est un véritable travail. 
Aussi, à 2 reprises, alors que j'étais en train de me reprocher d'être trop "chochotte", tant je peinais dans ma lecture, j'ai entendu, par "hasard"' donc, aux infos, une mise en garde à l'attention des candidats à l'emploi: les recruteurs sont très attentifs à cela aussi et à CV égal, ils privilégient celui exempt de fautes. 


D'autre part, comme en ont fait état beaucoup d'internautes et autres commentateurs, à l'occasion de la réforme récente, suivant l'orthographe et la ponctuation d'une phrase, (sans parler de la grammaire), le sens n'est pas du tout le même, ex:


"Je suis sûr, Simone"
"Je suis sur Simone".


Et par ces temps d'incompréhension plus ou moins généralisée, tant dans les conversations orales que mal écrites, il semble important de respecter des règles communes afin d'essayer de se comprendre du mieux possible.
Ca éviterait bien des disputes, procès d'intention, voire haines inutile
s.


Mais ce n'est que mon avis.


Voilà, cela n'empêche pas le témoignage de "l'expérienceur" d'être intéressant, de confirmer les messages reçus par certains "channels", mais il me semble utile de prévenir, pour les "sensibles" attachés à nos racines culturelles.


Il s'agit de: "Mémorandum pour l'au-delà - Un pas dans l'éternité" de Vincent Hamain, éditions La Providence.


Par contre, et cela m'a amenée à hésiter à parler du livre, malgré tout son intérêt, tant cela m'a mise en rogne, dans les dernières pages, 2 personnes ont écrit leur avis sur le témoignage.


C'est leur avis, et je le leur laisse, mais je trouve difficilement supportable cette façon de mettre les vécus et témoignages en compétition (ce que ne font pourtant pas, pour la plupart, ceux qui témoignent de leur vécu "extra-ordinaire").


"Ce n'est pas la course à l'échalote", m'ont toujours recommandé mes chers Anges.


Le 2ème avis, qui conseille de lire ce témoignage et d'oublier tout ce qui a été lu auparavant m'a vraiment agacée, surtout parce qu'il semble, en plus, jeter le discrédit sur d'autres témoignages. Il semble insinuer que beaucoup de témoignages seraient "enjolivés".


Evidemment, si on cherche les scoops pour ameuter les foules, il ne faut pas s'étonner de tomber sur des affabulateurs, mais cela me semble marginal, PARCE QUE QUAND ON A VECU DES CONTACTS AVEC L'INVISIBLE, ON N'EST PLUS LE MEME ET ON SAIT MIEUX QUE QUICONQUE QU'IL NE PEUT Y AVOIR, A TRAVERS LE "SCANNER CELESTE", QUE LA VERITE, A LA VIRGULE PRES !


Une de mes amies (qui est la belle-fille d'une de mes plus anciennes amies) a vécu une N.D.E. en 1987, à l'âge de 23 ou 24 ans, à la suite d'un très grave accident dont tous les médecins disaient qu'elle ne s'en sortirait pas, ou alors avec tant de séquelles qu'il valait mieux qu'elle parte, même s'ils ont réussi à la ramener à la vie.


Nous n'étions que 2: un ami guérisseur et moi-même à la voir s'en sortir. Et Dieu sait que j'avais peur de me tromper ! 


Mais elle s'en est sortie. 


Je pense, même si elle n'a pas vécu une aussi longue N.D.E. que celle évoquée dans le livre, que son expérience a quelque part participé à mon  retour sur ce chemin de la spiritualité. 
Et que dire de son entourage, et de toutes les personnes qu'elle peut aider grâce aux capacités qu'elle a développées (pourtant elle n'était pas sur ce chemin là, à l'époque), et qu'elle peut toucher par son histoire !


Pendant près de 4 ans, je n'ai pas voulu faire partager mon vécu, en dehors de mes relations, même si je voyais bien que ça pouvait aider, justement à cause de tels raisonnements, par peur du mépris de l'ignorance. Une épreuve m'y a poussée, bon gré mal gré, et j'ai écrit mon livre en 2006 ("Pluie de poussières d'Etoiles", qui est épuisé), puis commencé un blog en 2007.


Pour mes chers Messagers de "l'Au-delà", CHAQUE EXPERIENCE EST IMPORTANTE, QU'ELLE SOIT GRANDE OU PETITE, CHAQUE ETRE EST IMPORTANT, A LE DROIT DE  S'EXPRIMER, D'ETRE ECOUTE. IL N'Y A PAS D'ELUS A LEURS YEUX, NOUS AVONS TOUS NOTRE TOUCHE A APPORTER DANS LA GRANDE FRESQUE DE LA VIE.


Pour terminer, je voudrais citer cette phrase attribuée à Gérard de Nerval:


"L'experience de chacun est le trésor de tous".


"Ne laissez personne vous détourner de votre petite graine. Regardez la pousser. Avez-vous vu 2 arbres exactement similaires ? Parfois, on peut voir une petite graine pousser dans des conditions improbables, pourtant elle pousse, comme un défi, elle a le courage d'être elle-même, même si elle ne devient pas un cèdre centenaire." rajoutent ces chers Anges !

Excellente journée !!

 

Partager cet article
Repost0