Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 09:18
Liberté (d'expression) à géométrie variable ?????

Hello !

 
Ne trouvez-vous pas que nous avons en ce moment la preuve évidente que nous sommes tous inter-reliés, inter-dépendants ??
 
 
A l'heure où des gens se font tuer pour leurs idées, leur façon de vivre même, dont la plupart ne cherchent qu'à vivre, tout simplement, sans la moindre arrière pensée de choquer ni quoi que ce soit d'autre...
 
 
Ils suivent juste l'idée qu'ils ont d'eux-même et/ou de leur travail...
 
 
Et où, à JUSTE TITRE, des milliers de voix s'élèvent pour défendre la LIBERTE D'EXPRESSION...
 
 
 
JE NE PEUX M'EMPÊCHER DE TROUVER QUE 
 
LADITE LIBERTÉ D'EXPRESSION...
 
ELLE EST TROP SOUVENT À GÉOMÉTRIE VARIABLE !!!!!
 
 
Vous ne trouvez pas ????
 
 
Dès qu'on pense différemment de la bien pensance et/ou la "majorité" pas forcément bien informée pourtant, et/ou de ceux qui ont un pouvoir,  PARCE QUE NOTRE EXPÉRIENCE NOUS A CONDUIT À PENSER AINSI...
 
 
On se fait taxer d'hurluberlu, voire DE COMPLOTISTE, ou Dieu sait quoi d'autre...
 
 
Et on se voit imposer le silence, quand on ne se voit pas discrédité par tout un tas de considérations plus ou moins foireuses. Les exemples ne manquent pas, hélas, surtout en ce moment, où les "LANCEURS D'ALERTE" se voient vilipendés, surtout s'ils entrent en contradiction avec des intérêts qui les dépassent.
 
 
 
Alors cela me laisse un tantinet rêveuse, quand je constate, dans ma vie personnelle, les résultats de ce que mes chers Anges nomment...
 
 
 
LA RÉTENTION D'INFORMATION...
 
 
A savoir, quand je traîne trop longtemps les pieds pour diffuser ou transmettre un message, une information: j'ai des soucis de réception de lettres, documents, colis, conseils, informations, etc., QUI SE RÉSOLVENT DÈS QUE J'AI DÉLIVRE LE MESSAGE QU'IL M'ÉTAIT DEMANDÉ DE DÉLIVRER...
 
 
 
De par la relation de cause à effet ?????
 
 
 
 En tous cas je pense que nous aurions tous intérêt à être vigilants et ne pas nous laisser guider par nos a priori, nos sympathies ou antipathies, notre mauvaise foi parfois, nos peurs irrationnelles ou irraisonnées, nos rancunes, nos intérêts à court terme, etc. dans la divulgation ou non d'information.
 
 
 
Quand on constate à quel point "l'EFFET PAPILLON" peut être grave, et pas seulement sur les autres !!!!
 
 
Je pense que tous les censeurs et/ou juges auto-proclamés devraient bien y réfléchir à 2 ou 3 fois, peut-être même plus, avant de se croire autorisés à faire taire quelqu'un ou à omettre de transmettre son information, voire à manœuvrer pour le discréditer.
 
 
 
Mon compagnon zappe d'une chaîne à une autre pour écouter les infos, afin dit-il de ne pas attraper le "scorbut intellectuel", même si c'est plus, à mon avis, une dépendance à l'info, mais bon ! Et c'est impressionnant de constater à quel point la façon dont lesdites infos sont relatées est là encore à GEOMETRIE VARIABLE !! 😨😡
 
 
 
D'où la nécessité, NON DE PARLER À TORT ET À TRAVERS, mais de dire ce qui doit être dit, de la façon la plus objective et honnête, ni plus ni moins...
 
 
Mais sans négliger pour autant LA FAÇON DE LE DIRE, OU DE L'ECRIRE !!!
 
 
Alors, comment faire ???
 
 
Prendre du temps pour la réflexion: "TOURNER 7 FOIS SA LANGUE DANS SA BOUCHE" disaient les Anciens...
 
 
Prendre le temps de se recentrer en cas de colère ou si on se sent blessé, ou pire encore revenchard...
 
 
Demander à la Force à laquelle on croit de nous inspirer la Lumière afin de dire ce qu'il est bon de dire ou de ne pas dire...
 
 
Reprendre le temps de la réflexion une fois le message écrit ou pensé...
 
Les signes sont une aide capitale. 
 
 
Exemple, récemment, où j'ai eu une "vision" sur quelque chose de bien précis, qui me concernait indirectement mais concernait peut-être davantage une autre personne. 
 
Etait-ce pour ma seule information ou devais-je en parler à la personne en question ???
 
 
J'ai pris un moment de réflexion, puis ai commencé à rédiger le message...
 
Mais très vite, sans la moindre fausse manip...
 
Je me suis retrouvée devant mon écran d'accueil, sortie de ma messagerie. 
Cela arrive assez souvent quand mes Guides estiment que je ne dois pas transmettre un message... ou alors le message part tout seul, (en réponse à mon interrogation si transmettre ou pas), par une fausse manip par exemple.
 
 
J'AI OBTEMPÉRÉ ET RENONCE À FAIRE PART DE L'INFORMATION REÇUE. Si je ne sais pas pourquoi, mes chers Anges eux sont mieux placés que moi pour savoir. Etre humble me semble une aide importante pour ne pas faire d'impair.
 
 
Mais il peut y avoir d'autres signes "parlants": les "hasards", les "coïncidences", etc.
 
 
NOUS AVONS TOUS INTÉRÊT À ÊTRE, INDIVIDUELLEMENT ET COLLECTIVEMENT LE PLUS DROIT POSSIBLE, LE PLUS HONNÊTE POSSIBLE, LE PLUS RESPONSABLE POSSIBLE, CAR TÔT OU TARD NOUS DEVRONS FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DE NOS ACTES, PAROLES, PENSÉES, ET A LA MESURE DE NOS INTENTIONS, QU'ELLES SOIENT CONSCIENTES OU PAS.
 
 
Le fait de l'incidence de la situation actuelle dans notre vie est déjà une indication,me semble-t-il, de notre niveau d'action.
 
 
Et nous donne, mais ce n'est que mon avis, une sorte de planning d'action pour que notre vie change, de l'individuel au collectif.
 
 
Voilà, gros sujet de méditation.
 
 
Je vous joins les 3 premières pages de mon  1er livre.
 
Bonne journée !!!
Liberté (d'expression) à géométrie variable ?????
Liberté (d'expression) à géométrie variable ?????
Liberté (d'expression) à géométrie variable ?????
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 13:35
Et si on faisait enfin briller la Voie Lactée ?????

Hello !

 
 
Se permettre d'être soi-même, donc de s'exprimer, d'exprimer ses besoins, "sa" vérité, ses qualités et capacités quand on a été "formaté" par son enfance à se taire, taire ce que l'on vit, taire ce que l'on est pour ne pas être rejeté, en espérant être aimé et que de ce fait on s'est imposé inconsciemment ou non cette même injonction: "Ferme la" !!!
 
 
On aurait voulu souvent dans l'enfance ne plus se sentir transparent... on se le permet parfois, à l'âge adulte, pourtant on glisse souvent sur les "peaux de banane" destinées à vérifier si on a vraiment réussi à se permettre de prendre sa place... Et on repart dans son petit trou !!
 
Pourtant aucune âme ici bas n'est plus importante qu'une autre aux yeux de notre Créateur.
 
Aucune "mission" n'est plus importante qu'une autre à ses "yeux". Le rôle de chacun est important et nécessaire.
 
 
La solution ? 
 
LE "TRAVAIL" SUR SOI, LA GUÉRISON DE SES BLESSURES...
Le discernement, mais aussi
LE SENTIMENT DE RESPONSABILITÉ !!!
 
 
Commençons par la compréhension du sens de nos épreuves qui va aussi nous guider pour mettre en oeuvre les changements nécessaires.
 
 
Sinon on glissera toujours sur les "peaux de bananes" et le travail de sape de soi-même reprendra ses droits, "aidé" en cela par la réaction aux épreuves liées aux "peaux de banane"... C'est le serpent qui se mord la queue.
 
 
Notre ego, qui pense nous protéger, nous ramènera vite dans son giron.
 
D'où l'insistance de ces chers Anges à nous exprimer, à exprimer nos besoins, nos ressentis, "notre vérité". Non pas pour les imposer aux autres, non pas dans l'agressivité, mais par respect de soi-même, pour les faire valoir, leur donner la même importance qu'à celle des autres. 
 
 
Simple évidence ?? Pas tant que cela, ne nous y trompons pas !
 
 
 
"SI VOUS NE PRENEZ PAS VOTRE PLACE, PERSONNE NE VOUS LA DONNERA" aiment à marteler mes braves Anges. Une d'entre vous qui se reconnaîtra s'en souvient bien, malgré les années écoulées !!!!
 
 
 
Dans mon 1er livre, j'ai raconté par quelles épreuves j'ai été amenée à accepter de parler, d'écrire ce livre, puis un blog en 2007. 
 
 
Et puis les "peaux de banane" ont commencé à tomber et insidieusement je me suis laissée détourner du sujet DES SECTES ET MANIPULATIONS.
 
 
Il faut dire que c'est difficile de se heurter à l'incompréhension qui veut ignorer son ignorance. On le mesure pleinement dans la situation dramatique actuelle.
 
 
Une émission de télé m'a beaucoup marquée, il y a plus de 10 ans et je pense, avec le recul, qu'elle a été une splendide "peau de banane" sur laquelle j'ai glissé lamentablement. 
 
 
Il s'agissait d'une émission sur l'au-delà et les messages reçus par certains médiums, dans laquelle il y avait 3 ou 4 intervenants, dont un homme d'église très en pointe sur le sujet, que j'appréciais énormément et dont j'avais lu une paire de livres.
 
 
J'ai été horriblement déçue tant par le ton de cette émission, qui faisait la part belle à une poignée de médiums connus mais déplorait que trop d'anonymes se targuent de médiumnité et de recevoir des messages de l'au-delà... qualifiés de... sans intérêt. Enfin, aux yeux desdits intervenants !
 
 
Et l'homme d'église en question, notamment, était assez péremptoire et quand même un peu méprisant vis à vis de ces récipiendaires lambda, précisant qu'au contraire, les vrais médiums recevaient des "messages de toute beauté", (ce furent ses mots) !!!! 😕😨
 
Cela cadrait tellement peu avec le "travail" de mes braves Anges, qui avaient tant à coeur d'aider chacun et chacune, les anonymes, à s'accorder ce droit d'être inspiré, guidé, à redécouvrir cette capacité que tout le monde a en soi, peu ou prou, mais qui ne demande qu'à s'amplifier, disaient-ils déjà, mais aussi qui demandaient le discernement et de ne pas se fier forcément aux apparences, de bien faire la différence entre le message et le "canal"...
 
 
Eux qui recommandaient de respecter les Guides des autres, parce que l'aide peut nous venir d'où on ne l'attend pas, et rarement de quelqu'un ayant pignon sur rue.
 
 
Eux qui alertaient déjà sur le fait que:
 
"Sous l'apparence du "Bien" peut se cacher le "Mal" et vice versa, sous l'apparence du "Mal" peut se cacher le "Bien".
 
 
Eux qui, humblement, essayaient de nous tendre la main, sans fioritures dans leurs inspirations, sans chercher à gagner un prix de poésie ou de linguistique, oh non, ce n'était pas le genre de la Maison !!! Tout au contraire, Ils ne dédaignaient pas de sortir de cette "bien pensance" par des jeux de mots, en essayant de nous transmettre leur joie de vivre par l'humour, souvent décalé, le rire, surtout, pour dédramatiser les situations difficiles ! 
 
 
Et ils y réussissaient tellement bien !!! Ceux et celles qui me suivent depuis le début s'en souviennent.
 
 
 
Ils m'ont ainsi "formée" au discernement, au recul par rapport à tout ce qui peut être dit, ou écrit, aux apparences donc... à l'humilité surtout, car la suite m'a prouvé qu'on n'est jamais à l'abri de la manipulation et/ou des tentatives de capturer nos énergies pour les détourner !!!!
 
 
Eux qui encore conseillaient de s'écouter en priorité soi-même, d'écouter son intuition, et non pas ce que d'autres pensent pour nous, en résumé de penser par soi-même plutôt que de laisser penser et décider à notre place !
 
 
Eux qui me conseillaient toujours de prendre le temps et la peine d'écouter un message quand quelqu'un ressentait de me l'adresser, car s'il avait été permis que je le reçoive, c'est qu'il y avait toujours quelque chose à en retirer "que ce soit au 1er, au 2ème ou au 3è degré". 
 
 
Et l'expérience m'a prouvé qu'effectivement, c'était toujours riche d'enseignement, même si éloigné parfois du sens apparent.
 
 
 
Eux qui m'ont poussée à évoquer les paroles d'une chanson de Jean Gabin: "Je sais", qui se termine par ces mots:
 
 
"Je sais qu'on ne sait jamais
C'est tout ce que je sais, 
MAIS CA JE LE SAIS" !!!
 
 
D'autres faits m'ayant confortée dans la certitude que personne ici bas n'a la Vérité... J'en ai conclu que les "stars" encore moins et ai rejeté en bloc tous les livres sur la médiumnité et la spiritualité écrits par des auteurs connus Français, (sauf si un livre m'était offert bien sûr ou que je n'avais rien de mieux à lire), ne voulant pas risquer d'être influencée et détournée de ma voie !!! 🙈🙉🙊😱
 
 
J'en avais déduit que le sujet des sectes et manipulations n'avait aucune chance d'être pris au sérieux évoqué par moi. 
 
 
Souvent je répondais aux sollicitations de ces chers Anges en les envoyant du côté de tous ces gens connus et médiatiques plutôt que du mien, ils misaient sur le mauvais cheval ! Ils étaient pourtant bien placés pour savoir que ce que dit quelqu'un de connu est susceptible d'être reçu comme parole d'Évangile, non ??? Y compris et peut-être surtout par leurs "pairs" à ces "stars"...  
 
 
 
Je me suis tournée plus volontiers vers mes passions: la psychologie et le travail sur soi, la guérison et tous les autres sujets sur lesquels mes chers Anges m'ont initiée, dont la psychogénéalogie, afin d'en faire profiter autour de moi. 
 
 
Alors les manipulations mentales, quelle barbe !!!!
 
 
Je me rends bien compte maintenant que ma réaction de rejet m'a poussée directement...
 
A M'IMPOSER À MOI-MÊME LE SILENCE !!!!
 
 
Et vous savez quoi ????
 
 
 
J'ai enfin eu hier la révélation du choix par mes braves Anges du titre de mon premier livre:
 
 
"Pluie de Poussières d'étoiles"
 
??????
 
Cela provient, comme cela m'avait été déjà dit, de paroles de chansons de Joe, et plus particulièrement de:
 
"Les poussières d'une étoile, c'est ça qui fait briller la voie lactée".
 
Mais aussi ceci:
 
Eux n'ont de rejet de rien ni de personne: connus, inconnus, pauvres ou riches "doués" ou pas, sachant que "tout peut toujours changer de toute façon"
 
 
Si les "stars" (étoiles) ont toute leur place, la tâche de mes braves Anges est d'éveiller toutes les "poussières d'étoiles" (que nous sommes tous, nous les inconnus), car...
 
 
"C'EST CELA QUI FERA BRILLER LA VOIE LACTÉE"
 
 
N'est-ce pas une perspective "magique" ????
 
 
Et, précisent-ils: 
 
"Comme souvent dit: c'est la nuit que l'on voit le mieux les étoiles... ET LA VOIE LACTEE ! En cette période obscure, c'est le moment où jamais de s'y  mettre, non ????"
 
 
Bizarrement, mes chers Anges ont dû insister lourdement et me pousser à lire un premier livre de Geneviève Delpech:
 
"Te retrouver", il y environ 3 ans, puis:
 
"L'au-delà en questions" qu'elle a écrit avec le Docteur Charbonier", puis j'ai fait la TCH en début d'année, poussée par toutes les "coïncidences" entre ma vie et celle de Geneviève et le Docteur.
 
Quel est le but ? 
 
 
Peut-être aurai-je un jour la clé, car une autre "coïncidence" vient s'y ajouter...🤔
 
Ce 5 novembre (jour anniversaire de la naissance de Joe et de la fête de ma belle-soeur), Le docteur Charbonier sort un autre livre:
 
"CE TRUC" !!
 
Et le 6 novembre 2019, vers 5h30 du matin, soit encore le 5 novembre aux Etats-Unis, j'ai fait un rêve éveillé extraordinaire dans lequel mon frère m'est apparu (il est "parti" en 2012).
 
 
En attendant de voir, je vais vous mettre rapidement d'autres pages de mon livre...
 
En commençant par le début, et non par mon sujet favori: les Animaux, c'est plus logique !
 
Bon weekend !!
Première de couverture, la suite bientôt

Première de couverture, la suite bientôt

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 10:42
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 220 à 223
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 220 à 223
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 220 à 223
Suite Pluie de Poussières d'Etoiles, page 220 à 223

Partager cet article
Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 16:09
 Ne pas omettre de penser à nos pensées

Hello !

 
 
Si mes chers inspirateurs célestes font un parallèle entre les symboliques liées au Covid19 et le brassage Internet qui peut être la meilleure ou la pire des choses, ils tiennent à insister sur le poids de nos pensées, leur influence donc sur nous-même, mais bien sûr aussi sur l'égrégore négatif, car nous semblons ne pas avoir totalement pris conscience de cela.
 
 
 
Il n'y a pas que nos paroles et nos actions qui influencent notre devenir, sans négliger d'ailleurs "l'effet papillon", qui peut entraîner le retour du mal fait non seulement à soi-même, mais aussi à autrui, directement ou indirectement.
 
 
Car dans tout conflit, il y a aussi des "victimes collatérales". On peut faire semblant de les ignorer, voire penser "qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs", mais les lois de l'Univers ne rentrent pas dans de telles considérations et nous recevrons tôt ou tard "la monnaie de notre pièce".
 
Quand il y a eu des manifestations importantes (en 2017/2018 puis en 2019), et malgré leur compassion et empathie pour tout le mal être, les peurs, voire le désespoir, je les sentais très inquiets sur la façon dont ces états légitimes se manifestaient. En remontant dans mes billets, vous pourrez relire leurs mises en garde et leurs appels à la sagesse, au respect et à la compréhension, en tenant compte aussi du fait que se focaliser sur ce qui nous semble ne pas aller, c'est le perpétuer.
 
 
 
Est-ce qu'ils n'avaient pas raison de mettre en garde et d'expliquer que la violence, la brutalité, la haine, le tort fait à autrui, l'irrespect, la force, DE QUELQUE COTE QU'ILS VIENNENT ne peuvent pas être des moyens et solutions de règlement des conflits, quand on voit la situation actuelle, de quelque côté que l'on se place, fort peu enviable et qui place tout le monde en situation d'incertitude pour l'avenir ?????
 
 
Est-ce qu'ils n'avaient pas raison, dans le billet: "Mauvais oeil ? Mon oeil !!" d'inciter à apprécier tout ce que l'on a, les belles personnes, les belles choses, plutôt que de se focaliser sur ce qui nous semblait nos malchances, nos ennuis, nos projets contrecarrés ???
 
 
 
La situation actuelle nous permet de nous recadrer, en appréciant enfin ce que l'on avait et qui nous semblait un dû, qui nous semblait acquis définitivement: qui la LIBERTÉ de mouvement, qui un membre de sa famille disparu depuis, ou malade maintenant, qui sa propre bonne santé, qui un travail ou des revenus stables, et tant d'autres choses qui nous semblaient des droits absolus, des droits acquis quoi qu'il arrive.
 
 
 
Même si j'habite en pleine campagne, avec un grand jardin, quand je vais faire mes courses au village voisin, je remarque l'avancement rapide du printemps sur ce laps de temps de quelques jours, et j'ai un pincement au cœur en pensant à toutes ces belles choses que nous ratons...
 
 
Y faisions-nous suffisamment attention auparavant ? 
 
 
Avions-nous de la gratitude pour ce spectacle gratuit que la Nature nous offrait, jour après jour ????
 
 
Ces jours-ci j'ai entrepris de relire un livre qui m'a passionnée, la première fois que je l'ai lu, c'était vers 2005/2006 ; je ne l'avais pas relu depuis une dizaine d'années. 
 
 
Il rebooste toujours ma foi quand je le relis. 
 
Il est paru au début des années 1900. Il s'agit de:
 
 
"LA VIE DES MAITRES" de Baird T. Spalding, éditions "Aventure secrète".
 
Sous-titre: "Dans l'Himalaya vivent des sages aux pouvoirs prodigieux"
 
 
Le "hasard", hier soir, m'a fait tomber sur ce passage, page 140:
 
"Ici l'un de nous demanda quelle influence nos pensées et nos paroles avaient sur notre vie. Marie étendit la main et un petit objet y apparut au bout d'un instant. Elle dit: je fais tomber ce caillou dans ce bol d'eau. Le point de chute sur l'eau forme un centre d'où partent des cercles concentriques. Ces ondulations  s'agrandissent jusqu'à ce qu'elles atteignent la paroi du bol qui forme la limite extérieure de l'eau. A l’œil, elles paraissent perdre leur force et s'arrêter. En réalité, dès qu'elles ont atteint les limites de l'eau, elles repartent pour l'endroit où le caillou a touché l'eau et ne se reposent pas avant d'avoir atteint ce centre. C'est la représentation exacte de toutes nos pensées et de toute parole que nous prononçons. La pensée et la parole mettent en mouvement certaines vibrations qui se propagent au loin en cercles toujours grandissants jusqu'à ce qu'ils embrassent l'univers. Puis elles retournent à celles qui les a émises. Toutes nos pensées et nos paroles bonnes ou mauvaises reviennent à nous aussi sûrement que nous les avons émises."
 
Plus loin, page 141:
 
"Les idées de perfection produisent la perfection. Les idées d'imperfection produisent l'imperfection."
 
 
A méditer ??????
 Ne pas omettre de penser à nos pensées
Partager cet article
Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 17:34
photo d'une Montgolfière au-dessus de la maison qu'on habitait jusqu'en 2012

photo d'une Montgolfière au-dessus de la maison qu'on habitait jusqu'en 2012

Je suis obligée de vous le recopier car je ne peux le récupérer et le copier/coller:

 
 
Hello !
 
 
Souvent la vie nous semble injuste, on est révolté, mais ne nous fions pas aux apparences: toutes nos pensées, nos paroles et nos actions sont de véritables boomerangs qui nous reviennent un jour, même tardivement, et souvent plus c'est tard, plus c'est difficile.
 
 
Pour preuve, je voudrais vous raconter une histoire dont j'ai été témoin, qui a débuté il y a bien des années.
 
 
A cette époque, mes activités m'avaient mise en contact avec 2 personnes, 2 femmes. J'ai eu beaucoup de mal à rester jusqu'au bout tant leurs cancannages (entre autres mesquineries, à longueur de journée, me mettaient mal à l'aise. J'ai d'ailleurs claqué la porte 8 jours avant la fin de mon contrat. Ces raisonnements portaient sur la vie privée de leurs connaissances, ragots colportés sans discernement aucun. Et le pire, c'était le harcèlement qu'elles ont imposé, pendant des années, à une autre personne, qui a même été en dépression à plusieurs reprises.
 
 
Souvent, très souvent, j'ai pris à partie mes chers Anges, moi qui à l'époque avais une vie très difficile, (qu'elles ont dû d'ailleurs mettre en pièces dans mon dos, je n'en doute pas). C'est tellement facile de critiquer les autres quand tout nous réussit et qu'on pense être mieux ou supérieur à eux de ce fait là ! Ce n'était pas juste, non pas juste du tout. A quoi cela sert-il d'être bon et droit, si c'est pour galérer, alors que les méchants, et le terme est faible, ont tout ? avais-je abondamment rouspété. 
 
Pourquoi de telles personnes avaient tout en apparence, alors que moi je galérais ? Hein, pourquoi ??????
 
"Patience", m'était-il répondu invariablement.
 
Bien des années ont passé mais le "hasard", souvent de façon extraordinaire, m'a permis d'apprendre à plusieurs reprises qu'elles ont eu le "retour de bâton".
 
 
La première, d'abord, s'est retrouvée dans une situation identique à celles qu'elle avait abondamment colportées et dont elle s'était si bien gaussée.
 
 
La deuxième, à mon avis la plus manipulatrice et la plus méchante, y a eu droit 2 fois. Et la deuxième fois, la personne en face d'elle est une jeune femme qui ressemble étrangement à la collègue de travail qu'elle a harcelée et rendue dépressive, et de plus... Elle fait le même métier qu'elle !!!!!!
 
 
Et pour couronner le tout, sa vie fait les "délices" de beaucoup, beaucoup de gens !
 
 
Quand le "hasard" m'a permis de savoir cela, je n'ai pu résister au plaisir, je l'avoue humblement.
 
Mais je me suis fait taper sur les doigts par mes chers Anges !!!!
 
 
S'ils permettaient que j'en sois informée, ce n'était pas dans ce but là, même si on dit: "Rira bien qui rira le dernier", mais bien pour me faire comprendre de ne pas me fier aux apparences et donc de ne surtout pas me laisser arrêter par elles, car "c'est un authentique piège", m'ont-ils dit.
 
"Ne compare pas ta vie à celle des autres, m'a-t-il été dit. Trace ton chemin du mieux que tu peux, certaine que tu en auras le retour à un moment ou à un autre, et laisse dire et faire autour de toi. Chacun est responsable totalement de ce qu'il émet, en pleine conscience ou pas, et en récoltera les fruits, qu'ils soient savoureux et bienfaisants ou empoisonnés, suivant la qualité de sa semence, et le terreau dans lequel il l'aura semée et entretenue.
 
La sagesse populaire ne dit-elle pas de "Tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler" ??
 
De en pas faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse ?
 
Cela nous ramène aussi à l'histoire de la paille et de la poutre, ainsi qu'à la maxime: "Fontaine je ne boirai pas de ton eau"."
 
 
Voilà, je tenais à vous parler de cette histoire aujourd'hui car plusieurs faits me l'ont remise en mémoire et il m'a semblé intéressant de la méditer.
 
Bonne journée !
Copie du billet du 20 01 2008 Les injustices et les retours de manivelle
Partager cet article
Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 16:02
Photo d'un tableau que j'ai peint en 2007 ou 2008

Photo d'un tableau que j'ai peint en 2007 ou 2008

Hello !
 
"Le confinement ne ment pas disent mes chers inspirateurs célestes, et va nous permettre, si nous voulons bien y réfléchir, de prendre conscience de tout ce dont nous disposions, les prenant comme des dus."
 
 
Ils avaient d'ailleurs un peu laissé entendre la chose dans un des derniers billets traitant du "mauvais œil", nous exhortant à voir et surtout apprécier toutes les belles choses, les belles personnes qui enrichissaient notre vie, plutôt que de se focaliser sur ce qui nous semblait aller mal dans notre vie, au risque d'avoir à regretter de ne pas avoir apprécié ce que nous avions... quand nous les avions perdus !!
 
 
Face aux peurs que nous pourrions avoir, notamment de manquer de nourriture, plus particulièrement chez les personnes ayant connu des restrictions pendant la dernière guerre, il m'a été remis en mémoire les temps un peu anciens où avant chaque repas, les convives prenaient le temps de faire une prière de remerciement pour la grâce d'avoir de la nourriture dans leurs assiettes.
 
 
"Pourquoi ne retrouverions-nous pas cette jolie et douce habitude de gratitude ? demandent ces chers Anges. 
 
Non pas, comme déjà précisé plusieurs fois, par souci de politesse (encore que), mais bien parce que la reconnaissance est re connaissance des bienfaits qui nous sont ou ont été accordés et de la chance que nous avons. Elle nous détourne de la vison du manque et nous reconnecte à notre source d'abondance.
 
Rappel: ce que vous mettez dans vos pensées vous le mettez au "menu" de votre vie.
 
Autre rappel: la reconnaissance, comme la gratitude, attire à nous d'autres grâces, alors que la récrimination attirera à nous des situations du même acabit".
 
 
Sans quitter le sujet des peurs, pour ceux et celles d'entre nous qui auraient peur, justement, de contracter la maladie, encore une excellente initiative du Dr Jean-Jacques Charbonier: il a publié sur Facebook une vidéo de méditation hypnotique visant à nous aider à développer nos défenses immunitaires:
 
 
 
 
J'ai mis en pratique aussi sec, et cela m'a remis en mémoire, avec émotion, la chanson de Daniel Balavoine, que mes chers Anges m'ont permis de connaître, en juin 2010, en s'en servant de signe/synchronicité d'encouragement, après l'épreuve très douloureuse que j'ai vécue dans une association, blessure difficile à vivre, sûrement si semblable à ce que le Dr a vécu récemment:
 
 
"AIMER EST PLUS FORT QUE D’ÊTRE AIME"
 
Extrait:
 
"Toi qui as brisé la glace, tu sais que rien ne remplace la Vérité,
Et qu'il n'y a que 2 races: ou les faux ou les vrais" 
 
 
Remarque: pour citer Daniel Balavoine, encore:
 
"IL N'Y A PAS DE "BONNE" GUERRE"
 
 
Pensons-y, et essayons de ne pas nous trouver des "bonnes" raisons (ou excuses) d'en faire !!
 
 
Pour continuer à baigner dans une atmosphère positive, voici, le lien vers une vidéo d'hier, du "Sommet de la Conscience", d'Eric Laudière (j'ai fait 3 constellations familiales avec lui, en Provence, j'en ai parlé en 2011 notamment). 
 
Il y donne un rituel pour nous aider à réaliser nos rêves:
 
 

https://sommetdelaconscience.com/2020-conference-eric-laudiere  

 
Attention, elle ne restera que jusqu'à ce soir minuit.
 
Voilà, on continue à regarder le Ciel pour dépasser nos limites !!!
 
Bonne santé à vous !
Le confinement ne ment pas
Partager cet article
Repost0
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 17:57
"Quand les hommes vivront d'Amour" ?? C'est quand, dis ???

Hello !

 
En lisant ça et là des posts et vidéos, m'est venue en tête cette magnifique chanson, chantée par Gilles Vigneault, entre autres, que j'avais déjà partagée dans ce blog après l'attentat du marché de Noël de Strasbourg en décembre 2018:
 
"QUAND LES HOMMES VIVRONT D'AMOUR"
 
 
Je vous en recopie les paroles:
 

"Quand les hommes vivront d'amour,
Il n'y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours

Mais nous nous serons morts, mon frère


Quand les hommes vivront d'amour,
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours,

Mais nous nous serons morts, mon frère

Dans la grande chaîne de la vie,
Où il fallait que nous passions,
Où il fallait que nous soyons,
Nous aurons eu la mauvaise partie


Quand les hommes vivront d'amour,
Il n'y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours,

Mais nous nous serons morts, mon frère

Mais quand les hommes vivront d'amour,
Qu'il n'y aura plus de misère
Peut-être songeront-ils un jour
À nous qui serons morts, mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours,
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l'amour,
Qu'ils connaîtront alors mon frère


Dans la grande chaîne de la vie,
Pour qu'il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants,
De la sagesse ici-bas c'est le prix


Quand les hommes vivront d'amour,
Il n'y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours,
Mais nous serons morts, mon frère."
 
 
 
 
Et pour nous aider à nous imprégner de ces paroles, AFIN DE FAIRE MENTIR CETTE DERNIERE PHRASE DU REFRAIN, je vous partage un dessin qui m'a été inspiré en 2017, en voyant une scène d'affection entre une mère et sa fille (adulte). 
 
 
Note: il n'est pas à vendre, mais, même si la photo n'est pas terrible, vous pouvez l'enregistrer, s'il vous plaît, avec grand plaisir !
 
 
Juste une petite précision de mes chers Anges:
 
"N'oublions pas que l'Amour cela commence par la tolérance et le respect DE TOUS, conscients et non conscients !!!  Et si, pour y parvenir,  nous remplacions plutôt les jugements divers et variés par la compréhension, la bienveillance et la compassion ?"
 
Bonne santé à tous !!!
"Quand les hommes vivront d'Amour" ?? C'est quand, dis ???
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 09:51
Ça va mieux en le disant !!!

Hello !

 
Confirmation de mon billet du 22/01 ?
 
 
Le lendemain matin (23), sur Facebook, quelqu'un a partagé cette citation du très regretté Guy Corneau dont j'ai lu plusieurs ouvrages ("Victime des autres, bourreau de soi-même" et "La guérison du coeur", entre autres), qui m'ont beaucoup apporté... Comme à tant d'autres. 
La voici:
 
 
"Lorsque nous mettons des mots sur les maux, lesdits mots deviennent des mots dits et cessent d'être maudits".
 
 
En le lisant, j'ai immédiatement pensé que mes chers Anges ne pouvaient qu'approuver cette affirmation sous forme de jeu de mots qui ressemble tant à leur style...
 
Apparemment c'était le cas, car par retour, ils m'ont inspiré cette suite:
 
"Ne restons donc pas sans mot dire ni maux dire, pour éviter de maudire... soi-même et/ou quelqu'un d'autre" !!!
 
 
Ils précisent toutefois: 
 
"En temps voulu, au fur et à mesure, (c'est une question de respect de soi-même), et non pas quand la coupe est pleine, d'avoir trop retenu, afin que ce soit avec sagesse, respect et discernement, ce qui n'exclue pas la fermeté."
 
 
Note: on peut l'écrire pour soi-même, si on ne veut ou ne peut en parler à un psychothérapeute, afin de s'en libérer, puis brûler le papier, en visualisant que la fumée emporte le traumatisme. 
 
 
Note 2: Je préfère cette option plutôt que de le jeter dans une rivière pour éviter qu'un poisson ou un autre animal n'en avale un morceau. Bon, mais ça n'est que mon avis.
 
 
Autre sujet... Quoi que...
 
Une de mes lectrices qui se reconnaîtra m'a permis de connaître un site de radio: "Radio Médecine douce".
 
J'y ai trouvé une émission (du 20/03/13) sur...
 
LES HYPERSENSIBLES, présentée par Nathalie Lefèvre avec pour intervenante: Sophie Schlogel.
 
 
Emission très instructive qui devrait apporter beaucoup de connaissance et d'encouragements à ceux et celles qui ont cru nécessaire de se couper de leur sensibilité, comme à ceux et celles qui tentent de survivre au gré des "tsunamis émotionnels", et notamment quand les circonstances leur font croiser la route de "brutes épaisses"...
 
 
Même si ces rencontres avec lesdites "brutes épaisses" ont un sens, il n'en reste pas moins qu'il faut surmonter le truc !!!!
 
 
Voici le lien:
 
 
 
 
Revenons au sujet de mon billet du 26. 
 
Il semble que l'intuition que j'ai eue, qui me parlait d'anniversaire soit la bonne, car si je n'ai pas retrouvé ma généalogie, j'ai pu remarquer, à la relecture du livret de famille de ma mère et son premier mari, que ce dernier était né un 18 janvier, dans un village de Corse, et que son fils (qui n'avait que 4 mois et demi à son décès, pas 8)...
 
Est décédé un 18 janvier, un peu plus de 3 ans après le "décès" de son père, (qui aurait eu 29 ans ce jour là)...
 
 
Mais fait étonnant, il est "décédé" dans le même village de Corse !!! (rappel: ma mère l'avait confié quelques jours à sa belle-mère).
 
Étranges destins !
 
 
Et à la relecture de mon agenda, j'ai constaté que c'était ce jour là (samedi 18 passé) que j'ai eu tous ces "clins d’œil" liés à Michel DELPECH (voir billet précédent)...
 
Je ne vois pas le rapport, mais bon !
 
 
Tant que je suis sur ce sujet là, sur cette même radio "Médecine Douce", hier était diffusée une émission:
 
"Et si la mort n'était qu'un passage", avec Valérie Seguin pour intervenante...
 
 
Emission à laquelle participait Geneviève Delpech, entre autres !!!
 
La programmation ce jour là serait un clin d'oeil que ça ne m'étonnerait pas, connaissant le sens de l'humour "ambiant" "là-haut", car c'était...
 
la Saint Thomas d'Aquin !!!!
 
 
Hi ! Hi ! A l'intention de ceux qui ne veulent croire que ce qu'ils voient ??????
 
 
Vous pourrez accéder au podcast sur le site, si le sujet vous intéresse.
 
Voilà, bonne journée !
Ça va mieux en le disant !!!
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 15:11
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!

Hello !

 
Même si je sais bien que tôt ou tard j'aurai la signification et la ou les symboliques de toutes les "coïncidences" et similitudes liées à Geneviève et Michel Delpech, ça commence à m'agacer un tantinet d'attendre pour avoir la clé.
 
J'ai vécu quelque chose de similaire avec Jean Moulin, célèbre Résistant fait prisonnier sur dénonciation, puis torturé et tué par l'occupant pendant la dernière guerre mondiale.
 
 
Que ce soit notre habitation: nous avons habité à 2 reprises et plusieurs années durant sur une avenue Jean Moulin, et notamment à Béziers, lieu de sa naissance, mais aussi, entre autres les lieux d'études de mes enfants, etc. ce nom revenait sans arrêt dans ma vie.
 
 
Intriguée, j'en avais parlé à une médium qui avait reçu en réponse un message expliquant que c'était un "combattant" de l'ombre, pour la liberté, contre la dépendance, comme ce qu'il m'était demandé. 
 
 
Et il a été rajouté une mise en garde que j'aurais dû écouter davantage et retenir, ça m'aurait évité bien des peines:
 
"Mais attention, il a été trahi par de faux amis" !!!
 
 
Cependant, la symbolique portait aussi sur les divers sens du mot...
 
"RESISTANCE", problèmes sur lesquels "on" tentait d'attirer mon attention:
 
 
Résistance: en rapport avec mes résistances à accepter mes capacités et la guidance de mes chers Anges. Du mal à me faire confiance, à leur faire confiance.
 
 
Mais le gros morceau, c'était bien sûr les drames familiaux liés à la Résistance, qui impactaient ma vie, par des mémoires, entre autres, sans que j'en aie vraiment conscience....
 
 
Et c'est pour cela que malgré mes peurs et... résistances, j'ai été guidée vers la psychogénéalogie et les constellations familiales...
 
 
La première que j'ai faite, qui avait pour but de "travailler" sur lesdites mémoires, s'est déroulée, "coïncidence"...
 
 
Dans la ville même où ma grand-mère maternelle a accouché sur les marches de la gare, en Provence, berceau de ma famille maternelle,
 
 
Quelle date ????
 
les 7 et 8 Mai 2011 !!! Et la mienne plus particulièrement le... 8 Mai !!!
 
 
La nuit du 7 au 8, je dormais chez mes excellents amis provençaux. La nuit a été très agitée. Alors que nous venions de nous quitter pour aller dormir, après un repas joyeux, alors que je venais de me mettre au lit...
 
Des sanglots brefs de femme se sont fait entendre derrière la porte de la chambre !!
 
Je n'ai pas reconnu la voix de mon amie et savais d'instinct que ce n'était pas elle. 
Il y a eu ainsi 3 sanglots. Au 3ème, j'ai commencé à ressentir de la peur...
Et ça s'est arrêté !
 
 
J'ai mal dormi, rêvant que des insectes grimpaient le long des murs extérieurs, et qu'une boite s'ouvrait libérant plein de...
 
CAFARDS qui se sont sauvés.
 
Cafards, c'est ainsi que les enfants surnomment ceux qui dénoncent !!
 
 
Mes chers inspirateurs célestes m'ont indiqué que le travail fait ainsi sur ces mémoires dramatiques avait permis de libérer la ou les âmes (ils ont refusé d'en préciser davantage) de la ou les personnes qui ont DÉNONCÉ ces pauvres Résistants et ont ainsi provoqué tant et tant de drames, de pleurs, sur tant de familles et de descendants, car il y a eu beaucoup de ces jeunes hommes exécutés à cause de ces dénonciations.
 
 
Tragique effet papillon, non ? Pas étonnant que ce ou ces "cafards" n'aient pas trouvé la paix au bout de tant de temps.
 
 
Et j'ai ressenti par la suite que les sanglots entendus derrière la porte...
 
C'étaient les miens, symboliquement et probablement aussi ceux qui n'ont pas pu être versés par des femmes de ma lignée.
 
 
En attendant de savoir le pourquoi des "coïncidences" citées en début de billet, je rallonge la liste:
 
* Après l'écriture de mon billet du 17, qui demandait de ne pas sous estimer le poids des souffrances non soignées, en lisant le journal "AUJOURD'HUI" (!!!) acheté par mon compagnon, je suis tombée sur un article au sujet de la programmation télé du soir:
 
 
Un docu sur France3: "Chanteurs de charme et de larmes - La rançon du succès"...
 
Sur qui ?
 
Non pas Joe, mais... Michel Delpech (entre autres), interprétant:
 
"Regardez pleurer le chanteur, y'a pas de chagrin mineur" !!!!!!!
 
 
Le lendemain, samedi 18, ce fut un peu un festival. Le matin, sur RMC, un extrait d'une chanson de Joe a été diffusé...
 
 
Nous sommes partis au marché, et une redif d'une émission radio sur les effets sur l'individu des diverses formes de rupture, qu'elle soit sous forme de licenciement, de rupture amoureuse, de rejet, etc.
 
 
En rapport avec l'explication de ces chers Anges sur le fait que n'importe quelle épreuve peut mener quelqu'un à sa perte ?????
 
 
 
En tous cas un des extraits de chanson diffusés à l'énoncé de chaque forme de rupture fut...
 
Michel DELPECH avec "30 façons de quitter une femme" !!!!
 
 
Avant de repartir du marché, je suis rentrée dans un magasin d'antiquités...
 
POUR ENTENDRE, EN FOND SONORE...
 
2 chansons de... Michel DELPECH, et uniquement cela !!!
 
Rentrés à la maison, le nom d'une journaliste a été cité. Devinez ??
Delpech !!!
 
 
La série de "coïncidences" a pris fin le lendemain matin, où je fouinais dans un vide greniers et suis tombée sur un vieux 45 tours mis en évidence...
 
Titre ? SUPER AMOUR !!!!!
 
Interprète ????
Michel DELPECH !!!
 
 
Bizarre tout ça non ??? Pourtant je n'aimais pas tellement ce chanteur.
 
 
Je vais essayer de regarder dans ma généalogie pour voir si cette période ne représente pas l'anniversaire de quelque chose ou de quelqu'un....
 
 
Si je me souviens où je l'ai mise !!
 
Bonne fin de journée !!
Quand ils veulent ils m'expliquent !!!
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 10:46
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!

Hello !

 
 
J'ai oublié de préciser, dans le billet précédent, que je n'avais pas entendu la chanson de Louane depuis des mois, voire plus.
 
 
 
L'amie chamane avec qui j'avais discuté de toutes ces similitudes entre l'histoire des drames de ma famille maternelle pendant la guerre et celle de la dramatique histoire de cette petite fille assassinée, pensait que j'allais plutôt être amenée vers le sujet des mémoires des lieux...
 
 
Sujet auquel je ne connais rien...
 
 
Mais les signes reçus hier semblent aller dans le sens d'un mieux vivre.
 
 
Nous revenions, avec mon compagnon, de laisser Poupie (Poupinette ma voiture) à la révision. Non pas au garage Laporte qui est celui de mon compagnon, mais chez le concessionnaire.
 
Note: tout va bien pour Poupie, merci de vous inquiéter !!!! Hi ! Hi !
 
 
 
Dans la traversée du dernier village avant notre domicile, juste avant d'arriver au niveau d'un lycée (lieu d'étude et d'apprentissage !), mon regard est tombé sur une voiture, arrêtée au stop pour nous laisser passer. 
 
Un nom était sérigraphié en grosses lettres:
 
DELPECH !!!!
 
 
Bon, ça continue !
 
 
Une centaine de mètres plus loin, nous avons avisé une voiture garée devant le lycée, du même modèle que Poupie, et juste après le lycée, une autre encore arrêtée, ce qui nous a fait sourire. 
 
J'ai tourné la tête pour la regarder, quand l'inscription sérigraphiée en grosses lettres a attiré mon attention:
 
"AGIR (en très gros caractère) pour vivre mieux" !!!!!
 
 
Bon, ça semble encourageant tout cela.******
 
***** Confirmation du signe encourageant ??? 
 
Au moment où j'écris ces derniers mots, à la télé, le présentateur dit:
 
 
"Voilà qui est encourageant" !!! (émission "Un TRESOR DANS VOTRE MAISON" !!!! sur 6 ter).
 
 
Autre "Coïncidence": Poupie est une TWINGO.
 
"TWIN", traduit en Français donne: jumeau, jumelle ou double !
 
"GO": "Allez !!!!!
 
 
 
Autre sujet:
 
J'ai lu récemment un 2è livre de Stéphane ALLIX:
 
"Le test".
 
 
Rappel: celui qu'il a écrit par la suite:
 
"Lorsque j'étais quelqu'un d'autre",
 
qui a été le 1er livre de lui que j'ai lu (dévoré est d'ailleurs plus approprié) il y a quelque temps, je l'ai raconté au moment, avait été accompagné de plein de signes et sensations, me donnant à penser que peut-être les vies antérieures seraient le prochain sujet de ces chers Anges.
 
 
"Le test" n'a pas eu le même effet du tout sur moi. Probablement parce que je n'avais pas besoin de cette lecture pour être convaincue de la vie après la mort.
 
 
Cette lecture m'a toutefois amenée à certaines confirmations.
 
 
L'auteur, par l'intermédiaire de médiums, cherche à faire dire à son père, depuis "l'au-delà", ce que l'auteur a caché dans son cercueil (donc après le décès de son Papa).
 
 
Mais si les médiums sont assez époustouflants, son père ne lui dit pas exactement ce qu'il veut entendre, sauf des avancées, notamment, au moment où une médium arrête son travail, donc quand elle a lâché prise.
 
 
Cela me semble normal qu'il en soit ainsi. Mes chers inspirateurs célestes m'ont toujours dit que 
 
"les Anges Gardiens, ce sont eux, pas nous".
 
 
Ils m'ont toujours demandé l'humilité, expliquant qu'ils ne pouvaient pas toujours tout nous dire, en tout cas pas au moment où on le demande, parce qu'Eux, ayant une vue d'ensemble, savent ce qu'il convient de faire, et pas nous.
 
J'ai donc parfaitement intégré que ce n'est pas à nous de leur dicter ce qui doit être fait !!
 
 
Ce n'est que mon ressenti, mon opinion, mais la grande honnêteté et la grande rigueur de l'auteur dans ce "test" donnent l'impression de chercher à convaincre, en évitant tout risque de contestation... 
 
"Le mieux est l'ennemi du bien".
 
 
Quand on est trop fixé sur un sujet ou un problème, d'autres éléments peuvent nous échapper.
 
 
Ce qui me semble nuire à la spontanéité, ainsi qu'à l'ouverture nécessaire, peut-être en faisant trop la part belle à ce que le Dr Charbonier appelle la "C.A.C." (Conscience Analytique Cérébrale), aux dépens de la "C.I.E", (Conscience Intuitive Extra neuronale, toujours selon le Dr).
 
 
Il m'a toujours été conseillé de "NE PAS CHERCHER A CONVAINCRE les intellos et autres incrédules", mais seulement de témoigner. 
 
 
La suite est le travail, le problème des Anges et Guides, lesquels "supervisent" les contacts. 
 
 
Ils ont agité devant moi, dès le début des messages en 2002, l'épouvantail de...
 
 
"DON QUICHOTTE qui a perdu son temps à guerroyer, et au final N'A PAS REMPLI LA MISSION QUI LUI ETAIT DEMANDEE".
 
 
Et j'ai pu aussi constater, depuis 2002, quel quels que soient nos arguments, preuves et même si nous citons ou faisons lire, à l'appui de nos dires les études de hautes autorités,  nous ne convaincrons pas ceux qui NE VEULENT PAS CROIRE, que ce soit par peur de ce qu'ils ne maîtrisent pas, ou parce que revenir sur leurs croyances et certitudes, voire leurs diplômes, les met trop en insécurité.
 
 
D'autre part, depuis plus de 13 ans maintenant que je témoigne au jour le jour de mon vécu, j'ai acquis la certitude et peut-être démontré que ce qu'il nous est demandé de faire n'est pas forcément ce que l'on croit sur le moment, ni CE QUE L'ON VEUT.
 
 
Voilà, la suite bientôt !!!
Bonne journée !!
Bon, ben... Quand Ils veulent !!!!
Partager cet article
Repost0