Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 07:31
Miniature que j'ai peinte vers 2009 je crois: "C'est ça l'Amour"

Miniature que j'ai peinte vers 2009 je crois: "C'est ça l'Amour"

Hello !!

 

Je dis souvent que ces chers Anges veillent sur ma santé avec le soin jaloux d'une duegne espagnole.

 

Et j'ai pu le vérifier hier encore !

 

En fin de matinée j'étais très fatiguée : Cracotte me réveille le matin aux alentours de 5 heures, parfois plus tôt. J'avais les yeux qui se fermaient tout seuls, alors j'ai avalé mon repas de bonne heure, pour pouvoir...

 

Me reposer et me relaxer ????

 

Ben non...

 

Pour aller à la laverie, à cette heure là, ce serait libre probablement, ça me gagnerait du temps, et ce serait une bonne chose de faite  !!!!

 

C'est ce que j'ai tenté d'expliquer à ces chers Anges, car je sentais bien un tantinet de désaccord.

 

Comme prévu, la machine que je voulais utiliser était libre. Il y avait une dame qui récupérait son linge dans l'autre machine. J'ai mis mes pièces en discutant avec la dame. Tout semblait bien fonctionner, mais quand j'ai appuyé sur bouton de démarrage...

 

Rien !! Rien de rien !

 

Ça n'a pas fonctionné, et bien sûr mes pièces ne m'ont pas été restituées !

 

J'ai appelé la hotline qui m'a demandé d'envoyer un RIB à une adresse mail pour le remboursement.

 

Bon, du coup, vu que j'étais dans un centre commercial, j'ai décidé...
 

D'en profiter pour faire quelques courses, ça me gagnerait du temps !!!

 

Au moment de payer à la caisse, je me suis rendu compte que j'avais perdu mon cabas ! Tant pis, dommage car il était très pratique, mais trop fatiguée pour partir à sa recherche.

 

Arrivée à la maison, j'ai vite pris mon RIB en photo pour l'envoyer, avant d'oublier, ça ce serait fait !!

 

Je l'ai envoyé du portable sur ma messagerie, (car je ne sais pas faire passer les photos sur l'ordi), mais il n'est jamais arrivé.

J'ai cru m'être trompée de destinataire et ai prévenu une personne (dont l'adresse mail est juste au-dessous de la mienne et a les 4 premières lettres en commun avec la mienne), qu'elle avait dû recevoir mon RIB par erreur !

 

Bon, je sais bien qu'à ce jeu là avec ces chers Anges, je n'ai pas le dessus, la « lutte » est par trop inégale. Oscillant entre le rire et la rogne, j'ai tout arrêté pour aller dormir, avant que ça ne passe à la vitesse supérieure !!

 

 

 

Bon mais c'était pour la bonne cause, ce matin, après une courte mais bonne nuit de sommeil, j'étais bien reposée et ai donc commencé, prudente, ma méditation, au lieu de la remettre à plus tard, et bien m'en a pris car j'ai reçu un joli message sur l'aide à la guérison de l'enfant intérieur.

 

Je ressens de me connecter à mon enfant intérieur et la retrouve sortie de sa grotte, certes, mais encore un peu « perdue » et incertaine.

 

Voici les conseils de visualisation qui m'ont été donnés :

 

« Tu retrouves ton enfant intérieur, tu la vois dans un joli paysage, dans une ambiance délicieusement parfumée et aux couleurs douces, de par la profusion de fleurs délicates, luminescentes.

 

Au son d'une musique céleste, des Anges entourent l'enfant. Ils la parent de magnifiques vêtements légers et étincelants, puis ils l'entraînent dans une ronde joyeuse. Ils la font sauter et elle rit aux éclats, heureuse ! Ils sont si gais et si pleins d'Amour que soudain l'enfant en a les larmes aux yeux de gratitude.

 

Aussitôt, les Anges se mettent à faire les clowns au son des « Wou ou ou »***

 

*** Tandis que que cette visualisation se déroulait, la radio (France Bleu Hérault, entre 5h45 et 5h50 environ), que j'avais oublié d'éteindre, diffusait « Marcia baila » des Rita Mitsuko.

 

En voici un extrait :

 

« Moretto,

Comme ta bouche est immense quand tu souris,

Et quand tu ris, je ris aussi,

Tu aimes tellement la vie,

Quel est donc ce froid que l'on sent en toi ?? »

 

!!!!

 

 

"Les Anges sont tellement joyeux et drôles, que l'enfant retrouve instantanément sa gaieté et la laisse éclater en cascades de rires sonores !

 

Leur « travail » accompli, les Anges repartent, mais l'enfant se sent tellement habitée par un sentiment d'Amour incommensurable qu'elle est paisible et rassurée.***

 

*** Au moment où j'ouvre les yeux, la méditation terminée, commence, sur cette même radio, il est 5h55 :
 

La chanson de Daniel Levi, extraite des « 10 COMMANDEMENTS » !!!!:

 

" L'ENVIE D'AIMER "»***

 

*** Tandis que j'écris ces mots, la même radio diffuse pour la 2ème fois ce matin la dernière chanson d'Eddy Mitchel :

 

« On est tous issus de la même tribu ... » !!!

 

J'ai relevé des extraits de « L'ENVIE D'AIMER », sur le site « paroles-musique.com »

 

 

« C' est tellement court, une vie
Tellement fragile, aussi
Que de courir, après le temps
Ne laisse plus rien, à vivre

 

C' est tellement simple, l' amour
Tellement possible, l' amour
A qui l' entend, regarde autour
A qui le veut, vraiment
C' est tellement rien, d' y croire
Mais tellement tout, pourtant
Qu' il vaut la peine, de le vouloir
De le chercher, tout le temps

 

Ce sera nous, dès demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l' amour
Qu' on saura se donner
Nous donne l' envie d' aimer ... »

 

J'ai relevé, par "hasard", je ne le connaissais pas auparavant, sur le blog: au-coeur-de-soi.net/ (numérologie angélique sur le chiffre 5):

 

Le chiffre 555 indique que des changements de vie importants sont prévus pour vous – de très grands changements ! Le chiffe des anges 555 vous dit que des changements et des transformations importantes se manifestent et vous allez avoir la possibilité de sortir de votre chrysalide pour découvrir la vie étonnante que vous méritez vraiment de vivre en tant qu'être spirituel. Votre vrai but et votre chemin de vie vous attendent ...

 

Je suppose que cela remontera le moral de la personne, qui se reconnaîtra, qui a trouvé par "hasard", de belles ailes blanches de papillon sous son canapé !!

 

Et pour conclure, ces chers Anges chantent en coeur :

 

« A NOUS DE LE VOULOIR !!! »

 

Ce billet me semble plus particulièrement destiné (entre autres à qui il « parlera » bien sûr) à la personne (qui se reconnaîtra), à qui j'ai cru adresser mon RIB.

 

Note : le RIB est souvent utilisé pour faire payer.

 

En soignant nos blessures et en cultivant l'Amour en nous, on évite de tomber dans le piège de risquer (inconsciemment) de « FAIRE PAYER » à d'autres ce qui nous a été fait...

 

Bon dimanche !!

Partager cet article
Repost0

commentaires